Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 août 2010 4 19 /08 /août /2010 04:47

La dictature médicale veut lobotomiser le public pour l’asservir

Alterinfo, 05 août 2010

 

Prison Planet, Paul-Joseph Watson, 3 août 2010

L’establishment médiatique et la dictature médicale font la promotion de vaccins altérant le cerveau qui, en lobotomisant pratiquement les gens, restructurent leur mental dans un état de respect servile, de sorte que leur instinct naturel à se fâcher et se rebeller contre la tyrannie qui leur est imposée est rendu inopérant.


 Selon le Daily Mail, « Des universitaires se disent prêts à développer le premier vaccin contre le stress : une piqûre unique qui nous aiderait à nous détendre sans décompresser. »


Le Dr Robert Sapolsky, professeur en neurosciences à l’université Stanford de Californie, affirme que ce vaccin est destiné à imposer un état de « calme déterminé » (focused calm), en modifiant la chimie du cerveau.

Ce projet renvoie de manière inquiétante au film d’horreur dystopien de 1971 de George Lucas, THX 1138, dans lequel la population est contrôlée et asservie grâce à des drogues spéciales qui répriment les émotions.

Se sentir stressé, se mettre en colère, exprimer des émotions et de la passion, tout cela est inné, naturel, et représente un aspect vital du comportement humain. Réagir par le stress à des situations dangereuses ou gênantes constitue une réponse indispensable et saine, et s’associe à peu près à tout ce qui vit sur la planète.

Des scientifiques nous racontent à présent que la colère, le bouleversement et la passion sont anormaux, et que ça doit être « traité » par quelque nouvelle dose de drogue injectée qui nous transformera en quasi lobotomisés dans un état de soumission docile. Ça fait manifestement partie de l’éventail complet d’agressions contre notre esprit, corps et système nerveux à travers la contamination de nos aliments et eaux.

La nouvelle recherche sur des vaccins altérant le cerveau va de pair avec les projets d’ajout de lithium aux réserves d’eau dans le but de traiter les « troubles de l’humeur. »

Les gens sont déjà bombardés à l’échelle planétaire de fluorure de sodium, un poison qui agit au niveau du système nerveux et qui provoque le cancer, grâce aux réserves d’eau, au dentifrice, et à de nombreux aliments.

La première affaire d’eau potable fluorée sur Terre s’est passée dans les camps de prisonniers de l’Allemagne nazie. La Gestapo avait peu de soucis au sujet de l’effet supposé du fluor sur les dents des enfants ; leur raison alléguée du traitement de masse de l’eau au fluorure de sodium était de stériliser les humains et contraindre à la soumission calme la population des camps de concentration.
[Ndt : Ça me fait penser au fameux bromure qui agrémentait généreusement la graille du pauvre appelé sous les drapeaux pour en faire un bœuf de caserne avant que ça se transforme en lieux de perdition.]

Comme de plus en plus de gens dans le monde commencent à se renseigner sur ce qu’on leur fourre dans le corps et sur la manière dont ils font l’objet d’attaques chimiques et biologiques avec la nourriture [industrielle] qu’ils mangent, l’establishment devient de plus en plus acharné à tenter de maintenir la population malade et abattue, en lui racontant même que l’injection de poisons mercuriels dans le sang sera un vrai bonheur pour sa santé.

La tentative visant à lobotomiser chimiquement le public fait partie du programme de l’« élite, »* visant à créer une sous-espèce d’esclaves drogués et affaiblis, privés de l’intelligence et de l’énergie qui leur permettrait de résister aux mesures de contrôle imposées sur eux par une maigre population de maîtres obsédés, qui sera libre de prendre du plaisir.
[* Ndt : je me suis permis de mettre élite entre guillemets car l’auteur, comme beaucoup d’écrivains anglo-zuniens, utilise ce terme en faisant, à mon avis, un contresens, vu les actions de cette élite. Sans doute pensait-il à « psychopathes qui tiennent lieu d’élite » ?]

Infowars lance une nouvelle expression de recherche spéciale sur Google pour cerner au maximum ce grave problème.

En recherchant « brain eating vaccines » (vaccins dévoreurs de cerveau), on peut obtenir des millions de nouvelles personnes que l’on n’auraient jamais pu trouver autrement par hasard.

Original : www.prisonplanet.com/establishment-media-pushes-brain-eating-vaccines.html
Traduction copyleft de Pétrus Lombard

 

http://www.futurquantique.org/?p=10007

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche