Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 17:42

Abou Hamza al-Masri : Extradé aux Etats-Unis, ce que les médias ne disent pas sur lui.

Publié le7 octobre 2012

4

 

Abou Hamza al-Masri

Abou Hamza al-Masri

 

NEW YORK - « Al-Qaïda », « islamistes », « prêcheurs de haine », « terroristes », « anti-Occident », « djihadistes » et tutti quanti, ils n’ont que ça à la bouche pour désigner leurs nouveaux « ennemis » et surtout ex amis qui ont un peu voulu prendre leur autonomie. Mais, ceux qui se disent journalistes refusent de se poser la question de savoir d’où vient Al-Qaïda, qui l’a créé, pourquoi le terrorisme est-il devenu une arme pour les faibles-disons-le-, et surtout les opprimés ? C’est en répondant à cette question que beaucoup comprendront le poker menteur occidental car, c’est lui qui a créé le terrorisme au Proche et Moyen-Orient. Il refuse de l’admettre. Or, c’est vrai. Le cas de l’iman Egyptien de la mosquée de Finsbury Park à Londres, considéré comme radical Abou Hamza al-Masri, l’homme qui s’était réjoui publiquement des attentats du 11/9, le prouve. 

Comme nous l’avons toujours dit ici, malgré le soutien que nous apportons à ceux qui sont aujourd’hui opprimés par les dirigeants occidentaux et les mainstream, il ne faut jamais dîner avec le diable. Mais, de même que le Qatar a compris que le Dieu de l’Occident c’est l’argent, les Occidentaux, eux, n’ont visiblement pas compris certains arabes, surtout les salafistes ou les takfaristes.

En croyant que l’arabe est essentiellement avide de pouvoir, l’Europe s’aliène souvent  les dirigeants qui l’ont servi et par conséquent, dans ce poker menteur, l’Occident gagne souvent, et peu importe la manière. Or, à regarder de plus près, ces extrémistes dont s’est toujours allié l’Occident, ne veut que semer l’islam, pas le bon islam qui est celui de la paix mais, le mauvais, celui de la haine, de la conquête et de l’éradication des autres religions. ce qui s’est passé en Afghanistan et actuellement en Syrie en sont l’illustration.

En Afghanistan, environ 35.000 musulmans radicaux venus de 43 pays islamiques au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et de l’Est, en Asie centrale et dans l’Extrême-Orient, était venus donner main forte à l’Amérique, pour faire partir les Russes du pays du pavot. Abou Hamza al-Masri en faisait partie. Il est vachement bien remercié.

Abou Hamza al-Masri devra répondre de 11 actes d’accusation, selon le réquisitoire du procureur général de New-York, John Ashcroft. Ces derniers se composent d’une prise d’otages, d’une conspiration dans le cadre d’une attaque au Yémen en 1998 sur 16 touristes, dont deux Américains. Dans cette attaque, quatre otages, dont trois Britanniques et un Australien avaient été tués, et plusieurs autres blessés lorsque l’armée yéménite tenta de les sauver. 

Il est donc hors de question de pleurer ou de s’apitoyer sur le sort de ce vendu, ancien agent de la CIA. Il paye au prix fort, sa lâcheté. Ces clowns qui veulent faire tomber Bachar Al-Assad, auront le même sort, si jamais ils accèdent au pouvoir…Ils ne retiennent jamais les leçons du passé…

 

 

Abou Hamza al-Masri : Extradé aux Etats-Unis, ce que les médias ne disent pas sur lui.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche