Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 05:29

 

 

usa1.png

Illustration de l'article Le néo-impérialisme made in USA à lire

.

 

Tentatives de déstabilisation de la Syrie,

déstabilisations réussies, l'OTAN, l'avenir de la Libye..

 

Mecanopolis avec Thierry Meyssan, 19.4.2012

 

 

En 10 ans, Thierry Meysan s’est imposé comme le chef de file naturel et incontestable du courant contre-mondialiste.  En ces temps pour le moins troublés – proche d’un basculement irréversible – ses analyses sur la situation au Moyen-Orient et l’impérialisme étasunien, d’une rigueur implacable, telle une dialectique agissante, sont appelées à donner un nouveau visage à l’avenir déjà, secrètement, en marche : un avenir débarrassé de l’ennemi ontologique, de ses agences de contrôle et de ses subalternes. Dans cet entretien, réalisé la nuit dernière, Thierry Meyssan nous livre son éclairage sur les tentatives de déstabilisation de la Syrie par l’OTAN et l’élection présidentielle en France.  Mecanopolis


Mecanopolis : Thierry Meyssan, vous observez la situation en Syrie depuis plusieurs mois pour le Réseau Voltaire. Que pouvez-vous nous dire des dernières évolutions sur le terrain ?


Thierry Meyssan : Durant un an, la Syrie a affronté une « guerre de basse intensité ». Des milliers de mercenaires, venant de toute la région et ayant une expérience du combat en Irak et en Libye, ont saboté les infrastructures énergétiques et de télécommunication. Puissamment armés par l’OTAN, disposant de renseignements satellitaires, encadrés par des instructeurs occidentaux, ils ont tenté de semer la terreur et le chaos en perpétrant des crimes d’une violence inouïe. Simultanément, les médias occidentaux ont inventé une histoire de révolution/répression que leurs lecteurs et spectateurs ont gobée par assimilation : le schéma tunisien se reproduirait dans tous les pays où les gens parlent arabe.


Il n’y a pas à ce jour de bilan clair des victimes. La seule source indépendante crédible à laquelle on peut se référer est la Mission d’observation de la Ligue arabe. Elle était majoritairement composée d’experts de haut niveau (officiers supérieurs et diplomates), de nationalités différentes, et a pu librement se déployer dans tout le pays. Selon elle, il n’y a jamais eu de manifestations de masse contre le régime et, partant de là, jamais de répression. Surtout, les groupes armés ont fait autant de victimes parmi les civils que parmi les forces de sécurité (armée et police). Ce constat, qui contredit les assertions des puissances occidentales et du Golfe, a été rejeté par elles, alors mêmes que ce sont elles qui avaient voulu et composé cette Mission d’observation.


La « guerre de basse intensité » a pris fin avec le retrait états-unien consécutif au double veto russo-chinois et au déploiement des armes anti-aériennes russes. L’OTAN, ayant été contrainte d’abandonner son projet de bombardement de la Syrie, n’avait plus de raison de poursuivre sa stratégie préparatoire au sol. Les derniers combattants se sont retranchés dans un quartier de Homs, où ils ont proclamé l’Emirat islamique de Baba Amr. Durant un mois, ils ont organisé un show télévisé mondial pour faire accroire que leur bastion était « pilloné » par les forces syriennes ; ce qui n’a jamais eu lieu et ne pouvait pas avoir lieu puisqu’un détachement syrien était lui-même prisonnier à l’intérieur de l’Emirat islamique. En définitive, à la suite d’un accord conclu entre Claude Guéant et le général Assef Chawkat, les instructeurs français ont quitté Baba Amr et la plupart des mercenaires se sont rendus.


Comme toujours lorsqu’une guerre est finie, il reste des individus et des groupuscules isolés, animés par un esprit de vengeance, qui causent encore des dommages à la population. Quoi qu’il en soit, progressivement tout revient à la normale. Dans quelques jours se tiendront des élections législatives pluralistes, les premières que le pays aura connues depuis un demi-siècle. Les nouveaux partis politiques découvrent la possibilité de s’exprimer à la télévision et d’animer des débats publics. En définitive, la Syrie sort de cette épreuve appauvrie, mais renforcée.


La Fédération de Russie a mis fin à la dominance aérienne des Etats-Unis et d’Israël au Proche-Orient.

Les efforts de l’OTAN pour faire tomber le régime de Bachar el-Assad ont jusqu’ici été mis en échec. Nous imaginons toutefois que cette coalition occidentale ne va pas abandonner ses projets. Quelles seront, selon vous, les prochaines actions de déstabilisation de la Syrie ?


En déployant en Syrie le système de défense anti-aérien le plus sophistiqué du monde, la Fédération de Russie a mis fin à la dominance aérienne des Etats-Unis et d’Israël au Proche-Orient. Or, la puissance des forces armées US repose principalement sur sa capacité de destruction aérienne, les forces au sol ayant montré leur incapacité à occuper un terrain. Washington n’a donc plus les moyens de sa politique.


La présence russe est massive. Il y a aujourd’hui plus de 100 000 ressortissants russes stationnés en Syrie et ce sont des militaires russes qui servent leur matériel de défense anti-aérienne.


L’équilibre stratégique s’est inversé en quelques années. Washington, qui n’avait pas réussi à entrer en guerre au Liban en 2005, y a livré une guerre par procuration en 2006, laquelle s’est soldée par la cuisante défaite d’Israël face au Hezbollah. Puis, le Pentagone a été contraint d’évacuer en 2011 les gigantesques bases militaires qu’il avait construites pour un siècle en Irak. L’OTAN vient de reculer en Syrie, et il n’est plus question d’attaquer l’Iran.

Bien plus que les Etats-Unis et Israël, ce sont les régimes arabes sionistes qui sont les grands perdants de cette nouvelle donne. Je pense particulièrement aux dictatures wahhabites d’Arabie saoudite et du Qatar. Je ne suis pas sûr qu’ils puissent survivre longtemps à leur défaite


L’OTAN n’a d’alliance défensive que le nom. En réalité, c’est une organisation de supplétifs des Etats-Unis, au service de leurs ambitions impériales.

Pouvez-vous nous expliquer en quelques mots quels sont les intérêts que servent l’OTAN dans la déstabilisation de la Syrie, et quel est leur but final ?


L’OTAN n’a d’alliance défensive que le nom. En réalité, c’est une organisation de supplétifs des Etats-Unis, au service de leurs ambitions impériales. La décision d’attaquer la Syrie a été prise lors d’une réunion au Camp David, le 15 septembre 2001, juste après les attentats de New York et Washington. Elle faisait partie d’une liste de 7 objectifs, après l’Afghanistan et l’Irak, il était prévu d’attaquer la Libye et la Syrie, puis la Somalie et le Soudan, et enfin l’Iran. Les préparatifs de la guerre contre la Syrie ont débuté après la chute de Bagdad, avec le vote du Syria Accountability Act, le 15 octobre 2003. Immédiatement, les premières sanctions ont été prises. Leur prétexte était que la Force de paix syrienne déployée au Liban pour mettre fin à la guerre civile s’y éternisait. Damas a retiré ses troupes, laissant le pays du cèdre à découvert face à l’ennemi israélien, mais les sanctions ont été maintenues.

 

Depuis, tout a été essayé pour provoquer le conflit. Souvenez-vous par exemple de la manière dont on a accusé, sur la base de faux témoignages aujourd’hui annués, le président Bachar el-Assad d’avoir commandité divers assassinats au Liban dont celui de l’ex-Premier ministre Rafic Hariri. Pour juger el-Assad, les Etats de l’OTAN et du CCG ont alors financé un tribunal d’exception, dont les règles violent les principes les plus élémentaires de la Justice et du Droit international. Et ainsi de suite.


Fondamentalement, la coalition anti-syrienne unit quatre composantes.


- Les Etats-Unis veulent poursuivre le remodelage du « Moyen-Orient élargi ». Il s’agit pour eux de casser les grands Etats historiques et de leur substituer de petits Etats ethniquement homogènes, plus faciles à manipuler. Ils entendent amputer le Nord-Est de la Syrie en vue de la création d’un Kurdistan avec des éléments irakiens, turcs, voire iraniens. Et amputer la côte syrienne pour déplacer le Liban vers le Nord et offrir une partie de son territoire actuel à Israël.


- De son côté la colonie juive de Palestine vise à briser « l’Axe de la Résistance ». Il lui faut changer le régime, renverser Bachar el-Assad, au profit d’un fantoche, Burhan Galioun, dont le seul programme politique est de rompre l’alliance syrienne avec le Hezbollah et l’Iran, ainsi qu’il l’a lui-même expliqué au Wall Street Journal.


- En ce qui les concerne, les dictatures religieuses du Golfe ont, pour survivre, un besoin vital d’éliminer le modèle laïque syrien. Celui-ci est très différents de ce que nous connaissons sous le même vocable en Europe, particulièrement en France. La laïcité syrienne n’est pas une cohabitation, une tolérance, entre communautés religieuse —et encore moins un cache-nez du racisme comme elle tend à le devenir en Europe , mais une véritable coopération entre croyants pour garantir la liberté de chacun de s’épanouir spirituellement en suivant la foi de ses ancêtres.


- Enfin, les multinationales de l’énergie convoitent le gaz de la région. On a découvert des réserves considérables en Méditerranée sous la croute de sel, et dans le continent. Ces gisements sont partagés entre l’Egypte, la Palestine occupée, le Liban, la Syrie, la Turquie et Chypre, mais leur centre se trouve à Qârâ, non loin de Homs. Nous venons en fait d’assister à la première grande guerre du gaz qui préfigure de nouvelles règles géopolitiques bien différentes de celles du pétrole. C’est aussi la raison pour laquelle, les grandes puissances du gaz sont si impliquées : la Russie, l’Iran et le Qatar.


En embarquant la France dans cette aventure, Nicolas Sarkozy et Alain Juppé ont cherché à satisfaire chacune des quatre composantes de la coalition ; Paris n’ayant aucun intérêt direct au conflit. La France a cru pouvoir jouer un rôle en tant qu’ancienne puissance mandataire, et monnayer ce rôle. Cependant, l’espoir de la victoire a laissé place à la réalité de la défaite et les Français vont être surpris de devoir payer la facture des crimes commis en leur nom.


Personne ne gouverne la Libye. Et personne ne pourra la gouverner avant longtemps.

Plusieurs mois après l’intervention de l’OTAN en Libye, pouvez-vous nous dire quelle est la situation dans ce pays, et qui le dirige ?


Personne ne gouverne la Libye. Et personne ne pourra la gouverner avant longtemps. J’avais expliqué lors de l’assassinat de Mouammar el-Khadafi, mort sous la torture un jour après l’attaque de son convoi par les Français, que la disparition du « Leader » marquait l’anéantissement de la notion d’autorité dans une société tribale. Le but recherché a été atteint : la société libyenne est détruite, comme on a détruit la société en Somalie et en Irak.

Les partisans du « remodelage » ont étendu leur stratégie à l’Afrique du Nord. La contagion gagne maintenant le Mali et menace l’Algérie.


Permettez-moi de répéter qu’il n’y a jamais eu de révolution anti-Kadhafi en Libye, qui était apprécié par son peuple et n’a jamais envisagé de le massacrer. Par contre, il y a eu une sécession de la Cyrénaïque à l’initiative de la France et du Royaume-Uni pour le compte des Etats-Unis et d’Israël. On se dirige maintenant vers une partition du pays : rétablissement de la monarchie Senussie en Cyrénaïque, installation des Frères musulmans en Tripolitaine, et repli des anti-impérialistes au Fezzam.


Le Front national a condamné les aventures militaires de Nicolas Sarkozy en Afghanistan, en Côte d’Ivoire, en Libye et en Syrie, mais il entretient un flou artistique à propos des Etats-Unis et d’Israël.

(..) Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon se sont auto désignés comme les candidats de l’antimondialiste. Pensez-vous qu’ils le soient réellement ?


Si nous abordons la question des programmes politiques, nous devons la penser en termes de partis, d’équipes, et pas de personnes. A l’inverse, si nous parlons des candidats, nous devons juger leur personnalité, leur compétence et leur vertu républicaine.


Je ne doute pas que Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon soient antimondialistes, mais l’important est de savoir si leurs équipes le sont. Les positions du Front national et du Front de gauche sont généralement anti-mondialistes, mais souvent ambiguës et parfois contradictoires. Seul des deux, le Front national a condamné les aventures militaires de Nicolas Sarkozy en Afghanistan, en Côte d’Ivoire, en Libye et en Syrie, mais il entretient un flou artistique à propos des Etats-Unis et d’Israël. Il est clair pour moi que le Front de gauche, malgré les efforts de son candidat, n’est pas anti-mondialiste. Je suis par contre dubitatif quant au Front national qui a soigneusement évité de clarifier en son sein cette question centrale.

Je pense comme Pierre Hillard, et certainement de très nombreux Français, que notre République n’est plus laïque, n’est plus démocratique et n’est plus sociale. Mais si nous appelons à délégitimer les institutions, nous ne pouvons en rester là. Nous devons aller jusqu’au bout : la Révolution ! Sommes-nous prêts ? (Thierry Meyssan)

 

(..)


Entretien réalisé par Mecanopolis, le 18 avril 2012

 

Article placé le 19 avr 2012, par Mecanopolis

TM2.jpg.

 

 

Thierry Meyssan sur les tentatives de déstabilisation de la Syrie et sur l’élection présidentielle française

 

http://etoilenoire.hautetfort.com/archive/2011/08/index.html

LIBYA_imperialism.jpg

Nouveau message de Mouammar Kadhafi au monde


Opprimés du monde entier, la bataille a commencé. Ne perdez pas espoir, l’aide est forte. Est-ce que vous réalisez que c’est la nuit du pouvoir? Qu’est-ce que la nuit du pouvoir? C’est celle qui vaut plus que des milliers d’autres nuits, c’est le destin qui s’accomplit, c’est quand les cieux s’ouvrent pour recevoir vos milliers de prières serrées.

 


Libye_revolution.jpgRegardez ce qui se passe en ce moment en Amérique. Les avons-nous frappés avec nos missiles ? Non, ils sont venus et nous ont bombardés,
64 missiles sur Bab Al-Aziziya, qui est maintenant en ruines, et j’ai finalement été obligé de quitter ma maison, où ils ont tué bien des innocents. Mais je ne quitterai pas la Libye et cette bataille sera celle de la victoire ou la mort.

Vous autres aux USA, je ne suis pas votre dirigeant. Vous appartenez à un Etat en faillite que vous devriez vous préparer à quitter. Allez au Vénézuela. Si vous restez, vous devez suivre les traces de mon représentant, le guide spirituel Louis Farrakhan. Ecoutez-le. Il vous dira tout ce que vous avez besoin de savoir sur ce qui se déroule.

Vous les Européens, vous devriez aussi vous préparer à vous trouver noyés sous les évènements et les calomnies. Vous n’êtes pas assez nombreux à avoir relevé la tête. Vous aller devoir en subir les conséquences. Les bons éléments parmi vous devraient viser l’Afrique. Allez en Afrique de l’ouest. L’Afrique du nord n’est pas sûre maintenant que la région est devenue un champ de bataille. En Afrique de l’ouest vous trouverez des logements et du travail.

Vous qui êtes en Serbie, vrais amis de la Libye, vous êtes avec moi. Ne perdez pas espoir, le drapeau des rats flotte au-dessus d’une maison sur un million. Vous pouvez tous préparer vos drapeaux verts, rectangles de 1 x 2, c’est votre drapeau, le drapeau du pouvoir populaire, de l’espoir, de la vérité, de l’avenir.

Vous tous de par le monde qui défendez la vérité, la liberté, la Jamahiriya, accrochez-le sur des millions de maisons, de voitures. Le drapeau vert est à vous, et il appartient aux masses du monde entier. Avec l’aube de l’autorité populaire et la fin des gouvernements, nous avons choisi le drapeau vert et avons choisi une couleur et des dimensions pratiques pour tous. Choisissez n’importe quel vert. Que la hauteur mesure la moitié de la longueur, exactement, et emportez-le partout avec vous.

Bientôt le drapeau vert claquera partout dans le monde, et les gouvernements s’effondreront, ils ont failli envers leurs peuples, et à moi seul, j’ai fait plus qu’eux tous. Ils ont servi différents maîtres. Ils n’ont pas essayé de servir le peuple, jamais. Ils sont la propriété d’autres puissances. Ils ne font rien pour vous. Ignorez-les et ils disparaissent. Préparez-vous à former des comités, ouvertement ou en secret, bâtissez vos propres « mathaba », vos « centres pour l’anti-impérialisme » pour vous rencontrer et partager. Tracez votre chemin. Le drapeau vert appartient à tout le monde.

L’avenir, c’est la jamhiriya, partout. Des sociétés où les masses s’auto-gouvernent. Les congrès de base populaires, et les comités du peuple. Les comités verts pour guider, défendre, exposer, appeler, montrer le chemin vers la prise du pouvoir par le peuple. Tout cela se trouve dans le Livre Vert, lisez-le, recopiez-le, partagez-le. Utilisez vos systèmes de communication, ne vous reposez pas sur l’ennemi. Faites votre propre communication. Reprenez en mains vos ressources, n’ayez pas peur du pouvoir, il faut vous emparer du pouvoir. C’est votre pouvoir, votre richesse, vos armes que les gouvernements, les banques et les militaires vous ont volés.

Vous ne pouvez pas demander à d’autres de vous représenter. Vous ne pouvez pas faire confiance à ceux qui pillent votre richesse. Vous ne pouvez pas demander à d’autres de se battre et de mourir pour vous, pour vous défendre. C’est votre responsabilité humaine, et quand vous ferez cela, le monde sera libre, organisé, le système jamhiri s’implantera, avec la liberté, le bonheur, l’abondance de richesses pour tous.

L’ère des gouvernements touche à sa fin et ils livrent leur dernière bataille, ils sont à bout. C’est la banqueroute pour eux, et pas seulement en matière de finances, mais aussi quant à la morale, la religion, l’éducation, l’intelligence, les idées, ils n’ont pas d’issue. Ils sont sur la pente de l’effondrement. Cet effondrement est une bonne chose pour les peuples du monde qui souffrent parce qu’ils ne sont pas libres.

Vous tous les bonnes gens du monde entier, sachez que l’islam n’est pas ce que les ignorants qui font un grand étalage de prières en public vous montrent, parce qu’en fait ils servent le diable. [...]

Plus de quarante armées se sont jetées sur moi, seulement parce que je dis la vérité, parce que je ne laisserais pas les voleurs me faire passer en Afrique. J’ai promis à l’Afrique que je ne vous trahirai pas. J’ai promis au monde, à vous, aux millions de gens qui me portent dans leur cœur, que je me battrai jusqu’au bout.

N’écoutez pas leurs trompettes. Celui qui les écoute se trompe. Vous avez votre propre mathaba pour vous renseigner, débattre et vous rencontrer. Ne leur accordez aucune attention. Cela devrait être clair pour vous, à présent. Le feu est l’eau, l’eau est le feu. Sachez que l’avenir vous appartient, les gouvernements sont finis, une nouvelle ère des masses s’annonce, comme cela est prédit dans le Livre Vert..

Je vous entends. Beaucoup de vos messages parviennent jusqu’à moi. Je ne peux pas vous répondre individuellement, mais je ressens votre douleur. Certains d’entre vous ont été tellement affectés par les mensonges de ces jours derniers que vous avez même envisagé le suicide. Non! Non, jamais, le suicide n’est jamais une option, lorsque nous sommes aux portes d’une grande victoire. Les coûts seront élevés, mais nous ne devons pas flancher.

Je vous vois, vous les Africains de par le monde, jusqu’en Australie, vos images me parviennent. Je vous vois collecter de l’argent pour secourir l’Afrique de l’est. Ce sont les blancs qui ont amené ces problèmes et qui nous empêchent d’aider nos frères et nos sœurs. Merci pour vos prières. Mais gardez votre argent. Utilisez-le plutôt pour combattre ces agresseurs.

Formez des comités verts autour de vous, réunissez-vous en secret ou bien ouvertement. Proclamez votre allégeance à la charte verte. Etudiez le Livre Vert. Annoncez vos conférences populaires, encouragez d’autres personnes dans le monde entier, préparez le futur congrès mondial sur les crimes contre l’humanité, vous avez six mois pour vous préparer.

La marche de l’année prochaine peut être le plus grand congrès du peuple, vous pouvez faire que cela le devienne. Préparez-vous sans attendre. Créez un site web, vous devez le faire, pour notifier tous les crimes. Tandis que nous nous battons pour défendre notre nation, vous vous battez sur le champ de bataille de la vérité, parce que la plume est plus puissante que l’épée.

Certains d’entre vous sont arrivés jusqu’à notre frontière occidentale, mais ont dû repartir. Vous avez des familles dont il faut prendre soin. Maintenant le chemin à suivre est clair, mais l’OTAN ne laissera pas la paix revenir. Ils ont peur de l’exemple de la grande Jamahiriya. Ils peuvent détruire vos réussites physiques, mais ils ne peuvent pas venir à bout de la vérité. Plus ils essayent, et plus nous serons victorieux, la victoire est avec le peuple, jamais avec les oppresseurs.

Des milliers d’entre vous attendent en plusieurs points. Je vous vois en Tanzanie, au Congo, au Ghana, au Nigéria, et en bien d’autres point de l’Afrique. Comment allez-vous pouvoir traverser les déserts jusqu’en Libye? Regroupez-vous plutôt là où vous êtes. Si la bataille n’est pas gagnée en Libye, elle se déplacera jusqu’à vous. Préparez-vous. Préparez des pièges pour les envahisseurs. Vous devez défendre vos bases.

Les gouvernements africains ne sont pas forts. Ils contrôlent à peine quelques centre-villes. Souvent, ils n’assurent pas de services, et les gens se débrouillent sans eux. Ils ne vont pas être à vos côtés le moment venu. Ils sont pauvres. Ils ont été pillés par les racistes, les colonialistes, les pillards blancs du nord. Affrontez-lez seulement s’ils vous affrontent. Soyez prêts. Défendez votre continent.

Ils ne peuvent attaquer qu’avec leurs bombes, alors que nous nous défendons avec la vérité. Ils ne peuvent jamais se battre au corps à corps. Ce ne sont que des lâches, des déments qui se cachent derrière des machines, ils ne peuvent jamais faire face aux Africains d’homme à homme. Les enfants africains peuvent mettre en déroute n’importe quel mercenaire blanc, voilà pourquoi ils se cachent et détruisent avec haine, mais de loin.

Ne les laissez pas vous utiliser. Soyez unis. Edifiez vos défenses parce qu’ils arrivent s’ils arrivent à passer sur la Libye. S’ils détruisent la Libye, alors attaquez-les par derrière.

Evitez le combat si vous le pouvez. L’ennemi souhaite que nous soyons tous subordonnés à leur champ de bataille, ce qu’ils veulent c’est nous plonger tous dans la guerre. L’Afghanistan est maintenant avec nous, l’Irak est avec nous, le Vénézuela est avec nous. Nous voulons la paix. Nous voulons la justice. Travaillez à des conférences sur les crimes contre l’humanité, utilisez vos réseaux anti-impérialistes mathaba, car ce sont les
Q G des comités verts. Allez de l’avant, la victoire est à nous.

 

http://etoilenoire.hautetfort.com/archive/2011/08/index.html

 

RESISTANCE !

Libye2.jpg

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

.

forum

 

.

Elections, la grande duperie

 

 

Et sur Mecanopolis, Thierry Meyssan (comme d'ailleurs François Asselineau à l'UPR), démontre l'imposture des Partis tous plus ou moins inféodés à l'Oligarchie. Ici il étudie tout spécialement le FN, et au passage, il alerte sur le MES et sur le bloc euro-atlantique prévu pour 2015 (note d'eva)

 

.

(..) Les différents courants politiques rivalisent de promesses et d’affirmations incendiaires pour attirer la sympathie du peuple prétendu souverain. A les entendre, les « Goldman Sachs », les « instances oligarchiques européennes », le FMI, la Banque mondiale, les « Agences de notation » et autres grands financiers de la planète peuvent trembler… ; le peuple arrive et va remettre de l’ordre grâce à l’action énergique de ses représentants issus de l’onction démocratique. Il est malheureux de voir des millions de Français se faire gentiment berner par ces pharisiens qui ne sont que les employés au service d’une oligarchie planétaire affichant avec de moins en moins de discrétion son autorité et sa toute puissance. Peut-on croire qu’au lendemain du 2è tour, l’employé appelé à occuper l’Elysée sera en mesure de sabrer l’armée oligarchique à l’origine des mesures néolibérales dévastant les classes moyennes et détruisant les traditions propres à la civilisation de chaque pays ?


Il serait trop long d’énumérer les soutiens oligarchiques apportés aux politiciens. Contentons-nous de citer l’appui apporté par l’oligarque canadien Paul Desmarais à Nicolas Sarkozy dans sa conquête du pouvoir en 2007. Ce dernier sut lui exprimer ses remerciements en lui accordant la plus haute distinction, la « grand’croix » de la légion d’honneur[1]. Nous invitons le lecteur à s’intéresser à la toute puissance et influence de Paul Desmarais faiseur de rois en liaison avec les très élitistes instituts « Trilatérale » ou « CFR » et bien d’autres.


Peut-on dire que le Front National représente une exception ?

Le parti socialiste et l’UMP, c’est-à-dire l’UMPS, se conduisent comme les frères jumeaux de l’idéologie néolibérale. Au Parlement européen, courroie de transmission des ordres oligarchiques, leurs représentants votent comme un seul homme, sauf exception, les mesures promouvant le néo-libéralisme. Le Mécanisme Européen de Stabilité (MES) entrant en vigueur en juillet 2012, véritable machine oligarchique à vampiriser les Etats européens et disposant d’une immunité totale, est une étape décisive permettant l’emprise des dirigeants occupant le sommet de la pyramide sur le malheureux vulgum pecus. Les partis d’extrême-gauche (NPA ou lutte ouvrière) combattent le mondialisme libérale pour le remplacer par un autre mondialisme ou « altermondialisme » conduisant tout droit à la gouvernance mondiale. Cette fameuse « Internationale » est reprise sans vergogne par David Rockefeller qui, dans ses Mémoires au titre du chapitre 27 », affirme avec force sa joie d’être « Internationaliste et fier de l’être ». Cette tradition « internationaliste », nous la retrouvons chez Jean-Luc Mélenchon à la tête du « Parti de gauche » prônant un brassage et une naturalisation tous azimuts des populations de toute origine permettant une babélisation complète de la France. Il est vrai que son appartenance à la franc-maçonnerie favorisant l’instauration d’une « République universelle » (sous-entendu d’une gouvernance mondiale) et d’une humanité indifférenciée est dans la suite logique des choses. Peut-on dire que le Front National représente une exception ?


Sous la direction de Marine Le Pen, force est de constater que le Front National favorise apparemment de nombreuses mesures en faveur de la défense de la France, du peuple français et de ses traditions. Cependant, comme pour toute chose, il est nécessaire de gratter l’enduit afin de voir si des vices cachés n’existent pas. La psychologie est nécessaire pour capter l’attention des masses. Quand on ne peut pas détruire une menace, on la canalise. Il est toujours bon de donner de l’espoir. La réalité dérange et notre fabuliste national, Jean de la Fontaine, affirmait déjà à son époque que « L’homme est de feu au mensonge, mais de glace à la vérité ». Ce sont toujours les minorités qui imposent leurs vues face à des opinions publiques toujours impulsives et irréfléchies. Il est vrai que le « péché contre l’esprit » n’est pas donné à tout le monde. D’ailleurs à la lecture de cette formule, peu de personnes sont en mesure de comprendre cette expression et ses implications. L’esprit classique propre à « l’honnête homme » est une denrée quasi-disparue. Cependant, essayons de nous plier au réel et à un minimum de logique.


Adrien Abauzit persiste et signe en  rappelant que certains amendements en faveur du marché transatlantique ont été votés par les représentants du FN dont Marine le Pen.

Dans sa réponse à Bruno Gollnisch, Adrien Abauzit[2] persiste et signe en  rappelant que certains amendements en faveur du marché transatlantique ont été votés par les représentants du FN dont Marine le Pen. Sauf manipulations de la part du site internet (nécessitant dans ce cas des poursuites judiciaires) présentant les amendements et les votes en faveur du marché transatlantique, force est de constater qu’il y a quelque chose qui cloche. Les défenseurs de la cause nationale devraient systématiquement voter contre ces amendements. Pourquoi n’entend-on nous pas à la télévision, à la radio ou dans les meetings les dirigeants du FN rappeler systématiquement ce point essentiel (bien plus important que la suppression des radars automatiques) que la finalité de la construction européenne est la mise en place théoriquement pour 2015 d’un bloc euro-atlantique politique, économique et militaire. C’est la clef de voûte du système lui-même s’intégrant dans une gouvernance mondiale. Cet élément essentiel déterminera l’avenir de tous les Européens et Nord-américains jusque dans leur vie de tous les jours … excusez du peu. Tout le programme du grand marché transatlantique est sur le site de la Commission européenne[3]. Alors, je demande aux lecteurs, pourquoi le FN s’abstient d’en parler dans tous les médias en dehors du fait d’évoquer dans son programme sa volonté de s’extirper « de la logique euro-atlantique »[4] ; expression bien fade ne révélant pas le programme politique de grande envergure engagé de part et d’autre de l’Atlantique pour réussir l’instauration d’un G2 (Europe/Amérique) pour reprendre l’expression de la Fondation Bertelsmann.


Le FN s’enfonce dans son erreur en évoquant dans son programme l’instauration d’une alliance trilatérale « Paris-Berlin-Moscou » dans le cadre d’une « union paneuropéenne ».

Qui plus est, le FN s’enfonce dans son erreur en évoquant dans son programme l’instauration d’une alliance trilatérale « Paris-Berlin[5]-Moscou » dans le cadre d’une « union paneuropéenne (d’Etats souverains) ». Depuis des années, nous nous évertuons à dénoncer l’institut « Union paneuropéenne » qui est une des branches du mondialisme. L’Union paneuropéenne créée en 1921 par Richard de Coudenhove-Kalergi et bénéficiant de l’appui financier de la banque juive germano-américaine des Warburg milite pour une Europe unifiée s’intégrant dans une gouvernance mondiale comme le rappelait dès 1925 son fondateur dans un rapport adressé à la Société des Nations (SDN)[6]. Son programme proclame son attachement à un « patriotisme européen couronnement des identités nationales », sa volonté d’une « Europe forte politiquement unie », à « l’auto-détermination des peuples » et le droit des groupes ethniques au « développement culturel, économique et politique ». Comme nous avons pu le prouver dans nos ouvrages « Minorités et régionalismes » et « La décomposition des nations européennes », les présidents de la Paneurope Allemagne (Siegbert Alber[7] et Alfons Goppel[8]) ont joué un rôle déterminant dans l’élaboration de la charte des langues régionales et de la Convention-cadre pour la protection des minorités. L’application de ces documents en France conduirait à la dislocation du pays. Ajoutons à cela que les principes paneuropéens prônent dans le texte un œcuménisme où se mêle christianisme, judaïsme et Islam pour l’Europe. C’est par définition l’objectif même du mondialisme de créer une purée spirituelle digne de Vatican II qui n’est autre que 1789 (autre étape décisive du mondialisme) dans l’Eglise.


Après la mort d’Otto de Habsbourg en juillet 2011, président de la Paneurope, la mémoire de celui-ci a été saluée par des hommages appuyés de la part du FN, ce dont on ne peut que s’affliger.

Quand Marine le Pen condamne avec raison la loi Giscard-Pompidou de 1973 obligeant la France à s’adresser à des acteurs privés pour se financer moyennant des taux d’intérêts prohibitifs, nous rappelons que l’employé Georges Pompidou à la Banque Rothschild était le trésorier de… la Paneurope France dans les années 1960[9]. Que cette même Paneurope organisait en 1966 son Xè Congrès appelant à la mise en place d’une monnaie unique avec comme participant Valéry Giscard d’Estaing[10]. Alors, pourquoi s’entêter à vouloir créer une Union paneuropéenne qui n’est qu’une autre branche du mondialisme au même titre que le luthéranisme et le calvinisme sont des branches distinctes reposant sur un socle commun : le protestantisme. C’est soit de l’ignorance soit de la bêtise. Après la mort d’Otto de Habsbourg en juillet 2011, président de la Paneurope, la mémoire de celui-ci a été saluée par des hommages appuyés de la part du FN ce dont on ne peut que s’affliger[11]. Un véritable défenseur de la culture européenne ne peut pas se référer aux principes véhiculés par la Paneurope qui sont d’esprit messianique.

 

 

lepen1.png


Qu’attendent les dirigeants du Front National pour dénoncer la Fondation franco-américaine financée par les oligarques du monde entier ?

Qu’attendent les dirigeants du Front National pour dénoncer la Fondation franco-américaine (FAF, French-American Foundation)[12] financée par les oligarques du monde entier[13]. Recrutant après sélection des « Young Leaders » appelés à occuper des postes élevés, on trouve dans la liste des heureux élus français[14] : François Hollande, Arnaud Montebourg ou encore le porte-parole du parti socialiste Pierre Moscovici au même titre qu’on trouve sa consoeur Young Leader, Nathalie Kosciusko-Morizet, porte-parole du candidat à la présidentielle Nicolas Sarkozy. Rappelons aussi la présence d’Emmanuelle Mignon au côté de Sarkozy membre de son équipe de campagne. Qu’attend le FN pour dénoncer l’UMPS où l’on retrouve ces atlantistes des deux côtés de la barrière ? Imaginez Marine le Pen dénonçant lors d’une émission de grande écoute la Fondation franco-américaine, ses buts (le grand marché transatlantique) et les personnes recrutées dans le cadre des Young Leaders. Cela serait une parfaite démonstration de la collusion entre ces deux partis et nous pouvons penser que des Français largement ignorants de ces faits commenceraient à se poser de légitimes questions. Pourquoi ne le fait-elle pas ?


Les dirigeants du Front National n’ont pas évoqué et condamné l’existence du parlement juif européen.

Le 16 février 2012, dans les locaux du Parlement européen, un grand événement a eu lieu : la création d’un Parlement juif européen[15]. A notre connaissance, les dirigeants du Front National n’ont pas évoqué et condamné l’existence de ce parlement[16]. Le FN toujours prompt à condamner le communautarisme musulman n’a rien dit au sujet du parlement juif européen qui est un magnifique exemple de communautarisme au profit d’une minorité de 3 millions de juifs européens. Comme le dit d’ailleurs avec clarté un des vice-présidents de ce parlement, Joël Rubinfeld, « Le Parlement juif européen a pour vocation de rassembler et coordonner les voix des communautés juives à travers le continent européen »[17]. Comme communautarisme, on ne fait pas mieux. Imaginez la création d’un Parlement musulman européen, nous aurions tous les dirigeants du FN à brailler avec raison leur indignation.


Dire que Marine le Pen est « la candidate la plus antimondialiste ou la moins mondialiste » n’a pas de sens. Au même titre qu’on a le Sida ou qu’on ne l’a pas, on est mondialiste ou on ne l’est pas.

Au vu de ces quelques exemples, on peut largement douter de la vocation du FN à défendre les intérêts nationaux et classiques de la France hérités du baptême de Clovis. Dire que Marine le Pen est « la candidate la plus antimondialiste ou la moins mondialiste » n’a pas de sens. Au même titre qu’on a le sida ou qu’on ne l’a pas, on est mondialiste ou on ne l’est pas. Le socle des références doit être sans taches. Qu’on soit obligé ensuite par habilité et/ou prudence de mesurer ses propos, cela se comprend. On appelle cela la tactique. Cependant, les référents de base doivent être du granit. Alors, face à la vacuité politique et aux mirages représentés par certaines personnalités, faisons la grève du vote afin de laisser tourner la machine électorale à vide. Le système qui se drape sous les faux oripeaux du peuple souverain, alors que le vrai pouvoir se situe au sein de l’oligarchie, se retrouverait nu incapable de se réfugier derrière le faux nez de la démocratie qu’il manipule sans vergogne. Pensons au film « Invasion à Los Angeles »[18] où le héros arrive à détraquer la machine imposée par le système. Il détruit l’appareil qui permettait de conserver les apparences humaines aux agents chargés de soumettre l’humanité. Sa destruction permet de voir la réalité et de distinguer les humains des monstres. Ne serait-il pas possible de détraquer le système en s’abstenant. Personne ne se présentant dans les isoloirs, l’artifice voulu par le système disparaîtrait et, dans ce cas, nous verrions le comportement de nos bourreaux obligés d’agir à découvert. Il va de soi qu’un peuple entier entrant en rébellion prêt à faire passer un très sale quart d’heure aux dirigeants suprêmes agirait véritablement au service de la salubrité publique.


Pierre Hillard, pour Mecanopolis


Pierre Hillard est docteur en science politique et essayiste français. Il a fait des études d’histoire, de sciences politiques et d’études stratégiques. Spécialiste du « mondialisme », il est notamment l’auteur de Minorités et régionalismes dans l’Europe fédérale des régions (2004), de La Décomposition des nations européennes : de l’union euro-atlantique à l’État mondial (2005), et de La Marche irrésistible du nouvel ordre mondial (2007).

 

 

rapport1.png

 


[1] http://www.rue89.com/rue-des-erables/sarkozy-decore-desmarais-son-riche-et-discret-ami-canadien

[2] http://www.mecanopolis.org/?p=25254

[3] http://eeas.europa.eu/us/index_fr.htm

[4] http://www.frontnational.com/le-projet-de-marine-le-pen/politique-etrangere/notre-politique-etrangere/

[5] Alliance dénoncée par l’Allemagne qui a conclu le 27 février 2004 « L’alliance germano-américaine pour le XXIè siècle : http://www.spiegel.de/politik/deutschland/0,1518,288388,00.html

[6] Voir l’excellent livre d’Anne-Marie Saint Gille « La Paneurope », Editions Presses de l’Université de Paris Sorbonne, 2003, page 128 et suivantes.

[7] http://www.mecanopolis.org/wp-content/uploads/2010/10/Discours-de-Siegber-Alber.pdf (voir aussi les autres pièces d’archives à partir de l’article publié sur Mecanopolis : http://www.mecanopolis.org/?tag=ethno-regionalisme

[8] http://de.paneuropa.org/index.php/pan/geschichte

[9] http://www.paneuropa.org/fr/intro.html

[10] La paneurope, op. cit, p. 366.

[11] http://www.nationspresse.info/?p=138044

[12] http://www.french-american.org/

[13] http://www.frenchamerican.org/current-supporters

[14] http://www.french-american.org/files/liste-yl-fr-81-10.pdf

[15] http://www.mecanopolis.org/?p=24996

[16] Si cela s’est fait … quelle discrétion.

[17] http://www.rubinfeld.be/publications/articles/269-cent-vingt-elus-au-premier-parlement-juif-europeen

[18] http://www.youtube.com/watch?v=ClyFbJmTwP8

.

Article placé le 18 avr 2012, par Pierre Hillard (Paris)

Election présidentielle : la grande duperie

.

Pour François Asselineau - et son parti l'UPR,

contre l'Oligarchie, les mondialistes, les Européistes, le Cartel bancaire,

(les Elus inféodés, aussi), donc contre l'euro, l'UE, l'OTAN,

les Organisations internationaules, c'est ici :

 

http://u-p-r.fr

Le blog de François Asselineau .

.

 

Capture-d%E2%80%99e%CC%81cran-2012-04-23

.

.

Et sur Mecanopolis, je trouve cette évocation du Gl de Gaulle,

qui est une bonne conclusion,

avec l'article du philosophe M. de Dieguez,

sur la souveraineté des Etats (note d'eva, et montage de cette parution)

.

.

de gaulle


 

L'article ici,

 

Le retour du Général de Gaulle

Par Manuel de Diéguez

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche