Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 18:03



http://laplote.over-blog.fr

Décalage entre le Conseil de l'ordre
et le positionnement des médecins


Alors qu'un sondage fait par l'IFOP indique que seuls 52% des médecins se déclarent prêts à se faire vacciner, voilà ce que le Conseil de L'Ordre poste sur son site. Le décalage existe donc entre la population, lasse de la manipulation flagrante, et aussi entre les médecins, et le Conseil de l'Ordre.

IFOP-sur-vaccination-medecins.pdf IFOP-sur-vaccination-medecins.pdf


Grippe A-H1N1 - Vacciner : un enjeu de santé publique pour le CNOM     
    22 sep 2009    
                 
   
Le Conseil national de l’Ordre des médecins demande aux médecins de se faire vacciner, d’inciter leurs patients à se faire vacciner, et les encourage vivement à être vaccinateurs.
 
La participation des médecins aux actions de santé publique est un devoir déontologique
 
Le CNOM rappelle que la participation des médecins aux actions de santé publique est une mission entrant dans les devoirs déontologiques et légaux des médecins 1 . Il s’agit en effet de la nécessité de se mettre en état de donner leurs soins à leurs patients et de ne pas les contaminer. Il est également essentiel que les médecins se protègent contre le virus, afin d’éviter sa propagation dans leur entourage.
 
Une technique de vaccination connue et inchangée
 
Le CNOM rappelle également que le vaccin contre la grippe A / H1N1 sera mis en place après une procédure d’autorisation de mise sur le marché rigoureuse. Les adjuvants présents dans le vaccin, qui permettent d’augmenter la réponse du système immunitaire du patient et rendent le vaccin plus efficace, ont été ajoutés selon la même technique que celle utilisée pour les autres vaccins tels que le vaccin contre la grippe saisonnière ou contre la rougeole.
 
« Aujourd’hui face à une telle pandémie, il est du devoir des médecins, premièrement d’être en état de travailler, deuxièmement de ne pas être le vecteur de la maladie, et enfin d’avoir un comportement exemplaire en protégeant les individus et les familles. », souligne le Dr Legmann, Président du Conseil national de l’Ordre des médecins.


VIDEO : ici


http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-36430696.html


liste complète


_______________________________________________________________________________________



L'opposition au vaccin se développe
dans le monde


Ca semble poser un sérieux problème puisqu'un article reprenant cette info sur Israël Valley n'est pas resté plus de 3 heures :

Le lien existe
:
http://www.israelvalley.com/news/2009/09/21/24405/vaccins-israel-l-opposition-au-vaccin-anti-h1n1-se-developpe-dans-le-monde-en-israel-25-de-la-population-n-est-pas-disposee-a-se-faire-vacciner

et la page n'existe plus, mais est encore signalée sur Wikio :

Santé: VACCINS ISRAËL - L'opposition au vaccin anti H1N1 se développe dans le monde. En Israël 25% de la population n'est pas disposée à se faire vacciner

L’opposition au vaccin anti H1N1 se développe dans le monde entier selon santelog.com. “Ce sont les conclusions d’un article publié dans le British Medical Journal (BMJ) par sa rédaction de Londres avec des correspondants en Amérique du Nord, en Europe, en Asie et en Afrique du Sud. Alors que les… Lire la suite

L'opposition au vaccin anti H1N1 se développe dans le monde entier


Actualité publiée hier
Opinion publique


Ce sont les conclusions d’un article publié dans le British Medical Journal (BMJ) par sa rédaction de Londres avec des correspondants en Amérique du Nord, en Europe, en Asie et en Afrique du Sud. Alors que les gouvernements de l’hémisphère nord ont passé commande de plus d’1 milliard de doses de vaccins et se préparent à lancer des vaccinations de masse contre la grippe H1N1, les questions commencent à émerger et les opinions publiques à douter.


A Hong Kong, un sondage publié en ligne dernière semaine d’août dans le British Medical Journal a révélé qu'à peine plus de la moitié d’un panel de 8500 professionnels de santé à Hong Kong avait déclaré qu'ils ne seraient pas vaccinés contre la « Swine Flu » en raison de craintes d'effets secondaires et des doutes sur l'efficacité du vaccin (1).

 

Au Canada, 11 tables rondes menées au Canada avant la pandémie actuelle indiquent que les parents et les professionnels de santé pourraient refuser de se faire vacciner ou de faire vacciner leurs enfants, estimant que les risques l'emportent sur les bénéfices sociaux (2).

 

En Israël, une enquête menée par le Ministère israélien de la santé a conclu qu'au moins 25% de la population n'est pas disposée à se faire vacciner contre la grippe H1N1.

Au Royaume-Uni, un sondage réalisé auprès d'infirmières a révélé que le tiers des professionnels interrogés rejettent l'offre vaccinale.

 

En France, les récents sondages montrent une opinion publique et des professionnels de santé très réservés sur l’intention de vaccination (Lire a) et b)). Un récent sondage à paraître lundi 21 septembre révèle que 52% des médecins sont prêts à se faire vacciner, seulement 32 % sûrement.

 

Aux Etats-Unis, le rapport du Conseil pour la science et la technologie de la Présidence américaine ((PCAST) ) a indiqué que la grippe H1N1 pourrait infecter près de la moitié de la population américaine au cours de la saison de grippe hivernale, provoquant 1,8 millions d'hospitalisations et 90.000 décès, pourtant l’opinion américaine reste partagée sur le principe d’une vaccination « de masse ». Seulement 55 % des Américains déclarent leur intention de recevoir le vaccin ou de faire vacciner quelqu'un de leur famille. Les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) recueillent les avis du public opposées à la vaccination.


Des autorités sanitaires pro-vaccination : Une enquête réalisée auprès de 15 pays réalisée par les correspondants du BMJ a constaté que la plupart des gouvernements envisagent de vacciner les groupes à risque, et le personnel soignant dès qu’un vaccin sera disponible. Mais certains pays hésitent encore à inclure les enfants. La plupart des pays souhaitent démarrer la vaccination dès disponibilité du vaccin sauf Hong Kong dont le programme de vaccination ne devrait pas commencer avant Janvier ou Février 2010.


Sources : BMJ 2009; 339: b3461 ; (1)
doi:10.1136/bmj.b3461 ; (2) Emerging Health Threats Journal 2009;2:e8, mise en ligne Maurice Chevrier, Santé log, le 21 septembre 2009


 http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-36333874.html

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Santé
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche