Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 12:48

 

 Présomption d'innocence:
Villepin va assigner Sarkozy



Le président a provoqué la fureur des avocats de l'ex-premier ministre en parlant mercredi soir de «coupables» à propos des prévenus de l'affaire Clearstream.

L'ex-premier ministre Dominique de Villepin, jugé dans l'affaire Clearstream, va assigner le président de la République Nicolas Sarkozy pour atteinte à la présomption d'innocence, indique mercredi l'un de ses avocats, Me Olivier Metzner. Cette assignation -civile- devant le tribunal de grande instance de Paris devrait être formellement déposée vendredi.

Les avocats de Dominique de Villepin avaient jugé mercredi soir «scandaleux» les propos du président de la République au sujet des prévenus du procès Clearstream, propos qui selon eux violent les règles relatives à la présomption d'innocence. «Deux juges indépendants ont estimé que les coupables devaient être traduits devant un tribunal correctionnel», avait déclaré quelques minutes plus tôt Nicolas Sarkozy lors d'une intervention télévisée sur TF1 et France 2. Regardez cette séquence en vidéo :


VIDEO

«M. Sarkozy affirmait de New York, devant toute la France, que M. de Villepin était coupable car il était traduit devant un tribunal», a tonné Me Olivier Metzner devant la 11e chambre du tribunal correctionnel. «C'est cela le respect de votre tribunal, de votre parquet ? C'est cela le spectacle que le président donne à la France de notre justice ?», a-t-il poursuivi, rappelant que «la présomption d'innocence fai(sai)t partie de nos textes fondamentaux».

«On avait déjà voulu pendre au croc M. de Villepin, maintenant on le dit déjà coupable», s'est encore indigné l'avocat de l'ancien premier ministre, faisant référence aux propos prêtés à Nicolas Sarkozy, selon lesquels il souhaitait que les faussaires fussent «pendus à un croc de boucher». «C'est une atteinte scandaleuse aux principes fondamentaux», a appuyé son confrère, Me Henri Leclerc, tout en relevant que si Villepin voulait poursuivre le chef de l'Etat pour atteinte à sa présomption d'innocence, il ne pourrait le faire, Sarkozy jouissant d'une totale immunité judiciaire.

 

«Il a été victime de ce qu'il a fait lui-même»

 

Les propos de Sarkozy provoquent également déjà des remous dans la classe politique. François Hollande a rappelé sur France 2 que le chef de l'Etat, avocat de profession, aurait dû avoir le sens des mots et se souvenir que les prévenus d'un procès étaient présumés innocents, selon un principe constitutionnel. «Le lapsus est fâcheux, parce que Nicolas Sarkozy, président de la République, a autorité sur les parquets, les procureurs. Donc il a été victime de ce qu'il a fait lui-même (...) En étant partie prenante de ce procès, il entretient une confusion qui se retourne contre lui», a estimé le député socialiste.

Pour le président du Modem, François Bayrou, cet épisode met en lumière la position du président, qu'il juge problématique. Il est à la fois «partie civile et garant de la justice», ce qui «est anormal», a-t-il expliqué. Avant d'ajouter : «J'espère que la justice, les magistrats, sont suffisamment indépendants pour ne pas être influencés par une décision de cette ordre».

 

«Il faut comprendre l'irritation du chef de l'Etat»

 

Du côté de l'entourage de Nicolas Sarkozy, pour l'heure, on préfère ne pas trop se prononcer. Seul Xavier Darcos pour le moment a accepté de s'exprimer sur la question, jeudi matin, sur RMC-info/BFM-TV : Le «mot» du chef de l'Etat «ne changera rien» dans l'affaire Clearstream, a-t-il estimé, «j'ai confiance dans l'indépendance de la justice». «Il faut comprendre l'irritation» de Nicolas Sarkozy face à la défense des prévenus qui repose sur une «inversion des rôles», a-t-il ajouté. «Ce sont ceux qui sont aujourd'hui prévenus qui se présentent comme des victimes de je ne sais quel acharnement».

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/09/24/01016-20090924ARTFIG00366-colere-au-proces-clearstream-apres-un-lapsus-de-sarkozy-.php?yahoo=1



________________________________________________________________________________________



Villepin répond à Sarkozy
sur son site Internet




L'ex-premier ministre critique les «abus» de Nicolas Sarkozy dans une vidéo postée sur son site web.



L'ex-premier ministre critique les «abus» de Nicolas Sarkozy dans une vidéo postée sur son site web.

Dans une vidéo postée sur son réseau social, l'ex-premier ministre juge «inacceptables» les «abus» auxquels se livre, selon lui, Nicolas Sarkozy dans l'affaire Clearstream.

Villepin réplique à Sarkozy en vidéo. L'ancien premier ministre l'a mise en ligne vendredi sur le réseau social de ses partisans, ClubVillepin.fr. Il y exprime son sentiment après l'écart de langage de Nicolas Sarkozy mercredi soir, au sujet de l'affaire Clearstream.

«Le président de la République a le droit d'être partie civile dans une décision de justice. Mais dès lors qu'il est président de la République, il est astreint à la réserve indispensable qui vient de ses fonctions», estime l'ancien premier ministre, qui répond aux questions des internautes dans une séquence longue d'environ huit minutes. (Voir la vidéo ci-dessous)

VIDEO


S'exprimant à propos de l'affaire Clearstream, Nicolas Sarkozy avait annoncé qu'il refusait de se retirer en tant que partie civile, expliquant : «Les juges ont estimé, en toute indépendance, que les coupables devaient être traduits dans un tribunal». Un dérapage ou un lapsus : en France, comme dans la plupart des pays, tout prévenu est présumé innocent jusqu'à ce qu'il soit déclaré coupable par la justice. Cette sortie avait d'ailleurs provoqué
des réactions dans toute la classe politique. (Voir la vidéo ci-dessous)


VIDEO

Pour Dominique de Villepin, cette prise de partie est «inacceptable». A peine la parole présidentielle prononcée mercredi soir, ses avocats ont porté plainte pour «atteinte à la présomption d'innocence». Une action symbolique étant puisque le chef de l'Etat jouit d'une immunité totale durant son mandat.

«Un excès qui n'est pas acceptable»

Dans la vidéo, l'ancien chef du gouvernement insiste : «L'abus [du] droit d'agir [de Nicolas Sarkozy, NDLR] comme président de la République, s'exprimant devant des dizaines de millions de Français le disqualifie comme partie civile. C'est un excès qui n'est pas acceptable dans une démocratie».

Pour lui, «l'intervention du président de la République dans ce dossier pose un problème de principe». D'ailleurs, Dominique de Villepin assure avoir «prévenu Nicolas Sarkozy, publiquement, à l'entrée du tribunal». Une allusion à sa déclaration fracassante, mardi, à l'ouverture du procès Clearstream. Et l'ancien locataire de Matignon d'enfoncer le clou, en répétant : «Je suis là par la volonté d'un homme. Je crois que la justice mieux que ça». Il pointe également le fait «qu'un président de la République, tous les jours, s'enquière de l'évolution d'un dossier», le sien. Ce qui «pèse dans le dossier», affirme-t-il.

Dans le reste de la vidéo, Dominique de Villepin évoque la solidarité de sa famille, qui a «tenu à l'accompagner au tribunal», mais aussi celle de ses partisans. «Oui, je suis un prévenu comme les autres», assure l'ex-premier ministre, qui dit ressentir une «profonde fierté» et assure vouloir aller «jusqu'au bout», en se «parant de la seule chose qui vaille, la vérité des faits, la vérité du droit, la vérité d'un homme». Il conclut en répétant ce qu'il avait déjà déclaré à l'ouverture de l'audience : «Je ressortirai libre et blanchi au nom du peuple français».

» INTERVIEW EXCLUSIVE : Me Herzog, avocat de Nicolas Sarkozy : «Villepin imite procéduralement Colonna»

» ANALYSE : Une tortue chez les corbeaux, par Mathieu Delahousse



http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/09/25/01016-20090925ARTFIG00620-villepin-repond-a-sarkozy-sur-son-site-internet-.php?yahoo=1

________________________________________________________________

Vous voulez assister au procès Clearstream ? C'est ici !

Information importante à destination de tous ceux qui souhaitent pouvoir se rendre au Palais de Justice de Paris (procès public) :
 
Le procès se tiendra tous les lundi, mardi et mercredi à partir de 13H30 et ce jusqu'au 21 octobre 2009
 
Adresse:

4 boulevard du Palais 75001 Paris
Métro Cité ou RER Saint-Michel
http://dominiquedevillepin.over-blog.com/article-36372757.html

Il s'explique ici :
http://halte-au-complot-contre-villepin.over-blog.com 

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Luttes d'influences
commenter cet article

commentaires

Eva R-sistons 26/09/2009 21:59


De Villepin est un homme de droite, un grand libéral n'imaginant pas les souffrances populaires, mais qui a du panache et qui aurait défendu l'indépendance nationale, contrairement aux
petits rats

eva


Eva R-sistons 26/09/2009 21:57


Hélas, après lui je crains qu'on ait aussi sa descendance ! eva


Chris-Tian Vidal 24/09/2009 19:49


Je soutiens Villepin. Que Sarkozy tombe ! De toutes les manières possibles !


Chris-Tian Vidal 24/09/2009 19:48


Quans sera-t-on débarrassé de ce Sarkozy de m....


Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche