Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 12:20




CANEMPECHEPASNICOLAS
,

tente de définir,

les moyens et les conditions

de la réussite de la Révolution sociale.


 

Pour entreprendre et réussir une nouvelle « Grande Révolution » et établir un véritable pouvoir populaire au service exclusif du peuple, faut-il que ce pouvoir s’en donne les moyens.

En premier lieu, il doit avoir la maîtrise de l’ensemble des Secteurs économiques stratégiques, maîtrise qui, seule, permettrait d’orienter et de mener à bien la politique souhaitée.

Ici, nous ne ferons qu’esquisser la nature et l’étendue de ces secteurs décisifs, sans avoir la prétention d’en faire une liste exhaustive.

On peut citer, parmi ces secteurs stratégiques :

 - L’ensemble de la sphère financière, incluant toutes les banques et établissements financiers, les assurances, quel qu’en soit le statut actuel, en changeant le rôle et les attributions de ce secteur.

 - L’énergie, regroupant  l’électricité, le gaz, le pétrole, le nucléaire, le ‘solaire’, ainsi que les autres sources à développer, de l’exploitation à la distribution.

 - Les communications, dont la Poste (avec l’ensemble de ses anciennes activités, (donc y compris, France-Telecom et la gestion d’Internet), la SNCF réunifiée, avec l’ensemble du fret, l’ensemble du réseau routier dont les Autoroutes), le trafic aérien et maritîme.

 - L’industrie de l’Armement.

 - le commerce international.

 - l’industrie du bâtiment, au niveau de ses multinationales,

  - les mines et la sidérurgie

  - l’industrie pharmaceutique et de la santé.

  - L’industrie agro-alimentaire.

 

La maîtrise totale de ces secteurs par le nouvel Etat populaire, permettra à celui-ci de mettre en œuvre sa politique, sous le contrôle ouvrier, permanent et vigilant, avec des formes à déterminer.

Ainsi pourra être entreprise une réelle  révolution sociale.

 

Certes, le Capital, les couches privilégiées, n’acceptent jamais de céder leur pouvoir sans opposer une résistance farouche, ayant toujours recours à la violence d’Etat, voire à la terreur.

Déjà, par la loi, la répression sous toutes ses formes (dans la rue comme dans les entreprises), et par la mise en condition de l’opinion publique, grâce aux médias qu’ils contrôlent, le Capital et son pouvoir tentent de maintenir leur domination, de retarder la prise de conscience des masses populaires et, donc, l’action collective de celles-ci, tant redoutée.

Pour y faire face, le capital, qui craint les colères populaires, tente, dans le cadre de l’Union européenne de museler, les nations en réduisant leur souveraineté. En effet, celle-ci est non seulement l’instrument du développement des profits du capital globalisé, mais également le moyen de cadenasser les peuples dans un ensemble coercitif dans lequel ceux-ci n’auraient plus voie au chapitre et d’où ils n’auraient plus les moyens de sortir.

 

Il est clair qu’une libération sociale n’est pas possible sans libération nationale. Cela veut dire que l’Etat populaire, tel que nous le décrivons, est incompatible avec le maintien de notre pays dans le cadre de l’Union européenne.

Leurs objectifs sont antinomiques.

 

Il faut être conscient de cette situation et en tirer les conséquences.

Tout programme, voire le plus « anticapitaliste » possible, n’est pas crédible sans que cette exigence soit prise en compte.

 

Faire partager cette évidence est la condition d’un rassemblement populaire efficace pour un changement de société. Les programmes revendicatifs, fussent-ils les plus complets, ne peuvent, à eux seuls, mobiliser les masses populaires, si celles-ci n’ont pas conscience du danger des batailles fractionnées, de l’ampleur de l’enjeu, de la nature des obstacles, qui s’opposent aux changements.

 

Aussi faut-il ouvrir des perspectives de rupture totale avec le système capitaliste.

Et mettre une Deuxième Révolution française à l’ordre du jour.

http://canempechepasnicolas.over-blog.com/
http://eldiablo.over-blog.org/article-35836779.html



liste complète

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche