Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 09:16

.

Après la retraite par répartition,

la sape de l’UMP vise la Sécu

 

Quinzième jour de notre grève du zèle illimitée en soutien au mouvement pour les retraites : nous ne relâcherons les plumonautes qu’au retrait total de la contre-réforme !

Au départ, une petite phrase prononcée hier soir sur iTélé par Jean-Caude Mailly, secrétaire général de FO, reprise par Le Parisien« Ce n’est pas parce que le parlement a voté la loi qu’on va l’accepter. Derrière il y aura d’autres projets, notamment la dépendance qu’on veut donner aux assurances privées. » Diable, de quoi parle-t-il ? Réponse dans un article de Slate qui date d’août dernier, Dépendance: une brèche dans la Sécu : « Pour financer la dépendance sans revenir sur l’obligation de réaliser des économies, un rapport parlementaire préconise une assurance obligatoire à partir de 50 ans.  (…) Il y a quatre ans, on évoquait à l’UMP une 5e branche de la Sécurité sociale «qui serait chargée de financer et de mettre en œuvre une politique globale axée sur le maintien à domicile, la remise à niveau des établissements d’hébergement et l’appui aux familles» . Mais la crise est passée par là : à cause de moindres rentrées de cotisations sociales, le déficit de la Sécurité sociale a atteint 20,3 milliards d’euros en 2009 et devrait approcher les 27 milliards d’euros en 2010 (sur un total de dépenses de 377 milliards d’euros). Il n’est plus question à la tête de l’Etat de créer une nouvelle branche qui risquerait de creuser encore plus le trou de la Sécu. Sauf à relever les cotisations sociales, mais le sujet est tabou. Changement de cap : alors que le projet de 2006 comptait mettre en oeuvre le principe de solidarité nationale, le projet de 2010 sera fondé sur un système d’assurance. C’est le sens du rapport de la mission parlementaire présidée par Valérie Rosso-Debord, députée UMP de Meurthe-et-Moselle (…) Les préconisations de la mission Rosso-Debord font table rase de l’existant en instaurant un dispositif alimenté par une assurance obligatoire «perte d’autonomie» à contracter dès l’âge de 50 ans auprès des professionnels de l’assurance. En lieu et place de la Sécu, les mutuelles, les sociétés de prévoyance et compagnies d’assurance seraient parties prenantes du dispositif. Toutes sont dans les starting-blocks. (...) Et le tout constitue une forme de privatisation de la protection sociale. » Encore une aubaine, entre autres, pour le frangin, Guillaume Sarkozy, à la tête de Malakoff Médéric, qui eût dû être l’un des grands bénéficiaires de la contre-réforme des retraites. Sauf que le gouvernement devra reculer et retirer ce qui sera dès demain à n’en pas douter, à l’issue du vote du sénat, une loi. Mais bouclons la boucle de ce billet : « Ce n’est pas parce que le parlement a voté la loi qu’on va l’accepter » !

 

http://www.plumedepresse.net/apres-la-retraite-par-repartition-la-sape-de-lump-vise-la-secu/

 

Partager cet article

commentaires

eva R-sistonsDonner l'e 15/11/2010 00:23



Merci, taille-surprise, ou crayon ! eva



Ici taille toi une surprise ........!! 21/10/2010 11:35



Un blog d'une grande qualité ..


Bravo


Je reviendrais..


Loren't....................


 



Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche