Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 00:23


Nouvelle offensive de l’euthanasie active aux USA, Newsweek dit qu’il faut débrancher les vieux qui necessitent trop de soins,et cela avec un argument financier.Soleil vert tu nous tiens.



septembre 15, 2009 par fonzibrain
Euthanasie



- Ce n’est pas une blague. L’hebdomadaire américain Newsweek (appartenant au cartel de média Washington Post Company) y va sans façon : pour améliorer la santé du budget, il faut mettre un terme à “l’acharnement thérapeutique” des personnes âgées. Rappelons ici qu’un des actionnaires historiques du Washington Post n’est autre que Warren Buffett. Ce dernier, comme membre du Club des milliardaires, affirme que la surpopulation est le problème le plus urgent devant l’humanité. “Tant que les Américains ne se font pas à l’idée que la mort est autre chose qu’un simple défi scientifique à surmonter, notre système de santé restera condamné”, écrit Newsweek, car malheureusement, “l’idée que l’on puisse rationner les soins pour les seniors ou d’autres patients) demeure un anathème politique”. L’auteur, Evan Thomas, un des éditeurs de l’hebdomadaire, écrit : “Les politiciens n’osent pas prononcer ce mot qui commence avec un R (celui de rationnement) par simple peur de se faire accuser – à tort – de vouloir débrancher grand-mère. Cependant, la nécessite de dépenser moins pour les personnes âgées en fin de vie, voilà l’éléphant proverbiale au milieu de la pièce. C’est le centre du débat sur la reforme de la santé. Chacun le voit, mais personne n’ose en parler”.

Thomas, lui, trouve “le courage” d’en parler et de promouvoir l’idée qu’on ne réussira jamais à maîtriser les dépenses si l’on ne trouve pas un moyen “d’en finir avec la surmédicalisation” des patients.

Ensuite, Thomas défend virulemment l’étude de Dartmouth, un document de référence pour tous ceux qui cherchent à réduire les dépenses, mais dont les données ont été falsifiées. Sans surprise, il invoque la nécessite de créer un haut conseil de la santé indépendant (c’est-à-dire indépendant des médecins et des politiques), semblable au NICE britannique, chargé de procéder de façon purement administrative à des coupes. Mentant sur le fait que le système actuel soit condamné, Thomas présente évidemment le système anglais comme le modèle à suivre pour les Etats-Unis.

Tout en niant qu’il s’agisse de “tribunaux de la mort” de type nazi, Thomas se réjouit que l’on puisse “conseiller” aux patients de raccourcir leur propre existence. Pourtant, “une étude des Archives of Internal Medecine démontre que de tels échanges entre médecins et patients permettent de réduire les dépenses d’environ 35% — tout en améliorent la qualité des soins en fins de vie”.

L’auteur se plaint amèrement que le “système de santé fasse tout ce qu’il peut pour donner de l’espoir aux malades. Et le système de santé américain a été, de façon quasi-miraculeuse, capable de développer de nouveaux traitements pour repousser la mort, mais pour si peu de temps.”
solidarité et progrès

Article de Newsweek,qui s’intitule ” The Case for Killing Granny ,Rethinking end-of-life care.” ça ne s’invente pas !

Et le pire c’est que l’auteur se sert du cas de sa propre mère,qui avait décidé de mourir pour dire qu’il faut réduire les soins aux vieux malades,c’est dingue qu’il puisse dire cela comme ça ce malsain.

Et regardez ce qu’il dit : ” Une constante augmentation des dépenses de santé consomme actuellement environ 17 pour cent de l’économie (contre environ 10 pour cent en Europe). Au rythme actuel d’augmentation, il va dévorer un cinquième du PIB d’ici 2018. Nous ne pouvons pas nous permettre de soutenir une économie productive avec tant d’argent va à des soins de santé. “
C’est pour une histoire d’argent qu’il veut tuer les personnes agées,on revient au concept nazi de Jaques Attali.
Personne ne doit oublier ce qu’il a dit : “Dès qu’on dépasse 60-65 ans, l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte alors cher à la société. En effet, du point de vue de la société, il est bien préférable que la machine humaine s’arrête brutalement plutôt qu’elle ne se détériore progressivement. On pourrait accepter l’idée d’allongement de l’espérance de vie à condition de rendre les vieux solvables et créer ainsi un marché.”

Vous savez à quoi ça me fait penser ce genre d’idée,aux problèmes arithmétiques nazis sur l’eugénisme,en voila un par exemple :
“Un malade mental coûte quotidiennement environ 4 Reichsmarks, un infirme 5,5 RM, un criminel 3,5 RM, un apprenti 2 RM. Faites un graphique avec ces chiffres. D’après de prudentes estimations, il y aurait en Allemagne 300.000 malades mentaux, épileptiques, etc. qui reçoivent des soins permanents. Calculez combien coûtent annuellement ces 300.000 malades mentaux et épileptiques. Combien de prêts non remboursables aux jeunes ménages à 1.000 RM pourrait-on faire si cet argent pouvait être économisé ?”

C’est exactement la même logique.

C’est à croire que les nazis ont gagné la guerre en réalité.

Je vous l’ai déja dit,de toute façon,nos régimes tuent des gens en masse,que ce soit des étrangers dans des guerres qui ne sont en rien défensives,c’est même le concept de guerre préventive qui est mis en avant,(un concept nazi par ailleurs),ou que ce soit leurs propres citoyens en INTERDISANT les traitements simple,quasi non marchand et plus qu’efficace,regardez par exemple ce documentaire mandat d\'arret contre un chercheur..

Nos dirigeants,notre système TUENT DES GENS EN MASSE,c’est donc un système totalitaire et fasciste qui considèrent les humains comme des sous hommes qui ne méritent pas de vivre.

Nous vivons des moments historiques,les nazis sortent au grand jour,cela veut dire qu’ils sont confiants,c’est mauvais signe.

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Eugénisme
commenter cet article

commentaires

mutuelle jeune 30/05/2013 18:41


Bonjour, 


C'est tout simplement trop pénible de décider ainsi sur la vie des autres. Ce n'est même pas de l'euthanasie. C'est un crime. 

nassaramoaga 16/09/2009 00:37

Des pluies torrentielles se sont abattues le 1er septembre 2009,un déluge qui a touché toute l'Afrique de l'ouest.Du Sénégal au Burkina Faso,on compte pas moins de 159 morts,et plus de 600000 sinistrés,ces chiffres évoluent d'heures en heures...Les inondations en Afrique de l’Ouest préoccupent Ocha (mission du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations-unies). Cette structure souligne que cette zone, dont le Burkina, le Niger, la Sierra Leone et le Sénégal restent les pays les plus touchés, ne serait pas à l’abri d’une réapparition du choléra et du paludisme... Ouagadougou,la capitale du Burkina Faso compte pas moins de 150000 sans abris,26000 habitations détruites,et 8morts...Pas un mots à la TV...Soyons solidaires,aidons les à reconstruire...
http://burkinafaso.over-blog.net/article-36033850.html


 

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche