Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 18:30
Le couple Alliot-Marie se défend d'avoir profité du camp Ben Ali

http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/le-couple-alliot-marie-se-defend-d-avoir-profite-du-camp-ben-ali-572447

 

L'actualité A la Une

Le 15/02/2011 à 21:57 - Mis à jour le 16/02/2011 à 09:46

Le père d'Alliot-Marie aurait investi dans l'immobilier tunisien

Le père d'Alliot-Marie aurait investi dans l'immobilier tunisien 

 

©REA

 

PARIS (Reuters) - Les parents de Michèle Alliot-Marie ont confirmé mardi avoir acheté, pendant les vacances avec leur fille en Tunisie, une société civile immobilière à l'homme d'affaires tunisien Aziz Miled.

Pour le Canard Enchaîné, qui révèle ce contrat dans son édition de mercredi, la famille Alliot-Marie faisait ainsi "des affaires" avec un proche de l'ex-président Ben Ali "en pleine révolution tunisienne".

La ministre des Affaires étrangères s'était déjà retrouvée sur la sellette pour avoir utilisé, pour deux aller-retours durant ses vacances de fin d'année, le jet privé d'Aziz Miled, dont les relations avec le camp de Ben Ali font l'objet d'interprétations diverses.

"Je ne peux concevoir que l'on puisse s'attaquer à la famille des politiques, et dans le cas présent à mes parents", a-t-elle réagi dans un communiqué.

"Quand on a fini de passer ma vie, y compris privée, au peigne fin c'est sur celle de mes parents qu'on enquête !", a-t-elle ajouté, estimant que "la vie privée" de ces derniers "leur appartient".

Dans un communiqué publié mardi soir, Bernard Marie assume l'entière responsabilité de cette transaction et du voyage en Tunisie.

"À l'occasion des vacances de Noël, j'ai proposé à ma fille que nous nous rendions en Tunisie, plutôt qu'en Dordogne comme nous l'avions initialement prévu", dit-il, précisant avoir réglé lui-même la note de l'hôtel détenu par Aziz Miled, qui l'avait convaincu par téléphone d'y passer ses vacances.

Le Quai d'Orsay n'a pas produit jusqu'ici les notes d'hôtel, la chef de la diplomatie jugeant inconvenant de réclamer à ses parents, "qui ont 92 ans, de produire les factures".

Bernard Marie ajoute que l'achat de la SCI, propriétaire d'un appartement en construction, était engagé depuis l'été.

"Ce séjour à Tabarka à Noël m'a donné l'occasion de faire certifier les signatures de mon épouse et de moi-même sur l'acte de cession de parts sociales", dit-il.

Un peu plus tôt sur Europe 1, il précisait : Aziz Miled "m'avait dit 'voilà, je fais opération (...) vous devriez prendre une option sur un truc comme ça, comme ça prendra de la valeur en 2012 quand ça sera construit, vous pourrez faire une bonne affaire'".

DÉJÀ MISE EN CAUSE

Mise en cause pour ses vacances tunisiennes, trois semaines avant la chute du régime Ben Ali, Michèle Alliot-Marie avait elle-même indiqué avoir voyagé avec ses parents lors de la trêve de fin d'année.

Elle a également reconnu avoir pris place à bord d'un jet privé d'Aziz Miled le temps de deux aller-retours, pour se rendre dans une station balnéaire et faire une excursion avec sa famille.

Elle a cependant affirmé que l'homme d'affaires n'était pas proche du clan Ben Ali mais "une victime" de l'entourage de l'ancien président, qui aurait capté des parts de certaines de ses sociétés.

Les parents de Michèle Alliot-Marie possédaient déjà 13% de la SCI d'Aziz Miled et le rachat a été finalisé le 30 décembre, précise le Canard Enchaîné.

Le montant exact de la transaction inscrite dans le registre municipal de Tabarka et dont il publie des extraits n'est pas connu, car seule la valeur nominale des parts y figure, dit l'hebdomadaire.

Celle-ci se monte à 755.000 dinars, soit 325.000 euros, mais la somme réellement payée peut selon le journal être supérieure.

Le Premier ministre, François Fillon, avait réaffirmé le 8 février son soutien à Michèle Alliot-Marie avant de révéler lui-même avoir séjourné en Egypte aux frais des autorités lors de son séjour de fin d'année dans ce pays.

Selon le Canard enchaîné, François Fillon est un "récidiviste" car il avait déjà effectué un séjour privé - prolongeant une visite officielle - avec sa famille en Egypte, aux frais du gouvernement, en 2008.

Depuis la répétition de polémiques liées aux invitations par des autorités étrangères, le président Nicolas Sarkozy a demandé à ses ministres de privilégier désormais la France pour passer leurs vacances. Tout voyage à l'invitation d'autorités étrangères devra obtenir l'aval de l'Elysée.

Gérard Bon et Clément Guillou, édité par Nicole Dupont

© 2011 Reuters - Tous droits de reproduction réservés par Reuters.

 

Lien : http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/le-pere-d-alliot-marie-aurait-investi-dans-l-immobilier-tunisien-576247?xtor=EPR-226

 

---ooOoo---

 

L'actualité A la Une

Le 15/02/2011 à 17:31 - Mis à jour le 15/02/2011 à 18:05

La Banque mondiale s'alarme de l'envolée des prix alimentaires

La Banque mondiale s'alarme de l'envolée des prix alimentaires

La Banque mondiale s'alarme de l'envolée des prix alimentaires

© REA

 

WASHINGTON (Reuters) - La hausse des prix alimentaires a plongé 44 millions de personnes supplémentaires dans la misère dans les pays du tiers monde au cours des huit derniers mois, a déclaré mardi la Banque mondiale.

Son président, Robert Zoellick, a estimé que les prix alimentaires avaient atteint un "niveau dangereux". Ces hausses de prix sont, dit-il, "vivement préoccupantes".

Les prix des denrées alimentaires de base ont augmenté en moyenne de 15% d'octobre 2010 à janvier 2011, et ils sont seulement de 3% inférieurs au pic atteint en 2008 lors de la précédente crise des prix alimentaires.

Contrairement à la situation de 2007-2008, la hausse des prix ne concerne pas toutes les régions du monde. En Asie, dans certaines parties d'Amérique latine et en Europe de l'Est, l'augmentation des prix alimente les pressions inflationnistes. En Afrique subsaharienne en revanche, les bonnes récoltes de denrées de base évitent pour l'instant une flambée des prix.

"La hausse des cours du maïs, du sucre et du pétrole contribue à l'augmentation des prix de divers types de produits alimentaires, même si le prix du maïs est en grande partie stable en Afrique subsaharienne", déclare la Banque mondiale dans son actualisation du rapport sur les prix alimentaires.

Lesley Wroughton, Eric Faye pour le service français

© 2011 Reuters - Tous droits de reproduction réservés par Reuters.

 

Lien : http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/la-banque-mondiale-s-alarme-de-l-envolee-des-prix-alimentaires-576120?xtor=EPR-226

 

---ooOoo---

 

 

L'actualité Bourse

Le 16/02/2011 à 08:48 - Mis à jour le 16/02/2011 à 09:05

Société Générale a quadruplé son bénéfice au quatrième trimestre

 

(AOF) - http://www.capital.fr/extension/cap/design/cap/images/greenarrowUp.pngSociété Générale
51.29 | +4.96% | 16/02/2011 - 12h36 Cours - Actualités | Consensus | Société
Conseil Premium
http://www.capital.mdgms.com/charts/bourse.chart?ID_NOTATION=1544924Ajouter à la liste des valeurs Ajouter au portefeuille Créer une alerte Cliquez ici !Société Générale (GLE 51.29 +4.96%) a quadruplé son résultat net au quatrième trimestre 2010 à 874 millions d'euros. Les analystes interrogés par Reuters misaient sur un bénéfice de 869 millions. Le produit net bancaire a progressé de 33,6% à 6,857 milliards tandis que les provisions pour mauvaises créances ont reculé de 42,3%. Sur l'ensemble de l'année 2010, le bénéfice net a quasiment sextuplé, à 3,917 milliards d'euros. Le PNB A grimpé de 21,6% à 26,418 milliards. La deuxième banque française par la capitalisation boursière confirmé son objectif de réaliser un bénéfice net de 6 milliards d'euros en 2012.

Signe de sa confiance, Société Générale a prévu de verser un dividende de 1,75 euro par action, contre 0,25 euro en 2009. Ce versement sera proposé au choix en actions du groupe.

Enfin, la banque a réaffirmé qu'elle n'aurait pas besoin d'augmentation de capital pour respecter les nouvelles règles prudentielles.

En 2010, le ratio Tier 1 (Bâle II) s'est établi à 10,6%. Le Core Tier 1 atteint 8,6%.

© 2011 AOF - Tous droits de reproduction réservés par AOF.

 

Lien : http://www.capital.fr/bourse/actualites/societe-generale-a-quadruple-son-benefice-au-quatrieme-trimestre-576361?xtor=EPR-226

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche