Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 décembre 2012 2 25 /12 /décembre /2012 16:03

 

lundi 24 décembre 2012

Génocide, les Guarani, appel, pétition !!


 

 

"Nous, 50 hommes, 50 femmes, 70 enfants Guarani-Kaiowá (lien) du Brésil* exposons ici notre situation et notre décision définitive face à l’ordre d’expulsion par la Justice Fédérale dossier nº 00000 32-87. 2012.4.03.6006 du 29/09/2012.  Nous avons été avertis que nous allions être attaqués et expulsés des rives du fleuve par la propre Justice Fédérale de Navirai**. Ainsi, il est évident que l’action même de la Justice du Brésil génère et augmente les violences contre nous, bafouant nos droits de survivre sur nos terres ancestrales, les rives du fleuve Hovy. Il est clair que cette décision de la Justice Fédérale fait parti du génocide historique des peuples indigènes. Nous proclamons au Gouvernement et à la Justice Fédérale que nous avons perdu l’espoir de survivre dignement*** et sans violence ici et que nous ne croyons plus en leur Justice. A qui allons-nous dénoncer le génocide pratiqué contre nous ? A ceux qui l’alimentent ? 

Nous avons évalué notre situation et avons conclu que nous allons tous mourir sous peu, nous n’avons et n’aurons pas la possibilité de vivre dignement tant sur la rive du Hovy que loin d’ici. Nous campons à 50 mètres du fleuve et 4 des nôtres ont déjà été tués, 2 par suicide, 2 sous la torture des hommes armés au service des grands propriétaires. Nous vivons sur ces rives depuis plus d’un an, sans protection, isolés et encerclés par ces tueurs ; nous ne mangeons qu’une fois par jour ; tout cela nous l'avons subi pour retrouver notre terre**** au centre de laquelle est le cimetière de nos ancêtres, anciens et proches, aïeux, aïeules... Nous avons résisté jusqu’à ce jour mais à présent nous avons tous décidé de ne pas partir. Nous allons et voulons être tués et enterrés ici. Nous avons déjà beaucoup souffert, nous sommes massacrés et mourons à un rythme rapide. Nous n’allons pas partir. Nous avons décidé d’être tués ici, collectivement. Nous demandons une fois pour toutes à la Justice Fédérale***** de décréter notre extermination totale, d’envoyer des tracteurs pour creuser une fosse et de nous y enterrer ensemble. Nous n’avons pas d’autre option, telle est la dernière décision unanime de nous, Guaranis." La présidente du Brésil étant un peu hors norme, (lien) on peut rêver. 


_______________________________________________________________



La pétititon

 Pour le gouvernement du Brésil

et sa présidente Madame Dilma Roussef


Suite à l'appel des Guaranis chassés de leurs terres ancestrales et à présent prêts à un suicide collectif, vous vous supplions d'empêcher l'injustice qui leur a été faite et de leur accorder le droit de vivre sur un territoire qui pour eux est dans leur culture celui seul où ils peuvent vivre dignement, quelle que soient la manière dont il vivent, en le cas dans le plus grand dénuement.

 

.


  Petition for the Government of Brazil

and its President Dilma Rousseff (called Joan of Arc) (link)

 

.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche