Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 10:20

DSK.jpg

   

Ne pas mettre ses œufs dans le même panier, surtout quand l’œuf de l’Elysée est fêlé (dans les deux sens du terme) est une vieille habitude du grand capital : on prépare la succession au cas où....

 

On la prépare à droite, Villepin, Bayrou, Juppé....et à gauche.

 

A gauche ? Oui, d’une certaine gauche. Celle qui n’a de gauche que l’étiquette pour mieux camoufler son pastis frelaté, tout aussi mortel que celui de la concurrence, la gauche bourgeoise, la gauche héritière du Blum de la non-intervention en Espagne, du Daladier de Munich, Du Ramadier de 1947, du Guy Mollet de la guerre d’Algérie, du Mitterrand trahissant ses promesses de 81, du Jospin cogérant le capitalisme avec Chirac. Bref la social-démocratie, ses œuvres et ses pompes.

 

Donc la grande bourgeoisie prépare un candidat du PS au cas où... Et son choix est sans conteste le sémillant DSK, Dominique Strauss-Kahn, actuel « patron » du FMI, arme de destruction massive des acquis sociaux populaires du grand capital international. Ce choix n’exclue pas d’autres ours savants de la social-démocratie, voire une ourse....

 

Mais celui qui a la meilleure cote chez les preneurs de paris du CAC 40 c’est DSK.

Il ne s’agit pas pour les communistes de personnaliser le débat politique, ni de stigmatiser un individu, mais simplement de montrer les liens entre certains hommes politiques de gauche avec le grand capital.

 

DSK est l’ami de Denis Kessler, ex n°2 du MEDEF, Administrateur de BNP Paribas, Dexia, Bolloré, Dassault Aviation et INVESCO, Administrateur de l'Union des banques à Paris et de L'Union des Assurances de Paris, PDG notamment du groupe d'assurance SCOR, président du club de réflexion réunissant des membres influents de la « classe dirigeante » française, « Le Siècle », dont DSK est membre (ainsi que Rachida Dati, Martine Aubry, Jean-Marie Colombani, David Pujadas, Jean-François Copé, Lionel Jospin, Laurent Fabius, Edouard de Rothschild, Serge July, Laurent Joffrin, Nicole Notat, Jean-Christophe Le Duigou, François Fillon, Bernard Kouchner, Ernest-Antoine Seillière, Louis Schweitzer, et bien d’autres : liste ô combien instructive ?).

 

Ce même Denis Kessler qui a écrit : « A y regarder de plus près, on constate qu'il y a une profonde unité à ce programme (celui de Sarkozy) ambitieux. La liste des réformes ? C'est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là. Il s'agit aujourd'hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance ! ».

 

Défaire méthodiquement le programme du CNR

 

DSK a également des mécènes qui financent ses ambitions, son épouse Anne Sinclair, l’une des héritières les plus riches de France, Henri Proglio, patron de Veolia et d’EDF, Paul Hermelin, directeur de Cap Gemini....et quelques autres membres du CAC 40 touchés par la grâce du socialisme strauss-khanien.

 

DSK a autour de lui une équipe de « communicants » épatants ! Même au PS on les appelle « le gang »... Parmi eux Stéphane Fouks, très proche de certains ministres sarkoziens, Ramzi Khiroun, qui travaille aussi pour Arnaud Lagardère, comme Anne Hommel et Gilles Finchelstein, autres membres du fameux « gang »... Ce qui fait dire au « Monde », pourtant peu enclin à la critique de ce beau...monde : « (ces gens)...ont fini par brosser le tableau d’un petit monde d’initiés interchangeables entre gauche et droite ». Tu parles !...

 

Mais les communicants sont efficaces puisqu’ils sont parvenus (comment ?) à empêcher la publication par notre grande presse indépendante (de qui ?) de la luxueuse villa que possède DSK à Marrakech....

 

DSK est, rappelons-le, Directeur Général du FMI, par la grâce d’une vaste et virulente opération de pression politique, de « lobbying » (on parle américain chez ces gens-là), menée par le président de l’Eurogroupe, Jean-Claude Juncker, gouverneur du Fonds monétaire international (FMI) et de gouverneur de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), membre du parti de la droite luxembourgeoise, Parti populaire chrétien social, connue pour le blanchiment « chrétien-social » de l’argent sale et artisan acharné de la prison des peuples qu’est l’Union Européenne.

 

Bref il est toujours amusant voire instructif de constater les liens organiques qui unissent désormais la social-démocratie et le grand capital. « Les fondés de pouvoirs du capital » (Marx) sont autant à droite qu’à gauche, autant à l’UMP qu’au PS, même si les bases de masse des deux partis sont différentes.

 

Et dire qu’il y a un PCF qui veut « peser » à gauche sur le PS et faire une «UE sociale »...on est pris de pitié pour une telle « stratégie »... Et que dire aux militants et électeurs sincèrement de gauche du PS ? Ouvrez les yeux, est sans doute le meilleur conseil.

 

Au fait en Grèce le gauleiter de l’UE, le Quisling local s’appelle Georges Papandréou, il est le chef du Parti Socialiste (PASOK).

 

Antoine Manessis

Source :

http://prcf-38.over-blog.net/

 

 

Lire aussi :

 

http://www.alterinfo.net/Les-socialistes-adorateurs-d-un-banquier_a46452.html

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche