Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 07:25
http://www.piccoliazionisti.it/wp-content/uploads/2011/05/mario-draghi1.jpg
http://www.piccoliazionisti.it/wp-content/uploads/2011/05/mario-draghi1.jpg
Jeudi 30 juin 2011

Mario Draghi, successeur

de Jean-Claude Trichet :

 

La promotion d'un pyromane !

 

 

André Gerin s'adresse à François Fillon

 

au sujet de la nomination de M. Mario Draghi à la tête de la BCE.

 

 

 

 

Monsieur le Premier Ministre,

 

Je souhaite attirer votre attention sur les résultats du sommet européen des chefs d’Etat de la fin de la semaine dernière.

 

Il se déroulait sur fond de tragédie grecque, de menace sur l’existence même de l’euro, mais aussi la désignation du successeur de monsieur Jean-Claude Trichet en la personne de monsieur Mario Draghi, actuel gouverneur de la banque d’Italie.

 

Nous aurions pu penser que le sommet européen se fixerait pour objectif de contenir la gangrène spéculative, qui n’a cessé de prendre le pas sur l’économie réelle et conduit à la faillite qui menace la Grèce et d’autres nations.

Nous aurions pu en attendre que les banques, fauteurs de la crise, soient mises à contribution. Or rien de tout cela n’en est sorti, puisque ce sont les peuples qui vont payer la facture, alors qu’ils en sont portant les victimes.

 

De ce point de vue, il est des promotions tout à fait symboliques et lourdes de sens. Il en est ainsi de la désignation de monsieur Mario Draghi à la tête de la BCE.

 

De 2002 à 2005, celui-ci a occupé le poste de vice-président pour l’Europe de la banque d’affaire mondiale, Goldman Sachs.

 

Ce géant de la finance fondé en 1869 s’est trouvé au centre de toutes les crises financières qui, depuis sa création, ont frappé les Etats-Unis et le monde : le crash de 1920, la bulle internet, la spéculation immobilière, la bulle pétrolière, les subprimes…

 

Le New-York Times révélait que Goldman Sachs a joué un rôle majeur dans la crise grecque. Les faits remontent à 2001 et courent jusqu’en 2009, période au cours de laquelle monsieur Mario Draghi était à la tête de la banque pour l’Europe.

La Grèce fait alors son entrée dans la zone euro. Elle se doit de remplir les conditions fixées par les traités en vigueur.

 

Goldman Sachs, avec l’appui d’autres banques de Wall Street comme JP Morgan Chase, vont mettre à sa disposition des outils pour lui permettre d’emprunter et de vivre à crédit, tout en dissimulant l’ampleur de sa dette. Nous connaissons la suite. Elle se déroule sous nos yeux à Athènes. A ce petit jeu, la banque a empoché au passage près de 300 millions de dollars.

Et les mêmes outils ont été utilisés en Italie, en Espagne et au Portugal.

 

Et c’est l'auteur parmi d’autres de ces usines à gaz qui va prendre la tête de la BCE et faire payer les grecs, les portugais, les espagnols et les suivants, qui sont là où la Goldman Sachs les a mis.

Il est incroyable que l’on désigne un personnage qui est plutôt un pyromane de la finance.

 

Nous ne sortons donc pas de cette spirale affairiste qui vampirise nos richesses industrielles et économiques, tue le pouvoir d’achat des salariés pourtant ressort essentiel de la croissance, accroît le chômage et la misère pour le seul compte de la rémunération des actionnaires et des grands groupes capitalistes.

 

Votre gouvernement a, dans ce même esprit, l’objectif d’inscrire dans  la Constitution, le corset de fer de l’austérité comme règles indépassables de la gestion des affaires publiques sur une injonction de Bruxelles. Il se plait à répéter que la situation française est moins dégradée qu’ailleurs. Nos concitoyens en doutent sur la foi de l’expérience.

 

Et en tout état de cause, les mêmes recettes néfastes ne peuvent conduire qu’aux mêmes dérives.

 

Monsieur le Premier ministre, je souhaite donc savoir si vous confirmez que la France a participé au choix de  monsieur Mario Draghi à la direction de la BCE ce qui aura des conséquences dramatiques dans l’ensemble des pays européens.

 

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Premier ministre, l’expression de mes salutations les meilleures.

 

André Gerin

 

 

http://canempechepasnicolas.over-blog.com/article-un-ancien-dirigeant-de-la-goldman-sachs-a-la-tete-de-la-bce-78118762.html

 

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche