Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 00:23

Voilà à quoi pourrait ressembler la commande d’une pizza en 2015…

Standardiste :  – Speed-Pizza, bonjour.
Client : – Bonjour, je souhaite passer une commande s’il vous plaît.

Standardiste :   – Oui, puis-je avoir votre NIN, Monsieur ?
Client :  – Mon Numéro d’Identification National ? Oui, un instant, voilà, c’est le 6102049998-45-54610.

Standardiste :  – Je me présente je suis Habiba Ben Saïd. Merci Mr Jacques Lavoie. Donc, nous allons actualiser votre fiche, votre adresse est bien le 174  avenue de Villiers à Carcassonne, et votre numéro de téléphone le 04 68  69 69 69. Votre numéro de téléphone professionnel à la Société Durand est le  04 72 25 55 41 et votre numéro de téléphone mobile le 06 06 05 05 01.  C’est bien ça, Monsieur Lavoie ?
Client (timidement) :   – Oui !!

Standardiste :  – Je vois que vous appelez d’un autre numéro qui correspond au domicile de Mlle Isabelle Denoix, qui est votre assistante technique.  Sachant qu’il est 23h30 et que vous êtes en RTT, nous ne pourrons vous livrer au domicile de Mlle Denoix que si vous nous envoyez un XMS à partir de votre portable en précisant le code suivant AZ25/JkPp+88.
Client :  – Bon, je le fais, mais d’où sortez-vous toutes ces informations ?

Standardiste : – Nous sommes connectés au système croisé, Monsieur Lavoie.
Client (Soupir) : – Ah bon !…. Je voudrais deux de vos pizzas spéciales mexicaines.

Standardiste : – Je ne pense pas que ce soit une bonne idée, Monsieur Lavoie.
Client : – Comment ça ???…

Standardiste :  – Votre contrat d’assurance maladie vous interdit un choix aussi dangereux pour votre santé, car selon votre dossier médical, vous  souffrez d’hypertension et d’un niveau de cholestérol supérieur aux  valeurs contractuelles. D’autre part, Mlle Denoix ayant été médicalement traitée il y a 3 mois pour hémorroïdes, le piment est fortement déconseillé. Si la commande est maintenue la  société qui l’assure risque d’appliquer une surprime.
Client :  – Aie ! Qu’est-ce que vous me proposez alors ?…

Standardiste :  – Vous pouvez essayer notre Pizza allégée au yaourt de soja, je suis  sûre que vous l’adorerez.
Client :  – Qu’est-ce qui vous fait croire que je vais aimer cette pizza ?

Standardiste :  – Vous avez consulté les ‘Recettes gourmandes au soja’ à la bibliothèque  de votre comité d’entreprise la semaine dernière, Monsieur Lavoie et  Mlle Denoix a fait, avant hier, une recherche sur le Net, en utilisant le moteur  http://www.moogle.fr ‘_avec comme mots clés soja et alimentation. D’où ma suggestion.
Client :  – Bon d’accord. Donnez-m’en deux, format familial.

Standardiste :  – Vu que vous êtes actuellement traité par Dipronex et que Mlle Denoix prend depuis 2 mois du Ziprovac à la dose de 3 comprimés par jour et que la pizza contient, selon la législation, 150 mg de Phénylseptine par 100 g de pâte, il y a un risque mineur de nausées si vous consommez le modèle familial en moins de 7 minutes. La législation nous interdit donc de vous livrer. En revanche, j’ai le feu vert pour vous livrer immédiatement le modèle mmini.
Client :  – Bon, bon, ok, va pour le modèle mini. Je vous donne mon numéro de carte de crédit.

Standardiste : – Je suis désolée Monsieur, mais je crains que vous ne soyez obligé de  payer en liquide. Votre solde de carte de crédit VISA dépasse la limite et vous avez laissé votre carte American Express sur votre lieu de travail. C’est ce qu’indique le Credicard Satellis Tracer.
Client :  – J’irai chercher du liquide au distributeur avant que le livreur n’arrive.

Standardiste :  – Ça ne marchera pas non plus, Monsieur Lavoie, vous avez dépassé votre  plafond de retrait hebdomadaire.
Client : Mais ?… Ce n’est pas vos oignons ! Contentez-vous de m’envoyer les pizzas ! J’aurai le liquide. Combien de temps ça va prendre ?

Standardiste : -  Compte-tenu des délais liés aux contrôles de qualité, elles seront chez vous dans environ 45 minutes. Si vous êtes pressé, vous pouvez  gagner 10 minutes en venant les chercher, mais transporter des pizzas en scooter est pour le moins acrobatique.
Client :  Comment diable pouvez-vous savoir que j’ai un scooter ?

Standardiste :  – Votre Peugeot 408 est en réparation au garage de l’Avenir, par contre  votre scooter est en bon état puisqu’il a passé le contrôle technique  hier et qu’il est actuellement stationné devant le domicile de Mlle Denoix. Par ailleurs j’attire votre attention sur les risques liés à votre taux d’alcoolémie. Vous avez, en effet réglé quatre cocktails Afroblack au Tropical Bar, il y a 45 minutes. En tenant compte de la composition de ce cocktail et de vos caractéristiques morphologiques, ni   vous, ni Mlle Denoix n’êtes en état de conduire. Vous risquez donc un retrait de permis immédiat.
Client :  – @#%/$@& ?# !

Standardiste :  – Je vous conseille de rester poli, Monsieur Lavoie. Je vous informe que notre standard est doté d’un système anti-insulte en ligne qui se  déclenchera à la deuxième série d’insultes. Je vous informe en outre que le dépôt de plainte est immédiat et automatisé. Or, je vous rappelle que vous avez déjà été condamné en juillet 2009 pour outrage à agent.
Client (sans voix) :  – .

Standardiste :  – Autre chose, Monsieur Lavoie ?
Client :  – Non, rien. Ah si, n’oubliez pas le Coca gratuit avec les pizzas,  conformément à votre pub.

Standardiste :  – Je suis désolée, Monsieur Lavoie, mais notre démarche qualité nous  interdit de proposer des sodas gratuits aux personnes en surpoids. Cependant à titre de dédommagement, je peux vous consentir 15 % de remise sur une adhésion flash au contrat Jurishelp, le contrat de protection et d’assistance juridique de Speed assurance. Ce contrat pourrait vous être utile, car il couvre, en particulier, les frais annexes liés au divorce. Vu que vous êtes marié à Mme Claire Lavoie, née Girard depuis le 15/02/2008 et vu votre présence tardive chez Mlle Denoix, ainsi que l’achat il y a une heure à la pharmacie du Canal d’une boîte de 15 préservatifs et d’un flacon de lubrifiant à usage intime. À titre promotionnel, je vais faire joindre aux pizzas un bon de 5 EUR de réduction pour vos prochains achats de préservatifs valable chez Speed-Parapharma. Toutefois veuillez éviter les  pratiques susceptibles d’irriter les hémorroïdes de Mlle Denoix, pour lesquelles Speed-Parapharma se dégage de toute responsabilité. Bonsoir Monsieur et merci d’avoir fait appel a Speed Pizza.

 

Sur le Liesi de ce jour, aussi :

 

 

Dégradation de la note de la dette de la France : ils ont tout fait pour…

En apprenant la nouvelle que pressentait Trader Noé en lisant les graphiques selon sa méthode très particulière, on pense au scénario de l’économiste Christian de saint Etienne sur la création de deux zones : un euro du Nord et un euro du Sud. Mais aujourd’hui, comme on nous l’a expliqué, nous n’avons plus le temps de réaliser concrètement ce qui était une hypothèse.

Nous avons entendu beaucoup d’économistes et de politiciens s’exprimer, avant hier soir, sur les écrans de télévision. Leur analyse est biaisée parce qu’ils se refusent à mettre en cause la loi de 1973, tout comme le fait que le principal ennemi de l’Europe, ce sont les banquiers internationaux qui œuvrent particulièrement des Etats-Unis. Nous devons maintenant nous attendre à une accélération de la crise de la zone euro et le scénario d’une fermeture des banques est dans les clous. ce sujet est particulièrement abordé dans le numéro de LIESI qui sortira lundi.

Selon le Banquier anonyme, la première banque à se trouver dans le collimateur des traders du cartel, en France, s’appelle le CREDIT AGRICOLE. Il faut donc suivre les points cruciaux déjà donnés par Trader Noé dans des analyses précédentes.
Un autre détail est désormais à suivre dans l’hypothèse de travail d’une sortie de l’Allemagne : le différentiel de taux d’intérêt sur les obligations d’Etat entre la France et le pays d’Angela Merkel. Pour le moment, la France est à 3,10% tandis que l’Allemagne est à 1,75%. Il y a quelques mois, l’écart était de 1 point. Nous nous en écartons rapidement. L’élastique se tend…
Enfin, aujourd’hui il est une certitude (qui se confirme), l’euro n’est pas une monnaie fiable. C’est la monnaie des perdants. Les Etats-Unis, comme l’avait laissé entendre L. Williams, voient leur dollar remonter et faire la pige aux Européens. Ce processus est loin d’en rester là. Combien de pauvres gens sont investis lourdement dans cette nouvelle monnaie de singe qui disparaîtra après avoir engendré bien des maux. On a tous remarqué, il y a 48 heures, la satisfaction des banquiers de la City, très heureux d’avoir une banque centrale indépendante et une devise qui, en aucune manière, n’est liée à l’euro. Quant aux Suisses, leur devise a toutes les chances de se déprécier contre le dollar… mais de s’apprécier contre l’euro, la devise poubelle par excellence, grâce à la clique d’incapables qui nous gouverne et dont l’objectif premier est de ramper le plus bas possible devant ce pouvoir qui agit par procuration.

 

“Golden Eye”

Par Menthalo – Pour faire suite à l’article du même nom publié par LIESI le 10 janvier:
“Dans un dernier communiqué, l’agence spatiale russe a cessé ses prédictions, publiant une carte couvrant l’Amérique du Sud, l’Afrique, l’Europe, l’Asie, l’Océanie et les océans Atlantique, Pacifique et Indien. L’heure de l’impact n’était guère plus précise, les scientifiques russes ayant annoncé un fenêtre s’étalant de 14H36 GMT à 22H24 GMT.
Une source au sein du secteur spatial russe, citée par l’agence d’Etat Itar-Tass, s’est risquée en fin de matinée dimanche à une prédiction plus précise. Selon elle, Phobos-Grunt s’écrasera dans la partie chinoise du désert de Gobi, vers 22H40 de Moscou (18H40 GMT).
Les Américains avaient-ils raison dans leurs prévisions de retombée, parce qu’ils avaient pris le contrôle de Phobos-Grunt comme l’ont avancé les savants russes ?
Cet engin va t’il exploser au-dessus de l’Iran ou de l’Afghanistan en fin d’après-midi ? Quelles en seront les conséquences ? Le suspense reste entier.

Voilà un extrait de ce qu’a publié France-Soir samedi.
“Guerre des étoiles”
Série noire ? Peut-être. En 1996, une précédente mission russe pour Mars s’était, elle aussi, soldée par un fiasco retentissant. Mais Vladimir Popovkin, le directeur de Roskosmo a laissé entendre que la cause de l’échec de Phobos-Grunt pourrait être ailleurs. Après l’avoir l’attribué à une possible panne d’ordinateur, il a esquissé une autre explication, plus énigmatique. « Nous ne voulons accuser personne, mais il y a des machines très puissantes qui peuvent influencer les engins spatiaux. La possibilité que de telles machines aient été utilisées ne peut pas être écartée », a-t-il indiqué dans une interview accordée au quotidien russe Izvestia, cité par le New York Times. Le quotidien américain relie cette insinuation à une information non confirmée d’origine russe selon laquelle une base secrète US, installée en Alaska, serait en mesure de perturber le fonctionnement des engins spatiaux en envoyant de puissants signaux dans l’espace. Elément troublant : des recherches de ce type ont effectivement été menées par les Américains sous les présidences de Ronald Reagan (1981-1989) dans le cadre du projet baptisé « Guerre des Etoiles ». Ces développements ont-ils permis de mettre au point des armes efficaces, capables de « tuer » des satellites ou des fusées ? Mystère. “

20 Minutes  reproduit l’accusation du directeur de RosKosmos in extenso

 

 

 

Lire aussi :

 

Le plus inquiétant, ce n'est pas le AAA de la France,

c'est la dégradation de deux crans de l'Italie et de l'Espagne

Le plus inquiétant, ce n'est pas le AAA de la France, c'est la dégradation de deux crans de l'Italie et de l'EspagneLa dégradation de la France est-elle méritée ? "Les Echos". Elle est logique pour…

 

Pour lire la suite cliquez ici

 

 

.

 

.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche