Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 17:40

 

ALERTE INFO : Les banques centrales sont à court de munitions

Posted: 06 Apr 2012 06:59 AM PDT


Nous sommes à quelques jours des présidentielles et un grand krach des marchés pourraient subvenir d'ici quelques semaines après le vote (avec quantitative easing mondial dans le viseur de la FED). Quand Bernanke sonnera la charge, le temps sera venu pour vous de compter vos pièces d'or et d'argent pour mener la contre-offensive dans la bataille hyper-inflationniste...Les premiers signes de fléchissements ont été ressenti sur les marchés ces derniers jours...
Cet article publié par Pierre Leconte (consultant financier et gérant de fortune) sur le Forum Monétaire de Genève pour la Paix et le Développement, dont il est président, doit être considéré comme un signal d'alerte :
"La Federal Reserve ne peut pas faire d’opération Twist 2 puisqu’elle n’a plus dans ses livres suffisamment d’obligations à court terme à vendre en contrepartie de ses achats d’obligations à long terme (sur le marché ou directement auprès du Trésor US). 
Quant à un Quantitative Easing 3, elle le garde en réserve pour le cas ou il y aurait un krach boursier et pouvoir ainsi le contrer.

 

La BCE ne peut pas faire de LTRO 3 parce que les grandes banques privées n’ont plus de nouveaux collatéraux à lui apporter en garantie de leurs emprunts. Les banques centrales étant donc à court de munitions pour manipuler à l’infini les prix des actifs, nous allons enfin avoir la période d’inévitable ajustement qu’elles ont réussit à empêcher depuis le début de 2012 au moins.
C’est à dire que les actifs artificiellement surévalués, dans le contexte récessionniste et déflationniste global actuel, devraient fortement corriger à la baisse (euros et autres monnaies contre le dollar US, actions partout dans le monde, métaux précieux et matières premières exprimés en USD, obligations d’Etat européennes, etc.) au bénéfice du dollar US (l’euro/dollar US cette fois ci devrait enfin pouvoir chuter progressivement vers 1,15 - 1,20) et accessoirement des obligations d’Etat US (qui montent mécaniquement quand les actions chutent) comme de l’or exprimé en euros (puisque l’or ne monte que quand la monnaie dans laquelle on l’exprime baisse). 
La plupart des investisseurs ne réalisent pas combien le cycle de Kondratieff (image ci-dessous) est baissier pour la plupart des marchés qui devraient donc revenir à des valeurs plus proches de la réalité surtout si la liquidité que les banques centrales leur apportaient cesse de les soutenir, cas dans lequel il se produit une liquidation générale avant que les meilleurs actifs (comme les métaux précieux) se reprennent ultérieurement quand leurs prix redeviennent (très) bon marché.
Mais d’ici là les dégâts peuvent être importants.
Ludwig von Mises, anticipant la chute du modèle kéynésien qui semble avoir commencé, écrivait:   
“Il n’y a aucun moyen de soutenir un boom économique résultant de l’expansion à crédit“. 
 Les prochaines semaines devraient démontrer qu’il avait raison"
Si vous souhaitez obtenir de précieux conseils du même auteur de cet article et connaître précisément pourquoi nous sommes actuellement en période pré-hyperinflationniste, je vous recommande très chaudement la lecture du livre EXCEPTIONNEL et IMPLACABLE "De la crise financière vers l'hyper-inflation" qui est une illustration parfaite du blog Gold-up !






Soyez prêt et gardez le cap comme le Gold et le Silver (ci-dessous) qui seront votre monnaie de survie à la monnaie-papier ! Ne regardez plus les cours, regardez ce que vos pièces achètent...
.
Et que dit le Liesi ?

Le Titanic EUROPE a Mario Draghi comme capitaine, dépêché par l’armateur Goldman Sachs

Récemment, on a assisté à plusieurs documentaires cherchant à faire la lumière sur le drame du Titanic. La technologie évoluant considérablement, on estime enfin pouvoir percer les secrets de cette histoire qui a manifestement marqué beaucoup de monde. Bien évidemment, on évite de s’interroger sur le fait que la quasi-totalité des opposant à la création d’une banque centrale privée sont tous morts lors de ce voyage. Terrible malchance.

Même notre ex-employé modèle de Goldman Sachs, Mario Draghi, semble être marqué par cette affaire du Titanic. Quand on lui a demandé si la BCE avait envisagé des projets pour le cas où un pays membre quittait la zone euro, ce qui n’est plus à exclure, il a répondu : « Nous n’avons pas de plan B. J’ai souvent dit qu’avoir un plan B veut dire admettre la défaite, et nous ne voulons pas d’une défaite. Pour moi, ce serait concevoir une réalité qui va au-delà du Trai­té. Les cadres de la BCE savent gérer le risque, mais ceci n’est pas quelque chose que nous prévoyons ».

Commentaire d’EIR : « Est-ce que vous monteriez à bord d’un navire sans canot de sauvetage parce que le capitaine dit que le vaisseau ne peut pas couler ? Pire, que le capitaine affirme que s’équiper de canot de sauvetage transmettrait le mauvais signal ? Pourtant, c’est exactement la mentalité que nous affrontons. Un Titanic fait cap sur l’iceberg sans moyen de sauvetage ».

Que nous apprend l’histoire ? Pas surprenant que les technocrates de l’Union européenne soviétique se refusent à enseigner la véritable histoire dans les écoles d’aujourd’hui.

 
21 Comments

Publié par le 6 avril 2012 dans Non classé

 
 

La terre qui nous fait vivre…

Voir cette vidéo intéressant sur l’état de notre sol…

Extrait d’un film documentaire “Alerte à Babylone” de Jean Druon. Un scientifique, Claude Bourguignon, met en garde sur l’agriculture intensive.

http://www.koreus.com/video/alerte-babylone.html

 
19 Comments

Publié par le 6 avril 2012 dans Non classé

 

Trader Noé – Analyse du 06 avril 2012

L’EURUSD a atteint l’objectif donné lors le 02 avril lors de la rupture des 1.333. Les 1.3050 ont été atteint. Désormais il faudra être très vigilant car un passage sous les 1.302 permettrait au cours de se rapprocher des 1.275.

Le BUND poursuit son chemin et se rapproche de la résistance phare des 140.5. Au-delà, un cataclysme financier se dessine.

EDF poursuit le mouvement initié par l’ARC, tout comme Crédit Agricole, Air France et beaucoup d’autres.

Pour BNP nous surveillerons le seuil pivot des 26 euros et pour Société Générale nous nous intéresserons au point 14 euros. Sous ces paliers, l’ARC se mettra en action.

Pour Lafarge, nous surveillons à nouveau le pivot des 33.7 euros. Sous ce niveau, nous surveillerons très attentivement les 30.5 car sous ce seuil le support majeur est à 23 euros.

 
8 Comments

Publié par le 6 avril 2012 dans Non classé

 

Vers un divorce franco-allemand ?

C’est assez simple à réaliser : il suffit de tendre l’écart entre les taux allemands et français. Or, comme par hasard, une note de la banque américaine Citi «recommande de jouer un écartement des taux entre la France et l’Allemagne». Attendons-nous à voir le Bund servir, comme le dollar, de valeur refuge dans les prochaines semaines…

 
)
18 Comments

Publié par le 6 avril 2012 dans Non classé

 

Zone euro : épisode II en formation !

Hier, l’Espagne a malheureusement confirmé ce que nous disons sur ce blog, complété par une majorité de commentaires très instructifs : nous entrons dans la phase II du scénario de crise de la zone euro et cela pourrait coïncider avec les prochaines élections françaises. Ce point sera particulièrement développé dans notre prochain numéro de LIESI.

En quelques jours seulement, le paysage a vitement été bouleversé. Les quelques rares oiseaux venus critiquer le réalisme de notre rédaction sont partis sur d’autres sites spécialistes de la politique de l’autruche. Il est cependant vrai que l’intervention de l’agent Draghi a permis de retarder la prochaine attaque, celle qui prend forme maintenant. Nous pensions que les choses iraient plus vite. Pourquoi avoir fait tourner la planche à billets et injecter pour retarder cet épisode II, en cours de développement ? Il y a plusieurs réponses. Nous n’avons pas le temps de les développer. Mais nous privilégions celle qui met en rapport le trio Draghi/Goldman Sachs/Rockefeller.

Depuis quelques heures, les mauvaises nouvelles s’accumulent pour l’Espagne. «Après avoir annoncé que l’endettement du pays allait monter à 79,8 % du PIB (niveau jamais vu depuis au moins 30 ans), l’Espagne a raté ses émissions de dette mercredi 4 avril. Le Trésor n’a réussi à placer que 2,6 milliards d’euros de titres obligataires, alors qu’il visait un montant maximum de 3,5 milliards d’euros. En outre, le coût de financement sur les marchés est en hausse, signe que les effets bénéfiques du prêt gigantesque de la Banque centrale européenne (BCE) aux banques sont en train de s’estomper » (Les Echos). Entre-temps, Mario Draghi a extrêmement fragilisé la BCE… et donc sa crédibilité… et donc l’euro qui n’a pas l’air de faire bonne figure. L’injection de 1.000 milliards de liquidités pour 3 ans de la BCE commence à montrer ses limites. Ce point est intéressant…

Les banques sont de nouveau dans la tourmente

«Les tensions se sont aussi répercutées aux banques espagnoles, ainsi qu’autres pays périphériques  de la zone euro. Les taux à 10 ans italiens augmentaient de 17 points à 5,3 %, ceux du Portugal de 18 points à 11,46 %, et ceux de la Grèce de 78 points à 20,9 % » (Les Echos).

Les bancaires françaises piquent du nez avec des baisses très conséquentes : par exemple 20% pour le CREDIT AGRICOLE en quelques séances seulement. Voyons-y le signe du hasard…

 
53 Comments

Publié par le 5 avril 2012 dans Non classé

 

Euro : un prochain épisode se prépare…

Lors d’une interview sur BFM TV, l’économiste Jacques Sapir indique que la Grèce aura besoin d’un nouveau plan de sauvetage dès cet été… et que l’idée de finalement lâcher la Grèce fait son chemin, surtout en Allemagne (plus à gagner qu’à y perdre).

Nous le pensons et l’avons écrit depuis plusieurs mois dans la lettre LIESI. L’évolution prochaine de l’actualité financière poussera de plus en plus certains courants d’affaires allemands à faire de plus en plus pression pour dégager de l’euro. Les banquiers s’y préparent depuis plusieurs mois. [Voir la déclaration du patron de la Commerzbank, cité à la fin de l’analyse de Trader Noé de ce matin.]

 
62 Comments

Publié par le 5 avril 2012 dans Non classé

 

Trader Noé – Analyse du 5 avril 2012

Pour rappel, nous avions proposé une correction du Future CAC 40 dès la rupture des 3550 points.
Le Future CAC 40 a atteint son nouvel objectif, la zone des 3300-3290 un nouveau pivot important.
Tant que le cours évolue sous les 3360 points, l’indice Future CAC 40 peut se rapprocher des 3285-3290 points. Sous ce niveau une nouvelle accélération pourrait naître vers 3140-3040 points. Surveillons donc attentivement les 3290-3280 points et la résistance des 3360 points.

Le pivot des 1390 points joue un rôle essentiel sur le E-mini SP 500. Sous ce palier, il existe deux supports importants: 1360 et 1315 points.
Surveillons les 1390 qui pourrait également annoncer un petit rebond sur les 3290-3300 du Future CAC 40 (prise de bénéfices après la forte correction).

Notre point des 4.2 euros a été pratiquement atteint sur le titre Crédit Agricole. En cas de cassure, il faudra regarder le support des 3.9 euros.

De même pour Air France, nous regarderons les 3.6 euros.

Pour Dexia, dont la chute avait été annoncée en mai 2011, nous sommes toujours sur des niveaux pivots délicats. Le seuil des 0.27 est très important et la rupture des 0.263 déclencherait une nouvelle correction.

Le BUND reste au-dessus des 138 et semble se rapprocher des 139.5. Nous regarderons les autres résistances à 140.5-142.5. Au-delà, la situation deviendrait tendue en Allemagne.

Cependant le contrat proposé par Eurex pour spéculer sur la dette française n’est pas là pas hasard. Il va probablement servir à éponger une partie de la dette allemande.
04/04/2012 Page 85 interview avec Manager magazine

D’ailleurs Martin Blessing, chef de la Commerzbank, a dit devant les actionnaires qu’ils prennent le problème à bras le corps et que sa banque est même préparée à un effondrement de l’euro.

 
11 Comments

Publié par le 5 avril 2012 dans Non classé

 

Marchés en berne

Par Menthalo – L‘EURO a atteint son premier objectif, mais après une respiration, devrait aller chercher le deuxième à 1,305…
C’est possible … mais pas certain à TCT … il faut le laisser reprendre son souffle.

Le CAC a percé un support important à 3362 et il est venu toucher le bas du canal à 3324
Respiration probablement nécessaire … avant d’aller cher 3290 ou 3250.

L’or a été toucher le Canal LT… je doute qu’on le passe dans la foulée, mais les banksters pourraient appuyer sur leur bouton magique. Tant que le trading électronique n’est pas banni des matières premières, ce sont eux qui dirigent.

C’est encore plus vrai sur l’Argent. Les banksters appuient sur le bouton “vente”, jusqu’à passer les supports, déclenchant les ventes-stop des robots-traders.
Puis en nanotrading, les banksters rachètent juste au-dessous … pour remettre la sauce au support suivant.
Le silver est en apesanteur en ce moment, sur un support très fragile.
Le premier support sérieux est à 31 …  mais les banksters pourraient nous envoyer à 28$ relativement facilement.

 

 

 

.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche