Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 04:40

http://www.alyon.org/&co/FN/Haine.jpg

http://www.alyon.org/&co/FN/Haine.jpg

 

A quoi sert le Front National ?

"Stériliser, corrompre", frapper " la classe ouvrière, selon le PRCF http://prcf-38.over-blog.net/ 


Une analyse salutaire qui ne se perd pas dans les méandres des explications sociologiques, même si celles-ci ne sont pas dénuées d'intérêt (nous y reviendrons plus tard). 


Et n'oublions pas de quelle usurpation procède le Front National des Le Pen : 

En 1942 encore, le Front National est créé par les communistes et les FTP qui, par leur patriotisme et leur osmose avec la classe ouvrière, « restée seule dans son ensemble, fidèle à la France profanée » ( François Mauriac), ont conquis une position forte parmi les forces essentielles de la Résistance intérieure.

(cf  Vive le Front National ! )


MARINE LE PEN DANS LE DISPOSITIF POLITIQUE DE LA BOURGEOISIE.

Tous les journaux n’ont que « Marine » à leur « une ». Du « Monde » à « Libé » du « Figaro »  à « Marianne ». Tous s’interrogent doctement : est-elle plus dangereuse que son père ? Peut-il y avoir un nouveau 21 avril ? Ou un 21 avril à l’envers ? Pourquoi Marine Le Pen est elle créditée de 21% dans les sondages ? Etc.

Par un étrange aveuglement, nos journalistes, politologues et experts développent des discours visant à masque les vrais enjeux politiques. C’est cela l’idéologie bourgeoise, un ensemble d'idées sociales, religieuses et philosophiques produit par la classe dominante dans la société afin de masquer sa réalité matérielle.

Tentons de déchirer le brouillard savamment entretenu.


Le FN a trois fonctions principales dans le dispositif politique de la bourgeoisie :


1- neutraliser, stériliser un vote protestataire,


2- corrompre la conscience d’une partie de citoyens en remplaçant la réalité de la lutte des classes par un fantasmatique combat des races,


3- servir de force de frappe si les circonstances venaient à changer.



1-Neutraliser et stériliser un vote protestataire : c’est en partie au sein de couches sociales populaires que le FN recrute ses électeurs. Des électeurs désespérés, désorientés, souffrants, des citoyens sans perspectives politiques, abandonnés par les partis institutionnels et leurs satellites (dont hélas le PCF), vont vers le FN pour dire leur colère et leur dégoût. Ce faisant ils rendent leur colère vaine et même contre productive puisqu’ils n’ont rien à attendre des chefs du FN qui roulent, comme les autres, pour le capital.

Le discours social, voir anti capitaliste est une constante de l’extrême-droite et des fascismes : Hitler, Mussolini, Franco, les Colonels grecs, tous les « nouveaux » partis d’extrême-droite en Europe ont un tel discours : on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre ! Mais tous aussi AGISSENT de la même façon aux affaires : ils se mettent au service du très grand capital qui les finance largement du reste. Partout où ils participent au pouvoir,  les partis d’extrême-droite mettent en place des politiques ultra libérales au seul profit des milliardaires.

Un test confirme ce constat. Lorsque le peuple mène des luttes (contre le CPE, pour les Retraites... ) avez-vous vu défiler le FN aux côtés des travailleurs en lutte ? Jamais ! Au contraire ils hurlent contre la grève pourtant la seule arme de légitime défense aux mains des salariés.

C’est la nature de classe du FN qui est la clef qui permet de comprendre ce qu’est vraiment ce mouvement. Ainsi quand on vote FN on vote MEDEF et bande du Fouquets' parce que ces gens sont très heureux que des voix d’exploités aller chez des défenseurs (masqués) des exploiteurs ! A quoi on servit les voix de Le Pen en 2002 ? A faire élire Chirac. A quoi servirait la présence du FN au deuxième tour en 2012 ? A faire élire Sarkozy ou Strauss-Khan c'est-à-dire les candidats du capital ! En votant FN on conforte les candidats officiels du capital (UMP et PS) et les Le Pen le savent qui jouent ce rôle d’opposants alors qu’ils sont complices du système, vivant grassement de leur imposture.

 


2-Corrompre la conscience de nos concitoyens est aussi une des fonctions du FN dans la bataille idéologique permanente que mène la bourgeoisie contre le mouvement ouvrier et populaire. Quoi de mieux que la perspective d’une « guerre des civilisations » à la place de la lutte des classes ? Quoi de mieux que l’illusion à la place de la réalité que justement on veut masquer ? Guerre des civilisations, version à peine retouchée de la guerre des races des fascismes d’hier et qu’importe si l’arabe remplace le juif, le rom remplace le métèque, l’essentiel étant que la guerre se fasse entre pauvres, entre exploités comme dans le film de Scorcèse « Gangs of New-York » et que la bourgeoisie puisse continuer à profiter de son système capitaliste.

Faire croire que l’ennemi est le voisin d’une autre couleur ou d’une autre religion, faire croire que l’ennemi est celui qui a un travail face au chômage qui vous frappe, faire croire que l’ennemi est le fonctionnaire face au travailleur du privé, faire croire que la grande menace contre la France est l’ignoble burka alors qu’un véritable cataclysme social voulu et organisé par le capital s’abat sur les masses avec son cortège de chômage, de délocalisations boursières, de désespérance sociale, de misère et de malheur, de délinquance aussi car tout phénomène a des causes, que la France est démolie pierre par pierre par un grand capital supranational qui veut la mort de la nation, parce qu’elle est la base concrète et historique de la résistance démocratique et sociale des peuples, et son remplacement par une UE qui n’est qu’un espace fabriqué par le capital pour être propice à l’exploitation du travail et à la démolition de tous les acquis des luttes.....voila les mensonges que la bourgeoisie veut à tout prix introduire dans la conscience de tous les peuples, d’où le développement, qui n’a rien de spontané, des néo fascismes en Europe.

Que le FN s’exprime contre l’UE ne change rien à cela. Il faut bien que ces partis disent des choses qui rencontrent l’assentiment populaire pour obtenir des voix ! Et de plus aucune chance que cet anti-UE là puisse nuire aux affaires des grands capitalistes puisque canalisé par des partis à la solde de ces mêmes capitalistes. L ’anti européisme du FN vaut ce que vaut son anti capitalisme, « Words, words, words... » (Des mots, des mots, des mots....) comme disait Shakespeare. Des mots faits pour tromper. Des mots pour empoisonner. Des mots pour diviser le peuple, donc l’affaiblir et finalement le vaincre.

Et face à cette entreprise que répondent la fausse gauche et la droite décomplexée ? Qu’il faut plus d’Europe, plus d’euro, plus de capitalisme, plus de flexibilité, moins de droits protecteurs des travailleurs, moins de fonctionnaires donc moins de services publics, la richesse de ceux qui n’ont rien, moins de profs dans les écoles, moins d’infirmières dans les hôpitaux, moins d’années à vivre sa retraite, moins de police républicaine protectrice de la sécurité des quartiers populaires, plus de flics privés pour protéger les riches et leurs enclaves dorées.

Parti Socialiste ou UMP tiennent le même discours et surtout mènent la même politique. Au nom du réalisme ils se mettent à genoux, à plat ventre devant les désidératas du grand capital. De quel réalisme parlent-ils ? D’une réalité figée, intangible où rien ne peut changer ? Ils tentent de faire croire que changer, que vouloir révolutionner les choses mène à la dictature, au « totalitarisme », que les prisons attendent ceux qui veulent du travail pour eux et un avenir meilleurs pour leurs enfants et se battent pour cela ! De qui se moquent ils ces multimilliardaires, ces gavés du CAC40, ces gens qui du Fouquets' à l’Elysée tentent de maintenir les choses en l’état pour garantir leurs minutes à plusieurs millions d’euros ?

Le capitalisme est l’œuvre de l’histoire des hommes, son éradication sera aussi  l’œuvre de l’histoire des hommes. Et les Marine Le Pen sont des nains stratégiques face à de tels enjeux. Mais encore faut il que les masses s’approprient cet objectif d’émancipation qu’est le socialisme et le communisme pour que cette force politique, matérielle, balaye alors les scories de l’ancien monde et édifie un monde débarrassé de l’exploitation de l’homme par l’homme. Cet objectif est possible. Cet objectif est souhaitable. Cet objectif est la seule alternative à la barbarie.

La vraie démocratie pourra alors s’épanouir. Car il n’y a pas de démocratie véritable tant que les peuples sont écrasés par  le talon de fer du capital. Les esclaves se sont débarrassés des maîtres. Les serfs se sont débarrassés des seigneurs. Les prolétaires-ceux qui vivent de leur travail- se débarrasseront des capitalistes-ceux qui vivent du travail des autres-. Nous sommes loin des cauchemars communautaristes, racistes, antisémites, xénophobes du FN père et fille.

Mais encore faut il que renaisse un vrai Parti Communiste de France à la fois héritier d’un passé glorieux et résolument tourné vers l’avenir. Un vrai Parti qui considère  le marxisme et le léninisme comme un  guide pour l’action et non un dogme. Un Parti qui unisse, contre la grande bourgeoisie UMPS, contre les fascistes, l’extrême-droite, contre les irresponsables gauchistes, contre les traîtres capitulards et opportunistes, le drapeau rouge de la révolution et le drapeau tricolore de la patrie, l’Internationale, chant d’espoir et de combat des prolétaires du monde entier et la Marseillaise, chant révolutionnaire des sans-culottes et hymne honnis par tous les contre-révolutionnaires. Un Parti qui unisse les communistes, qui unisse les patriotes, qui unisse notre peuple contre l’oligarchie capitaliste et pour le socialisme et le communisme libérateur. Un Parti redonnant espoir, honneur, confiance aux ouvriers de ce pays, aux travailleurs, aux exploités, à toutes celles et ceux qui subissent le joug du capital c'est-à-dire l’immense, l’écrasante majorité de notre peuple, les unissant dans un vaste front populaire pour une alternative patriotique, progressiste, pour marcher vers l’émancipation sociale, la souveraineté nationale et l’internationalisme, c'est-à-dire vers le socialisme et le communisme.

 


 3-Servir de force de frappe si les circonstances venaient à changer est aussi un autre usage de ce parti harki du capital qu’est le FN. Briser les grèves, harceler les militants politiques progressistes, les militants syndicaux, constituer des milices de choc au service des grands patrons, terroriser ceux qui se battent pour l’amélioration de leur vie, voila comment l’extrême-droite est utilisée : c’est ce que l’histoire nous enseigne : en Italie qui est frappé, torturé, assassiné par Mussolini et ses chemises noires ? Qui est massacré, déporté par les chemises brunes d’Hitler ? Qui est victime des dictatures des Colonels en Grèce ou de Pinochet au Chili ? Qui fut pourchassé, fusillé par le régime fasciste de Pétain ? Les communistes toujours et d’abord, les progressistes, les syndicalistes, les authentiques patriotes : les Résistants, d’ici et de partout,  pas les Kollabos, de toutes espèces !

Les fascismes et les néofascismes, les extrêmes-droites,  ont toujours servi un seul maître qu’il s’appelle Agnelli, Von Thyssen, ITT, Louis Renault....le grand capital. Ils le servent en brisant le mouvement ouvrier par une action terroriste permanente, en organisant des syndicats jaunes dans les boites, comme la CFT, qui assassinat en 1977 le militant de la CGT Pierre Maître, et qui était composé de nervis de l’extrême-droite et du SAC, financé par le patronat et le pouvoir de droite....

Il y a toujours eu collusion, consanguinité, osmose entre droite, extrême-droite et patronat. Et retour d’ascenseurs, services rendus, bref c’est une véritable maffia loin des « mains propres » de la propagande frontiste. Qu’un travailleur puisse voter pour de telles organisations est bien évidement un acte contre nature mais qui révèle la friche politique que les compromissions et les trahisons de la fausse gauche bourgeoise et ses satellites ont provoqué, et qui est aujourd’hui envahie par des mauvaises herbes carnivores et vénéneuses.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche