Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 15:58
Propagande médiatique, politique, idéologique

Ambassade britannique attaquée: un complot pour déstabiliser Ahmadinejad (experts)

L'attaque perpétrée mardi contre l'ambassade de Grande-Bretagne à Téhéran a été organisée par les forces islamistes du pays en vue de nuire au président Mahmoud Ahmadinejad à l'approche des élections législatives de 2012, estime Viktor Sajine, chercheur à l'Institut d'études orientales de l'Académie des sciences russes.


RIA NOVOSTI
Vendredi 2 Décembre 2011


Ambassade britannique attaquée: un complot pour déstabiliser Ahmadinejad (experts)
"On a l'impression que cette attaque a été organisée par les conservateurs religieux pour faire du tort au gouvernement d'Ahmadinejad", a-t-il déclaré vendredi lors d'une table ronde à RIA Novosti.

Le 29 novembre un groupe d'étudiants a tenu un meeting devant le bâtiment principal de l'ambassade britannique à Téhéran, avant d'attaquer d'autres bâtiments de la mission diplomatique situés dans différents quartiers de la ville. Selon les médias iraniens, six employés de l'ambassade ont été pris en otage, mais libérés peu après par la police. Les étudiants ont lancé cette action pour protester contre les nouvelles sanctions décrétées par Londres en réaction au programme nucléaire iranien.

D'après M. Sajine, il est peu probable que l'attaque se soit déclenchée spontanément. Il s'agit, selon lui, d'un coup monté. Les cailloux, les cocktails Molotov et les drapeaux britanniques, qui devaient être incendiés par les manifestants, avaient été préparés d'avance. La télévision iranienne est très vite arrivée sur les lieux, à la différence de la police qui, cette fois, a été lente à intervenir.

L'expert a également constaté que la diplomatie iranienne semblait être "un peu déroutée", ce qui donne à penser que "le gouvernement n'a visiblement pas participé à l'action" et que celle-ci "pourrait être l'œuvre de l'opposition".

Si l'opposition a réellement organisé cette attaque, elle a atteint son objectif, car les pays étrangers en imputent la faute à M. Ahmadinejad, a conclu l'expert.

Le directeur du Centre d'étude de l'Iran contemporain, Radjab Safarov, conteste ce point de vue. Selon lui, le saccage de la mission britannique avait effectivement pour but de ternir la réputation des autorités iraniennes. Cependant, il n'a pas été organisé par l'opposition, mais par des services spéciaux occidentaux.

"L'Iran n'avait aucun intérêt à fournir à l'Occident une nouvelle occasion de le critiquer", a indiqué M. Safarov.

http://fr.rian.ru/world/20111202/192232750.html http://fr.rian.ru/world/20111202/192232750.html

 

http://www.alterinfo.net/Ambassade-britannique-attaquee-un-complot-pour-destabiliser-Ahmadinejad-experts_a67408.html

 

  .

Dernière mise en ligne sur le site de Manuel de Diéguez
 
http://www.dieguez-philosophe.com /

 

- Comment enseigner sa souveraineté au citoyen ? (1) - Le discours interdit  

 4 décembre 2011

Un monde sens dessus dessous 

D'un côté, une droite acéphale et qui, depuis 2007, a perdu la quasi-totalité des élections régionales, de l'autre, une gauche non moins décérébrée, mais coite, penaude et comme réduite à quia; d'un côté une droite dont la trousse d'Hippocrate ne contient d'autre vaccin à administrer au malade que d'alourdir le poids de la misère et du chômage qui l'écrasent de l'autre, une gauche à l'école d'une double marée, celle de la récession et de l'inflation ; d'un côté une droite qui, depuis la chute du mur de Berlin, a pris des cheveux blancs, de l'autre une gauche qui découvre, mais un peu tard, qu'il vaudrait mieux changer quelque peu de tête que de "changer le monde", comme disait autrefois la rose socialiste, tout cela fait débarquer le regard de l'anthropologie transcendantale dans la politique et dans l'histoire de notre espèce. Mais le télescope qui servira de globe oculaire à une discipline aussi nouvelle se trouve encore en construction dans les ateliers de nos philosophes.

C'est pourquoi il faut choisir son recul intellectuel. (…)

A suivre…

.

 

L' OTAN :

.

Tiré à part :

Guerres de l'Otan

Marc BASTIAN : Cadavres et dévastation dans la ville fantôme de Syrte. 

Pierre JC Allard : 100 jours après… la Libye des méfaits .

La vérité se fait jour ! : QUE DE MENSONGES !!!:

L'Ambassadeur de France Christian Graeff : « Quand l'OTAN a-t-elle déjà tué un chef d'État ? » 

Alexandre Loukachenko : Le président biélorusse compare l'Otan aux nazis.

Libye : Des doutes sur les preuves et la légitimité de l’intervention jusqu’au média-mensonge organisé 

Nous exigeons de lire les vraies raisons de l’intervention de l’OTAN. 

Domenico Losurdo : La conclusion barbare d'une guerre colonialiste barbare : Kadhafi assassiné. 

Otan - Paroles & action ... 

Déclaration du secrétaire général de l’OTAN :  sur la fin de la mission en Libye. 

Dans les coulisses de la Russie

Radar de l'Otan en Turquie: une grave menace pour la Russie (experts)

Extension des guerres ?

Les manœuvres militaires de l'Otan dans les eaux turques.   

1 - L’Otan dans le monde.

2 - L'Otan & la diplomatie...

 

TOUT ici :

Le " Journal des Guerres de l'Otan " est  visible :

a)   sur mes blog : 

http://journaldeguerre.blogs.dhnet.be/

http://journauxdeguerre.blogs.lalibre.be/

 

sur le site de Robert Bibeau :  http://www.robertbibeau.ca/palestine.html


.

Bush et Blair coupables de crimes de guerre

par MAB/HGL

Le 23 novembre 2011

1-klwct
Le tribunal pour crimes de guerre à Kuala Lumpur, Malaisie 

Un tribunal pour crimes de guerre a trouvé l’ancien président américain George W. Bush et l’ancien premier ministre britannique Anthony Blair coupables de crimes de guerre pour leurs rôles dans la guerre d’Irak.


Le panel de cinq juges du tribunal de Kuala Lumpur (Malaisie) pour crimes de guerre a décidé que Bush et Blair ont commis un génocide et des crimes contre l’humanité en menant l’invasion contre l’Irak en 2003, a rapporté un correspondant de Press TV Mardi.

En 2003, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne envahissaient l’Irak en bafouant la loi internationale et sous le prétexte de trouver des armes de destruction massive qui avaient soi-disant été stockées par l’ex-dictateur Saddam Hussein.

Les juges du tribunal malais ont décidé que la décision d’entrer en guerre contre l’Irak, prise par les deux anciens chefs de gouvernements, était un abus flagrant de la loi et un acte d’agression qui mena à des massacres de grande ampleur sur le peuple irakien.

Les bombardements et d’autres formes de violence devinrent monnaie courante en Irak peu après l’invasion du pays menée par les Etats-Unis.

Dans leur verdict, les juges du tribunal ont également déclaré que les Etats-Unis sous le leadership de Bush, ont fabriqué des documents pour faire penser que l’Irak avait des armes de destruction massive.

Quoi qu’il en soit, le monde apprît par la suite que l’ancien régime irakien ne possédait pas d’armes de destruction massive et que les Etats-Unis et la Grande Bretagne le savaient depuis le départ.

Plus d’un million d’Irakiens ont été tués durant l’invasion en accord avec l’organisation d’enquête basée en Californie Project Censored.

Les juges ont aussi dit que les décisions de la cour devraient être fournies aux signataires des Statuts de Rome, qui ont établis le Tribunal Pénal International (TPI) et ont ajouté que les noms de Bush et de Blair seraient listés sur le registre des criminels de guerre.


Article original en anglais : http://www.presstv.ir/detail/211590.html

Traduction : Résistance 71

 

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=27826


Autres articles

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche