Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 03:15

Internet-j.jpg

Les blogueurs sont-ils menacés ? 

 

Est-ce qu’on aura encore le droit d’avoir une idée différente en France, à l’avenir ? Les blogueurs sont-ils menacés ? 

Voici ce qui vient d’être envoyé aux abonnés de Juif.org, dont je suis, par souci de pluralisme, d’information plurielle.

 

 

 

 

Demande exceptionnelle à tous les membres Juif.org
Soutien inconditionnel à la vérité sur Israël

 

Cher membre,

Votre média Juif.org inaugure cette semaine une initiative contre l’antisémitisme et les mensonges anti-israéliens sur Internet : la Force de Défense d’Israël sur Internet (F.D.I.I).

Cette initiative consiste à repérer à l’aide de nos robots d’une part et de journalistes d’autre part, tous les contenus illégaux diffusés sur Internet par des propagandistes haineux.

L’union fait la force :

En dédiant quelques minutes par mois, en signalant les contenus antisémites selon nos faciles recommandations, vous aiderez à dévoiler une plus juste image d’Israel et du peuple juif au monde francophone.

F.D.I.I
Force de Défense d’Israël sur Internet
www.juif.org/fdii/
  

 

I-no-critique-allowed.jpg

L’opinion d’eva R-sistons :

 

Appelons les choses par leur nom. Il s’agit donc, au final, de brider la liberté d’opinion, d’expression, de publication. De traquer ceux qui ne sont pas d’accord avec la politique d’Israël, pourtant criminelle (de notoriété publique) et violant le Droit international. D’inciter à la délation, aussi ! Au lieu de respecter la liberté de tous... garantie par la Constitution républicaine !

 

C’est très grave, dans le pays de Voltaire. Lé démocratie, la liberté d’expression, sont menacées.

 

Chaque pays devra-t-il avoir son groupe de défense ? Chaque lobby ? Chaque groupe ? Chaque confession ? Cela peut aller très loin... et au final, plus personne ne pourra rien dire. Ce sera du terrorisme intellectuel ! 

 

Toujours, en tant que journaliste, j’ai défendu la liberté d’expression et d’opinion, bref, le pluralisme ; Et pour l’information, je me suis battue pour la nécessaire neutralité. Moi même orthodoxe et surtout juive par ma mère, catholique par mon père, protestante par choix (pas d’Eglise, pas de hierarchie, simplicité biblique) et proche de la Théologie de la Libération (foi engagée), musulmane par amitié, sympathisante de la Foi Baha’i syncrétiste (qui englobe toutes les religions monothéistes, universaliste), je ne peux être que plurielle, tolérante, ouverte à toutes les influences. L’esprit de clocher, partisan, communautariste, étriqué, sectaire, ne sera jamais mien. Je pense TOUJOURS en termes globaux, universels, je défends toujours le Bien pubic et non les intérêts privés. Je suis une citoyenne du monde, soeur engagée de tous les humains, quels qu’ils soient, surtout s’ils sont spoliés, opprimés, ostracisés, piétinés, menacés, dans la souffrance....

 

Mais là, je discerne quelque chose de grave, de menaçant.

 

On dénonce le communautarisme musulman, par exemple la burqa (pourtant portée seulement par une frange d’intégristes), mais personnellement, je vois dans le texte présenté ci-dessus du communautarisme, du vrai communautarisme celui-là, la défense d’intérêts particuliers (et au niveau d’un Etat et non d’un groupe marginal) et non  globaux, universels, et plus généralement il s’agit de la défense d’un seul pays, Israël, en France. Est-ce normal ?

 

Je vois dans cette initiative une grave menace pour le pluralisme, la liberté, la démocratie. Bientôt, on poursuivra des individus, on interdira leurs sites, parce que l’Administrateur aura exprimé des opinions qui déplaisent à un Etat ou à un groupe. Au final, nous serons dans un pays totalitaire, où par un effet de domino, plus personne ne pourra exprimer son opinion, revendiquer sa spécificité.

 

J’ai souvent eu des mots très durs à l’égard d’Israël, à cause de sa politique, et du sectarisme agressif et même haineux de nombreux de ses partisans (M. Lieberman, par exemple) - devrais-je me taire ? Un néoconservateur catholique intégriste ou un néoconservateur évangélique outrageusement néo-sioniste, devra-t-il lui aussi se taire, parce qu’un groupe opposé aura fait valoir ses intérêts SPECIFIQUES ?

 

Je pose là une question très grave, de portée nationale et même universelle. La liberté ne se divise pas. Si Israël mène une politique militaro-financière inacceptable, raciste, intransigeante, impérialiste, s’il viole les lois internationales, si certains de ses dirigeants incitent ouvertement et réellement, eux, à "rayer de la carte" l’Iran, en évoquant même Hiroshima à son égard, c’est intolérable, et il faut le dénoncer en toute liberté.

 

"Est-il permis de critiquer Israël ?", demandait dans un ouvrage Pascal Boniface. Ou toute critique doit-elle être stigmatisée, interdite, et même criminalisée ? Ce serait véritablement une abomination comme jamais la France de Voltaire n’en a connue.

 

Est-il possible que les citoyens juifs qui ont été de manière intolérable, à travers l’Histoire, ostracisés, persécutés, fassent à leur tour preuve d’une telle intolérance, fanatiquement, anti-démocratiquement ? Ce serait faire injure à leur identité, à leur passé, à la France, et à l’universel.

 

Et bien sûr à la démocratie, à la liberté d’opinion et d’expression.

 

Et il y aura toujours des individus comme moi, attachés à la Liberté, pour le dénoncer. Quelles que soient les conséquences ! Au nom de l’amour de la vie, de mon prochain quel qu’il soit, du pluralisme. Je ne suis pas d’accord avec l’autre ? Je me battrai néanmoins, toujours, pour qu’il puisse s’exprimer.

 

La liberté ne se divise pas. Elle se promeut ! Surtout en France, sur les terres de Voltaire.

 

Eva R-sistons 

 

 http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-la-france-l-information-doivent-elles-etre-bridees-par-des-interets-particuliers-50619037.html

liste complète

 

 

 

 antisionisme-criminalise-eva.jpg

 

Et à l'instant, je trouve ça :

 

Le Pentagone chargé de défendre

la politique US sur Internet

 http:// www.voltairenet.org/article165421.html

 

La situation se tend, avec la crise du capitalisme et ses effets pervers. En attendant la grande guerre, voici en prélude la guerre totale contre les peuples, les citoyens, la classe moyenne, les pauvres, la démocratie, la liberté...  eva 

Partager cet article

commentaires

Eva R-sistons 30/05/2010 19:35



Bonjour Olivier


Très juste, les Juifs devraient se souvenir de la puissance de Dieu, de son Amour à leur égard, et compter surLlui, Tout-puissant (Jéricho etc). Ce serait leur force ! La force de la foi
! Au lieu de cela, beaucoup d'entre eux se perdent - encore ! - dans la confiance dans le Veau d'Or. Qu'ils reviennent à leur Dieu, grand, puissant, et qui attend qu'ils comptent sur LUI pour
accomplir des prodiges ! Cordialement, eva



olivier 23/05/2010 13:07



Mais en tant que quoi agissent-ils ?


Qu'entendent-ils par Juif ?


Les citoyens d'Israël ? Les lois antisémites ne concernet pas à mon sens ce que l'on peut écrire sur la politique d'Israêl.


S'il s'agit des Juifs, en tant que pratiquants, je me permets de mettre en doute leur foi elle-même en leur Dieu. Qu'est-ce que cela signifie une telle opération de leur part ? Yahvé ne vient
donc pas à leur secours ? Ils ont peut-être oublié de l'écouter, de dialoguer avec lui pour ainsi faire appel à une sorte de police du Web...


Cordialement,


Olivier


PS: Encore et toujours cette fameuse tare de l'humanité qui se réfugie toujours derrière la notion d'identité, notion qui divise toujours les personnes... Cette notion n'est bien évidemment pas
l'exclusivité des Juifs, mais bien de ceux qui s'identifient à une religion, un pays, une culture...



Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche