Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 05:33
 > Politique


Actualités
publié par Observeur Hier 11H29
La faillite des États américains s’accélère

 

Article rédigé le 06 sept 2009, par Régis Mex

 

Pendant des décennies, les Etats ainsi que les autorités fédérales aux Etats-unis ont négligé le système d’assurance chômage, allant même jusqu’à quasiment le faire disparaître dans certains cas. Aujourd’hui, alors que la crise frappe de plein fouet le pays, le nombre de chômeurs explose, mettant à l’épreuve ce qui reste du système d’assistance sociale : allocation chomage, bons alimentaires et aides financières aux nécessiteux. 

 

Leurs budgets lourdement amputés par des investissements risqués, les Etats voient par ailleurs leurs revenus fiscaux décliner avec la disparition de nombreuses entreprises et l’insolvabilité de centaines de milliers de leurs citoyens.

 

En résultat, de très nombreux Etats ne disposent plus des liquidités nécessaires pour verser les indemnités aux chomeurs et reportent le versement à plus tard – dans certains cas, des chomeurs attendent le versement de leur allocation depuis plusieurs mois.

 

Les centrales d’appel et agences pour l’emploi sont débordées. Parmi les millions de nouveaux chomeurs, certains ont déposé leur dossier au mois d’Octobre 2008 et attendent encore l’examen de leur situation !

 

Seize Etats des USA, ayant épuisé leurs budgets, ont déjà été obligés d’emprunter aux banques les sommes nécessaires aux paiements des allocations sociales (chomages, famille, médicales…). Ils pourraient être 32 Etats dans ce cas avant la fin de l’année.

 

Plus de la moitié des Etats sont déjà dans le rouge, « moins d’un mois après le début de l’exercice budgétaire, le 1er juillet dernier », déclarait stateline.org, un site du Pew Center, qui hier, publiait son audit annuel sur chacun des 50 Etats américains.

 

Dans ces conditions les situations de crise se multiplient à travers le pays, ainsi que les appels à l’aide et les sessions extraordinaires des parlements concernés.

 

Par exemple, le 11 août au Nevada, dans un contexte où les recettes fiscales provenant du jeu ont plongé de 27%, le gouverneur Jim Gibbons, a déclaré : « Si nous en arrivons au point où l’on ne pourra plus procéder à des ajustements (…), nous devrons envisager une nouvelle session extraordinaire et solliciter de nouveau l’aide du corps législatif. »

 

Pour sa part, le gouverneur du Maryland, Martin O’Malley, doit définir d’ici septembre, en raison de la rentrée parlementaire, comment économiser 700 millions de dollars dans son « Nouveau Budget ». Il n’a pour le moment trouvé que 250 millions de dollars, et il confesse à l’Association des comtés du Maryland, que la perspective de devoir trouver 470 millions de dollars d’économie supplémentaires, l’empêche de dormir.

 

Dans trois Etats, il s’avère impossible deprésenter un budgèten règle pour l’année fiscale 2010, en raison de l’énormité de l’écart entre les recettes et les dépenses. Il s’agit de la Pennsylvanie, du Connecticut et de l’Arizona.

 

Certains think-tanks prévoient une baisse des recettes de 215 à 270 milliards de dollars pour l’ensemble des Etats. Et cela, rien qu’en se basent sur une projection linéaire des données, alors que le fait que vivons dans une situation d’écroulement généralisé risque encore d’agraver la situation.

 

D’après l’étude de stateline.org, les coupes budgétaires déjà effectuées montrent que :

 

35 Etats ont choisi de sacrifier l’enseignement supérieur ;

 

26 Etats dépensent moins pour ses prisons, et 7 d’entre eux vont même jusqu’à en fermer certaines ;

 

17 Etats ont obligé des fonctionnaires à partir, sans préavis ni indemnisation ; en tout, cela concerne environ 850 000 personnes ;

 

4 Etats ont demandé aux patients de Medicare de prendre davantage eux-mêmes en charge leurs dépenses.

 

8 Etats arrêtent d’assurer les soins Medicaid facultatifs, tels les soins dentaires.

 

Pour pouvoir adopter leurs nouveaux budgets 2010, toujours en déséquilibre, 15 Etats ont procédé à des coupes supplémentaires dans les services Medicaid. « 40 000 pauvres de l’Etat de Washington se voient privés d’une quelconque prise en charge, et au Minnesota, 29 500 adultes pauvres perdent leur couverture suite à l’arrêt d’un dispositif à l’intention des personnes ne répondant pas aux critères de Medicaid », affirme le rapport. Il s’agit de personnes défavorisées, ne pouvant prétendre à une aide vieillesse, sans enfants, et également de personnes gagnant un tout petit peu plus que le plafond des revenus prévu par Medicaid. Ainsi, ces gens sont maintenant condamnés à devoir se débrouiller par eux-mêmes.

 

Source: NewsOfTomorrow

 

http://www.mecanopolis.org/?p=9468&type=1

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=6041

 

 

 

 

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Les pays en crise
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche