Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 05:34

Comme beaucoup, vous n'avez rien à vous reprocher, mais l'idée d'un œil universel suivant le moindre de vos déplacements, catégorisant vos comportements comme "normaux" ou suspects, de puces RFID ou de futurs scanners rétiniens vous contrôlant à distance, vous semble insupportable - et vous ne le supportez plus ? Des méthodes simples et concrètes ont été expérimentées par divers groupes de résistants. En voici une sélection non-exaustive.

Paru dans le numéro 4 de la revue Ravages (éditions JBZ & Cie)

Lire aussi : 3 questions à Isabelle Sorente, co-fondatrice de Ravages

 

Devenir invisible

Depuis 1989, l'Institute for Applied Autonomy - Institut d'Autonomie Appliquée ou IAA - s'est donné pour mission "d'étudier les forces et les structures qui affectent l'auto-détermination des individus et de promouvoir les technologies qui élargissent leur autonomie". Ce qui signifie ? Le développement de divers projets pour devenir véritablement autonomes - libres de toute surveillance.

• Le projet "I-see" dresse une carte de Manhattan listant les caméras de surveillance qui la jalonnent et dévoilant les trajets qui permettent d'y échapper. Vous la trouverez sur leur site appliedautonomy.com. À quand l'équivalent dans les villes de France ?

• Les robots "Oui, oui !", aussi nommés "little brother" ou "street Writer", sont capables de "distribuer de la littérature subversive" ou de grapher des messages constestaires.

• Le "Guide du renard", publication gratuite à périodicité irrégulière distribuée dans la rue et gratuitement sur Internet sur guidedurenard.org, recense des moyens plus traditionnels pour arrêter tout surveillance vidéo : chewing gum, scotch double-face pour aveugler une caméra (à l'aide d'un manche à balai). Plus radical : certains pointeurs lasers faciles à trouver sur Internet permettent de griller les objectifs indélicats. Un guide très complet (en anglais) est disponible sur www.naimark.net.

Le Guide du renard donne également un aperçu du projet ubermatic, qui permet de se connecter, à l'aide d'un matériel simple à fabriquer soi-même, aux réseaux de surveillance et de voir ce qu'ils voient.

 

Surveiller les surveillants

Si on a l'âme technophile, on peut ainsi rejoindre le bon côté de la force, en utilisant les outils de la surveillance pour des causes utiles. C'est le "maptivism", l'activisme cartographique et collaboratif. Le but : "dresser des cartes pour l'activisme, la transparence, l'engagement", explique Christian Kreutz, fondateur du site crisscross.net, blog de référence sur cette activité libératoire. Ainsi, l'immigré clandestin mexicain qui arrive en Arizona peut se référer au Transborder Immigrant Tool, une application qui l'aidera à éviter les patrouilles aux frontières.

Le maptivism permet encore de surveiller l'assiduité aux débats des députés au Parlement, la présence des lobbyistes, les décisions de censure, et même l'état des routes sur polymaps project. Deux autres adresses : maptogether.org et tacticaltech.org

 

S'armer pour le futur

Attention, la caméra de surveillance est déjà (presque) du passé : les normes du futur s'appellent... puce RFID (celle qui équipe déjà la carte Navigo de la RATP), bornes biométriques ou scanners rétiniens à distance - on en voit en action dans le film Minority Report - que la ville de Leon, au Mexique, a décidé d'expérimenter à grande échelle.

Comment contrer une puce RFID ? Il suffit de l'envelopper d'aluminium : les ondes qu'elle émet sont alors prisonnières.

Comment contrer un scanner rétinien ? Adam Harvey, un étudiant qui réalise une thèse à l'ITP (de la Tisch School of the Arts de New-York) travaille sur ces problématiques. Il a constaté notamment que si l'on change le contraste sur certaines parties du visage (par un maquillage ou par le port d'un autocollant, ou pourquoi pas d'une mantille), les technologies d'identification ne peuvent pas reconnaître que votre visage est humain.

 

Artistes, bloggeurs, jeux vidéo

L'art permet de résister : convoquez régulièrement une "flash mob", petite ou grande, sous telle ou telle caméra et offrez-lui une représentation théâtrale ou n'importe quelle performance absurde, dûment masqués ou maquillés. Cela permet de sensibiliser le public à la surveillance et contribuer à saturer les réseaux - la plus grande faille des systèmes de surveillance étant qu'on manquera toujours d'êtres humains pour contrôler les milliers d'images prises dans les rues.

Le Chaos Computer Club, un collectif de hackers allemands, a rédigé un manuel en douze points permettant de produire de fausses empreintes digitales et publié celles du ministre de l'Intérieur, Wolfgang Schauble. Dans le même esprit, le Français Julien Prévieux a conservé l'empreinte de Nicolas Sarkozy lors d'une séance de dédicace de son livre et sorti une mallette avec tampons encreurs vous permettant de la reproduire à l'infini.

Le collectif artistique tchèque Ztohoven, après avoir diffusé à la télévision, pendant la météo, les images une bombe atomique fictive (Cf. Ravages #1), a fait réaliser un véritable passeport avec le nom d'un artiste et la photo d'un autre. Ils ont pu ainsi se marier, voter, aller en Chine, sans être personne. Leur objectif : mettre en valeur les failles du système et jouer sur l'identité. Suite au film réalisé sur leur prestation, ils font l'objet d'une enquête pour "Entraves au droit d'autrui".

Rester informé en vous connectant régulièrement sur les sites de référence : numerolambda, souriez.info et bug brother.

Et, enfin, sensibilisez les plus petits ! Un jeu d'espionnage en flash, gratuit sur Internet, vous apprendra en effet à esquiver les caméras et à voir sans être vu.

 

Ressources :

La carte de Manhatan de l'IAA

Les maquillages anti biométrie

La mallette de Julien Prévieux

Ztohoven

 

.

 

http://www.fluctuat.net/7347-Comment-resister-a-la-surveillance-generale

 

 

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche