Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 04:14

ALERTE ROUGE Contre Les Attaques Sionistes : Destruction De La Diplomatie US Par Wikileaks/AIPAC, Attaques Terroristes En Iran, Opération Sous Faux Pavillon, Guerre US -Iran

Les Sionistes jouent la montre pour pousser les Américains à avoir recours à la force contre l’Iran. La « Wiki Guerre » d’AIPAC sert à cela de même que les opérations terroristes du Mossad en Iran pour faire croire ensuite à des représailles iraniennes et déclencher une guerre US Iran.


ALERTE ROUGE Contre Les Attaques Sionistes : Destruction De La Diplomatie US Par Wikileaks/AIPAC, Attaques Terroristes En Iran, Opération Sous Faux Pavillon, Guerre US -Iran

Les « Assassinats De Wiki » En Iran Signal D’Une Opération Sous Faux Pavillon

Une attaque contre les forces armées US dans le Golfe Persique est entrain d’être planifiée. Wikileaks fait partie intégrante de cette opération. Phase 1 : « fuites » diplomatiques de Wikileaks. Phase 2 les assassinats éhontés « Type Mossad » en Iran. Phase 3…

Wikileaks est tout aussi impliqué que s’ils avaient construit les bombes ou tiré les missiles eux -mêmes.

Quand l’Amérique sera attaquée soit dans le Golfe Persique ou sur son territoire, Wikileaks en fera partie.

L’opération est prévue dans le Golfe Persique ou des navires de guerre américains sont des « proies faciles » pour une attaque vicieuse comme «l’incident » du USS Liberty.

Tout comme pour l’attaque contre le Liberty, Israël peut utiliser des amis en hauts lieux aux US pour s’assurer que s’ils sont accusés ils peuvent affirmer qu’honnêtement c’était une erreur même si un porte avion américain coule corps et biens.

L’arme préférée sera des missiles tirés d’un sous marin probablement avec de petites têtes nucléaires qui sembleront avoir été lancés de l’Iran. Des sous marins israéliens sont actuellement stationnés à portée des cibles américaines, sous marins dont on sait qu’ils sont armés de missiles de croisière du type de ceux utilisés par l’Iran. Les attaques contre les forces armées US dépendent des tensions accrues liées aux actes terroristes qui ont tué un scientifique iranien et en ont blessé un autre.

« Un groupe de travail » au sein de l’armée américaine est chargé des accusations contre l’Iran avec en réserve des renseignements du type de ceux utilisés pour le 11 Septembre. Ce sont les mêmes forces que celles responsables de la planification de la démolition du Bâtiment 7 le 11 Septembre qui en sont chargées.

L’Iran va être « piégé » par des attaques terroristes planifiées pour faire en sorte que toute action militaire dans la région apparaisse immédiatement comme si l’Iran était « hors de contrôle ». Encore plus d’attentats contre des scientifiques et leurs familles sont planifiées jusqu’à ce que les tensions internationales soient suffisamment élevées pour qu’une attaque terroriste « sous faux pavillon « contre les US paraisse plausible.

Des sous marins israéliens ont lancé des missiles.

Des médias de mèche ont prévenu qu’un évènement de taille allait se produire.

On affirmera que l’Iran a attaqué les US en représailles aux actes terroristes dont l’Iran accuse actuellement Israël et les US. En vérité, ces actes sont des provocations intentionnelles mais on sait clairement que l’Iran ne peut pas agir. La Russie n’a jamais livré les systèmes de défense aérienne avancés dont l’Iran a besoin et avec une flotte aérienne pratiquement inexistante l’Iran est incapable de résister à un e attaque dévastatrice américaine.

Une opération signée du Mossad

Les attaques ont tué un scientifique et blessé un autre. Les épouses des deux hommes ont été blessées. Israël a tout fait pour faire savoir qu’il a planifié ces attaques et qu’il en prépare d’autres. L’Iran est mis au défi de répondre mais en fait une réponse de l’Iran ne sera pas nécessaire. Des sources nous ont dit qu’un acte de guerre contre les US, dont on peut accuser l’Iran, est entrain d’être préparé.

Les attaques en Iran sont menées à partir de l’Azerbaïjan, l’Afghanistan, et le Balouchistan, une province éloignée du Pakistan. Ces trois pays ont remis leurs frontières avec l’Iran aux mains des services secrets dont la CIA le Mossad, et le MI-6 britannique. Tous ont des mouvements séparatistes liés à Israël et l’Inde.

Le groupe séparatiste du Balouchistan, Jundallah, financé par la CIA et dirigé par le Mossad, agit pour le compte d’Israël de même que le Hezbollah agit pour l’Iran au Liban (la comparaison est un peu simpliste pour ne pas dire déplacée : le Hezbollah agit d’abord et avant comme mouvement de résistance libanais contre Israël aidé en cela par l’Iran pour son armement ce qu’il ne nie pas ndlt).

Des attaques régulières à l’intérieur de l’Iran sont menées pas seulement contre des cibles militaires mais aussi contre des mosquées et des assassinats commis. Jundallah, le PKK en Turquie et au Kurdistan, le Tehrik -i- Taliban au Pakistan tous sont à la solde d’Israël en attaquant la Turquie, l’Irak, l’Afghanistan, l’Iran, le Pakistan et parfois aussi des troupes américaines.

Le Timing de Wikileaks

Il n’ y a maintenant aucun doute que Wikileaks est une opération des services secrets dirigée de Tel Aviv, dans le cadre de la politique étrangère israélienne. Les « fuites » les plus récentes ont remis sur le devant de la scène la diplomatie au Moyen Orient y révélant une animosité latente contre l’Iran tout en détruisant la crédibilité diplomatique de l’Amérique.

Si une crise surgit dans la région, et il y en a déjà une en cours grâce aux terroristes agissant ouvertement pour le compte d’Israël à l’intérieur de l’Iran, les US vont être paralysés dans leurs tentatives pour trouver un accord régional. Personne ne discute plus, pas quand tout ce qui se dit sera rapporté dans les journaux et personne ne fait confiance aux US. Le président Obama et la secrétaire d’état Clinton ont été démasqués comme étant très soupçonneux vis-à-vis des alliés du Golfe.

Comme dés le départ il s’est avéré clairement que Wikileaks est une opération des services secrets israéliens utilisant leur réseau étendu au sein du département de la défense et du département d’état dont des centaines de membres du personnel ont la double nationalité américaine et israélienne c’est vraiment le puissant lobby israélien, AIPAC, qui rend tout cela possible.

Les Accusations D’espionnage contre AIPAC.

L’ancien lobbyiste d’AIPAC, Steve Rosen, un employé licencié non pas pour avoir espionné les US mais pour « s’être fait prendre » poursuit l’organisation en diffamation. Il affirme avoir de nombreux documents montrant les opérations d’espionnage d’AIPAC infiltrant chaque aspect de la sécurité nationale de l’Amérique, information que le FBI possède depuis longtemps affirme - t-il mais qu’il a été obligé d’ignorer.

Rosen affirme d’une certaine façon qu’AIPAC est une organisation d’espionnage.

AIPAC, la plus puissante organisation politique américaine - car pas un seul membre du Congres, pas un seul président ne peut remplir ses fonctions sans avoir au préalable reçu sa bénédiction- est depuis longtemps considérée comme un lobby étranger. Cependant des échappatoires crées spécialement pour AIPAC lui permettent de contourner les règlements qui aident à protéger l’Amérique d’influences étrangères.
On croit maintenant que les informations auxquelles Rosen a fait référence concernent en fait Wikileaks et qu’en fait AIPAC est Wikileaks.

L’Amérique n’est pas la même « caricature » que celle du 11 Septembre

Une question jamais posée aux US c’est combien d’Américains croient que le 11 Septembre n’est pas ce qu’il paraît. Apres que Jon Faine d’ ABC ait attaqué Kevin Bracken, un dirigeant travailliste australien populaire, un sondage sur le 11 Septembre conduit auprès de plus de 10 000 personnes a montré que 77% optaient pour un complot. Bien que Bracken n’ait jamais accusé Israël Jon Faine a été clair. Faine pensait que si le 11 Septembre était une opération « sous faux pavillon » Israël en serait accusé.

Bien qu’on ne sache pas vraiment combien d’Américains soutiennent les thèses du complot pour le 11 Septembre avec ou sans la participation d’Israël, une chose est sûre. Quand on arrête un suspect terroriste et qu’on découvre un complot terroriste, les Américains ne semblent pas concernés et sont pour le moins sceptiques. L’un des ces incidents c’est la menace d’une voiture piégée à Portland Oregon. Les médias ne couvrent pas l’affaire, pas de chat sur internet, rien dans les « débats radiophoniques ». La plupart des Américains sont sûrs que le FBI a tout inventé. Bien que cela ne soit probablement pas vrai, c’est bien plus facile de convaincre l’Américain moyen que le FBI a « dérapé« que de celui de l’existence de comploteurs terroristes.

Les Américains sont devenus indifférents au terrorisme après une décennie de fausses alertes, d’harassements dans les aéroports, et de mensonges éhontés. Si on leur demandait les Américains répondraient »on verra ce que l’on verra«. En fait c’est parce qu’ils craignent plus leurs propres dirigeants politiques passés et présents que les terroristes.

Plans pour une «Wiki Guerre»

Les buts géopolitiques d’une « Wiki Guerre » sont potentiellement illimités. L’axe Chine-Iran -Pakistan est un axe qui n’existe pas encore mais qui pourrait être empêché de naître. La Turquie peut être isolée de ses voisins islamiques et intimidée. L’expansion israélienne se tourne plus certainement vers l’Ouest de l’Irak où Israël a conservé un pied à terre à Mosul, prés de la frontière syrienne, depuis des décennies. Israël pense que la partie Ouest de l’Irak lui appartient tout comme Jérusalem s’appuyant sur une présence dans la région vieille de 3500 ans.Israël a réussi à monter les groupes chrétiens chaldéens contre leurs voisins chi’ites qui ont depuis longtemps une animosité contre leurs concitoyens sunnites, une région mûre pour être plumée.

L’Iran écrasée par les Etats Unis - nation dont la viabilité économique serait immédiatement confrontée à un effondrement économique à cause de la suspension de l’approvisionnement en pétrole venant du Golfe Persique - un vide au niveau du pouvoir serait immédiatement crée. Wikileaks a eu un succès significatif dans la neutralisation des capacités diplomatiques de l’Amérique, laissant Israël comme seule puissance militaire dans la région.

La « Wiki Guerre » dépend du fait que l’Iran n’a pas de flotte militaire aérienne et des défenses aériennes faibles. Avec ces problèmes incapacitants, et une capacité « seulement défensive » visant à fermer l’approvisionnement mondial en pétrole, une campagne aérienne contre l’Iran aurait un effet dévastateur assuré. L’Iran est pratiquement sans défense contre cela.

Quand il n’y aura plus de pétrole et que les banques et les bourses s’effondreront alors l’exode des citoyens ayant la double nationalité va commencer.

Gordon Duff - Journaliste/Editeur de Veterans Today - 30/11/2010

Article en anglais

Remarques de la traductrice

L’Iran n’est pas l’Irak. Elle a su développer du fait de l’embargo US depuis des décennies sa propre industrie militaire au point que son armement défensif certes mais performant a servi jusqu’à présent à dissuader les US de se lancer dans une attaque et à empêcher Israël de le faire selon des déclarations répétées des plus hauts responsables militaires et politiques américains.

Israël attend effectivement le moment propice pour lancer une opération sous faux pavillon obligeant les US à intervenir militairement.

Wiki War d’AIPAC en tournant en dérision la diplomatie américaine accule les Américains dans un coin pour les obliger à avoir recours à la force. Mais ni les Américains ni les Israéliens ne sortiront indemnes d’une telle confrontation qui embrasera la région voire plus et qui pourrait être fatal à Israël car c’est sans compter sur le peu d’empressement chez la majorité des Juifs Sionistes hédonistes y vivant à mourir en «héro » sous les pluies de missiles iraniens et les roquettes du Hezbollah pour une cause à laquelle ils ne croient plus majoritairement.

Une fois de plus ils prendront le chemin de l’exil comme des centaines de milliers l’ont déjà fait et comme le dit la blague racontée à Tel Aviv :

« Que le dernier à quitter l’aéroport Ben Gourion veuilles bien éteindre la lumière. »

Et ce sera probablement la famille Netanyahou dont Madame trop heureuse de retourner enfin vivre dans le luxe qu’elle a quitté à regret aux States.

 

http://www.planetenonviolence.org/ALERTE-ROUGE-Contre-Les-Attaques-Sionistes-Destruction-De-La-Diplomatie-US-Par-Wikileaks-AIPAC-Attaques-Terroristes-En_a2327.html

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche