Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 16:55

Un ex-juge tente de relancer la thèse terroriste pour AZF

L'ex-juge antiterroriste Jean-Louis Bruguière reproche aux policiers et magistrats d'avoir négligé la piste terroriste dans l'enquête sur l'explosion de l'usine AZF de Toulouse en septembre 2001. Lire la suite l'article


Dans un rapport de près de 30 pages commandé par Total, dont une filiale, Grande Paroisse, était propriétaire de l'usine, et publié lundi par le site d'information sur internet Mediapart, Jean-Louis Bruguière démonte la thèse de l'accident industriel dans la catastrophe qui a fait 31 morts et des milliers de blessés.

Il dénonce ainsi "le souci constant du Service régional de police judiciaire de Toulouse, sous l'impulsion, du moins au début de l'enquête, du procureur de Toulouse, de ne privilégier qu'une seule piste, celle de l'accident industriel".

Mais Stella Bisseuil, avocate de l'Association des familles endeuillées, estime que Total a embauché l'ex-juge Bruguière pour "faire classer en 'acte terroriste', contre toutes les évidences", l'explosion de l'usine AZF, dont le procès en appel est prévu en novembre 2011.

"Il est particulièrement étonnant que M. Bruguière avoue l'incompétence d'un système dont il a si souvent vanté l'efficacité", déclare-t-elle à Mediapart.

"Les victimes y voient surtout un nouvel effet de l'instrumentalisation par Total de nombre de sommités dans les domaines les plus divers qui répondent à l'appel de cette multinationale en acceptant de donner leur signature à des pseudo-expertises", ajoute-t-elle.

 

UN "CHOIX DÉLIBÉRÉ"

 

Le tribunal correctionnel de Toulouse avait prononcé en novembre 2009 une relaxe au bénéfice du doute des prévenus dans le procès AZF tout en dénonçant des "fautes organisationnelles" au sein de l'usine.

Il avait confirmé la mise hors de cause de Total et de son ancien PDG Thierry Desmarest, comme l'avait décidé le magistrat instructeur, qui avait écarté toute piste terroriste.

Selon Mediapart, Jean-Louis Bruguière a été sollicité à l'occasion du procès intenté à l'Etat pour dysfonctionnement de la justice par onze anciens salariés de l'usine poursuivis pour "homicide involontaire" et finalement blanchis.

L'ancien juge estime ainsi que l'enquête a abouti à un "échec", dû au "choix délibéré et jamais remis en cause d'une orientation univoque de l'enquête, celle de l'accident industriel".

A l'appui d'une piste terroriste, Jean-Louis Bruguière revient sur le cas d'un ancien intérimaire de Grande Paroisse condamné dans le passé et tué dans l'explosion.

Son comportement "laisse supposer une sympathie pour l'idéologie véhiculée par les salafistes radicaux proches de la mouvance d'Al Qaida", écrit Jean-Louis Bruguière.

Les Renseignements généraux (RG) avaient été initialement intrigués par le fait que cet homme portait plusieurs caleçons comme les auteurs d'attentats suicide.

Mais cette piste n'avait pas été validée par les services antiterroristes, dont faisait alors partie Jean-Louis Bruguière.

"L'explosion de l'usine AZF n'est pas d'origine terroriste en ce qui nous concerne", avait déclaré le responsable des RG de Toulouse lors du procès.

Gérard Bon, édité par Yves Clariss

 

http://fr.news.yahoo.com/4/20110207/tts-france-justice-azf-ca02f96.html

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche