Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 04:58

http://pcfvendee.elunet.fr/public/pcfvendee.elunet.fr/LES%20NOUVELLES%20DE%20LA%20VENDEE/Nouvelles%20de%20la%20Vend%C3%A9e%201184%20du%2014%20f%C3%A9vrier%202012/NV_1184_page_1_a.JPG

http://pcfvendee.elunet.fr/public/pcfvendee.elunet.fr/LES%20NOUVELLES%20DE%20LA%20VENDEE/Nouvelles%20de%20la%20Vend%C3%A9e%201184%20du%2014%20f%C3%A9vrier%202012/NV_1184_page_1_a.JPG

 

Après le MES, le TSCG : l’horreur européenne continue

Posted: 24 Feb 2012 11:55 PM PST


 

Depuis deux ans, l’Europe multiplie les traités et les fonds pour essayer de faire fonctionner la monnaie unique. Après le MES, une sorte de FMI européen post démocratique de 700 milliards d’euros, les dirigeants européens devraient signer le TSCG la semaine prochaine…
La camisole budgétaire européenne
Je vous invite à lire l’excellente tribune de Jean-Pierre Vespérini, qui fait un sort au TSCG, le « pacte budgétaire ». Il s’agit de limiter à 0,5% le déficit budgétaire structurel des Etats qui le signent. Seuls le Royaume-Uni et la République Tchèque le refusent pour l’instant, ce qui ne lui donnera pas le statut officiel de traité mais de simple accord. A côté, le traité de Maastricht, qui imposait un déficit budgétaire de 3% du PIB maximum, apparaît comme presque laxiste… C’est dire !
 

Jean-Pierre Vespérini souligne d’abord « qu’il est rarement justifié ou recommandé de vouloir maintenir une variable économique constamment à même valeur ». Il souligne que ce traité ôte la souveraineté budgétaire à des pays qui ont déjà abandonné leur souveraineté monétaire, laissant les Etats totalement désarmés. Il critique le fait que cela devrait pousser des politiques pro cycliques en cas de crise puisque cet accord pourrait imposer l’austérité en pleine récession.

En réalité, cela accroît le mal, comme cela se passe en Grèce. Il critique également le fait même de viser un équilibre budgétaire strict, qui risque de nous empêcher d’investir pour l’avenir. Il souligne que les règles actuelles s’expliquent par « le souci de l’Allemagne de payer le moins possible pour sauvegarder l’euro ». Enfin, il soutient que ce pacte va semer la discorde entre les peuples européens, comme on le voit entre la Grèce et l’Allemagne, et qu’il va prolonger la crise.
Le château de cartes européen
Pierre Khalfa, coprésident de la fondation Copernic a également fait un très bon papier sur le MES et le TSCG. Il dénonce les mécanismes du MES, qui consistent à mettre sous la tutelle de la troïka technocratique les pays qui y ont recours.  Mais il critique aussi vertement le TSCG en affirmant que c’est « Maastricht au carré ». Il souligne que c’est la Commission Européenne qui sera chargée de calculer le déficit structurel, exercice pourtant hautement subjectif.
Pire, comme l’avait très bien expliqué Frédéric Viale, d’Attac, ces traités sont profondément anti-démocratiques et représentent bien un énorme transfert de souveraineté, quelque soit ce qu’en dit Henri Guaino, qui a du mal à sortir du roman présidentiel qu’il a écrit. En effet, les sanctions proposées par la Commission sont bien plus automatiques que celles que l’ancien Pacte de Stabilité, puisque seule une majorité qualifiée des Etats peut s’y opposer. En clair, une simple majorité d’Etats ne pourra rien bloquer, défiant toutes les règles élémentaires de la démocratie.
Pierre Khalfa évoque Naomi Klein en affirmant : « il s’agit pour les classes dirigeantes de se saisir de l’occasion pour remettre en cause frontalement les droits sociaux qui avaient été concédés auparavant et qu’elles n’avaient pas encore réussi à éradiquer. La crise, produit des politiques néolibérales, (…) parachève le modèle néolibéral ». Vous trouverez également sur le blog Contre la Cour, de Magali Pernin, une analyse très détaillée de l’ensemble de ces traités.

Cette nouvelle tour de Babel juridique européenne est fondamentalement choquante, antisociale et antidémocratique. Mais le choc finira par se retourner contre ses instigateurs. On ne peut pas torturer des peuples longtemps sans qu’ils ne finissent par réagir…

 

.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche