Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2010 5 02 /07 /juillet /2010 04:27

Europe-contre-les-peuples--ecrit-.jpgN

 

 

APRES L'EUROPE "SOCIALE"...

LA DEFENSE IDEPENDANTE DE L'EUROPE,

UNE NOUVELLE UTOPIE  :

 

Alain JOXE A ECRIT /

"La Crise impériale et la menace de guerre mondiale.

Pour une stratégie autonome de défense de l’Europe

Face aux bouleversements que la Crise entraîne, et qui ne font que commencer, il faut une Europe capable de maîtriser activement la tendance conquérante offensive de l’empire américain que la victoire d’Obama ne peut contrôler qu’à moitié et qui pourrait entraîner le monde vers une guerre d’un genre global inédit. Ce thème (la crise va-t-elle engendre la troisième guerre mondiale ?) préoccupe déjà les économistes, à la recherche des manœuvres qui tendraient à favoriser une relance tout en évitant les blocages commerciaux et financiers qui furent à l’origine de la crise des années 30.

Mais il faut rester prêt en Europe pour se défendre contre la probabilité d’une guerre, à contrôler, de manière autonome, les facteurs militaires et la dynamique de la violence. L’idéologie nazie est une dérive nationaliste non reproductible dans la globalisation, mais les voies de la violence absolue sont toujours surprenantes et des syndromes de fascisation apparaissent d’abord en ordre dispersé (...)

Premièrement, avec ou sans constitution démocratique, la pratique politique européenne sera forcée d’être plus sociale que ce qui est prévu par les textes ; la Défense est une fonction de protection du peuple. La survie économique des classes défavorisée fait partie de cette protection ; reste à savoir comment transformer réellement l’Europe économique en Europe politique et militaire pour que sa paix interne pèse sur l’avenir global contre la dérégulation et contre la « religion des marchés financiers ».

Au lieu de dépendre de l’avenir du système militaire américain en crise, , l’Europe va devoir dépendre d’elle même. Cela signifie une certaine différence, par rapport au confusionnisme centriste, institutionnel du bipartisme américain ; une droite et une gauche européenne affrontées vont devoir se porter responsables de la partie de l’avenir du monde qui dépend de notre vision politique des choses. Aux Etats Unis, la gauche Démocrate victorieuse doit toujours rejoindre le centre pour gouverner (la droite Républicaine, aussi, si elle eût été victorieuse). Mais en Europe, c’est le centre qui devra rejoindre la gauche si elle est victorieuse, car si le centre au contraire rejoint la droite, nous irons vers des formes de pouvoir répressifs ou même fascisants".

 

 

L'opinion d'Alain Corvez

Conseiller en stratégie internationale
 

Après avoir apprécié le commentaire de l'amiral Gaucherand, frappé au coin du bon sens comme d'habitude, je viens de lire rapidement le texte de M. Alain Joxe, que je ne connais pas.
Il est constitué d'une accumulation de voeux pieux sur ce que serait idéalement une Europe de la défense indépendante.
  Mais il faut regarder les choses en face :la réalité est tout autre. L'Europe dans son expression politique qu'est l'Union Européenne est totalement liée aux Etats-Unis d'Amérique, contre la volonté de ses populations qui n'ont plus la possibilité de faire savoir leurs oppositions aux aventures guerrières de l'empire.L'Europe de la Défense est une utopie au nom de laquelle la France a rejoint l'organisation militaire de l'OTAN avec pour seul résultat une vassalisation de nos armées et aucune avancée de l'Eurocorps.
 

Et la France, depuis l'arrivée à la présidence de Nicolas Sarkozy, s'est encore plus jetée dans les bras du grand ami américain, précédant même parfois celui-ci dans la surenchère pour étendre le règne de la mondialisation, comme dans le dossier nucléaire iranien. Ce dossier me semble d'ailleurs désormais  être  l'affaire prioritaire sur laquelle devrait se cristalliser le refus des peuples libres de l'hégémonie américaine, à l'exemple de la récente démarche diplomatique turco- brésilienne pour arrêter cette spirale absurde des sanctions improductives contre un pays indépendant et fier qui ne renoncera jamais à cette indépendance. Sa décision récente d'envoyer prochainement un bateau humanitaire rompre à nouveau le blocus de Gaza en est la preuve et nous approchons là d'un moment crucial dans l'affrontement entre l'empire américain sur le monde et les résistants de plus en plus nombreux et diversifiés à cette hégémonie, car la Russie, la Chine, l'Inde, le Pakistan, ainsi que de plus en plus de pays d'Amérique latine s'ajoutent à ceux déjà cités.
Il est donc illusoire dans ces conditions de penser une Défense de l'Europe tant qu'existera l'UE. C'est pourquoi après l'explosion inéluctable de l'euro, vecteur du capitalisme mondialiste, il faudra aussi que les nations fassent exploser l'UE pour construire des alliances entre peuples européens souverains et vraiment indépendants. Alors seulement pourra être envisagée une défense commune aux nations européennes. 
L'idée de la composante sociale de la défense , en revanche, est à retenir, car ce sont les peuples opprimés depuis des lustres par le capitalisme international, fonds de pensions et autres institutions financières, à qui l'UE a ouvert les portes de nos pays, qui nous ont appauvris, désindustrialisés, démunis de nos forces inventives et productives et donc de nos moyens de défense économique et sociale. La Défense comporte un volet social, car pour une nation qui se respecte, les plus démunis doivent être au centre de ses préoccupations car ils sont nombreux, constituent le sang de la patrie et meurent pour elle au combat souvent héroïquement. Pour avoir, comme lieutenant d'infanterie qui connaissait un par un tous ses soldats, mené la France profonde à la mort pour sauver le pays en 1914, de Gaulle, pénétré  de cette idée, a voulu doter la France de cette participation égalitaire aux fruits du travail qui devait nous sortir de la lutte des classes et développer harmonieusement la richesse du pays; on sait comment les nantis l'ont chassé du pouvoir pour cette raison, aidés par quelques ambitieux ainsi que par des internationalistes financés par l'Amérique et ses amis.
La domination du monde par l'Amérique, telle qu'aucun empire auparavant ne l'a réalisée, touche à sa fin car elle n'est plus en mesure de régler les crises qui éclosent de plus en plus. Il faut seulement craindre qu'elle se jette dans des entreprise désespérées pour prolonger son agonie, comme un nouveau conflit avec l'Iran qui prendrait des proportions dramatiques et engendrerait des destructions incommensurables avant de déboucher sur un monde multipolaire.

Il faut bien comprendre que l'UE est américaine et qu'elle l'a écrit dans les traités qui la régissent : la défense de l'union doit se faire en coordination totale avec l'OTAN, l'économie doit être fondée sur une concurrence libre et non faussée c'est-à-dire qu'elle doit être ouverte librement aux capitaux américains qui ont pu ainsi acheter nos entreprises puis les délocaliser, mettant au chômage des milliers de cadres et d'ouvriers souvent très spécialisés. L'ouverture au privé des grandes entreprises étatiques assurant des services indispensables même non rentables, exigée par Bruxelles, procède de la même philosophie politique de destruction des nations pour les remplacer par le matérialisme capitaliste sans frontières.

 

http://canempechepasnicolas.over-blog.com/article-une-defense-independante-de-l-europe-l-opinion-d-un-militaire-53145156.html

 

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche