Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2009 6 12 /09 /septembre /2009 06:38

Vendredi 11 septembre 2009

10 évènements capables de provoquer la fin du monde.

Un « Top 10 » constitue en général un article apprécié des lecteurs sur internet, et le Telegraph ne sacrifie pas à la règle avec un article intitulé «"2012: allons-nous vers la fin du monde tel que nous le connaissons ? ». . S’appuyant sur le buzz qui entoure le 21 décembre 2012 et le film « 2012 » de Roland Emmerich, le papier propose un tour d’horizon des faits et sornettes nourrissant les scénarios catastrophes du moment.

10 évènements capables de provoquer la fin du monde.

1. Invasion extraterrestre/ Confirmation gouvernementale de contacts extraterrestres

Les invasions extraterrestres ont fait l’objet de grandes œuvres de fiction depuis qu’HG Wells a publié La Guerre des Mondes en 1898. La peur d’une telle attaque, que ce soit de la planète Mars, d’une espèce externe à notre galaxie, ou d’êtres venus d’autres dimensions, tend à croître et à décroître avec l’état général d’anxiété sur Terre - les chercheurs ont constaté que la peur d’une attaque par des aliens tend à augmenter dans les moments de peur et de menaces accrues. Les convaincus citent un nombre croissant d’observations d’OVNI, l’accident supposé d’une soucoupe à Roswell au Nouveau-Mexique, en 1947 et plusieurs photographies et vidéos apparemment crédibles, d’étranges objets dans notre ciel comme la preuve qu’une telle menace est croissante.

Preuves : des photos, des vidéos, des communiqués officiels qui prouvent comment les gouvernements du monde entier ont suivi l’activité des OVNIs depuis plus de 50 ans, des histoires de personnes enlevées… La liste s’allonge encore et encore. Mais aucun de ces éléments ne suggère que nous soyons sur le point d’être anéantis par une race d’humanoïdes gris aux grands yeux noirs, à tout moment dans le futur, et encore moins en 2012.

Probabilité : 0.1/10
10 évènements capables de provoquer la fin du monde.

2. Nibiru / Planète X

Des milliers de forums et de sites web semblent convaincus que dans les premières années du 21e siècle, une planète non découverte jusque ici, entrera en collision ou passera très près de la Terre, détruisant toutes civilisations ou provoquant un cataclysme planétaire massif.
Nibiru a été inventé dans les années 1960 par Zacharie Sitchin dans un livre. Selon Sitchin, Nibiru est une planète de notre système solaire. Son orbite erratique la ferait passer dans le système intérieur toutes les 3700 années. Mais Sitchin jamais laissé entendre que cela menacerait la Terre.

Certains suggèrent même que Nibiru soit une naine brune jumelle de notre propre soleil et qu’elle sera visible vers la fin de cette année.

Preuves : Très peu. Certains rappellent les déclarations faite en 2005 par la Nasa qu’une 10e planète avait été découverte à la périphérie extérieure de notre système solaire et beaucoup pensent qu’elle va passer près de la Terre en 2012. Mais cette 10e planète n’est certainement pas en route vers le système solaire interne.

Probabilité : 0.2/10
10 évènements capables de provoquer la fin du monde.

3. Catastrophe solaire

C’est l’un des scénarios pessimistes liés à la fin du calendrier maya qui est effectivement fondé sur quelques bases scientifiques. Dans ce scénario, une vaste éruption solaire (l’expulsion de gaz provenant du soleil) en décembre 2012 va engloutir la terre, ravager l’humanité et tous les écosystèmes de la planète. Il n’existe aucune preuve que de tels événements catastrophiques soient déjà arrivés dans le passé.

Preuve : Il existe une certaine corrélation entre les cycles solaires de 11 ans et les cycles du calendrier maya, mais cette preuve est plutôt faible. Si une éruption solaire peut causer des problèmes tels que des dommages pour des satellites et pour des astronautes non protégés, ce phénomène ne serait pas assez puissant pour détruire la Terre, et certainement pas en 2012. Dans un avenir lointain, quand le soleil sera à court de carburant, la plupart des scientifiques admettent qu’il se gonflera en une géante rouge et engloutira la Terre. Mais ce n’est pas pour 2012, cet événement se produira au plus tôt dans cinq milliards d’années.

Probabilité : 0.3/10
10 évènements capables de provoquer la fin du monde.

4. Inversion des pôles magnétiques

Un grand nombre de mordus d’apocalypse pense qu’une inversion des pôles magnétiques de la Terre est imminente et qu’elle va déclencher un renversement de la rotation de la planète et des événements catastrophiques. Ils affirment que de tels renversements sont déjà arrivés dans l’histoire de notre planète et prétendent que ces retournements peuvent être calculés en étudiant les tâches solaires ou la théorie des champs magnétiques. Beaucoup croient que les Mayas et les anciens Egyptiens avaient découvert des preuves de l’arrivée de futures inversions de polarité et que ces secrets ont été couverts par les gouvernements d’aujourd’hui.

Preuve : Quelques-unes. Des travaux par des scientifiques de l’Université de Princeton et de l’Université Paul Sabatier de Toulouse, indiquent que la Terre s’est rééquilibrée il y a 800 millions d’années. Ils ont étudié des minéraux magnétiques dans des roches sédimentaires en Norvège et ont constaté que le pôle Nord s’était décalé de plus de 50 degrés (un quart de la distance de pôle à pôle) en moins de 20 millions d’années. D’autres scientifiques ont également découvert que des mouvements saisonniers dans les deux régions polaires, influaient, en effet, sur la position des pôles. Mais là où les scientifiques et les “doomers» diffèrent largement, c’est sur l’échelle de temps nécessaire à un éventuel changement de pôle - alors que les visionnaires apocalyptiques croient qu’un tel changement pourrait se produire dans une échelle de temps très court, les géologues pensent que cela prendrait au moins un million d’années.

Probabilité : 1 / 10
10 évènements capables de provoquer la fin du monde.

5. Supervolcans

L’éruption d’un supervolcan serait plus importante que toutes les éruptions volcaniques de l’histoire de l’humanité et se produirait si du magma montait dans la croûte terrestre, tout en étant incapable de la briser. La pression résultante provoquerait des cataclysmes sur une vaste zone terrestre qui serait dévastée par le magma montant vers le ciel. Un tel événement enverrait des millions de tonnes de débris et des gaz toxiques dans l’atmosphère, et pourrait, soit plonger le monde dans ce qu’on appelle un hiver nucléaire qui déclencherait une ère glaciaire ou, au pire, supprimer toute forme de vie sur l’ensemble de la planète.

Preuve : La plupart des inquiétudes au sujet de 2012 et des supervolcans proviennent de la soi-disant supercaldeira située sous le parc du Yellowstone aux Etats-Unis. Des images satellitaires ont, au cours des dernières années, montré des changements dans le mouvement de la roche en fusion 10 miles sous la surface terrestre. Wayne Thatcher de la Commission géologique américain a déclaré à la revue Nature: « Nous savons maintenant à quel point la caldeira de Yellowstone est mobile et instable. » Personne ne sait vraiment si la caldeira va exploser ou, si elle le fait, quand un tel événement pourrait avoir lieu.

Probabilité : 1 / 10
10 évènements capables de provoquer la fin du monde.

6. La 3ème Guerre Mondiale

Presque aussitôt après la fin de la Seconde Guerre mondiale en 1945, avec le bras de fer entre les Alliés occidentaux et le bloc de l’Est, apparue une angoisse croissante que le monde serait détruit par un nouveau conflit mondial. Quand la Russie fit exploser sa première bombe atomique, deux ans plus tard, la course aux armements nucléaires entre l’Est et l’Ouest commença. L’invention de la bombe à hydrogène (thermonucléaire) accéléra la course qui atteint son point culminant en 1962 pendant la crise des missiles de Cuba, ce fut le moment ou le monde fut le plus proche d’un échange global de missiles nucléaires entre les États-Unis et l’Union soviétique. L’accumulation d’armes continua pendant les années 1970 et 1980, mais une ligne spécialisée entre le Kremlin et la Maison Blanche et un certain nombre de traités de contrôle des armes réduisit la menace d’une guerre nucléaire accidentelle. La menace diminua dans les années 1990 avec l’effondrement de l’Union soviétique.

Preuve : Aujourd’hui, les craintes d’un échange nucléaire reposent plus sur la montée en puissance de la Chine et un possible conflit avec les USA, ou la possibilité qu’une guerre entre l’Inde et le Pakistan (ou la Corée du Nord et du Sud) ne dégénère en conflits mondiaux.

Probabilité : 1.5/10

10 évènements capables de provoquer la fin du monde.

7. Terrorisme de masse

Depuis le 11 septembre 2001 et la mort de près de 3000 personnes à New York et à Washington DC il y a eu des craintes qu’Al-Qaïda ou un autre réseau terroriste puisse acquérir des armes de destruction massive et détruise une ville occidentale majeure ou provoque une attaque chimique ou biologique. Les déclarations des gouvernements sur le risque d’une telle attaque ont peu fait pour réduire l’anxiété, les administrations britanniques et américaines brandissant à plusieurs reprises le risque d’une explosion nucléaire dans une grande ville. Dick Cheney, l’ancien vice-président, aurait déclaré qu’il était hanté par la vision d’un champignon atomique surplombant une ville américaine. De nombreuses théories du complot, venant en particulier de ceux qui croient que le 11 septembre avait été planifié et exécuté par des éléments incontrôlés de l’administration américaine, estiment que nous risquons ce qu’on appelle un ” false flag “, c’est-à-dire, une attaque nucléaire destinée a détourner l’attention des malheurs de l’Occident et a inaugurer une ère de loi martiale et de gouvernement totalitaire.

Preuves : Osama Ben Laden a déclaré il ya quelques années que son organisation possédait plusieurs dispositifs nucléaires, mais qu’ils constituaient seulement un moyen de dissuasion “. Il y a eu également des rumeurs au sujet de plusieurs bombes nucléaires ” perdues ”par l’ex-Union soviétique, notamment six, « valises » nucléaires. Mais il n’y a aucune preuve qu’Al-Qaïda ou quiconque détiennent des armes nucléaires et plusieurs tentatives par des terroristes au Royaume-Uni de fabriquer des agents biologiques se sont avérés des échecs cinglants. Néanmoins, l’inquiétude se concentre maintenant sur l’instabilité du régime pakistanais - un pays équipé de l’arme nucléaire - et les craintes qu’Al-Qaïda ou un groupe taliban puisse renverser le gouvernement et mettre la main sur des armes nucléaires.

Probabilité : 2 / 10

10 évènements capables de provoquer la fin du monde.

8. Le pic pétrolier

La réduction des stocks de pétrole dans le monde est bien sûr une réalité, beaucoup de pays  - crise financière exceptée - consommant des quantités toujours croissantes d’or noir. Mais des théories « picistes » tournant autour de l’offre et la demande postule que, à un moment donné, la demande dépassera l’offre. Cela est-il susceptible de se produire ? Certains croient que cela a déjà commencé, alors que d’autres pensent que cela se produira entre maintenant et 2020. Un certain nombre de sites apocalyptique associent le pic pétrolier avec la fin du calendrier maya en 2012. Si la demande de pétrole dépassait l’offre, cela aurait d’énormes conséquences dans le monde entier étant donné que la plupart des économies sont alimentées par le pétrole. L’agriculture est totalement dépendante d’elle pour les engrais et les pesticides et l’industrie des plastiques est basée sur l’extraction du pétrole. Un effondrement de l’ordre social, après un pic de la production pétrolière est donc une chose à prendre au sérieux.

Preuves : Le pic pétrolier est une quasi-certitude, mais deux questions demeurent : quand cela arrivera t-il et auront nous développés des sources alternatives d’énergie à temps ? M. King Hubbert a conçu la théorie du pic pétrolier en 1956 et avait prévu de façon précise que la production pétrolière des États-Unis atteindrait un sommet entre 1965 et 1970. La théorie a réussi à prédire le déclin des champs pétrolifères et de certaines régions par la suite. Les observateurs optimistes ne croient pas que le pic pétrolier aura lieu avant 2020, mais l’aveu par certaines compagnies pétrolières qu’elles ont surévalué les réserves souterraines a ravivé la crainte que nous ayons déjà atteint le pic. Une baisse de l’investissement dans de nouveaux champs pétrolifères pendant la récession mondiale n’a fait que souligner notre totale dépendance vis-à-vis d’une ressource limitée.

Probabilité: 4 / 10

10 évènements capables de provoquer la fin du monde.

9. Effondrement des colonies d’abeilles

Trente-six pour cent des ruches commerciales aux États-Unis ont été perdus suite au « colony colapse disorder » [CCD] (Effondrement des colonies d’abeilles) de l’hiver 2008. Le syndrome, par lequel toutes les abeilles ouvrières dans une colonie meurent subitement, ne laissant rien à part une reine solitaire, errant seule sur les cadres vides, s’est étendu à plusieurs pays d’Europe, y compris la France, la Belgique, l’Italie, le Portugal et l’Espagne. Plusieurs causes de la maladie ont été suggérées, dont l’acarien Varroa, presque universellement présent, certains pesticides, le virus de la paralysie aiguë israélienne, le changement climatique et les émissions de téléphone portable, mais aucune n’a encore été désignée en tant que seul responsable. Aucun remède n’a été trouvé non plus, et de nouveaux cas étant signalés dans de nombreux pays, la probabilité d’une pandémie globale conduisant à la disparition des abeilles devient une possibilité réelle.

Preuve : Outre la perte de la récolte de miel, sans le travail des abeilles, de nombreuses cultures, vitales pour l’espèce humaine serait anéanties, la fève de soja, le coton, plusieurs sortes de noix, y compris les noix du Brésil et les amandes, le raisin, les pommes et le tournesol, ainsi qu’une grande proportion de l’huile végétale disparaitrait. Trente pour cent de l’alimentation mondiale est directement imputable à l’action des abeilles. Si elles disparaissaient, de graves pénuries, des famines, et des émeutes suivraient fatalement.

Probabilité: 7 / 10

10 évènements capables de provoquer la fin du monde.

10. L’effondrement de l’environnement

Le mantra d’aujourd’hui est le changement climatique ou le réchauffement climatique d’origine humaine. Au cours des précédentes décennies, la pollution, l’épuisement des sols, la destruction de la couche d’ozone et un âge glaciaire imminent étaient les catastrophes écologiques auxquelles nous étions confrontés. Il n’y a, bien sûr, aucun doute quant à l’impact de l’homme sur son environnement, même si une grande partie de l’opinion estime que le réchauffement climatique est une conspiration de gauchistes et que le monde a plutôt refroidit au cours de la dernière décennie. Un effondrement total de l’environnement provoqué par un réchauffement accéléré, l’empoisonnement toxique des mers et de certaines parties du globe ou d’une disparition de certaines des espèces les plus importantes (cf  effondrement des colonies d’abeilles ci-dessus) aurait un impact énorme sur la civilisation et pourrait rendre certaines parties du monde inhabitables.

Preuves : Peu de scientifiques contestent que la température moyenne mondiale ait augmenté d’au moins un siècle. Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), dans son rapport de 2001 a conclu que la température moyenne à la surface de la Terre avait augmentée de 0,6 C au cours du 20e siècle. Le GIEC a constaté que, au niveau de la température moyenne mondiale, les années 1990 constituaient la décennie la plus chaude depuis que les relevés ont débuté en 1861, et que 1998 était l’année la plus chaude.

Probabilité: 7 / 10

Lire la totalité de l’article sur le site du Telegraph

Source : la-fin-du-monde.fr

Et sur ce blog pour ceux que ça peut intéresser :

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Le Futur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche