Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 21:58

http://carcassonne.gauchepopulaire.fr/index.php/archive/2010/12/05

Les causes de la crise irlandaise

Paul Krugman, prix Nobel d'économie, souligne les différentes solutions possibles tant en Irlande qu'en Europe, dans un article publié sous la plume d'Elie Barnavi, dans l'hebdomadaire "Marianne" du 22 au 28 janvier...

sans toutefois aborder les causes de la crise qui y a été crée.

 

Alors parlons en quelque peu de ces causes :

 

Cette semaine qui vient de passer, la réunion des ministres des Finances de l'eurozone n'a abouti à rien ! toutefois les remarques du ministre italien de l'Economie, Guilio Trémonti, ont été la seule zone de réalité.

 

Le gouvernement irlandais à nationalisé trois banque privées en faillite :

 (Anglo Irish Bank, Allied Irish Bank et Bank of Irland)

 lesquelles sont des lieux de destination offshore pour les paris à haut risque pris par les banques britanniques et allemandes.

 

Selon le correspondant du " Corriere della Sera" à Bruxelles, Ivo Caizzi, Trémonti a soulevé la question des créances à haut risque détenues par les banques comme facteur de cette crise..!

(Caizzi et quasiment le seul journaliste européen à avoir rapporté les propos du ministre,)

 pourtant énoncés lors d'une conférence de presse :

"Regarder les dettes publiques sans examiner la finance privée est une erreur"

a expliqué Trémonti.

"Si la discipline fiscale est importante, nous voulons également plus de contrôle sur la solidité de la finance et des banques privées. La non considération pour ce "côté obscur" nous a amenés dans une situation critique".

 

Pour Trémonti, explique Caizzi, on ne peut pas fonder une stratégie anti-crise, aujourd'hui orientée exclusivement sur la rigueur budgétaire, sans considérer les créances bancaires à risque.

De sorte que le ministre a pointé du doigt la réalité derrière le plan de renflouement imposé à l'Irlande par le FMI et la BCE: Les banques allemandes sont exposées à hauteur de 186 milliards d'euros, les banques britanniques à hauteur de 187 milliards d'euros et les françaises 77 milliards,

 a expliqué Trémonti en citant le dernier rapport de la Banque des règlements internationaux.

 

et d'ajouter : "l'on parle de près de 500 milliards d'euros rien que pour l'Irlande, et ce n'est pas une somme que l'on peut justifier par le financement du système productif"..!

(pour souligner la réalité spéculative derrières ces dettes privées)

 

Le ministre Trémonti a ajouté que cette situation n'est pas qu'irlandaise, mais que le même phénomène peut être observé en Grèce, au Portugal et en Espagne..!

 

Ainsi donc l'Irlande a du faire appel au FMI et à la BCE essentiellement pour sauver les banques privées

(pour des raisons inavouables au grand jour..!)

 

Le même ministre italien Trémonti avait,dans une précédente remarque faite quelques jours avant, souligné:

"qu'il eut été préférable de sauver la branche industrielle et commerciale des banques, et laisser sombrer la partie spéculative.."

ç'eut été au grand damne des banques britanniques, allemandes et françaises n'est-ce-pas..!

Et qui va en payer les conséquences ? le citoyen irlandais...(quelque peu trahi par son gouvernement), à moins que les futures élections prévues en mars ne remette en cause les beaux plans de cette oligarchie..

(c'est à souhaiter)

 

http://millesime.over-blog.com/article-les-causes-de-la-crise-irlandaise-65609473.html

 

 

http://carcassonne.gauchepopulaire.fr/index.php/archive/2010/12/05

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Les pays en crise
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche