Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 21:24
Par R-sistons (xxx.xxx.xxx.143) 16 mai 21:27 R-sistons

Merci Agnès, c’est exactement ce que je pensais. On s’apitoie sur les déboires des puissants (Polanski, DSK...), on oublie toujours les victimes des classes populaires.... 2 poids 2 mesures !

Je publie ton post, cordialement eva

Affaire DSK : Peu d’empathie pour la femme de chambre

DSK. Quel intérêt de parler d'un complot ? Pourquoi mettre en doute les assertions de la femme de ménage ?

Affaire DSK. Qui, ici, se soucie de la victime et pourquoi évoquer un complot ?

Tout le monde a, probablement, déjà eu vent de l'affaire DSK. Cette inculpation pour séquestration, agression sexuelle et tentative de viol.

Outre l'affaire proprement dite et les très graves accusations qui sont portées à l'encontre du patron du FMI, ce qui me chiffonne c'est le peu d'intérêt que journalistes et politiques français montrent à l'égard de la jeune femme qui dit avoir subi des violences sexuelles. Tout le monde la zappe comme s'ils étaient certains d'avoir affaire à une menteuse. A moins qu'ils ne considèrent que ces assertions sont indignes d'intérêt. Les seules attentions un peu compatissantes se tournent vers la famille et les proches de DSK !

Ce qui ressort des divers propos entendus à la télévision – toutes chaînes confondues – ce matin, c'est de savoir quelles seront les conséquences de cette affaire sur le PS, sur les primaires, sur l'image de la France... DSK peut il perdre son poste au FMI ?

Les hommes politiques, dans leur grande majorité, semblent volontairement ou involontairement couvrir DSK ou l'excuser de ses débordements. Pour cela, certains sont prêts à affirmer qu'il a été victime d'un complot. Mais qui voudrait comploter contre lui ? Personne n'a de réponse, mais beaucoup formulent des hypothèses, parfois incongrues. Admettons qu'il ait été victime d'un complot. Lui qu'on décrit comme pragmatique et intelligent, il se serait laissé avoir comme un bleu ? Admettons qu'il s'est laissé avoir comme un bleu, vous ne pensez pas que des gens ou un organisme capables de monter un tel piège n'auraient pas mieux préparé leur coup ? Ils auraient sans doute préféré parier sur un call girl que sur une femme de ménage, auraient filmé ou photographié la scène, auraient fourni de ces témoins providentiels et fiables qu'on voir jaillir fort à propos pour accuser celui qu'on veut voir sombrer.

Pour cette raison, la thèse du complot me semble un peu tirée par les cheveux. Espérons que l'enquête apportera les réponses et que, pour une fois La Fontaine aura tort, que dans ce procès qui s'annonce, seuls les faits et la vérité auront droit de citer !

 

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/affaire-dsk-peu-d-empathie-pour-la-93972

 

 

Agression sexuelle : La parole de la victime existe-t-elle encore ?

9782247086870.jpgDSK sera-t-il condamné ou non ? Seul un jugement définitif le dira, et nous en sommes loin. Nous connaissons, partiellement, la thèse de la victime, mais nous ignorons tout des éléments décisifs de l’enquête et de la thèse de la défense.

DSK risque gros, très gros. Son avenir politique est râpé, mais surtout il encourt des années de prison. Il proteste de son innocence. J’ai bien en tête le visage de personnes accusées, qui protestaient contre toutes les apparences, et dont l’innocence a finalement été reconnue. A l’examen des faits s’ajoute la procédure, et ses règles. L’affaire n’est pas finie ; elle commence, et ses avocats seront très combattifs.

Mais la retenue qui s’impose vis-à-vis de l’accusé vaut pour la victime, et ce que je vois apparaitre depuis hier matin est consternant.

Je passe évidemment sur toutes les grandes déclarations bidonnées de notre joyeux monde politique sur les violences faites aux femmes. Avec ce législateur qui fait de la gonflette en votant la loi réprimant la simple violence psychologique dans le couple… alors qu’il sait très bien que faire enregistrer une plainte pour violences est loin d’être évident pour les femmes. Je n’oublie pas non plus que les députés ont rendu hommage debout, et en séance, à un de leur collègue qui venait de se suicider après avoir abattu sa femme à bout portant, parce qu’elle le quittait.

Non, je n’ai pas découvert hier que le discours sur les violences contre les femmes manquait cruellement de contenu. En revanche, je n’imaginais pas ce mépris profond et serein pour une femme qui vient de porter plainte pour viol, et dans des conditions suffisamment circonstanciées pour que la police, puis un procureur, enchaînent.

Il y a deux personnes en cause, et ce qu’elles disent mérite une égale considération pour les observateurs que nous sommes.

DSK conteste les charges. Dont acte. Nous ne savons rien de la thèse de DSK. Ne s’est-il rien passé ? S’est-il passé quelque chose, mais qui n’était qu’une équivoque ? Est-ce un complot, une manipulation ? Ses avocats s’exprimeront. Je dis quand même que le menottage dans le dos d’une personne qui ne présente aucun risque de fuite est un abus, de même qu’exposer cet homme menotté aux photographes. C’est peut être courant aux US, mais c’est illégal en France, et à juste titre. 9782247074082.jpg

Mais, en parallèle, quel mépris pour ce que dit cette femme ! Comment accuser d’être l’outil d’un complot cette jeune femme humble, vivant avec sa fille, salariée appréciée par son employeur dans sa manière de servir et dans son comportement ?

Sa thèse, tout le monde la connait, et elle a été prise en compte immédiatement par la police puis après plus de huit heures d’examen, par le procureur. Ce n’est pas une veille histoire qui ressort opportunément. Dans les minutes qui ont suivi, elle s’est précipité vers ses collègues et son directeur pour parler, et demander à la police de venir.

Cette femme peut demain dire qu’il ne s’est rien passé, et le procès prendra fin. Mais ce qu’elle a dit aujourd’hui mérite la plus grande attention, car si cette thèse est vraie, cette femme a été victime d’une agression sexuelle, une blessure terrible qui marquera sa vie.

Les victimes qui portent plainte savent que deux malheurs se conjuguent : l’agression qu’elles viennent de subir, et l’enquête qui commence. Et il en est pour la femme de service du Sofitel comme toutes les victimes. Elles ne demandent rien à personne, se trouvent agressées, et elles vont devoir affronter les mises en cause qui découlent de toute procédure. Il faut des preuves, et c’est l’objet des enquêtes, conduites par des équipes spécialisées de la police.

Mosco, le Guen, Savary, et toute la chorale ont entonné l’air du « complot », de la « manipulation ». Complot de quoi ? Comment ? Qu’attendent-t-il pour saisir la justice ? Il est profondément choquant qu’à aucun moment ils n’émettent l’hypothèse que la victime puisse être sincère, car cela revient à la condamner, sans présomption d’innocence, à l’infraction de dénonciation calomnieuse.

La question posée à la justice de New York, c’est un des décideurs les plus puissants du monde qui agresse une femme issue de la plus humble des sociétés. Le fait que les responsables politiques de Gauche soient incapables d’intégrer cette question dans leurs analyses montre que s’ils mettent des guillemets à « victime », je dois les mettre à « de Gauche ».

balance-justice.jpg

http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/archive/2011/05/16/agression-sexuelle-la-parole-de-la-victime-existe-t-elle-enc.html

Partager cet article

commentaires

Eva R-sistons 22/05/2011 22:16



Nadine, je suis scandalisée comme toi. Ils ne valent pas mieux que ceux de droite. Par contre je viens d'entendre B. Hamon sur BFMTV, il est rentré (sur un autre sujet) dans le lard de D.
Reynié, en mettant en cause, ce soir, le mépris des peuples, le sommet de la pyramide... décapant, enfin !  Cordialement eva



Nadine 17/05/2011 23:15



Mesdames et Messieurs les politiques "Socialiste" ! qu'en parlerez vous de cette jeune femme qui a été agréssée ?


Monsieur Lang ! comment pouvez vous dire qu'il n'y a pas eu mort d'homme ? dommage que cela n'arrive pas à votre femme ou à un membre de votre famille ? vous n'auriez surement pas le
même  langage !!! et vous voulez gouverner la France !!! mais c'est une plaisenterie ! vous pensez qu'à vous détruire dans votre propre parti politique ou cracher votre venin sur les
autres et vous nous parlez de dignité ?.mais Monsieur DSK a eu de la dignité pour ce qu'il a fait ??? et de plus, ce n'est pas une prémière !!! et vous le pleurez ??vous me
faites honte...pour nous, les Français, c'était l'homme politique idéale pour 2012, mais là voyez vous , le PS c'est terminé....même si cela nous peine...


Aucune salutation pour votre politique et vos dires.....


 


 



Eva R-sistons 17/05/2011 14:11



Moi aussi, Doot, je suis choquée,


en France on s'aplatit devant les puissants


et on fait peu de cas des femmes violées ou harcelées. C'est injuste, c'est hideux


Un plus, pour une fois, pour les Américains !


bien à toi eva



Eva R-sistons 17/05/2011 14:09



Merci d'avoir pris la peine de donner des liens, cordialement eva



dootjeblauw 17/05/2011 08:11



J'ai été aussi choquée par les réactions des Français "je pense à la famille de DSK, à ses enfants" etc...Deux tentatives de viol c'est très grave et traumatique pour la femme de
chambre.  Martine Aubry et Segolene Royal n'ont sans doute jamais eu à se défendre d'un malade sexuel. Comme l'accusé présumé est coutumier du fait, je ne crois aucunement en une machination
politique. Si l'accusé avait été un noir du Bronx personne ne serait indigné de le voir menotté mais un banquier milliardaire juif et Français toute la classe politique trouve cela scandaleux.



Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche