Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 03:32
http://basart.artillerie.asso.fr/IMG/jpg/BombardeAncienne.jpg
http://basart.artillerie.asso.fr/IMG/jpg/BombardeAncienne.jpg
Au-delà de la Libye, nous sommes tous bombardés.

 

 

Les groupes multinationaux d’information-communication, attachées à l’or, à la hausse et à la baisse des bourses et impliqués dans le vol de pétrole, poussent et poussent leurs journalistes les plus obéissants – et aux nouveaux ignorants - à tomber à nouveau sur la même pierre : Kadhafi, le diable, comme hier Saddam Hussein – exécuté - et le féroce Ben Laden : exécuté ?

Rappelons-nous  : une historiette d’armes chimiques, invasion en Irak – avec les caméras de la chaîne officielle des invasions du XXIe Siècle encastrées dans les chars libertaires - un million de victimes, les Etats-Unis en s’appropriant le pétrole et en se positionnant à un tir de fusil de l’Iran. Une avance géostratégique. Mort à un ex-allié historique : le Lucifer Saddam.

Continuons  : « un groupe d’élite d’Al Queda se jette contre les Tours Jumelles et le Pentagone » ( ?). La chaîne officielle des invasions du XXIe Siècle, et ses répétitrices, mijotent l’invasion à l’Afghanistan. Des dizaines de milliers de morts. Parmi ceux-ci, il ne fait pas tant – selon la presse occidentale - le Satan Oussama Ben Laden, un autre ex-allié d’Etats-Unis. Appropriation de la production et commercialisation de l’opium et de l’héroïne, du gaz et du pétrole, et une grande avancée dans le positionnement géostratégique, sans quitter du regard l’Iran.

Maintenant  : montage d’une « guerre civile » en Libye, les images et les histoires se référant à « la ténébreuse famille Kadhafi » – ex-alliée des Etats-Unis - invasion avec entée dans Tripoli, massacre de milliers de civils, des chants de victoire et des drapeaux au vent captés par la chaîne officielle d’information des invasions du XXIe Siècle. Il y a du pétrole en abondance. 80 % des hydrocarbures seront répartis entre les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France.

Attaché  : Kadhafi avait rendu publique son intention lâcher le dollar et l’euro, en proposant une monnaie une unificatrice pour l’Afrique : le dinar d’or.

Données non collatérales  : aucune causalité avec ce qui est arrivé et arrive en Tunisie et en Égypte. Une pure hasard. Rébellions « spontanées » des masses et derrière, montant dans l’euphorie sociale pour le changement - et en l’absence d’une organisation politique qui soutenait les demandes avec un programme minimal – le pari gatopardiste pour un plus grand contrôle militaire, avec un œil mis sur l’Algérie. Dans la manœuvre, comme d’habitude, l’approfondissement du discours en faveur de la démocratie et de la liberté : le gant blanc de la main qui berce le berceau depuis Washington. Ensuite, pour que rien ne sorte du rail  : des injections de fonds – « argent frais » - pour le développement et l’annulation de dettes pour l’Égypte et la Tunisie, en évitant – dans l’avancée géostratégique – de possibles fissures dans le cercle à la Libye. Avec l’Iran, toujours, entre deux yeux. On ne fait pas le voyage pour rien.

Au Pakistan – rappelons nous - avant et bien plus après l’épisode versus Ben Laden, l’administration locale et les chefs militaires, soupçonnés de désobéissance au Pentagone, ils sont contre les cordes, ce qui habilite la CIA à se promener, encore plus à ses aises, dans une scène minée d’indics et de mercenaires, achetés pas pour beaucoup plus d’un plat de lentilles. Tandis que, on avance dans le géostratégique. Il y a là, du gaz et du pétrole.

Michel Collon, journaliste et écrivain belge soutient que la leçon à Kadhafi est dans la réponse - entre autres - à son refus de faire partie de l’Africom et de l’OTAN, voies rapides de désintégration aux mains du néo-colonialisme. Le même sort que la Libye auront à courir, selon Collon, le Soudan, la Côte d’Ivoire, Zimbabwe et l’Érythrée, sont des marches de différentes tailles pour atteindre la reconquête de l’Afrique.

D’autre part, et en même temps  : une cataracte de mots de la bouche d’analystes économiques nous assomment jour et nuit en nous recommandant « le meilleur refuge financier du moment » : sa majesté, l’or. Un bombardement qui ne cesse pas, sur les populations qui vieillissent, au milieu des jeunes sans travail, de riches qui n’arrêtent pas de s’enrichir, de massacres « narcotrafiqués », d’occupations de terres – achetées à un vil prix dans des pays divers - par des multinationales de l’agriculture, l’industrie minière, hydroélectriques et de déforestation. Invasions d’« investisseurs » à moyen et à long terme. Pour l’instant, sans soulèvements de « rebelles », ni présence explicite de « forces de paix » en distribuant des aliments entre cadavres et décombres.

Et sans solution de continuité, l’industrie du divertissement, usine d’aliénations mondiales. Information-sans-information. Une communication-d’incommunication, au galop avec des « merveilles » technologiques, produites, reproduites et consommées à la vitesse de la lumière : un échantillon de l’irrationalité d’un système prédateur.

Et dans le fatras du JT-sans-info, David Camerón, Premier ministre de la Grande-Bretagne, en essayant de savoir ou est passé cela de la flegme anglais, brûlé par les flammes d’une révolte avec nuances de lutte de classes, des insatisfactions juvéniles et indignation des immigrants, des discriminés, des ceux sans toit et sans avenir.

Et Sarkozy, plus Merkel, sévères, sur jouant des avertissements depuis la cabine de la double locomotive d’une « Europe qui ne déraillera pas ». Une témérité rhétorique pour faire face aux humeurs du marché, qui en retour ont renvoyé la locomotive marche arrière, en obligeant durant quelques jours toutes les bourses du monde – et spécialement à la politicaillerie sans aucun homme d’Etat dans ses files - à se vautrer en dessous de la ligne du sous-sol.

Dans un panneau gigantesque, de dynamique diabolique, les Etats-Unis « avancent » désespérés en Libye et au-delà de la Libye : en provoquant de très graves pertes à l’ensemble de l’humanité. D’une manière ou d’une autre, nous sommes tous bombardés. Dans une telle situation, l’info-com dominante a recours aux euphémismes face à des génocides de l’OTAN, sans rappeler qu’il y a quelques minutes – disons des mois - le Prix Nobel de la Paix était octroyé à monsieur Barack Obama, commandant chef des Forces armées des États-Unis de l’Amérique du Nord. La machine à tuer.

Juan Carlos Camaño. Est président de la Fédération Latinoaméricaine de Journalistes, FELAP.

Traduit de l’espagnol pour El Correo par  : Estelle et Carlos Debiasi

 

Contrat Creative Commons
Cette création par http://www.elcorreo.eu.org est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported.

El Correo. Paris, le 1er septembre 2011.


 Articles de Juan Carlos Camaño publiés par Mondialisation.ca

 

 

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=26367

 

 

GUERRE DE LIBYE

 Libye/Sarkozy : Le Libertador est un Matamore

 À propos de l’article « Tuer la vérité »
- par Pierre Jasmin, Pierre Dubuc, Claude Herdhuin - 2011-09-06
 
 LIBYE : C'est une guerre [de] TOTAL, monsieur
- par Pepe Escobar - 2011-09-06
 
 Tripoli, dernières heures, avant la chute
Entretien avec T. Meyssan et J. Teil en direct de France et du Liban, après le retour des quatre journalistes de Tripoli.
- par Thierry Meyssan, Julien Teil, Irib - 2011-09-05
 

 Entretien avec William Blum

- par Christiane Passevant, Larry Portis - 2011-09-04
 Libye: le piège
- par Djamel Labidi - 2011-09-04
 
 L’avenir de la Libye selon les plans de l’OTAN
- par Manlio Dinucci - 2011-09-04
Dans la représentation médiatique, les « rebelles » dominent la scène, tandis que l’OTAN s’est mise à l’abri en coulisses. Mais c’est pourtant depuis sa cabine de régie que la guerre a été préparée et dirigée et que se décide le futur arrangement de la Libye.

 Au-delà de la Libye, nous sommes tous bombardés.

- par Juan Carlos Camaño - 2011-09-03
  VIDÉO : Témoignages de résidents libyens fuyant la violence de l'Occident et des rebelles.
- 2011-09-03
  La Libye et le monde dans lequel nous vivons
- par William Blum - 2011-09-03
Les mondialistes en charge de la reconstruction de la Libye
- par Tony Catalucci - 2011-09-03
 
Tripoli confronté à une crise humanitaire
- par Bill Van Auken - 2011-09-02
 
L’OTAN aurait-elle oublié l’objet de sa mission en Libye ?
- par Pierre Piccinin - 2011-09-02
 
Libye: le drapeau vert ne flottera plus sur Tripoli
- par René Naba - 2011-09-02
 

Honte aux journalistes de radio France-Inter traitant de la Libye !

- par Michelle Verrier - 2011-09-02
Les preuves se multiplient sur les atrocités commises par les « rebelles » libyens
- par Patrick Martin - 2011-09-01
Une série de reportages réalisés à Tripoli ont montré que les forces appuyées par l'OTAN avaient commis un massacre dans la guerre civile libyenne.

Propagande sur la Libye: Le cynisme de L'OTAN
- par Dr. Webster Tarpley - 2011-08-31
 

Libye: le visage criminel de l’impérialisme
- par Bill Van Auken - 2011-08-31
 

L’OTAN commet un massacre à Syrte et rase la ville

Témoignage d’un ancien lieutenant-colonel russe présent sur place
- 2011-08-31
 « La victoire des rebelles en Lybie est pleine d’incertitudes »
Bertrand Badie analyse les impacts régionaux et internationaux de la guerre
- 2011-08-31
 Renaissance du projet colonial en Libye
- par Pierre Khalaf - 2011-08-31
Démolitions et Restaurations Corp.
Rubrique L’art de la guerre
- par Manlio Dinucci - 2011-08-30
Il existe une société multinationale qui, malgré la crise, travaille à n’en plus pouvoir. Elle s’occupe de démolitions et restaurations. Pas d’édifices, mais d’Etats entiers.


11 SEPTEMBRE, GUERRES, TERRORISME ET ÉTAT POLICIER

Antiterrorisme à la française
Adlène Hicheur : le parfait « terroriste » physicien
- par Pierre Alonso - 2011-09-07
 

 

La fin de la propriété de soi
- par Jean-Claude Paye - 2011-09-06
Nous ne sommes plus dans un société de surveillance. Il ne s’agit plus de contrôler et de modeler les corps, afin de les rendre aptes à la machine économique, mais de s’attaquer à leur être même en fixant les modalités de jouissance des individus.
11 Septembre : Démolition contrôlée
L’art de la guerre
- par Manlio Dinucci - 2011-09-06
Que penseriez-vous si la police, après une explosion suspecte qui aurait fait écrouler une maison en tuant les gens qui y habitaient, avant toute chose enlevait et détruisait tout ce qui reste ? C’est ce qu’ont fait, il y a dix ans...

Thema "Tous terroristes ?"

Dix ans après les attentats du 11-Septembre, quel bilan tirer des lois antiterroristes votées aux États-Unis et en Europe ?


CUBA

 Les USA offrent l’asile sur leur territoire à des dizaines de terroristes et repris de justice

- par Jean-Guy Allard - 2011-09-06


 CUBA : Les USA ont autorisé l’usage du napalm à Playa Giron

- 2011-09-06

LIVRE

« Etat de siège. Les sanctions économiques des Etats-Unis contre Cuba »
Extrait du livre de Salim Lamrani
- par Salim Lamrani - 2011-09-05
 

EUROPE, ÉTATS-UNIS

La classe laborieuse en Europe et aux USA, de droite, de gauche et neutralisée
- par James Petras - 2011-09-03
Les crises qui s’aggravent en Europe et aux USA engendrent des réponses socio-politiques différentes dans la classe ouvrière et dans la classe moyenne.
Le cartel de la réserve fédérale: les franc-maçons et la maison Rothshchild
- par Dean Henderson - 2011-08-31
En 1789, Alexandre Hamilton devint le premier secrétaire au trésor des Etats-Unis d’Amérique. Hamilton était un des nombreux pères fondateurs qui étaient franc-maçons. Il avait des relations étroites avec la famille Rothschild, propriétaire de la Banque d’Angleterre et leader du mouvement franc-maçon européen.




Pour lire les autres articles plus récents, cliquez ici.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche