Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 16:54

 

 

Publié par le 20/11/2012

 

Louée pour les vacances, mise à disposition pour des tournages de films ou encore, échangée contre un autre bien immobilier, votre résidence…

Louée pour les vacances, mise à disposition pour des tournages de films ou encore, échangée contre un autre bien immobilier, votre résidence principale ou secondaire peut être une source de revenus.

La plus classique, la location saisonnière

Solution traditionnellement retenue par les propriétaires de résidence secondaire : la louer lorsqu’ils ne l’occupent pas. Il suffit souvent de quelques semaines de location dans l’année pour amortir les frais d’entretien et, éventuellement, se constituer une cagnotte pour de futurs travaux d’amélioration (réfection de la toiture, construction d’une piscine…). Afin d’engranger des revenus en un minimum de temps, ciblez les périodes les plus rentables : les vacances d’hiver à la montagne et les mois d’été à la mer ou à la campagne. Certes, vous ne profiterez pas de votre logement pendant ces périodes, mais vous optimiserez la location. Si vous louez en direct, pour éviter les frais d’agence et garder la main sur le choix du locataire, internet sera un précieux allié. De nombreux sites généralistes (Leboncoin, De Particulier à Particulier…) ou spécialisés dans les meublés touristiques (Abritel, Homelidays…), vous permettent de publier une annonce avec une grande visibilité. Mais au préalable, il vous faudra fixer avec soin le loyer. En effet, les tarifs font le grand écart en fonction de la taille du bien et de sa localisation : de 300 € la semaine pour un studio dans le Jura, à 7 000 € pour une villa à Deauville, voire beaucoup plus pour une propriété au bord de la Méditerranée.

Vous n’avez pas de résidence secondaire ? Rien ne vous empêche de louer votre appartement ou votre maison à des touristes… le temps de vos propres vacances. Une solution qui séduit de plus en plus de propriétaires de biens situés à Paris ou dans les grandes villes touristiques (Lyon, Marseille, Nice…).

Dans tous les cas, il faut déclarer les loyers perçus. S’ils sont inférieurs à 32 600 € par an, vous pouvez opter pour le régime des « micro-BIC » (bénéfices industriels et commerciaux) qui permet de ne soumettre à l’impôt sur le revenu que la moitié des loyers perçus.

Le plus rentable, la location pour des tournages

Si votre logement est vaste, situé dans un environnement peu bruyant (biens proches d’une caserne ou d’un hôpital, s’abstenir ! ), en Ile-de-France ou à proximité d’une métropole régionale, il est susceptible d’intéresser une société proposant des décors pour des tournages de films (007-productions, 20000 lieux…). Si vous faites partie des heureux élus, outre la fierté d’avoir Hugh Laurie ou Patrick Bruel dans votre salon, vous percevrez aussi une rémunération substantielle : de 500 à 2000 € par jour, en moyenne. Ces sommes, dès lors qu’elles n’excédent pas 15 000 € dans l’année, peuvent entrer dans le régime du « micro-foncier » qui ne soumet à l’impôt sur le revenu que 70 % des recettes locatives.

La plus conviviale, l’échange de logement

À défaut de vous rapporter de l’argent, votre logement peut vous en faire économiser. Un nombre croissant de propriétaires troquent, le temps des vacances, leur « home sweet home » contre celui d’une famille vivant à l’autre bout de la France… ou du monde. Des sites internet (Homelink, Bovilé…) facilitent les mises en relation. La notion de réciprocité de valeur marchande n’entrant pas en ligne, votre petit deux-pièces sur la Butte Montmartre peut aisément s’échanger contre une luxueuse villa avec piscine en Floride !

 

http://www.yahoo.monnaietime.fr/2012/11/20/location-tournage-echange-3-pistes-pour-rentabiliser-votre-logement/

 

Lire aussi :

» Combien coûte vraiment votre résidence secondaire

» Louez votre logement pendant les vacances

» Louer son logement pour un tournage

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche