Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2009 6 26 /09 /septembre /2009 04:38
Samedi 26 septembre 2009
- Par L' Aviseur - Publié dans : Personne n'en parle - Ecrire un commentaire
GROSSE PAUME / vendredi 25 septembre par RENAUD CHENU

4000 invités, une facture de 400 000 euros. Sarkozy a régalé la communauté française de New York* lors d’une petite sauterie mercredi 23 septembre au soir. On ne passe pas tous les jours à la tribune de l’ONU…


L’âme de la France généreuse a franchi l’Atlantique avec le bon président Sarkozy.

C’est du moins ce qu’ont dû penser les 4000 convives installés dans la très chic salle de Gala du Manhattan Center Studio. A l’occasion de sa venue à New-York pour l’Assemblée générale des Nations-Unies, Sarko Ier n’a pu s’empêcher d’organiser une petite fête pour la communauté française de la Grosse Pomme, qui l’aime tant (les Français de New York ont massivement voté UMP aux présidentielles).

A la tienne l’Onu - JPG - 31.5 ko
A la tienne l’Onu
© Khalid

Quand Sarko se porte Onu, le président n’aime pas le faire en solitaire.
4000 chanceux, dont Charles Elie Couture ou 
Patrick de Carolis, ont ainsi pu célébrer le passage 
de sa grandeur à New York.
Et encore, 4000 correspondait à la capacité maximale de la salle, le Consulat Général ayant dû fermer très tôt les réservations tant la demande pour participer à cette petite sauterie fut grande.

Au menu, haute gastronomie et bulles bien françaises, le tout permis grâce à la mobilisation de pas moins de vingt-deux cuisiniers et cent quarante serveurs. 1 cuisinier pour 182 personnes et 1 serveur pour 29.

LA FIN DES PARADIS FISCAUX REMPLIT LE POT

Mais si le bien-être culinaire d’un Français n’a pas de prix, il a un coût. Un gentil français présent sur place et soucieux des deniers de notre État impécunieux a trouvé le temps de contacter Bakchich pour s’émouvoir du montant de cette ô combien nécessaire mobilisation du savoir-faire français pour entamer la résolution des problèmes du monde. Et le chiffre, en temps de crise et de déficit abyssal, n’est qu’une goutte d’eau dans le puit sans fond de la dette (140 milliards annoncés pour 2008). Autant dire que 400 000 euros de plus ou de moins dans les caisses vides de l’État, tout le monde s’en tamponne. Les caisses de l’État ne vont pas tarder à déborder. Eh oui, «  les paradis fiscaux, c’est terminé », comme l’a dit Sarkozy lui-même mercredi soir en direct à la télévision. Et qui dit fin des paradis fiscaux, dit retour des milliards planqués par nos pauvres élites, donc allégement considérable de la dette ! Encore un événement à fêter !

A lire ou relire sur Bakchich.info

La présidence française de l’Union europénne débute le 1er juillet. Un programme des festivités circule sous le manteau : la France voit les choses en grand, en très grand. Encore un coup de bling bling politique de Nicolas Sarkozy (…)
Commémorer les attentats du 11 septembre, améliorer mon style en jogging, se rendre à l’Assemblée générale de l’ONU, le planning de Sarko est déjà chargé pour la rentrée 2008. « Bakchich » publie quelques pages de son agenda (…)
Pas contents mais alors pas contents du tout, nos compatriotes de l’étranger. Alors que le Tout-Paris de la politique, des médias et d’ailleurs est déjà dans les starting blocks, prêt à se ruer sur le plantureux buffet de la garden-party de l’Elysée, (…)
Un récit de l’extravagante et pathétique soirée où une cinquantaine de "people", patrons, sportifs célèbrent l’accession à l’Elysée de leur ami Sarkozy

Les 400 000 coût(s) de Sarko

*Sic (NdlR) 


http://www.marcfievet.com/article-36529249.html

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche