Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 17:45

Entretien de Jean-Pierre Chevènement au Progrès, 6 avril 2011.

 

DSK aussi :

http://laplote.blogs.courrierinternational.com/

 

DSK6.jpg
.
Le Progrès: Considérez-vous qu’à l’occasion des cantonales il y a eu une recomposition du paysage politique ?

Jean-Pierre Chevènement:
Il y a certainement une montée du FN, certes à relativiser du fait de la forte abstention. Il y a une poussée de la gauche mais qui est plus due au Front de gauche et aux Verts qu’au PS lui-même. L’érosion assez forte de la majorité présidentielle est compensée par le maintien des divers droite. Le score de Marine le Pen rend possible que M. Sarkozy soit éliminé au premier tour de la présidentielle.


Y a-t-il une droitisation de l’électorat en France ?

La France vit depuis trente ans une crise profonde. La gauche, depuis le tournant libéral de 1983, a perdu de vue les couches populaires qui se tournent de plus en plus vers l’abstention ou vers les solutions démagogiques du FN. Celui-ci fait de l’immigration la source de tous les maux, exonérant la finance internationale de sa responsabilité, essentielle dans la crise du capitalisme financier. Du fait que la gauche n’offre pas une perspective réellement alternative, beaucoup de gens par désespoir se tournent vers les fausses solutions de Marine Le Pen.

Que pensez-vous du projet socialiste ?

Certaines propositions vont dans le bon sens, même si elles ne sont pas nouvelles, notamment les emplois jeunes et la réforme fiscale. Je réclame la création d’une banque nationale d’investissement depuis 1982 et je me réjouis de voir qu’elle est évoquée par le programme du PS mais quel sera son contenu ? Il y a déjà le Fonds stratégique d’investissement. Cependant les socialistes prétendent vouloir réduire la dette dès 2014. Mais, comment peut-on programmer beaucoup de dépenses supplémentaires, notamment des postes pour la justice, la police et l’Ecole, et en même temps réduire la dette ? Le PS est prisonnier du même logiciel néolibéral et européiste que celui qui l’a conduit à faire une politique aux antipodes des aspirations des couches populaires depuis les années 90.

Lire la suite

Rédigé par Chevenement.fr le 7 Avril 2011 à 16:51

 

.

 

"Le PS reste prisonnier du logiciel néolibéral et européiste"

 

.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche