Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 00:56

 

Afghanistan : Année la plus meurtrière pour les civils (au moins 1200 morts).Afghanistan : Année la plus meurtrière pour les civils (au moins 1200 morts).Afghanistan : Augmentation des pertes civiles et Résistance vont de pair


Selon le journal Le Monde du 9 mars 2011, l’année 2010 a été la plus meurtrière pour les civils afghans. Ce constat montre bien la vraie nature de cette guerre : une agression caractérisée contre toute une nation et contre son peuple. L’Usraël et ses auxiliaires européens agissent dans le cadre de l’Otan, qui n’est que le bras armé de Washington (les deux autres bras sont la CIA, le Mossad pour les assassinats et autres « coups tordus » et le FMI -présidé par le socialo sioniste Strauss-Kahn- pour la guerre économique contre les populations et contre les nations qui cherchent à se libérer.

La guerre menée en Afghanistan par l’Otan est le concentré de toutes les violations de ce droit international dont l’Usraël prétend se faire le champion pour agresser les nations qui lui résistent. Les Etats-Unis, Israël et l’Otan se sont mis, d’eux-mêmes, au-dessus du TPI (Tribunal Pénal International) qui est réservé à tous ceux qui n’acceptent pas l’injustice de ce « désordre mondial », lequel n’a pour but que de sauvegarder la domination du lobby sioniste dans le monde.

L’augmentation des victimes civiles en Afghanistan est aussi la preuve de la résistance acharnée que le peuple afghan oppose aux occupants. Cette résistance est celle de tout un peuple qui s’est uni malgré les diversités ethniques et communautaires caractérisant ce pays. Il est faux de réduire la résistance afghane aux fameux « talibans ». Ce mot, comme l’expression Al Qaida, est utilisé par l’Usraël à la fois pour effrayer une opinion européenne mal informée et pour masquer la réalité, celle du combat de toute une nation pour sa liberté.

Barack Obama a encore accentué l’agression américaine en envoyant 30000 hommes supplémentaires en Afghanistan. C’est sans doute cela qui lui a valu le Prix Nobel de la Paix, décerné par une clique totalement sionisée ! Et c’est toujours le même Obama qui a assuré Israël de son  soutien indéfectible, en attendant d’intervenir militairement en Libye ou dans tout autre pays musulman qui voudrait échapper à la tutelle américano-sioniste. Sionisme et masque noir, tel est Obama….

Malgré la sauvagerie de l’agression américano-sioniste, la résistance grandit chaque jour. Les pertes de l’armée française (aux alentours de 60 morts) mais surtout la démoralisation des soldats à leur retour en France (On ne peut pas gagner cette guerre, tel est l’avis de tous les combattants à leur retour) semblent être un sujet tabou en cette période pré-électorale en vue de la présidentielle de 2012. Il y a entre tous les candidats potentiels un consensus, un accord tacite pour ne pas parler de cette guerre qui ne dit pas son nom. Qui osera dire : si je suis élu, je retire immédiatement les troupes françaises et condamne l’agression que subit l’Afghanistan ? Nous attendons mais sans nous faire de grandes illusions.

En réalité, cette guerre n’est que la partie d’un tout qui dépasse amplement le cadre afghan. Il s’agit d’une guerre permanente que livre l’Usraël contre tous les peuples possédant des matières premières, notamment des hydrocarbures. Or, il se trouve que ces peuples sont majoritairement musulmans et que cette religion qui façonne toute une mentalité est difficilement soluble dans la soupe idéologique qui permet au sionisme, en Europe, par exemple, de gouverner dans une relative tranquillité. D’où cette zone de fracture qui va, pour l’instant, du Nigeria au Pakistan avec ses pics de conflits (la Palestine, l’Irak, l’Afghanistan, demain peut-être la Libye ou l’Egypte) et ses blocs de résistance qui sont l’Iran, la Syrie, le Liban et tous ceux qui combattent les sionistes au lieu de chercher à négocier avec eux.

Cette lutte connaît aussi ses prolongements en France et en Europe : c’est la montée, programmée, de l’islamophobie qui sert à justifier les agressions et qui prépare les opinions à transposer les guerres dans le monde musulman sur le territoire national français. Nous reviendrons sur cet aspect du problème qui semble devoir occuper tout l’espace politique de la future présidentielle (si elle a lieu, comme prévu, en 2012).

Les pertes civiles en Afghanistan vont continuer à augmenter ; elles augmenteront en proportion de la résistance afghane dont la victoire est maintenant certaine. Ce sera le lourd prix que devra payer le peuple afghan pour sa liberté. Mais c’est aussi la preuve que notre ennemi peut être vaincu. Encore faut-il en avoir la volonté. C’est une des leçons que nous donnent  les Afghans.


Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche