Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 00:16

Quand Bruxelles2 en appelle

 

à une "intervention rapide"en  Syrie...

 

 

L’opposition syrienne appelle

à la création d’une “Zone de sécurité”

en Syrie

(BRUXELLES2) La notion était pour l’instant toujours floue. L’opposition syrienne, réunie au sein du SNC, Syrian National Council, a appelé fin décembre à la création d’une zone de sécurité en Syrie pour les civils et à l’établissement de corridors humanitaires pour faciliter l’accès à l’ade.


Il demande également, étude à l’appui, « une intervention rapide pour stopper les massacres qui ont atteint le niveau d’un génocide. »


Cette zone de sécurité ne serait pas seulement à visée humanitaire mais pour permettre à l’opposition de s’organiser.


SNC Calls For the Establishment of a Safe Zone in Syria

 

« Les sanctions des Etats-Unis et de l’Union européenne ont commencé à causer de sérieux dommages économiques au régime du président Bashar al-Assad et à sa capacité à financer l’appareil de répression. C’est un travail à long terme (…). Mais les sanctions n’ont pas stoppé ou ralenti les meurtres, arrestations, viols et torture des Syriens. Plus de 5.000 personnes ont été tuées, 50.000 sont portées disparues et 59.000 incaracérées » écrit le SNC.

Mais cela ne suffit pas.

Le SNC a soumis des demandes à la Ligue arabe et aux Nations-Unies pour qu’ils exercent la “responsabilité de protéger”. Et il estime que différentes voies d’intervention sont possibles ainsi que le montre une étude réalisée par le Strategic Research and Communication Center qui soupèse les éléments logistiques nécessaires et les risques, d’une No Fly Zone, inspirée directement du modèle libyen.

« At present, the most achievable option would be to establish a “safe area” in the country to provide refuge for embattled civilians from other cities and towns, a base of operations for the designated political leadership of the Syrian opposition as well as a military command centre — in other words, a Syrian Benghazi. » « C’est l’option la plus facile pour une intervention militaire en Syrie », est-il écrit à la manière de l’opération Provide Confort, qui puisse être conduite « par l’OTAN ou une coalition anglo-française turque et américaine ».

 

 

Sur cet excellent blog de résistance,

 

.

Sarkozy annonce

aux armées françaises

que la communauté internationale 

doit prendre

ses responsabilités en Syrie 

.

5 janvier 2012

Alors que de nombreux journaux français ont traité a minima les dernières déclarations de Nicolas Sarkozy, la presse internationale y accorde de l’importance. En présentant ses vœux aux armées, le président français a accusé le régime syrien de répression barbare, exigé que son homologue Bachar el-Assad quitte le pouvoir, et affirmé que la communauté internationale devait prendre ses responsabilités (c’est-à-dire intervenir militairement).

Cependant la presse ne manifeste ni enthousiasme, ni réprobation, face à ces déclarations martiales. 


L’autre grand thème abordé ce jour est la réunion d’urgence que le Conseil des ministres de la Ligue arabe tiendra samedi pour statuer sur la poursuite ou l’arrêt de la mission de ses observateurs. 

• Peter Harling de l’International Crisis Group explique dans La Croix que la mission des observateurs étaient de contraindre le régime à la retenue, ce qui devait permettre à la contestation pacifique de s’exprimer et faciliter une transition en douceur.
De ce point de vue, elle ne donne pas satisfaction. Pourtant ce serait une erreur de la retirer car la communauté internationale n’a guère d’autre moyens d’action, la guerre étant impossible à conduire sans enflamer la région. 

• L’ambassadeur des Etats-Unis à Damas, Robert Ford, assure que le rationnement du fuel est une manœuvre du gouvernement et non pas une conséquence des sanctions économiques, rapporte le Washington Times. 

• Dans le sillage du ministre israélien de la Défense, Ehud Barack, un officier supérieur anonyme prédit dans le Jerusalem Post une possible victoire rapide de l’opposition syrienne. Mais ce soutien apparent à son ministre de tutelle est l’occasion d’exprimer ses inquiétude sur le déploiement des jihadistes d’Al Qaida en Syrie, ce qui revient à prendre position contre le renversement de Bachar el-Assad. 

• L’Orient-Le Jour rapporte l’appel du vice-président de l’Internationale socialiste, le Libanais Walid Joumblatt, aux druzes syriens pour un changement radical de régime en Syrie. Le quotidien ne relève pas que, si M. Joumblatt a longtemps exercé une influence prépondérante sur les druzes libanais, il n’a jamais eu d’autorité sur les druzes syriens qui lui ont toujours préféré le leadership du prince Talal Arslan. 

• L’Orient-Le Jour confirme que le porte-avion russe Amiral Kouznetsov, armé de nombreux avions et hélicoptères de combat, devrait mouiller prochainement au large de Tartous. Il sera accompagné de quatre autres bâtiments. Il n’échappera pas aux spécialistes que ces navires ne sont pas uniquement destinés à l’escorte et sont susceptibles de livrer du matériel. 

• Enfin, Phil Sands se demande dans The National (EAU) pourquoi les Kurdes s’impliquent si peu dans les mouvement de protestation. Il avance comme principale explication la naturalisation de 300 000 Kurdes par l’administration el-Assad dès le début des événements. Curieusement, le journaliste n’évoque pas la préférence historique des Kurdes pour les nationalistes arabes par rapport aux islamistes, ni le projet Erdogan de création d’une vaste fédération turco-kurde après le dépeçage de l’Irak et de la Syrie. 

http://www.voltairenet.org/Sarkozy-annonce-aux-armees

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche