Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 05:01

http://www.delitdimages.org/wp-content/uploads/2011/05/time-affaire-dsk.jpg

delitdimages.org

 

 

Affaire DSK: Poutine, lui non plus, ne peut pas croire à la version officielle
inv

Les Français, qui sont 57 % à penser que Dominique Strauss-Kahn a été victime d'un complot ou est tombé dans un piège, dans l'affaire de viol pour laquelle il est poursuivi, sont-ils paranos ? L'enquête et le procès qui visent l'ancien patron du FMI le diront peut-être. En attendant, un responsable politique étranger s'est rangé, pour la première fois, du côté des "incroyants".


Le premier ministre russe, Vladimir Poutine, a émis des doutes vendredi sur la version officielle de l'affaire de tentative de viol visant l'ex-patron du FMI, Dominique Strauss-Kahn. "Je ne peux pas croire que tout soit comme cela en a l'air, comme cela a été présenté dès le départ", a-t-il déclaré à des journalistes russes qui l'interrogeaient sur les accusations de tentative de viol visant le haut responsable français, rapporte l'agence russe Interfax.


"J'ai du mal à évaluer les dessous politiques [de l'affaire] et je ne veux surtout pas me pencher sur ce thème", a ajouté cet ancien membre du KGB, les anciens services secrets russes.


"DESSOUS POLITIQUES"


L'homme fort de la Russie n'a pas précisé ce qu'il entendait par "dessous politiques", alors que Dominique Strauss-Kahn était considéré comme le favori de la gauche française pour l'élection présidentielle du printemps 2012.


Vladimir Poutine est la première personnalité étrangère à émettre publiquement des doutes sur l'affaire DSK.

___________________________________________________

 

 

 

Dès le 17 mai, notre camarade Michel Schneider, qui a eu une certaine expérience des "coups tordus", à différents niveaux, avait livré son sentiment sur TSS.


Les amis de Sarkozy ont tendu un piège, Strauss-Kahn est naturellement tombé dedans, comme un chef!


Ce mardi 17 mai au soir, on peut dire qu'il y a eu effectivement un piège tendu à DSK au Sofitel de New-York. DSK n'était pas obligé d'y tomber, mais sa nature bien connue d'obsédé sexuel devait naturellement l'y conduire.
Bernard Debré, informé par son assistant, lui-même alimenté par une amie sur place des frasques sexuelles régulières de DSK à l'hôtel Sofitel de Times Square, s'est répandue auprès de ses amis de l'UMP. Cette "information" est naturellement "remontée" au "cabinet noir" de l'Elysée, qui en a fait l'usage que l'on sait.


Inutile de s'appesantir sur les twitters Pinet et Dassier qui ont réagi avec une rapidité suspecte, pour "faire les beaux". Sans doute une grave erreur! Debré, Pinet et Dassier, ce sont les amateurs de l'affaire. Les "professionnels" sont intervenus à partir des informations de Debré, de son assistant, et de l'amie de celui-ci dans la place.


La soubrette, dinde de la farce, a été judicieusement mutée à l'étage ad hoc, un mois avant le prochain retour de DSK, étage où se trouvait la suite "imposée" à DSK (proposée à 500€ au lieu de 3000€).
Cette soubrette, dont le véritable nom importe peu dans l'immédiat, parle parfaitement le français, et ne pouvait pas ne pas connaître Strauss Kahn dont les "aventures" précédentes étaient naturellement connues de tout le personnel, féminin en particulier, du Sofitel.


DSK a compris trop tard qu'il était tombé dans un piège, comme il s'y attendait d'ailleurs (mais de ce point de vue, il a été aussi con que de Villepin avec les listings Clearstream). Son appel à sa femme, sur le chemin de l'aéroport, évoquant un "très grave problème" en atteste.
Les "initiés" savaient qu'en toute hypothèse, DSK aurait été plombé avant les présidentielles. Le but réel de la présente manipulation, au demeurant hasardeuse, était d'écarter très vite Strauss Kahn du FMI, peut-être avec l'aide de certains Américains...


Strauss Kahn était avant tout "l'homme d'Israël", Lagarde, dont on avance aujourd'hui, sans tarder, le nom pour lui succéder, est "la femme des Américains". Le "bon peuple" n'en a hélas pas conscience, étant consciencieusement désinformé en permanence.


On peut donc penser que l'avocat Benjamin Brafman , bien connu pour ses liens avec l'Etat sioniste, va bénéficier de millions de $, et de l'aide discrète du Mossad, pour mener sa contre-enquête, et démonter le piège mortel tendu par les hommes (et femmes) de main de Sarkozy. D'autant que tous les sionistes attendent de Sarkozy qu'il ne reconnaisse pas l'Etat palestinien...Un chantage en perspective? On a pas fini de rire!
Il va d'abord s'attaquer au maillon faible du dispositif, constitué de la petite soubrette et du personnel "coopératif" du Sofitel de Times Square...

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article02/EFpVyZpyuycWtuXKMT.shtml

 

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article02/EFpyVkZVZFDLZwbZDF.shtml

 

 

http://2.bp.blogspot.com/-TNW_1-fA-Iw/Tdk0yCZ3rnI/AAAAAAAAAc0/RhrxLOvbcfs/s1600/affaire+DSK.JPG

politiquemoderee.blogspot.com

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Regard sur ...
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche