Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 12:32


Article complété le 12 juin 2009
Nous allons parler des Codes Barres, des "www" et des RIDF
Mais curieusement, cela va nous amener, avant, à parler de l'apocalypse...

Apocalypse est la transcription d'un terme grec (Apocalupsis), qui signifie « révélation », comme l'on révèle un monument pour une inauguration. l'Apocalypse de Saint-Jean, puisque c'est de ce livre dont il est question, commence en effet par les mots : « Révélation de Jésus-Christ » (Ap 1,1). C'est en ce sens que le texte présentera la personne de Jésus-Christ à son retour sur terre et les événements l'entourant.
L'Apocalypse de Saint-Jean est la seule apocalypse reconnue dans le nouveau testament.
Le langage hautement symbolique de ce livre a ouvert la voie à de très nombreuses interprétations, qui diffèrent selon les sensibilités et les époques. Cependant on retrouve en général quatre grands courants.
1) La thèse idéaliste voit l'Apocalypse comme un combat entre les forces du bien et celles du mal. Tout est affaire de symbole.
2) La thèse prétériste (praeter : avant) considère l'Apocalypse comme un livre d'histoire y retrouvant des événements comparables à ceux survenus durant le règne de Constantin Ier (IVe siècle).
3) La thèse présentiste ou historique fait le rapprochement de l'actualité et des événements décrits dans le texte.
4) La thèse futuriste voit dans ce livre une peinture des événements à venir, une prophétie. Cette dernière conception confère un aspect déroutant aux événements du présent.

Divers commentateurs chrétiens modernes considèrent que les thèses historique et futuriste sont toutes les deux valables. La supposition de départ est que, étant donné que l'Apocalypse traite du jugement du monde, elle ne peut pas être limitée à un regard actuel sur les événements entourant Jean vers le milieu du 1er siècle (temps de Néron). En même temps, il serait exagéré de penser que Jean aurait écrit ce texte uniquement à destination de lecteurs du futur, fût-ce plusieurs siècles dans l'avenir, sans qu'il n'eût d'intérêt pour ses contemporains. Cette approche suppose donc que l'Apocalypse comporte un message à destination de ses contemporains, mais en même temps qu'elle revêt un caractère prophétique, concernant les « temps de la fin ».

Ce sont ces 2 extraits qui vont retenir notre attention :
« Il forcera chacun, petit et grand, riche et pauvre, libre et esclave, à recevoir une marque sur sa main droite ou sur son front, de sorte que personne ne pourra acheter ou vendre sans cette marque, qui est le nom de la bête ou le chiffre de son nom » (Apocalypse 13: 16, 17).

« C’est la Sagesse. Celui qui a de la finesse qu’il calcule le chiffre de la bête, car c’est un chiffre d’homme. Son chiffre est 666 »
(Apocalypse 13 :18).

Petit décryptage :
La "bête" est considérée ici comme l'anté-Christ, celui qui n'est pas avec le Christ, celui qui n'est pas pour le "bien".

Evidemment, ces textes sont connus de qui le veut, et leur existence est indiscutable.

Mais reprenons le premier extrait. La seconde partie est :
« ...personne ne pourra acheter ou vendre sans cette marque, qui est le nom de la bête ou le chiffre de son nom ».

Or, le chiffre "666", celui dit de la "bête", est aujourd'hui présent sur tout ce que nous achetons, puisque sur tous les codes barres !

Dans les codes barres, le chiffre "6" est identifié par 2 traits fins.
On retrouve ces 2 traits fins (donc le "6") au début, au milieu et à la fin de chaque codes barre, alors qu'ils n'ont rien à y faire puisque ne faisant pas partie de code proprement dit (à noter que les codes barres des médicaments et des revues n'ont pas cela, preuve que l'on pourrait très bien s'en passer).
Sur chaque produits, vendu ou acheté, il y a dont "666", qui n'est rien d'autre que le chiffre de la bête.
D'ailleurs l'ordinateur central qui gère les codes barres au niveau mondial serait surnommé "la bête"...
Plus d'infos sur le site :
http://cdcp.free.fr/dossiers/codbar/codbar.htm

Autre fait troublant, les 3 w (www) des adresses URL
Il se trouve que vav ou waw est la sixième lettre de l'alphabet hébreu.
Elle trouve son origine dans une lettre de l'alphabet phénicien, laquelle a aussi donné le digamma et l'upsilon de l'alphabet grec, ainsi que les lettres F, V, Y, U et W de l'alphabet latin.
Vav (waw, lettre arabe et syriaque) ou « w », représente le nombre 6.
Donc, à chaque fois que l’on écrit l’adresse d’un site web, on écrit inconsciemment la symbolique de « la bête », à savoir de nombre 666 !
Et là aussi on peut fort bien s'en passer, j'en veux pour preuve nos adresses URL sont SANS ces 3 "w" :
http://artemisia-college.org/
http://jacques-paltz.org/
Admettez que cela fini par faire beaucoup… d'autant que les achats par internet sont en pleine expansion...



Il y a 3 lectures à cela :

1) C'est une prophétie troublante.
2) C'est l'inverse, ceux qui ont élaboré le système des codes barres et les "www" des adresses URL, ont délibérément puisé dans l'Apocalypse de Saint-Jean pour réaliser cette "prophétie".
3) Ce n'est qu'un pur hasard.
La seconde hypothèse étant la plus crédible (d'autant que ce n'est pas tout, nous allons le voir), il reste à savoir quel but ces gens poursuivent en mettant délibérément un signe négatif sur tous les produits ?

Ce n'est pas tout, donc, reste encore le cas des RIFD.

Ce sont des puces ou des bio-plaquettes, dites "radiofréquence", qui équipent les pass d'accès au transport, qui sont implantées sur le bétail, les animaux domestiques, sur les jeunes en discothèque (sous prétexte d'avoir accès au coin "V.I.P.").

Ces puces fonctionnent sans avoir besoin d'un contact physique.
Or, le premier document PowerPoint joint ci-dessous, va vous montrer des choses... étonnantes, des choses en rapport cette fois avec la première partie du premier extrait :
« Il forcera chacun, petit et grand, riche et pauvre, libre et esclave, à recevoir une marque sur sa main droite ou sur son front... ».
La remarque consistant à chercher ce qui est à l'origine, le texte ou l'utilisation prévue des RIFD, n'a plus la même teneur, surtout si l'on considère l'extrait dans sa totalité :
« Il forcera chacun, petit et grand, riche et pauvre, libre et esclave, à recevoir une marque sur sa main droite ou sur son front, de sorte que personne ne pourra acheter ou vendre sans cette marque, qui est le nom de la bête ou le chiffre de son nom ».

Vous reporter au premier fichier joint, ci-dessous (?) et à vous d'en penser ce que vous voulez.
Nous aurons, comme d'habitude, joué le rôle d'information que les médias se refusent de faire...
Allez savoir pourquoi...?

Le second fichier joint (?) est tiré du livre de Masaru Emoto (Messages de l'Eau), édité en 1999.
Il faut savoir que Masaru Emoto a utilisé de simples étiquettes sur des flacons d'eau.
Le résultat des cristallisations est fonction du texte sur l'étiquette, du genre :
Beau / Sale, ou Merci / Idiot...
et montre l'importance de ce qui est écrit sur les produits (cas des Codes Barres)


Voir aussi l'article "Identification par radiofréquence (RFID)".

A voir absolument cet excellent reportage (en 8 séquences, cliquer sur "regarder") :
http://www.dailymotion.com/playlist/xh5l5_tchelsoo_les-puces-sous-la-peau
N'EST PLUS EN LIGNE !

« La liberté est le droit de faire tout ce que les lois permettent »
Montesquieu
Pensez-y…

© Tous droits de reproduction, même partielle, sont interdits. artemisia-college.org
Fichier(s) joint(s) :

http://artemisia-college.org/Puces_RFID_et_liberte_individuelle-00-03-01-0206-01.html

Partager cet article

commentaires

Eva R-sistons 14/03/2010 00:31


Bonjour

Désolée, moi non plus ! Que se passe-t-il ? Je n'ai pas de réponse !!

Ecris au dernier lien, le site artemisia-college, ils ont peut-être des indications

cordialement eva


nobodyknows 07/03/2010 01:47


Bonjour,je n'ai pu ouvrir aucuns des 2 liens concernant RFID.Est-ce que vous pourriez m'envoyer un autre lien ou bien à mon adresse en piece jointe?
Merci


Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche