Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 02:28
Vendredi 25 septembre 2009
Selon N. Fedoroff Haut conseiller scientifique auprès du gouvernement US


http://www.admiroutes.asso.fr/larevue/2007/78/surpopulation.jpgNina Federoff dit que les populations humaines ont déjà dépassé les limites de la durabilité et que nous allons devoir commencer à devenir très créatif dans notre façon de cultiver des aliments et distribuer l'eau.

 Les populations humaines dans le monde sont déjà trop gros pour les ressources naturelles de la terre à soutenir. L'évaluation sombre a été détaillé dans une interview avec Nina Federoff sur un programme de la BBC Planet.

 

Dr. Federoff sert actuellement comme conseiller en science et technologie au secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, après avoir été dans le rôle de conseiller auprès du secrétaire d'Etat depuis 2007.

 

Soulignant que les humains avaient déjà dépassé les limites de la durabilité, elle a dit que la croissance de la population mondiale de plus de 200.000 personnes par jour doit être gérée et ralenti.

 

"Nous avons besoin de continuer à diminuer le taux de croissance de la population mondiale, la planète ne peut soutenir beaucoup plus de personnes», le Dr Fedoroff dit à la BBC

 

La question démographique est puissant, qui transcende les cultures et réunissant des questions complexes de gestion de l'eau et dans le monde des méthodologies de croissance des cultures. «Nous allons avoir besoin de beaucoup d'inventivité sur la façon dont nous utilisons l'eau et produire des cultures, at-elle dit à la BBC. "Nous acceptons exactement la même technologie (comme les aliments génétiquement modifiés) en médecine, et pourtant dans la production de nourriture que nous voulons revenir au 19ème siècle

 

 

http://www.santeglobale.info/tal/components/com_virtuemart/shop_image/product/0bdc81ff750d49eb811c576526158c51.jpg

Les estimations de l'US Census Bureau estime la population humaine de la planète à 9 milliards en 2040.

 

Nous sommes actuellement un peu moins de 7 milliards de personnes, et le Dr Federoff dit qui est déjà beaucoup trop.

 

Dans un signe un peu inquiétant de constater que la croissance démographique dans le monde entier prend de la vitesse, le US Census Bureau rapporte que la plus grande composition de la population (soit 9,3%) se retrouve chez les personnes de 0 à 4 ans. Des concentrations élevées de ces âges indiquent des accélérations dans les naissances et les expansions de la famille. Ces concentrations associées à une augmentation de l'espérance de vie témoignent de la difficulté à mettre ces chiffres en ligne avec des niveaux durables.


By Michael Krebs. Par Michael Krebs.

Published Mar 31, 2009 by Michael Krebs -
Source

Traduction google

 

http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-36426678.htm




http://mariereveuse.over-blog.com/article-36493491.html




_________________________________________________________________________________________




Réduire la population pour lutter
contre le réchauffement climatique






Leader historique du parti vert au Royaume-Uni, directeur des Amis de la Terre (Friends of the Earth), puis du Forum du Futur (Forum for the Future), Jonathon Porritt est devenu l’expert incontournable des débats britanniques médiatiques sur l’environnement.

Outre ses activités d’administrateur d’un puissant consortium de distribution d’eau potable, Wesser Water, il développe un important think tank, l’Optimum Population Trust, dédié à l’études problèmes démographiques.

Observant les difficultés que rencontre la population mondiale dans son environnement naturel, il n’en conclut pas à une nécessaire remise en cause de la société de consommation, mais à une indispensable réduction de moitié de la population mondiale.

Lors de ses dernières interventions, Jonathon Porritt a préconisé la réduction de la population britannique de 61 à 30 millions de personnes. Sans surprise, il entend encourager pour cela le contrôle des naissances, la contraception et l’avortement. Il assure que son plan global est la solution la moins couteuse pour stopper le réchauffement climatique.

Jonathan Porritt est le principal conseiller en matière écologique du Prince Charles et du Premier ministre travailliste Gordon Brown. Ses théories reçoivent un bon accueil aussi bien à gauche qu’à droite. Le chef de l’opposition, le conservateur David Cameron, s’y montre ouvert. Cependant, quelques voix s’y opposent, y compris au sein des Verts, notamment celle du journaliste environnementaliste du Guardian, George Monbiot. Ce dernier ne critique pas l’aspect autoritaire d’une politique de réduction démographique (d’autant que sa solution personnelle pour lutter contre le réchauffement climatique est l’institution de tickets de rationnement de CO2), il dénonce une politique qui porterait un coup fatal à la croissance économique et au capitalisme.

En définitive, dans ce débat, l’argument du réchauffement climatique est secondaire. Ce dont il s’agit, c’est du renouveau du malthusianisme. Ainsi, Jonathon Porritt préconise —toujours pour réduire la population britannique— d’interdire l’immigration. Ce qui lui a valu le soutien du ministre travailliste de l’immigration, Phil Woolas.

http://www.voltairenet.org/article162212.html

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Eugénisme
commenter cet article

commentaires

Eva R-sistons 24/01/2010 01:44


Tu as raison, Sue... eva


sue 17/12/2009 04:33


Il y a des gens qui ont intérêt à vouloir diminuer la population mondial pour garder leur petit confort plutôt que de trouver d'autre solution. Par exemple il y a de quoi nourrir tout le monde ce
fut déjà prouvé. Si toutefois on arrêtait de nourrir des bêtes avec les céréales qui pourrait nourrir tout le monde. Bête qui nourriront une petite partie de la population. si seulement on arrêtait
d'inventer des choses incensée comme alimenter des voiture avec des céréales (maïs..) plutôt que la population.  Les bête en quantité indutrielles qui nourrit qu'une petite partie de la
population font bc de co2 elles aussi.  On devrait commencer à diminuer par là et sur bien d'autre chose avant de penser à imposer l'enfant unique.


Eva R-sistons 06/11/2009 00:37


Stan, c'est un sujet difficile, imposer par la contrainte un enfant par femme, tu y crois ? Il doit y avoir d'autres méthodes ! Bien à toi, eva


Stan 06/10/2009 17:55



Je suis tout à fait d'accord avec votre propos. Je suis pour adoption, au niveau mondial, de la règle chinoise, un enfant par
femme.
Est-il
possible d’unir nos efforts dans ce domaine ? J’aimerais appartenir à votre communauté, si possible, ou en créer une consacrée à la lutte pour le contrôle de naissances


Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche