Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 03:04

 

http://fr.rian.ru/russia/20121015/196320522.html

Vladimir Poutine
MOSCOU, 15 octobre - RIA Novosti

 

La victoire de Russie unie aux élections régionales de dimanche dernier prouve que la population accorde crédit à la politique du président Vladimir Poutine, le parti au pouvoir étant toujours associé au chef de l'Etat, ont estimé lundi des politologues interviewés par RIA Novosti.

"Dans la conscience sociale, ce parti est associé à M.Poutine, et sa victoire aux élections est en bonne partie fonction de la campagne présidentielle qui a réussi à estomper les critiques négatives visant ces derniers tempes Russie unie", a indiqué Pavel Daniline.

Et d'ajouter que les démarches entreprises par Vladimir Poutine à son poste de président ont renforcé la confiance en l'avenir et la stabilité, ce qui a amené la Russie unie à la victoire.

Le politologue Nikolaï Mironov est persuadé que la déclaration du parti sur sa confiance envers la politique du président est bien fondée, le parti étant toujours associé dans la conscience des électeurs au nom de Vladimir Poutine.

"Le parti est invariablement associé à M.Poutine. Il va sans dire que son retour au poste de président, ses premières démarches à ce poste et sa cote de popularité, élevée en permanence malgré d'insignifiantes oscillations, se sont incontestablement répercutés sur les résultats de Russie unie", a souligné l'expert.

Selon lui, Russie unie est inséparable du président, et la victoire du parti aux élections de dimanche est la preuve de la crédibilité politique de M.Poutine.

Les candidats de Russie unie ont remporté la majorité des élections régionales à différents niveaux tenues en Russie le 14 octobre. Ainsi, les représentants du parti du pouvoir ont remporté les élections des gouverneurs dans les cinq régions russes où elles étaient organisées pour la première fois après des années de suspension, au cours desquelles les chefs des régions étaient désignés par le président.

Russie unie a également dominé les législatives régionales, devançant ses rivaux les plus populaires, tels que le Parti communiste (KPRF), le Parti libéral-démocrate (LDPR) et Russie Juste (social-démocrate).

 

http://fr.rian.ru/russia/20121015/196320522.html

 

.

Sur la Russie :

Elections locales russes: preuve de la crédibilité politique de Poutine (experts)

 

Voir ici : http://fr.rian.ru/russia/20121015/196320522.html

 

.

 

 

 

 

.

  .

.

Alexandre Latsa

Source : RIA Novosti.

Alexandre Latsa, 33 ans, est un blogueur français qui vit en Russie.

Diplômé en langue slave, il anime le blog DISSONANCE,

destiné à donner un “autre regard sur la Russie”

.

.

 

Sur la Russie,

lire les articles d'Alexandre Latsa

 

Un internaute français passe ses nuits à défendre la Russie et son dirigeant, Vladimir Poutine.

De notre correspondant à Moscou.

Le jour, Alexandre Latsa est consultant dans un cabinet de conseil à Moscou. La nuit, ce Français de 35 ans part en guerre, sur la Toile, contre ses compatriotes journalistes et leurs confrères occidentaux, qu'il accuse de noircir le peuple russe et son dirigeant Vladimir Poutine en véhiculant toujours les mêmes clichés sur le pays: pauvreté, alcoolisme, corruption, absence de liberté, dictature rampante…

Également collaborateur de l'agence de presse officielle Ria Novosti, chroniqueur d'un blog baptisé «Dissonances», Alexandre Latsa se veut le redresseur des torts que l'Occident infligerait à la Russie, pays qu'il n'est pas loin de considérer comme sa patrie d'adoption.

Vingt ans plus tôt, en 1995, c'est pour la Serbie qu'il avait pris fait et cause. «En Russie, où il existe une offre politique très large, la démocratie est plus vivante qu'en France où tout se résume à un combat entre Sarkozy et Hollande», affirme Alexandre Latsa, qui fait largement crédit à Vladimir Poutine de ce renouveau. «Ici, les gens vivent mieux qu'en Occident et ce pays est doté d'une véritable souveraineté économique.»

Toute information contraire à sa doxa ne serait que le fruit d'une «guerre impérialiste» menée par les États-Unis, qui financeraient les journaux d'opposition russe ainsi que les opposants à Poutine. Au bout de la chaîne,  «les journalistes occidentaux se révèlent être des vecteurs de la pensée antirusse», conclut le blogueur.

«De Gaulle russe»

Mu par un sentiment de «mission» personnelle, Alexandre Latsa en est venu à fédérer, sur Internet, le combat français en faveur de Vladimir Poutine.

Parmi la vaste communauté française qui habite en Russie, nombreux sont ceux qui se plaignent du traitement médiatique «déformé» qui serait réservé à leur pays d'accueil. Pour l'essentiel des hommes d'affaires, parfois mariés à des Russes, qui résident sur cette terre depuis plus de dix ans. À leurs yeux, le candidat à la présidence serait «le de Gaulle russe», qui aurait arraché son pays au chaos des années 1990 et permis de ressusciter sa puissance perdue. Les critiques trop fréquentes à l'égard de l'actuel premier ministre, affirment-ils, témoignent trop souvent d'une méconnaissance de l'histoire russe.

«Il existe un décalage énorme entre la représentation de la Russie, soi-disant gangrenée par la violence et où l'on crèverait de faim, et la réalité d'un pays moderne qui se développe», estime le président de la Chambre de commerce française à Moscou, Emmanuel Quidet. Ce hiatus serait lié au fait «que nos intellectuels, qui adoraient l'Union soviétique, n'aiment pas la Russie», poursuit ce responsable qui vit à Moscou depuis 1994.

«Un pays moderne»

Quant à Poutine, il serait le garant de la stabilité d'un régime menacé d'une dérive dictatoriale par les structures de force (ex-KGB, ministère de l'Intérieur, etc.)

Méfiants à l'égard des États-Unis, les hommes d'affaires français rejettent néanmoins la thèse du «complot américain». Craignant que des bouleversements politiques ne nuisent au climat des affaires, ils ont tendance à incriminer les journalistes qui en témoignent. Ils sont curieux d'assister au réveil de la société civile russe, mais redoutent que celui-ci ne cède la place au chaos.

 

http://www.lefigaro.fr/international/2012/02/26/01003-20120226ARTFIG00168-un-francais-prend-fait-et-cause-pour-poutine.php

 

DISSONANCE - ДИССОНАНС

Alexandre Latsa - AgoraVox le média citoyen

Blog Alexandre LATSA

Des Pussy Riot aux Femen, croisade contre les églises? - RI

Alexandre Latsa | Atlantico

 

.

Partager cet article

commentaires

Chiron 24/10/2012 09:50


Bonjour chère Éva ! 


 


Merci :):):) 


 


Voici d'autres posts : 


 




Ce qu'on ne vous dit pas sur la Russie de Poutine: Régionales
gagnées, etc..


Droits de l’homme : la Russie évoque la situation aux Etats-Unis


Résistance politique: Disparition
d’un grand résistant qui a perpétué la lutte contre le terrorisme des natifs amérindiens depuis 1492 jusque dans les XXème et XXIème siècles…


La Syrie accuse
la France d'encourager le terrorisme


Conférence sur la
conservation du tigre de l'Amour


Rencontre-débat avec François Asselineau et les responsables de
l'UPR


Piqûre de rappel pour les nostalgiques de Sarkozy - danger majeur !


Armements: Loukachenko optimiste sur la coopération entre Minsk
et Moscou


La coopération russo-ukrainienne


Camps de concentration polonais: les
prisonniers russes crevaient comme des mouches (magazine)




Liste complète




Bises, Corinne 

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche