Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 08:54
  inv
Après Ben Ali, ce doit être le tour de Bouteflika, l'homme des Américains

Algérie, le cynisme de la mafia au pouvoir

Alors que les émeutes qui viennent d´embraser l´Algérie depuis le 5 janvier 2011 et qui se sont étendues à l´ensemble des wilayas du pays, et que les premiers martyrs de la Dignité et de la Liberté viennent de tomber à Msila et Tipasa, la junte au pouvoir et sa façade civile, autistes à tout changement politique, n´opposent aux revendications légitimes des citoyens et notamment de sa jeunesse que la force brutale de la répression, c´est à dire le seul moyen dont elles excellent.


Des provocateurs infiltrés par le DRS dans les rangs des manifestants tentent de détourner les aspirations au changement en commettant des saccages et en s´attaquant aux biens publics et privés. Les jeunes ne doivent pas tomber dans le piège du pouvoir et ses infiltrés qui ont pour but de détourner les manifestants de leur cause noble et entrainer une nouvelle fois l’armée dans une entreprise de bain de sang et de chaos dans le seul but de protéger la pègre qui ronge notre pays.


Les jeunes manifestants, tout comme ceux qui sont sensés les encadrer, doivent être conscients de ce devoir et ont l´obligation de canaliser les forces de cette jeunesse afin de substituer la « culture de la force » par la « force de la culture », afin que soit réalisée l´instauration d´une deuxième république, libérée de tous les prédateurs et despotes qui ont pris l´Algérie en otage depuis 1962.


Après cinq jours d´émeutes, pendant lesquels la jeunesse a crié haut et fort son désespoir et a réclamé à sa manière ses exigences en matière de libertés et de justice sociale, le pouvoir vient une fois de plus s´illustrer par son cynisme. Il n´a rien trouvé de mieux pour « acheter la paix sociale » pendant huit mois que de…. supprimer les droits de douanes et taxes pour les importations.


Cette mesure incroyable – puisque les importations des produits de premières nécessités sont sous le « monopole » des barons du régime- permet aux opérateurs de profiter davantage de la crise puisque l´exonération fiscale leur garantit une plus value de 41% sur les bénéfices.


En un mot, le « matelas » de 150 Milliards de dollars de la rente des hydrocarbures va être pompé à fond. Ces criminels sont pires que les vautours, tous les moyens sont bons pour dépecer l´Algérie, ils gèrent le pays comme une épicerie, sans plan, sans prévision et sans stratégie, le seul mot d´ordre: profiter au maximum !


Il est temps de mettre à la porte cette caste d´imposteurs sans foi ni loi, qui a ruiné un beau pays, poussé ses enfants vers l´exil, la harga ou le suicide, et dont le mode de gestion ne se limite qu´à la répression ou la corruption.


Vingt ans après le sinistre 11 janvier 1992, date du coup d´état sensé sauver la république du péril vert, les résultats sont là :


* Une société meurtrie, divisée et apathique.Une classe politique vassalisée, une jeunesse brimée, rongée par le chômage, l´indigence intellectuelle, les fléaux sociaux;


* Une économie gangrénée par la corruption, les détournements et les scandales à répétitions;


* Une administration obsolète et désorganisée mais possédant un art raffiné dans les fraudes électorales


* Un système éducatif et un système de santé dans un état de délabrement avancé;


* Une justice qui obéit au doigt et à l´œil à une junte irresponsable, incompétente et désavouée.


A la veille de la commémoration de cette date fatidique, les jeunes sont appelés à manifester en masse à travers l´ensemble du territoire national, sans violence et sans saccage pour dire « 20 ans barakat » et reconquérir l´ indépendance authentique de l´Algérie.

_____________

Bouteflika, élu au 7ème rang du top ten des dictateurs


Le président algérien, doyen du Top 10 du haut de ses 73 ans, est sur une pente positive : il a été réélu dès le 1er tour, le 9 avril 2009, pour un troisième mandat avec plus de 90% des voix, contre seulement 85% en 2004. La participation, qui était le seul enjeu d’un scrutin boycotté par les ténors de l’opposition, a atteint 74,24%, également en progression par rapport à 2004. Sur les 57 recours reçus par le Conseil constitutionnel, 53 ont été déclarés irrecevables sur la forme, et les quatre qui ont été acceptés sur la forme ont été rejetés sur le fond car dépourvus de preuves.


Le Conseil a estimé que les conditions électorales «ont permis aux électeurs de choisir, en toute liberté, leur candidat habilité à conduire le destin du pays, attestent de la régularité du scrutin, de sa sincérité et de sa transparence». Pendant la campagne, Bouteflika a déclaré: «Votez contre nous, votez même avec un bulletin blanc, mais votez.» Selon l’opposition, des habitants des bidonvilles ont été menacés d’expulsion et les salariés de licenciement s’ils ne prouvaient pas qu’ils avaient voté.


De plus en plus de pays dans le monde organisent des élections au suffrage universel pour élire leur président. Mais derrière ce signe encourageant pour la diffusion de la démocratie se cachent des élections qui n’ont de démocratiques que le nom. Intimidation des opposants, médias contrôlés par le pouvoir, électeurs menacés, votes truqués, candidat unique: les régimes autoritaires rivalisent d’inventivité pour s’assurer des résultats électoraux qui asseyent leur légitimité. Voici notre Top 10 des dictateurs les mieux élus de la planète au 19 janvier 2011, un classement bouleversé notamment par la chute de Ben Ali en Tunisie, qui occupait la 4e place du dernier Top 10 (octobre 2009).


Note de LQA : Ce que ne dit pas le jury du top-ten, est la violation de la Constitution, pour permettre à Bouteflika de se présenter en violation des dispositions de la dite Constitution, promulguée pourtant par le régime lui-même, comme toutes les lois du pays, et comme toutes les élections truquées qui s’y déroulent.

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article02/EkAVZFFkyADuSmDfLT.shtml

Algérie, le cynisme de la mafia au pouvoir

http://www.mecanopolis.org/?p=21513

 

Article placé le 21 jan 2011, par Mecanopolis

.

 


Lire également Et maintenant, au tour de Bouteflika ! et

 

Bouteflika, élu au 7ème rang du top ten des dictateurs

 

http://www.mecanopolis.org/?p=21513

 


Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche