Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 14:44

  

 

Depuis les années 2000, la technologie RFID (de l'anglais Radio Frequency IDentification) est utilisée par plusieurs sociétés dont: Gillette, Hewlett Packard, Kimberly-Clark, Kraft Foods, Procter et Gamble, Unilever, Johnson & Johnson, Nestlé, Purina PetCare et bien d'autres.   

 

Lors des premières expériences menées par Walmart pour localiser ses stocks et pour en faire une gestion plus efficace, les puces RFID, détectables par lecteur-laser et localisées via radio-fréquences, étaient disposées uniquement sur les caisses et palettes de produits de ses entrepôts pour  faire un suivi des commandes et de l'inventaire.

 

 Des produits isolés ont ensuite été munis d'étiquettes de "tracking", avec les produits des sociétés ci-haut mentionnées, et voilà qu'aujourd'hui, Walmart annonce que de nombreux vêtements pour hommes disposeront d'un étiquette d'identification électronique.  Cette annonce prévoit qu'à partir du 1er août 2010, les jeans, bas et caleçons pour hommes pourront être détectés à distance par un lecteur...

 

Évidemment, la technologie RFID représente de nombreux avantages dans la gestion commerciale.  Malgré son coût élevé de production et de mise en place, elle montre un potentiel de bénéfices à long terme pour des méga-entreprises comme Walmart.

 

Outre les visées technologiques visant à optimiser la rentabilité et à faciliter l'administration, il y a lieu de s'inquiéter sur les ambitions qui pourraient se dissimuler derrière cette perçée technologique...

 

Est-ce que le "tracking" par radio-fréquence des vêtements peut relier l'acheteur à son achat?  Bien sûr que oui, si le paiement a été fait avec une carte de crédit ou de débit. 

 

Est-ce que le vêtement peut être localisé via satellite et révéler ainsi où l'acheteur se localise?  Bien sûr que oui si la fréquence est suffisamment puissante.

 

Les comptoirs vestimentaires et la confection de vêtements restent donc les moyens les plus sûrs pour que personne ne puisse entrer dans vos caleçons!.

 

Article source:

http://www.msnbc.msn.com/id/38376726/ns/business-retail/

 

 

_________________________________________________________________________________________

 

 

La Belgique est déjà sous la gouverne de "Big Brother"

  

 

Vous pensez qu'une carte qui renferme toutes vos informations personnelles et qui remplace toutes autres cartes (crédit, débit, hôpital, médicament, identité nationale, etc.) est une visée technologique qui appartiendra aux générations futures?

 

La Belgique possède déjà la "carte d'identité électronique", carte avec la technologie RFID, et tous les citoyens la reçoive actuellement en remplacement de leur ancienne "carte d'identité nationale".  Un code-barre se trouve à l'endos de la carte pour éventuellement devenir une carte unique à usages multiples: les cartes-médicament, les cartes de crédit et de débit, les cartes-privilèges des magasins seront fusionnées, d'ici 2012, sur la "carte d'identité électronique".

 

Voici les applications utilitaires (évidemment!) de la carte:

 

Fonction d'identification
La première fonction d'une carte d'identité, quelle qu'elle soit, est l'identification de son titulaire. L'eID reprend exactement les mêmes informations que la carte d'identité traditionnelle mais celles-ci figurent également sur la puce.

 

L'eID permet donc une identification à deux niveaux:

identification visuelle: grâce aux informations visibles sur la carte. Cette identification implique un face-à-face,
identification automatique: par la capture des données contenues dans la puce. Cette identification peut être faite à distance.

L'identification (visuelle ou automatique) ne permet pourtant pas d'être certain que le demandeur est la personne qu'il prétend être. Pour cela, il faut se tourner vers l'authentification.

 

Fonction d'authentification
La puce présente sur l'eID permet, outre l'identification, l'authentification du titulaire de la carte. Il s'agit d'une nouvelle fonction qui n'existait pas sur l'ancienne carte d'identité. La puce électronique contient un certificat digital d'authentification qui permet de prouver "électroniquement" l'identité du détenteur de la carte.

 

Pour s'authentifier, le citoyen introduit sa carte d'identité électronique dans le lecteur et tape son code PIN (code à 4 chiffres, comme pour les cartes bancaires). L'authentification offre une sécurité plus forte que l'identification puisqu'elle implique d'être en possession de l'eID et d'en connaître le code PIN.

 

L'authentification est une fonctionnalité optionnelle. Au moment de l'acquisition de sa carte d'identité électronique, le titulaire doit déclarer au fonctionnaire communal s'il souhaite ou non activer l'option d'authentification.

 

Fonction de signature électronique
La troisième fonction est également un ajout par rapport à la carte d'identité classique. Un second certificat, situé sur la puce de la carte d'identité électronique, permet d'apposer une signature électronique authentique sur des documents électroniques. La signature électronique a la même valeur juridique que celle sur papier.

 

Après avoir introduit sa eID, le citoyen tape son code PIN qui va ensuite générer une signature unique du document.

 

La signature électronique est une fonctionnalité optionnelle. Au moment de l'acquisition de sa carte d'identité électronique, le titulaire doit déclarer au fonctionnaire communal s'il souhaite ou non activer l'option de signature électronique. Pour les mineurs, la fonction "signature" sera systématiquement désactivée.

 

CETTE CARTE "D'IDENTITÉ ÉLECTRONIQUE" EST LA DERNIÈRE ÉTAPE AVANT LA MICRO-PUCE SOUS-CUTANÉE...

 

puce5.jpg

 

Visitez le site officiel de la "carte d'identité électronique" de la Belgique:

http:// welcome-to-e-belgium.be/fr/home.php?nav=6

 

- Identité électronique et criminalisation du citoyen ordinaire : nos libertés vendues pour le profit ?  

http://www.stoppuce.be/docs/Dossier_de_presse.pdf

- Du gouvernement électronique au transhumanisme ?

Synthèse et réflexion éthique. (Copyleft) 

http://www.stoppuce.be/docs/e-gov_au_transhu.pdf

 

 

http://consciencedupeuple2007.blog.mongenie.com/

 

Eva, R-sistons à l'intolérable


Source : http://consciencedupeuple2007.blog.mongenie.com

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche