Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 09:44

 

 

 

Cette publication est née de l'écoute de deux documents sur une vidéo datant de 2006, enregistrements par moi-même d'émissions de l'époque

 

Dans l'un, il est question de la Bourse, du Marché, de la Finance, exaltés par les invités de Calvi-Krettly dans C dans l'Air. Dans l'autre, à la suite, il est question d'une Amérique désenchantée par la guerre en Irak. Eh oui, c'était le bon temps où sur Arte, on pouvait encore voir des documents disant la vérité au lieu de la tordre ou de la masquer comme aujourd'hui sous Sarkozy. Nos médias n'ont plus rien à envier à ceux de l'Italie de Berlusconi ou de la Hongrie actuelle - pourtant dénoncée par les pseudos démocrates qui façonnent l'UE contre ses citoyens.

 

Voici des extraits, et en alternance, mes réflexions. Sur le capitalisme financier, sur les guerres, sur une autre Amérique, plus conscientisée et critique.

.

 

Une grosse femme ,énorme est assise sur le batiment de la Bourse à Paris : une piece d'or lui sert d'aureole : dessin d' Em Barcet

 

http://www.assietteaubeurre.org/bourse/bourse_f1.htm

http://sos-crise.over-blog.com/article-qui-sont-les-rentiers-de-la-bourse-60326920.html

 

 

La Bourse, ou la vie !

Par eva R-sistons 

 

 

"L'Europe, c'est la Bourse !" ( C dans l'Air)

(non, ce sont les peuples ! Note d'eva)

 

J'entends à l'instant une ancienne émission, C dans l'Air "Bourse. Le Dollar dans la corbeille" (mai 2006). Voici ce que dit Marc Touati qui est à la fois économiste, Juif (on sait que les citoyens Juifs sont d'excellents financiers) et ultra-libéral : "S'il y avait des fonds de pensions, des investisseurs qui prennent des risques, on pourrait faire cette Bourse européenne, CETTE Union européenne". Touati fustige "la rigidité de l'économie française,  pression sociale, pression réglementaire" (c'est à dire les protections sociales des travailleurs, le Droit du Travail etc, il rêve que les salariés soient taillables et corvéables à merci !).

 

Un autre invité, Elie Cohen, lui aussi habitué de C dans l'Air (l'émission de faux débats juste là pour nous laver le cerveau et nous asservir à la mondialisation ultra-libérale) de Calvi-Krettly, Elie Cohen, donc, précise : "Les Marchés financiers servent à financer le libéralisme". C'est on ne peut plus clair ! Et les citoyens, là-dedans ? Sacrifiés, pardi !

 

Suit un reportage sur le Monde de la Bourse. Extrait : "Les fonds d'investissement de capitaux ANGLO-SAXONS sont très "gourmands", d'un coup de bourse ils peuvent couler une entreprise en quelques mn" (donc priver les salariés de leur emploi, les familles de leurs revenus, les conduire à la misère, au désespoir, au divorce, au suicide, à des drames effroyables !). Fin de la séquence, et rire des participants aux pseudo débats de Calvi-Krettly: L'animateur, Touati, Cohen... du beau monde, et ce sont eux qui quotidiennement conditionnent nos esprits pour les couler dans un moule unique dévastateur !)

 

Autre réplique "La spéculation fait partie de la vie du Marché". Et celle des citoyens ? Elle ne compte pas ? Les citoyens n'intéressent que quand ils produisent pour enrichir les patrons, quand ils achètent, quand ils consomment, quand ils servent... et bientôt, après avoir cotisé pour enrichir les Assureurs, ils seront euthanasiés sans jouir du fruit de leur labeur et de leurs cotisations, parce qu'ils ne rapportent plus à la société capitaliste ! (Notez bien que dans le mot capitalisme, il y a le mot capital - Capital ou travail, il faut choisir ! Mais dans les sociétés occidentales auto-proclamées "démocratiques" et imposant leur modèle au monde contre son gré, ce ne sont jamais les citoyens qui choisissent, mais les Décideurs, contre les intérêts des peuples ! 

 

C dans l'Air: Autre pensée. "Le projet européen, c'est celui du Marché boursier économique"

 

Les  vampires se nourrissent de sang. Les vampires de la finance se nourrissent du sang des citoyens. Les citoyens sont "dégraissés". Quand il ne leur reste plus que la peau sur les os, ils disparaissent. Tout simplement. La vie dessinée par le Marché, c'est ça: Quelques profiteurs, quelques gagneurs (du genre de Tapie, qui achetait des entreprises en perdition pour les revendre en faisant le maximum de profits, les salariés applaudissaient le brillant repreneur, leur "héros", et déchantaient aussitôt... à l'ANPE !), et des perdants, les peuples, les futurs dégraissés, les futurs euthanasiés, nous tous !

 

Continuons. Les invités de C. dans l'Air ont cette sublime pensée : "Le rêve monétaire européen" ! Le rêve ? Quel rêve ? La monnaie unique ? Au service de la Banque européenne de Trichet ? Au service des banksters ? Avec le boulet de l'endettement des Nations transmissible à nos enfants, et se multipliant car on s'endette toujours plus pour rembourser les dettes (on ne rembourse pas le capital, mais les intérêts) ! La spirale de la dette ! A vie ! A générations ! Société à endettement illimité!

 

Eh oui, les financiers de C dans l'Air identifient le rêve européen à celui des Marchés, contre le gré et les besoins des citoyens, ils ne pensent pas un seul instant que nous, nous voulons l'Europe des peuples, l'Europe de la solidarité ! Leur rêve à eux,  c'est le cauchemar des citoyens !

 

"Il faut favoriser la détention d'actions par les ménages".  Vraiment ? Pour risquer de tout perdre ?

 

Et au fait, pourquoi voter pour des politiques qui n'ont plus aucun pouvoir sur l'écnomie ?

 

Et qui "capitalise" les peurs, les désespoirs ? Une Marine Le Pen qui ne songe qu'au Pouvoir, pour le modeler comme son père aux couleurs du fascisme ? L'un s'en prenait aux Juifs, la fille, dévorée d'ambition, s'en prend aux Musulmans, car elle a compris que le passage obligé du pouvoir, aujourd'hui, avec Sarkozy l'Américain et l'Israélien, passe par le CRIF - il faut s'agenouiller devant lui ! Et comme Marine le Pen n'aime la France qu'en paroles, pour mieux berner les électeurs, elle est prête à vendre les intérêts français pour le plat de lentilles du pouvoir ! Et dire que des floués, des désespérés vont confier leur sort à une arriviste se servant de leur crédulité pour atteindre le sommet et satisfaire sa soif de pouvoir ! Ils n'ont toujours pas compris que le fascisme haineux, raciste, anti-social, n'est pas une solution, mais une monstruosité se substituant à une autre !

 

Je me suis amusée à regarder une vidéo  (1) sur ce que l'on présente comme un faux,  les Protocoles des Sages de Sion, parce que je suis un esprit libre, curieuse de nature comme tout journaliste, et soucieuse d'accéder à toutes les informations, désinformations, opinions... pour me faire une idée moi-même. C'est ainsi que j'ai lu alternativement, sans parti-pris, la Torah, le Talmud, le Coran, le livre de Baha'u'llah"...  et donc il était naturel que j'aie aussi envie de découvrir ces fameux faux si discrédités. Naturellement, puisque ces écrits sont des faux, toute ressemblance avec la réalité ne serait que pure coïncidence. Mais en voyant l'actuel défilé quotidien des journalistes et des économistes tous fervents supporters d'Israël devant Yahvé, on ne peut que s'amuser des Paroles de ce faux Protocole disant que journalistes et économistes doivent être issus du même moule ! Tout faux qu'il soit, cet écrit si décrié est étonnamment décapant, en tous cas on ne peut que s'amuser de ce qui y est dit, naturellement, puisque tout est "faux", et que ce "faux" ressemble étrangement à certaines réalités concrètes (quand on voit par exemple les intervenants notamment en matière d'économie, sur C dans l'Air et sur toutes les chaînes, d'une uniformité... comment dire ? Allons, soyons charitables, rasante) tout en étant faux, bien entendu, puisqu'on se tue à nous le dire....

(1) http://www.dailymotion.com/video/xf4a81_les-protocoles-des-sages-du-fion_webcam#from=embed

 

 

 

Cindy Sheehan a commencé à faire parler d'elle en 2005, en organisant un camp de protestation aux abords du ranch de Georges Bush. Elle voulait tout simplement lui demander pourquoi il avait envoyé son fils mourir en Irak. Elle s’est présentée aux élections du Congrès en tant que candidate indépendante face à Nancy Pelosy (une des figures de proue du parti démocrate) en 2008, a tout de même obtenu 16% des voix et a devancé le candidat républicain.  - http://www.socialisme.be/psl/actualite/2010/09/

.

 

Mourir en Irak pour les financiers

et les grands industriels ?

 

.

Fin de C dans l'Air. Sur ma vidéo de mai 2006, un document sur les USA désenchantés par la guerre en Irak, les soldats morts au combat, les familles désespérées, doublement désespérées: Pour avoir perdu un être cher, et pour avoir compris que la guerre d'Irak, c'était une imposture ! Pas d'armes de destruction massive ! Les seules armes de destruction massive étaient celles de l'Occident ! Le réveil est douloureux... Oui, Melle Marie Drucker, les soldats ne meurent pas pour la patrie, comme tu le dis ! Mais pour les multinationales apatrides..

 

Le document montre les portraits des soldats morts en Irak, et les familles dans le chagrin. Pas toutes ! Une mère noire prie, chante les louanges de Dieu, de la patrie, et... d'Israël ! "Souviens-toi du peuple d'Israël!" Tiens donc, Madame, tu as perdu ton fils parce qu'Israël voulait cette guerre, et les désirs d'Israël, via ses lobbies aux Etats-Unis (ou ailleurs) sont des ordres (comme à l'ONU !).

 

Suite de la prière de la dame : "Qu'Israël soit sauvé... au nom de Jésus !".  Patatra ! Les Israéliens qui goûtent tellement la présence des néo-évangéliques à leur côté,  savent-ils vraiment ce que ceux-ci ont réellement dans la tête ? La conversion imposée à leur croyance ! Leur sollicitude est intéressée ! Car Israël est un allié momentané, pour arriver ensuite à imposer un Royaume qui laminera leur ami du moment ! Sympa, non ?

 

Ainsi, tout n'est qu'imposture. Finance, guerres, citoyens bernés...

 

Et on me demande souvent: Et toi, tu veux quoi ?

 

Pas de guerre, jamais. Elles ne solutionnent rien, elles aggravent les problèmes.

 

Pas de compétition. Pas de guerre économique. Pas de Bourse, pas de spéculation. Des nationalisations. Des frontières. Le protectionnisme. Une Banque d'Etat. La Nation retrouve la souveraineté de sa monnaie et de ses décisions.  L'Etat retrouve tout son rôle, redistributeur. Voilà ce que je pense. Bref, sortons de l'Europe, et de ce capitalisme financier assassin.... Oui, on peut se passer de Bourse !

 

L'émission sur l'Amérique de Bush désenchantée se termine. Je rélève ces paroles, lisez bien:

 

Un soldat-déserteur, désabusé, dit : "Démocratie aux Etats-Unis ? C'est pas vraiment ça, c'est le fric ! C'est une guerre illégale !"

 

"Je ne suis pas traître parce que je critique mon pays. Arrêtez ! Je suis au contraire un patriote !"

 

"Nous sommes bâillonnés par les grands groupes des Médias ! Désinformation, mensonges, manipulations... Quelle quantité de mensonges nous ingurgitons !"

 

"On dit qu'il est mort pour que le drapeau continue à flotter. Mais moi je crois qu'il est mort pour un peu plus de pétrole à exploiter !"

 

"Ne nous laissons plus berner et assoupir!"

 

"Dieu est un absolu d'Amour, de Justice, de Liberté, pas un Dieu (de Bush) d'oppression, de haine, de peur ! Ce qui se répand au nom de Dieu, c'est cela, aujourd'hui ! Mon nom, mon argent, sont utilisés pour ces infamies, j'en ai la nausée !"

 

"Quand notre armée quittera l'Irak, l'insurrection cessera !" (Note d'eva : Ce sont les politiques iniques et sanguinaires qui suscitent le terrorisme) .

 

"Quand une Cour suprême s'arroge le droit de choisir le Président, il n'y a plus de démocratie !"

 

"Le crime suprême est de tuer. Se préparer à tuer est un péché. Les Etats-Unis sont le premier terroriste du monde. Nous avons envahi des pays les uns après les autres, nous avons renversé des gouvernements étrangers, nous avons bombardé d'autres nations !"

 

"Il faut être prêt à payer le prix de la liberté ! Nous devons nous réveiller !"

 

INDIGNONS-NOUS, dirait l'immense Stéphane Hessel !

 

Enfin, je voudrais souligner qu'il s'agissait des extraits d'un document d'Arte, "Quand l'Amérique doute - Irak, quand les soldats meurent. Suivie de : Pas en notre nom", 30 mai 2006. Et je pose la question: Qu'est devenue notre télévision, avec Sarkozy ? Complètement occupée et monopolisée au service d'intérêts étrangers  opposés aux nôtres ? Où sont les Gérard St Paul, les Hervé Claude et tous les journalistes de l'époque qui faisaient leur métier ? Endormis ? Achetés ? Alignés ? Renvoyés ? Disparus ?

 

Car il faut bien prendre conscience qu'il y a quelques années encore, on pouvait entendre sur une chaîne publique: "Les Etats-Unis sont le premier terroriste du monde". Et aujourd'hui, tout est aseptisé, contrôlé, censuré, la télévision est aux mains d'un Clan qui déforme tout, qui désinforme, qui incite à la haine, qui sans cesse fait de la propagande pour tout ce qui nuit à nos intérêts, comme le libéralisme, Sarkozy, DSK, l'UE, les vaccins (promotion du vaccin contre la rougeole ce 5.1.11 sur FR2 Pujada Journal de 20 h)... 

 

Triste régression d'un pays occupé, mais pas par ceux que l'on fustige sans cesse...

 

eva R-sistons 

 


 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche