Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 07:55
Patrice Emery Lumumba, en (1925-1961)
http://www.afrocentricite.com/patrice-emery-lumumba/

Le 17 janvier 2011 marquera le cinquantième anniversaire de l’assassinat de Patrice Emery Lumumba ; un fait historique majeur que nul Africain,  a fortiori afrocentriste ne devrait jamais oublier. Cette page vise à rapporter toutes les informations relatives à cet assassinat, à ses conséquences, et surtout aux initiatives prises en vue de commémorer ce digne fils de l’Afrique.

L’assassinat de Lumumba, le 17 janvier 1961, est assurément emblématique de tant d’autres perpétrés ou fomentés en Afrique par des pays étrangers, en vue de maintenir perpétuellement les nations nègres sous leur joug.

 

Cette page permet également de rappeler d’autres événements analogues qui jalonnent l’histoire de la funeste rencontre de l’Afrique avec les Européens avides de ressources matérielles, enivrés de leur propre force militaire.


Le “Drame de l’Afrique”, c’est aussi la mise à mort quasi-systématique par les Européens de ses véritables leaders comme Lat Dior Diop, Patrice Lumumba, Um Nyobè, Amilcar Cabral, Sylvanius Olympio, Thomas Sankara, etc.  et leur remplacement par des potentats imbéciles tels que Mobutu, Bokassa, Eyadéma, Bongo et consorts.


La responsabilité des auteurs ou commanditaires de ces assassinats est entière quant à leurs conséquences politiques désastreuses sur le sort des centaines de millions d’Africains : en assassinant de façon aussi récurrente les leaders que nous nous donnons à nous-même, et en les remplaçant par des affidés nègres, c’est nous qui sommes visés en dernier essort dans ce  qui est constitutif par conséquent d’une énième tentative de crime contre l’humanité nègro-africaine, en vue d’accaparer les prodigieuses ressources naturelles du Continent-Mère.


Ces causes radicales du “Drame de l’Afrique” sont trop souvent obviées par ceux qui prétendent discourir sempiternellement  sur le macabre sort des Africains. Il est donc temps que les Africains eux-mêmes disent leur propre vérité historique et en tirent toutes les conséquences de strétagie politique internationale. L’impunité internationale dont bénéficie les commanditaires étrangers des assassinats politiques en Afrique est une majeure de la persistance de leurs activités criminelles en Afrique. Il urge que ces crimes soient, sinon punis, en tout cas vivement dénoncés par les Africains eux-mêmes dans toutes les circonstances internationales où ils en auraient la possibilité.
http://srv05.admin.over-blog.com/index.php?module=admin&action=publicationArticles:editPublication&ref_site=1&nlc__=931295420065


 

50 ANS APRÈS L’ASSASSINAT DE PATRICE LUMUMBA : VÉRITÉ, JUSTICE ET RÉPARATION POUR LE PEUPLE CONGOLAIS !


50 ans après son assassinat, le 17 janvier 1961, Patrice Lumumba reste le symbole de la lutte panafricaine pour l’indépendance du Congo et l’émancipation des peuples. Son combat reste une source d’inspiration à travers le monde. Premier Ministre du Congo nouvellement indépendant, élu démocratiquement par le peuple congolais à la grande surprise du gouvernement belge qui avait organisé les élections, il est assassiné six mois plus tard, ainsi que plusieurs de ses compagnons, dont notamment Joseph Okito, Président du Sénat et Maurice Mpolo, Ministre des Sports, parce qu’ils ont tenté de libérer leur pays du joug colonial et néocolonial.

De nombreuses preuves pointent la responsabilité entre autres des gouvernements belge et américain dans l’isolement puis dans le renversement anticonstitutionnel du gouvernement Lumumba, dans l’organisation de ces meurtres, et dans la mise en place du gouvernement de Mobutu, dictateur corrompu qui a servi les intérêts des gouvernements occidentaux et de leurs multinationales.

Nous estimons que pour la démocratie congolaise et pour la démocratie belge, il est essentiel que cessent la désinformation et l’impunité qui couvrent ces crimes contre l’humanité, et que les victimes et leurs familles, mais aussi les peuples belges et congolais, aient enfin droit à la vérité, la justice, et la réparation.     
- Nous demandons que les archives coloniales soient ouvertes dans leur intégralité.

VÉRITÉ !

- Nous exigeons que ne persiste aucun tabou sur la responsabilité de l’Etat belge et des divers acteurs qui ont pris part d’une manière ou d’une autre à la mise à mort du Premier Ministre Patrice Lumumba et de ses compagnons.     
- Ces crimes contre l’humanité étant imprescriptibles, il faut que justice soit faite. Nous soutenons notamment la plainte déposée par la famille de Patrice Lumumba visant douze Belges suspectés d’avoir participé à l’enlèvement, la torture et l’assassinat de Patrice Lumumba, et de ses compagnons.

JUSTICE !

- Les mécanismes qui entravent la souveraineté économique et financière de la RDC, réclamée par Lumumba, doivent être démantelés ; la résolution du sénat belge du 29 mars 2007 sur la dette doit être mise en œuvre, et le pillage des ressources naturelles par les multinationales belges et étrangères doit cesser. .

  
- L’Etat belge et les divers acteurs de ces multiples meurtres doivent reconnaître leur responsabilité et les assumer, soit spontanément, soit par l’action de la justice ;

 RÉPARATION !

- Nous exigeons des autorités qu’elles mènent une politique active de réhabilitation de la mémoire de Lumumba et de ses compagnons qui ont lutté pour l’émancipation africaine, en corrigeant les manuels scolaires, en lançant une exposition sur ce sujet en 2011, en ouvrant un département spécial sur l’indépendance du Congo au Musée Royal de l’Afrique centrale de Tervuren, et en leur consacrant un lieu ou une institution facilement accessible à Bruxelles

- Conformément aux recommandations de la commission parlementaire belge de 2001 et aux promesses des autorités belges, nous demandons également la mise en place immédiate de la fondation Patrice Lumumba et sa dotation adéquate, incluant les arriérés.

 

http://www.anticapitalisme.be/?p=743 

 

 

Il y a 50 ans Lumumba était lâchement assassiné
Remember Patrice Emery Lumumba

18 janvier 1961 - 18 janvier 2011

Il y a 50 ans de cela que Patrice Emery Lumumba digne fils du Congo et de l'Afrique, était lâchement assassiné par les colonisateurs et leurs valets africains.

Patrice Lumumba à travers ce lâche assassinat, ils ont cru en te tuant tuer le rêve. Mais, ils ont plutôt fait naître à travers cet acte barbare des centaines et des centaines de Lumumba partout en Afrique.

 


Patrice Mboma
Mardi 18 Janvier 2011


Il y a 50 ans Lumumba était lâchement assassiné
Lumumba n'est pas mort,  
Lumumba n'avait pas tord
Lumumba est en vie
Lumumba donne envie

Le soleil du congo est ardent
Le soleil du congo est brulant
Que toute l'Afrique bouillonne
De cette lumière qui rayonne

Digne fils d'Afrique
Enfant patriotique
Qui brava l'injustice
Malgré la milice

Digne fils du congo
Qui fût célébré
Au son du bongo
Et de tous vénéré

Oh Patrice Lumumba
Ton digne combat
Nous le porterons
Dans tous les hotrizons.

En nous, tu vis à jamais
Pour une vraie liberté
Et plus que jamais
Pour une vraie souveraineté  

 
Un africain éveillé


Mardi 18 Janvier 2011

http://www.alterinfo.net/Il-y-a-50-ans-Lumumba-etait-lachement-assassine_a53968.htm

 

 

______________________________________________________________________________________

 

 

 

Patrice Lumumba

 

  http://www.adminet.ca/Cawailleurs/376/patrice-lumumba

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche