Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 05:00

Le CRIF tente de censurer le meeting « Palestine vaincra » !.

Le CRIF tente de censurer

le meeting « Palestine vaincra » !

Communiqué du collectif anti-impérialiste Coup Pour Coup 31


Coup Pour Coup 31
Jeudi 6 Décembre 2012


Le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), présidé par Richard Prasquier, fait actuellement pression pour empêcher la tenue de notre meeting « Palestine vaincra !» qui doit avoir lieu le samedi 8 décembre à l'Université Toulouse II Le Mirail en présence d'Abu Sami, représentant du Front Populaire pour la Libération de la Palestine.

Nous nous inquiétons de l'utilisation de telles méthodes qui visent à empêcher toutes formes de débats en soutien au peuple palestinien.

Ce n'est pas la première fois que le CRIF s'illustre avec de tels procédés. En 2011 et 2012, différentes conférences sur la question palestinienne avaient été interdites à l’École Normale Supérieure de Paris ainsi qu'à l'Université Paris 8 suite aux mêmes méthodes de pression. A Toulouse, le CRIF a lancé une campagne de calomnie sur la dernière chanson du groupe Zebda, « Une vie de moins », qui parce qu'elle évoque le quotidien de ce peuple est considéré par le CRIF comme un « risque de promouvoir la haine d'Israël ».

Leur méthode d'intimidation ne concerne donc nullement la présence du FPLP à Toulouse, organisation de gauche marxiste palestinienne, mais bien une volonté de faire taire toute forme de soutien à la Palestine.

Nous en sommes d'autant plus surpris que la ville de Toulouse a accueilli à bras ouverts le premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, à la veille de nouveaux massacres israéliens dans la bande de Gaza. Il y aurait à Toulouse deux poids deux mesures dans le traitement de ce conflit ?

Le collectif anti-impérialiste Coup Pour Coup 31 rappelle son attachement à la liberté d'expression et à la lutte contre toutes formes de racisme.

 

A Toulouse, le 4 décembre 2012.

 

Voir ci-dessous les différents courriers du CRIF :

 

Le mail

Chers amis,

Vous trouverez ci-joint un courrier demandant l’annulation d’une réunion politique à l’Université du Mirail.

La présence de représentants d’une organisation terroriste comme le FPLP ne peut que nuire aux valeurs démocratiques auxquelles nous sommes tous attachés.

Si cette manifestation n’est pas annulée, nous organiserons avec tous les démocrates une action s’opposant sur place à la tenue de discours extrémistes.

Du point de vue des valeurs démocratiques, ce qui compte lorsque l’on parle d’état de Palestine c’est de ne pas demander la disparition de l’état d’Israël comme l’exige le FPLP.

Ce qui compte quand on parle d’état de Palestine c’est aussi de s’interroger sur le type de régime politique qui y règnera.

Le CRIF Toulouse Midi-Pyrénées

CRIF TOULOUSE MIDI-PYRENEES 
2 PLACE RIQUET 
31000 TOULOUSE

 

Le courrier envoyé par le CRIF au président de l’université

 

Toulouse, le 28 novembre 2012

Monsieur le Président,

Je souhaitais attirer votre attention sur la tenue d’un meeting politique le 8 décembre 2012 organisé par « Coup pour Coup 31 » dans l’Amphi 9 de l’Université Toulouse-Le Mirail.

Tout d’abord, il me parait utile de préciser qu’une des formes modernes de l’antisémitisme s’ancre dans le refus de reconnaître au peuple juif son droit à l’autodétermination, et demande donc la disparition de l’état d’Israël, sous le prétexte fallacieux qu’il serait « dans son principe » raciste.

Étant donné la qualité des intervenants, représentants du FPLP, organisation « mère » de tous les mouvements terroristes depuis les années 1970, c’est de cela qu’il s’agit et non pas d’une discussion argumentée sur telle ou telle politique initiée par Israël.

Malheureusement, sur le campus de l’Université Toulouse-Le Mirail, lors d’un évènement en date du 25 avril qui aurait dû permettre simplement un débat, des manifestants ont hurlé le nom d’une bataille qui eut lieu en 628 à Khaybar à côté de Médine où l’armée de Mahomet a assassiné des Juifs. Le mot Khaybar est, par exemple, souvent gravé sur les missiles visant Israël lancés par le Hezbollah, le « parti de Dieu » libanais. 
Cela signifie en réalité « Mort aux Juifs » sans que cela tombe sous le coup de la loi.

Il y a quelques semaines Houria Bouteldja, du parti des Indigènes de la République, tenait une réunion à l’Université Toulouse-Le Mirail et elle ne fait pas, elle non plus, mystère de ses opinions sur les « sionistes » pour ne pas dire les Juifs, ce qui permet à nouveau de ne pas tomber sur le coup de la loi.

À Toulouse le 1er novembre, le Président de la République François Hollande déclarait : 
« (L’antisémitisme) sera pourfendu dans toutes ses manifestations, les actes mais aussi les mots. Il sera pourchassé partout, y compris derrière toutes les causes qui lui servent de prétexte ou de masques ».

L’Université de Toulouse-Le Mirail peut, à juste titre, s’enorgueillir de remarquables formations. La liberté d’expression est bien sûr un élément fondamental de toute démocratie. Mais la liberté d’expression ne peut être confondue avec l’exhibition de la haine, et, en l’occurrence, de la haine antisémite. 
Il semble regrettable pour l’ensemble des étudiants de Toulouse que l’on puisse caricaturer votre université en se référant à ces différents exemples.

Je suis à votre disposition pour discuter de l’éventuelle annulation de ce meeting ou d’autres sujets en relation avec ces évènements.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’assurance de ma considération distinguée.

Nicole YARDENI 
Présidente

Copie : 
Monsieur Pierre COHEN – Maire de Toulouse. 
Madame Marie-France BARTHET – Présidente du PRES Université de Toulouse. 
Monsieur Henri-Michel COMET – Préfet de la Haute-Garonne. 
Monsieur Régis GUYOT – Délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l’antisémitisme. 
Monsieur Guillaume HOUZEL – Conseiller auprès de la Ministre de la Recherche et de l’enseignement supérieur.

 

http://www.alterinfo.net/Le-CRIF-tente-de-censurer-le-meeting-Palestine-vaincra-_a84450.html
.
Monstruosité !

Gilad Sharon, le diseur de vérité

Par Gilad Atzmon - Traduction E&R par Romain R.

Gilad Sharon (photo ci-contre), le fils d’Ariel Sharon, a écrit dans le Jerusalem Post qu’Israël devait « aplatir l’ensemble de la bande de Gaza ». « Il ne devrait pas y avoir pas d’électricité dans la bande de Gaza, pas d’essence ou de véhicules en mouvement, rien. Alors, ils demanderaient vraiment un cessez-le-feu », écrit-il. « Nous avons besoin d’aplatir des quartiers entiers de la bande de Gaza. (...)

 

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche