Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 09:29

arche-de-noe.jpg

 

Parole de Lecteurs:

 

Chaos. Survie

 

 

Moi je ne pense pas à une "intervention supérieure", mais plutot à quelquechose, un évenement très simple, auquel personne n'a jamais pensé, et que personne n'a imaginé être possible, et qui par sa nouveauté, sa simplicité, sa possibilité d'existence, nous ouvrira de nouveaux horizons! Nous montrera qu'il existe, vraiment, une autre façon de vivre, ici, sur notre merveilleuse Terre! Ce sera le déclic qui fera que peu à peu des plus hardis aux plus peureux, nous abandonnerons le vieux système pour vivre le nouveau! Mais je pense que c'est quelquechose de très simple, tellement simple que nous ne sommes pas capable de l'imaginer,ou de le voir encore!

Commentaire n°11 posté par Coeur il y a 4 jours à 14h22

Nos désirs reflètent nos âmes...

Réponse de Ferlinpimpim il y a 4 jours à 15h08

Le fait de consommer moins, de ne pas faire de dette, de refuser le crédit est une bonne chose en soit.

Mais !

Mais les peuples sont tenus en laisse par l'autre dette, celle des Etats qui ont été obligés (en France à partir de 1973, loi "Pompidou Giscard) à se financer auprès des banques privées au lieu de battre eux-mêmes monnaie comme par le passé.

Si les peuples consomment moins et refusent le crédit, l'Etat n'aura que la possibilité d'augmenter les impôts pour rembourser sa dette, puisqu'il ne trouvera plus dans l'économie les ressources qui lui sont nécessaires.

Et augmenter tous les impôts, la TVA par exemple.

Ce qui fait que même les plus pauvres paieront de plus en plus. Il faut bien acheter un peu de pain pour se nourrir quand même.

Ceux qui auront un toit et un lopin de terre verront les impôts fonciers augmenter d'une manière vertigineuse.

Tout cela pour vous prendre les 4 sous qu'il vous reste pour payer la dette.

Donc vous consommerez encore moins, tout en travaillant encore plus (pour ceux qui auront encore un travail) pour gagner moins pour payer plus.

Au bout de quelques années et des milliers d'expulsions pour loyers ou impôts non payés ce seront des milliards d'êtres humains qui se retrouveront à la rue, sur les chemins avec leurs seuls maigres biens sur le dos.

C'est ce qu'on appelle reculer pour mieux sauter.

Ce modèle ne serait possible qu'au fin fond de la jungle, et encore !!

Regardez la forêt des orang outans se rétrécir comme peau de chagrin !

Ouvrez les yeux, aujourd'hui c'est "eux" ou nous !

C'est une lutte sans merci qui s'est déclenchée.

Et pour le moment au vu de tous les miséreux qui peuplent la planète ce sont eux qui gagnent !

Bonne nouvelle la malnutrition a reculé ces dernières décennies : traduction : les esclaves sont un peu mieux nourris !

Cela veut-il dire que tout le monde à accès aux besoins de base ?

Evidemment non !

Et de plus en plus rapidement de plus en plus de monde va rejoindre la cohorte de ces "à peine mieux nourris" !

Je ne veux pas dire qu'il ne faut pas limiter notre consommation.

Je dis que cela ne sert pas à grand chose dans le combat actuel, les zélites ayant d'autres moyens de nous obliger à leur donner notre argent.

Car si vous pouvez négocier avec votre propriétaire un paiement en nature (ne plus passer par l'argent) vous ne pourrez pas le faire avec le fisc (taxe d'habitation).

Si personne ne PEUT plus payer les impôts, l'état ne peut plus rembourser et les banques ont gagné : elles seront propriétaires du monde.

Voyez l'Espagne qui vend ses bijoux de famille au privé !

Alors ils laisseront crever tous ceux qui ne leur servent à rien et règneront tranquillement sur quelques millions d'esclaves (bon peut être un peu plus).

La seule solution : les empécher définitivement de nuire.

Et ne plus vouloir que cela recommence.

 

 

Continuons,

En cas d'effondrement total du "système" que se passera-t-il ?

La réponse la plus souvent donnée est : Le chaos !

Non, la première chose qui se passera c'est que : l'argent n'aura plus de valeur !

Les billets et nos pièces de monnaie ne vaudront plus rien !

MAIS LES LEURS NON PLUS !

Et leurs comptes dans les paradis fiscaux non plus !

TOUS leurs avoirs ne vaudront plus rien !

Avec quoi vont-ils payer leurs mercenaires ????

Avec de l'or ?

Certes !

Mais les plus grosses réserves d'or se touvent où?

Dans des coffres , dans les banques !

Et il y beaucoup de faux lingots (tungstène) !

La quantité d'or en circulation est infime comparée aux chiffres astronomiques des soi disant fortunes des zélites !

La fortune des zélites se sont surtout des chiffres inscrits dans des comptes !

Ou bien des "valeurs" boursières !

Le jour où ces chiffres ou ces "valeurs" n'existent plus (= zéro) ils n'ont plus rien ! RIEN !

C'est pour cela qu'ils entretiennent la peur du chaos !

Leur premier réflexe en cas d'effondrement sera de vouloir récupérer leur or, car ils continueront à penser qu'avec cet or ils pourront nous acheter !

Ils se feront la guerre entre eux pour le sortir des coffres, s'apercevant pour certains qu'ils ont été bernés et ne possèdent que du tungstène !

Comment financer quoi que ce soit avec uniquement de l'or ?

L'or ne se mange pas !

Du jour au lendemain l'argent ne vaut plus rien.

Le seul problème sur lequel il faut réfléchir est le suivant :

Comment acheminer la nourriture vers les endroits qui en ont besoin ?

Consommer local c'est bien mais en banlieue c'est plus dur !

Comment assurer le chauffage en hiver des populations des villes ?

Le bois c'est bien (écolo paraît-il) mais il n'y en aura pas pour tout le monde !

Dans le cas d'un effondrement financier, comment faire en sorte que les besoins vitaux de la population soit assurés ?

C'est à la population elle-même de s'en soucier !

La vraie ou les vraies questions à se poser :

que puis-je faire à mon niveau pour assurer tel ou tel service ou approvisionnement ?

que puis-je faire pour protéger non seulement moi et ma famille mais aussi mon voisin, les gens des banlieues, les vieux, les autres en général ?

comment prendre contact avec d'autres personnes pour par exemple acheminer des patates d'ici à là, camion, voiture, carriole, brouette, suivant le degré de pénurie de l'énergie ?

dans les centrales les personnels seront-ils capables d'assurer leur fonctionnement correct ? ça fait toujours de l'électricité.......

Les exemples ne manquent pas et la tâche est immense.

Mais au lieu de se terrer dans la peur et la non consommation il serait peut être temps d'activer des réseaux d'entraide.

Prenez le problème des transports, les gens font plusieurs dizaines de kilomètres pour aller au travail ;

effondrement ! pouf ! plus d'essence ! ah ben voilà c'est le chaos !

Peux plus aller bosser !

Oui à 30 bornes vous pouvez plus ! mais là plus près, il n'y a rien que vous puissiez faire ?

Une usine, une collectivité, une école, un hopital, une maison de retraite, un commerce enfin n'importe quoi où vos compétences pourraient être utiles ?

Combien sommes nous à faire 30 bornes pour aller faire un travail que quelqu'un d'autre fait  à 2 pas de chez nous en faisant lui aussi 30 bornes depuis chez lui ?

Et si ce travail est absolument indispensable qu'il n'y a personne à proximité pour le faire, ne puis-je trouver quelqu'un pour m'éberger pour que je n'ai plus 30 bornes à faire alors qu'il n'y a plus d'essence ?

Voilà les questions à se poser, les actions à engager, au lieu d'espérer s'en sortir avec une maison et un jardin !

Toutes ces techniques : jardinage, poêles rockets, moteurs pantone seront extrèmement utiles, mais le plus nécessaire sera de compter les uns sur les autres, pour ne laisser personne sur le bord du chemin.

 

 

http://changementclimatique.over-blog.com/article-guerre-mondiale-contre-les-banksters-escrocs-lettre-ouverte-aux-citoyens-spolies-62635804-comments.html#anchorComment

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche