Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 03:41

 

 

 

 

Comment sauvegarder vos économies si l'Etat fait faillite

 

3357794.jpgA la veille du second tour de l'élection présidentielle, prenez soin de relire ce billet.

De plus en plus d'épargnants craignent les conséquences qu'aurait une faillite de l'Etat pour leurs économies. Challenges.fr est allé demander à un expert son avis sur le sujet.

 

La perte du triple A par la France chez Standard & Poor's a marqué un tournant dans l'histoire des finances publiques françaises. Si les gouvernements accumulent les déficits depuis plus de 30 ans, l'Hexagone semble être définitivement entré dans la zone à haut risque. 


Dans son dernier livre "France, la faillite ?" (éditions Eyrolles), Philippe Herlin, chercheur en finance et chargé de cours au Conseil national des arts et métiers (Cnam), détaille les raisons de l'endettement de la France. Conséquence directe des années de mauvaises gestion : le pays est obligé d'emprunter plus de 500 millions d'euros par jour sur les marchés internationaux pour faire tourner la machine.


Philippe Herlin décrit longuement dans son ouvrage les mécanismes de notre endettement et répond à quelques idées reçues, par exemple sur le patrimoine dont disposerait l'Etat pour s'en sortir en cas de coup dur. Ce spécialiste de la dette, qui tient à jour un blog sur le sujet, estime que les augmentations d'impôts et la chasse à l'évasion fiscale ne suffiront pas à éviter la banqueroute de l'Etat. Seules des coupes dans les dépenses seraient efficaces sur le long terme.


Eviter les actifs "papier"


Pour les épargnants, ces questions sont primordiales. Si l'Etat se retrouvait un jour en défaut de paiement, les salaires des fonctionnaires ne seraient plus versés et les banques feraient faillite à leur tour car elles détiennent de grandes quantités de dettes françaises. Et, in fine, le particulier se retrouverait au mieux à pouvoir retirer de l'argent au compte-goutte, au pire sans un sou. 


Afin d'éviter cette fâcheuse situation, Philippe Herlin donne quelques conseils aux épargnants : éviter les actifs "papier" (assurances-vie, actions, ...) et privilégier les actifs "réels" (comme l'immobilier, l'or ou les objets d'art). Conseil plus original : il invite ses lecteurs à ouvrir un compte Paypal.


Les explications en vidéo de Philippe Herlin :

 

Un élection de Hollande… vue de Russie

Moskovskie Novosti  –  La perspective de la victoire du candidat socialiste François Hollande à l’élection présidentielle en France présage d’importants changements dans la politique européenne. S’il devient président, on assistera à une course “Paris contre Berlin” pour le leadership économique au sein de l’UE, ce qui ne fera qu’ajouter des problèmes supplémentaires à l’Europe unie.

hollande.jpg?w=645Hollande promet de mettre sur le chemin de la croissance économique non seulement la France, mais également l’Europe entière. Les Français aisés payeront pour la croissance européenne. La première mesure du président potentiel sera la mise en place d’un impôt pour les très riches. Les Français qui déclarent un revenu annuel supérieur à 1 million d’euros devraient apporter à l’Etat au moins 15 milliards d’euros par an. […] La France de François Hollande entraînerait l’Europe dans la direction opposée à celle choisie par Berlin qui, selon le candidat du PS, dicte sa politique économique actuelle. Pendant sa campagne, il n’a jamais mentionné la Russie, mais cela ne devrait certainement pas peiner Moscou.

 
16 Comments

Publié par liesiletter le 5 mai 2012 dans Non classé

 

30 avril 2012 – Publication du NUMERO 253 DE LIESI

liesilogolettre.jpg?w=645

Sommaire des numéros de LIESI 1 à 253 (cliquer)

ABONNEMENT OU ACHAT AU NUMERO (cliquer)

Sommaire de ce numéro :

BCE : le temps… c’est de l’argent – Rien n’a changé – Le piège tendu aux Européens – Le président-candidat en saurait bien plus qu’il ne le dit – Quels intérêts sert le président-candidat ? – Le plan de désintégration de l’euro entre en application – La France n’est pas dans le BLOC NORD – La stratégie d’implosion de la zone euro – Vers la PERESTROIKA  de l’Europe de l’Ouest – Un scénario pour les présidentielles et législatives françaises – 1) L’affaire D. Strauss-Kahn – 2) Pression sur le candidat des Américains – 3) J.-L. Mélenchon : la roue de secours des banquiers internationaux – La perestroïka de l’Ouest est en marche.

Extrait.

Comme annoncé, les interventions massives de la BCE, de décembre 2011 et février 2012, ont essentiellement permis de gagner du temps. Elles ont du même coup fragilisé la qualité de ses actifs[1] ! Finalement, de l’avis des économistes fabiens pro-mondialistes, la décision des banquiers centraux européens (sous la présidence de Mario Draghi, ancien employé de Goldman Sachs) d’injecter MILLE MILLIARDS d’euros dans le circuit bancaire, a assuré le sauvetage des banques de l’Ouest. Quelques-unes comme le Crédit Agricole sont cependant dans de sales draps, mais la chute de la Grèce n’est plus un risque systémique pour les banques européennes. Désormais, la Grèce peut techniquement faire faillite et sortir de la zone euro sans provoquer un désastre.

Si le système bancaire occidental semble tiré d’affaire, personne n’ose cependant entrevoir un autre problème avec l’Italie et l’Espagne, voire la France. Nous y reviendrons. En attendant, les plans de sauvetage à répétition furent une scandaleuse gabegie. D’autant que rien n’est réglé ! Selon l’économiste Jacques Sapir, de nouvelles aides à la Grèce seront nécessaires dans le courant de l’été 2012. Comment éviter cette fois une sortie de l’euro pour la Grèce ? Que feront alors les Allemands ?

En attendant, les conditions de remboursement imposées à la Grèce par ses créanciers sont absolument INTENABLES. Les politiques meurtrières d’austérité rappellent celles que les vainqueurs imposent aux vaincus à la fin d’une guerre. Aujourd’hui cette politique décidée par les instances supranationales prend la forme d’une politique de TRIAGE SOCIAL[2]. Depuis quelques semaines, on voit même apparaître en Grèce les premiers camps de détention destinés à parquer les gens errants ! Logiquement, ce type de politique mène soit à une dictature, soit à une révolution, à moins que l’Etat ne se réapproprie le droit de battre une nouvelle monnaie, créée sans dette. Mais, de cette solution de bons sens, celle du seul Prix Nobel français d’économie, Maurice Allais, l’idée même semble avoir disparu : nulle voix autorisée ne l’évoque.


[1] Suite aux deux plans d’injections monétaires de Mario Draghi dans le circuit bancaire européen, la Bundesbank (banque centrale allemande) a contre-attaqué en rendant impossible de nouvelles mesures de ce genre. Un initié de Francfort a confié que les banquiers centraux allemands étaient paniqués à la lecture du bilan de la BCE. Les Allemands encourent de très lourdes pertes si jamais l’euro venait à éclater et s’opposent donc à la poursuite de cette politique afin de se protéger.

[2] Le gouvernement espagnol de M. Rajoy, qui a présenté pour 2012 un budget d’une rigueur exceptionnelle, a annoncé le 10 avril qu’il prévoyait d’économiser dix milliards d’euros supplémentaires dans les domaines de la santé et de l’éducation.

 
11 Comments

Publié par liesiletter le 5 mai 2012 dans Non classé

 

Impunité générale pour les criminels de guerre de l’Ouest

avatar26.jpg?w=645Comme nous l’avions annoncé dans la lettre LIESI, la guerre en Libye est en train de déstabiliser plusieurs pays situés au sud du Sahara. Les événements du Mali sont très inquiétants. Jugés incapable de mater la révolution des Touaregs dans le nord, les militaires ont tout simplement viré le président. Mais ces derniers sont finalement totalement impuissants : les Touaregs, très bien armés par feu M. Kadhafi, s’imposent sans problème.

mali.jpg?w=645La population des Touaregs est d’environ 5,5 millions. Ces derniers, nomades et désormais puissamment armés, cherchent à créer leur propre Etat ! Rappelons que les Touaregs servaient d’unités d’élite dans l’armée de Kadhafi.

Nous verrons donc de nouveaux camps d’entraînement au terrorisme et à la guerre urbaine dans cette région du monde, au moment même où l’équipe américaine Hollande/Sarkozy, et bien d’autres gouvernements inféodés, vont réduire définitivement l’Europe à la mendicité.

Nous allons probablement voir la charia s’appliquer au Mali et les socialistes/UMP regarder ailleurs, alors qu’ils furent les principaux architectes de cette présente catastrophe. Pas étonnant que le candidat Hollande ait été très silencieux sur le sujet de la LIBYE dans le débat…

« Lorsque Mouammar Kadhafi était au pouvoir en Libye, il jouait le rôle de médiateur dans les négociations entre les chefs des Touaregs et les autorités du Mali, du Niger et du Burkina Faso. Les injections financières généreuses de Tripoli ont souvent permis d’apaiser les nomades belliqueux. En échange, le colonel libyen pouvait compter sur le soutien de ses initiatives par les pays de la région dans le cadre de l’Union africaine. Après la mort du dirigeant libyen, tout le système de contrepoids s’est effondré. Les Touaregs sont devenus incontrôlables et les islamistes radicaux sont devenus leurs principaux alliés » (Presse russe).

Commentaire d’un lecteur du blog : mdesouche  –  Al Qaida au Maghreb Islamique, comme tous les groupes terroristes pseudo-islamistes, n’est qu’une marionnette contrôlée par le DRS algérien afin de servir de justification à la guerre au terrorisme et procurer les pleins pouvoirs aux généraux algériens. Ces derniers, dans l’espoir de sauver leur peau, se plient aux ordres du cartel bancaire et utilisent ces djihadistes bricolés pour mettre la pagaille dans la région avec l’aide des Touaregs qui ne sont en fin de compte que des mercenaires qui proposent leurs services aux plus offrants.
Plus globalement, cette campagne de déstabilisation du Mali s’inscrit dans le cadre du contrôle de l’Afrique par l’Empire. En effet, à l’horizon 2013, un quart du pétrole et des matières premières consommés aux USA devraient provenir d’Afrique. Sur la base de constat, un think tank israélo-états-unien l’Institute for Advanced Strategic & Political Studies (IASPS) a préconisé la création d’un commandement militaire US pour l’Afrique, l’Africom. Il a été inauguré par l’administration W. Bush à la fin de son mandat et placé sous le commandement du général afro-américain William E. Ward, ancien coordinateur de la sécurité entre Israël et l’Autorité palestinienne.
L’annonce de ce dispositif a suscité une forte résistance en Afrique et aucun État n’a accepté d’héberger le commandement général, lequel s’est en définitive installé en Allemagne et en Italie.
La montée en puissance de l’Africom s’articule autour de la base US de Djibouti où stationnent déjà des troupes israéliennes. Une emphase particulière devrait être portée au contrôle du Golfe de Guinée. Dans un premier temps, pour des raisons diplomatiques, elle devrait prendre la forme d’un réseau de petites bases, plutôt que de la construction de grandes installations. Washington devrait aussi prendre des initiatives pour se donner une image plus conciliante, notamment en acceptant l’exploitation chinoise des champs pétroliers soudanais, donc en cessant de déstabiliser ce pays.
Simultanément, la France devrait réduire sa présence militaire, la partager avec d’autres États de l’Union européenne, et la mettre au service des opérations de maintien de la paix de l’Union africaine. Paris dispose encore de 9 000 hommes sur place, stationnés en Côte d’Ivoire, au Sénégal, au Gabon, en Centrafrique, au Tchad et à Djibouti.
En 2011, l’OTAN a envahit la Libye « Bab el Africa » (porte de l’Afrique), notamment avec l’intention d’y installer à terme la base principale de l’Africom. (Source Réseau Voltaire).

sarkohollande0.jpg?w=645Magnifique résultat ! Alors, faut-il voter pour le tandem Sarkozy/Hollande au service de l’establishment qui veut abaisser la France et la réduire à la mendicité pour obliger ses citoyens à intégrer de force ce Nouvel Ordre Mondial ? Faut-il communier au système de la merdiocratie en déposant son bulletin dans l’urne et croire être un homme libre de choix ? C’est une affaire de conscience.

F. Bayrou vient de favoriser le clan Hollande en annonçant qu’il voterait socialiste… mais ne fréquentent-ils pas, l’un et l’autre, les mêmes officines qui sont sous la coupe des clubs bolcheviques détenteurs d’une partie non négligeable du système financier oligarchique américain ?…

 
33 Comments

Publié par liesiletter le 5 mai 2012 dans Non classé

 

Par Menthalo – DEMOCRATIE ?

Elections démocratiques ?

Que dire sur ce sujet, qui n’est pas déjà été dit, plutôt 16 fois qu’une.

bean-hollande-150x125.jpg?w=645

Alors plutôt qu’ergoter sur cette pantalonnade,  revenons à l’essentiel, “à la cause des causes” expliquée avec brio par Etienne Chouard. Ecoutez-le, ce n’est pas du temps perdu, au contraire.

Un jour, d’ici 3 ou 4 ans, nous aurons peut être à ré-écrire la démocratie, sans doute selon ces préceptes.(Une pensée pour mon ami de la maison du roy avec qui j’en avais débattu.)

L’Euro aura mis 30 jours de bourse entre le support et le plus haut en C.
Cela fait 46 jours de bourse qu’il traine pour développer la phase miroir de cette figure. 3 semaines de trop.
L’Euro devrait se diriger désormais rapidement vers 1,2954 … avant de viser 1,26 dans un deuxième temps.
20120506euro-4-05.jpg?w=645&h=509
Sur le graphe ci-dessous en mensuel, on voit que la Moyenne Mobile à 120 Mois a soutenu les cours les 5 derniers mois. Mais l’Euro après une phase d’excès haussier se rapproche de la médiane et devrait passer dessous. La question reste : “A quelle vitesse ?”
20120506euro-mm120.jpg?w=645&h=508
Pourquoi les marchés restent-ils en attente, suspendus depuis 3 semaines. 17 jours de temporisation pour le CAC 40.

Est-il possible que l’élection d’un Sarko ou d’un Hollande puisse avoir la moindre influence sur le marché de l’or ou de l’argent ? Le marché des métaux précieux dépend de la confiance des investisseurs dans les monnaies fiduciaires et l’économie qui les sous-tend. Donc les élections présidentielles dans la deuxième économie de la zone Euro a son importance.

Pourtant les deux candidats sont de purs produits de l’oligarchie bancaire. Le Hic c’est que celle-ci est aujourd’hui divisée…
L’Argent papier élargit son champ d’action.
Les banques chinoises proposent d’ores et déjà aux épargnants d’avoir leur trésorerie bancaire en Yuan, en Or ou en Argent. Evidemment, cet or et cet argent sont purement virtuels.
Le Shanghai Future Exchange lance des contrats futurs sur le Silver le 10 mai prochain.
Qui va contrôler ce marché ? Sera t’il d’une quelconque manière garanti par du physique ? Rien n’est moins sûr.
Les contrats ne feront pas 5.000 onces comme sur le comex mais seulement 15 kilos, soit proches de 480 onces.
A 11.000 € le contrat à valeur d’aujourd’hui, on peut se demander combien de chinois pourront s’y intéresser.
Par contre les frais seront tels que les minières ne pourront pas hedger leur production par ce canal.
A noter qu’une compagnie israélienne va construire des entrepôts sécurisés géants pour les matières premières à Beijing. Etrange ! La Chine stocke déjà des quantités colossales d’Argent, pourquoi ce nouvel entrepôt ? Et pourquoi confier cela à des israéliens ?
Le Hong Kong Stock Exchange, qui soit disant devait permettre à l’Asie d’influer sur les cours des matières premières et des MPx a été initié par un groupe russe “EN+ Group”, dont le président n’est autre que Nathaniel Rothschild.
Quel était l’objectif ?  Contrer le clan Rocky et son comex ?
Très forte demande de l’Or en Suisse
Egon von Greyerz, fondateur et Dg de Matterhorn Asset Management, dans une interview à KWN, dit que les raffineurs suisses doivent faire face à une telle demande, qu’ils sont obligés de faire les 3/8.
Nous savons que la levée du secret bancaire dont commence à parler la presse suisse a amené les très gros banquiers comme les célèbres Rothschoum à transformer rapidement la trésorerie de leurs clients en physique avant une date butoir qui pourrait être fin mai. Avec les achats massifs actuels des Banques Centrales, les cours actuels de l’or sont strictement une manipulation de métal virtuel. Pour van Greyerz, la prime va repartir à la hausse.
Pour lui, les problèmes sont infiniment plus graves qu’en 2008 et rien n’est résolu, contrairement à ce que l’on annonce aux masses. Celles-ci se réveilleront trop tard.
20120506gold-04-05.jpg?w=645&h=514
L’or avait percé l’oblique baissière le 26 avril, remontant au-dessus du support LT depuis 2008.
Tout semblait marcher comme sur des roulettes. Deux jours d’affilée, l’or a pris appui sur le support LT, commençant sa jambe de hausse.
Une attaque a ramené l’or au contact de l’oblique baissière qui aurait du faire office de support, mais qui a lâché jeudi.
Pourquoi ?
Manipulations du CME
Le CME a annoncé mercredi à 16H heure de NY, que les dépôts de garantie sur les contrats futures de toutes les matières premières seraient doublés dès lundi 7 mai. Cela a donc créé une forte pression vendeuse, qui a cassé la hausse et fait repasser les cours sous le support et sous l’oblique.
Les spéculateurs de toutes les matières premières ont harcelé par téléphone le CME. Il ne s’agit pas que du petit marché du silver ou même de l’or, mais des traders sur le blé, le maïs, la viande, les métaux, etc…
Tant et si bien que le CME a du faire marche arrière, accordant un délai de 90 jours aux spéculateurs. Cette mesure prendra donc effet le 8 août.
L’annonce du CME a été faite jeudi soir, après la fermeture des marchés, vers 20H heure de la côte est.
Ce qui explique le rebond de vendredi et cette longue lutte entre Bulls et Bears pour essayer de repasser cette résistance à 1643 sur l’or.
Le Silver qui avait cassé son support hier, chutant à 29,88  a repassé l’oblique et cherche à se maintenir au-dessus à 30,24$. Il pourrait regagner en vigueur à CT.
Pétrole
Le Brent termine une semaine fortement baissière où les cours sont passés de 120 à 113$.
Le Crude, quant à lui, est redescendu sous les 100$.
Cette baisse du prix du pétrole intervient malgré la mobilisation de 6 bataillons de réservistes d’Israël et ses exercices militaires sur les frontières syriennes et égyptiennes.
CAC
Le CAC était enfermé depuis quelques jours dans un triangle de compression. Après une tentative hier matin pour sortir par le haut, il a fini la journée d’hier en cassant son support oblique haussier. La journée de vendredi a confirmé ce mouvement baissier.
Après ce long épisode d’attente, la tendance baissière devrait reprendre ses droits en direction des 3000.
20120506cac-4-05.jpg?w=645&h=509
Il est étonnant que cette volte-face du CME et ce retournement de tendance aujourd’hui sur les matières premières (hors pétrole) n’est pas affaibli le Dollar, qui n’a fait que pousser l’Euro vers le bas.
 
39 Comments

Publié par liesiletter le 5 mai 2012 dans Non classé

 

Par Menthalo – Regard sur les Marchés

L’EURO

Certains ont appuyé trop fort sur le bouton ce matin. Le support a cassé, mais c’était trop tôt.
L’Euro est revenu à son point de départ du jour, posé sur le support comme une hirondelle sur un fil, montrant l’incertitude des investisseurs.
Le Terrain de jeu (en jaune) des prochains jours est étroit, coincé par l’oblique baissière rouge. Patience !
Rien ne devrait se décider avant lundi…  si réellement il se passe quelque chose directement après les résultats..
20120505euro-3-05.jpg?w=645&h=518
Silver
Le Silver a très mauvaise mine. Il a été toucher jeudi son support de 2008 à 29,90$ et avec une technique éprouvée, “ils” ont essayé de le faire casser 4 fois à l’ouverture des marchés en Asie.
Il pourrait s’appuyer sur ce support pour rebondir, mais cette faiblesse depuis plusieurs semaines ne laisse guère d’espoir à un moment où nous attendons une hausse du Dollar et une chute des marchés.
Les mines australiennes auraient hedgé leur production d’or et d’argent, permettant à JPM de vendre en masse. Les mines attendent donc une baisse des cours et une hausse du Dollar. Ces mines appartiennent aux éternels suspects du Cartel, évidemment.
20120505silver-h-3-05.jpg?w=645&h=518
CAC
Le CAC était enfermé dans son triangle ce matin, un ressort bandé au maximum, prêt à bondir.
Il a commencé par bondir vers le haut avant de se retourner, hésitant plusieurs heures sur son cours d’ouverture et terminant à la baisse.
Il s’appuie sur le support à 3200. Là aussi, on semble attendre le résultat des élections.
17 jours de bourse d’hésitation sur le même niveau !
20120505cac-3-05.jpg?w=645&h=511
On semble sortir par le bas… peut-être en direction des 3178.
 
44 Comments

Publié par liesiletter le 4 mai 2012 dans Non classé

 

SYRIE / Honte pour l’Occident qui récoltera ce qu’il sème

avatar30.jpg?w=645Les efforts de médiation de l’ancien secrétaire des Nations Unies Kofi Annan, qui cherche à régler le conflit syrien de manière pacifique, sont voués à l’échec. L’opposition syrienne est maintenant soutenue par une cinquantaine d’Etats et d’organisations. Tous ces groupes donnent aux rebelles une légitimité pour liquider El-Assad.

assad.jpg?w=645Si, en février 2012, les opposants n’avaient rien obtenu de concret hormis des déclarations de soutien, cette fois ils ont réussi à recevoir des promesses d’aide matérielle. Des soldats et des officiers quittant l’armée gouvernementale au profit de l’Armée syrienne libre pourront percevoir des salaires réguliers. Cela va devenir possible grâce à la constitution d’un fonds financé essentiellement par l’Arabie saoudite. Mais les démocraties donneuses de leçons et soutien (de facto) des réseaux islamistes les plus violents; elles qui ont quasiment créé les conditions d’une guerre régionale autour de la Libye, devraient contribuer financièrement à ce mouvement. On cite les Etats-Unis, la France et l’Allemagne.

Preuve supplémentaire que le candidat Hollande est la version face de l’establishment: ce dernier n’a (bien sûr) pas attaqué son prétendu rival sur le fait qu’il est tout simplement scandaleux de financer des révolutionnaires avec l’argent des contribuables quand on est en période d’austérité; plus, il faut aspirer l’argent du citoyen pour payer des intérêts de dettes aux financiers de la Révolution Mondiale ! Le sieur Mélenchon, très lié aux grands de ce monde, est également silencieux…

Les Américains ont, pour leur part, promis d’octroyer au soutien de l’opposition libyenne et à l’aide humanitaire le double de la somme annoncée auparavant, soit 12 millions de dollars. Les Allemands sont prêts à donner près de 6 millions d’euros pour les besoins de la “révolution syrienne”. Cela fera plaisir à certains allemands qui gagnent 1€ de l’heure, voire 11€ par jour…

 
15 Comments

Publié par liesiletter le 4 mai 2012 dans Non classé

 

Trader Noé – Analyse du 04 mai 2012

trader24.jpg?w=645Le BUND poursuit son ascension. Pour ceux qui découvrent le blog pour la première fois, nous avions proposé la hausse à partir du support phare des 135.
Si le cours parvenait à franchir la résistance des 142, une nouvelle accélération haussière pourrait se développer. On regarde donc les résistances 144.5-145.

L’OAT a pratiquement progressé de 126 à 127 hier et le pétrole Brent corrige comme attendu. Tant que le cours évolue sous les 117, la correction peut se poursuivre vers le support phare des 111.

L’indice E-mini SP 500 a cassé le support des 1390 points hier soir. Ce seuil est important, c’est celui qui avait déclenché la chute de l’indice CAC 40 à la mi-mars. Les bancaires avaient cédé 30 % environ en peu de temps.
Nous regarderons donc le support des 1380-1345 points.

Les points à ne pas casser sur les bancaires sont:
Le support des 27.1 et 25.9 pour BNP
Le support des 15.4 et 14.2 pour Société Générale
Le support des 3.4 pour Crédit Agricole
Le support des 4.8 euros pour Boursorama

Concernant le Gold Spot, l’indice a fait échec sur la résistance des 1672 (voir article du 01 mai) nous surveillerons donc les supports des 1627-1620 et éventuellement 1565-1570 en cas de rupture.

De même pour le Silver Spot, le support des 28 euros sera très intéressant car une fois cassé, le cours pourra venir chercher les 23.5 dollars l’once.

C’est peut être une des dernières opportunités d’achat qui se présente à vous.

Air France avait interdit de licencier avant les élections comme beaucoup de sociétés d’ailleurs. La situation économique globale qui arrive est vraiment triste et délicate, sans distribution de “golden parachute”. L’époque des stock options est révolue, imaginez également l’épargne des cadres qui avaient des bancaires sur leur plan épargne. Le tout a été divisé par 10 en 4 ans !

 
76 Comments

Publié par liesiletter le 4 mai 2012 dans Non classé

 

EURO

avatar-menthalo2.jpg?w=645Par Menthalo – L’Euro montait en s’appuyant sur un support oblique haussier à la pente très forte.
Le 30 avril, les cours forment une grande bougie verte, qui monte jusqu’à l’oblique rouge qui passe par B
Le 1er mai les cours ouvrent sur la médiane, montent jusqu’à l’oblique, chutent et terminent au niveau de l’ouverture, formant un “doji”.
Après une vague de hausse, cette bougie montre l’hésitation des investisseurs et un possible retournement de tendance.
Le 2 mai, les cours ouvrent au niveau de la veille, et cherchent à passer la résistance en force, venant buter sur la résistance horizontale.
La sanction a été très violente et immédiate. En moins d’une minute, les cours sont passé de 1,338 à 1,32.
Tout a été dit en 60 secondes: “on ne passe pas!”. Le reste de la journée a été d’une grande mollesse, les cours sont remontés au niveau de l’ouverture, formant un deuxième  ”doji”.
Le 3 mai, forte chute. La sortie de triangle de compression se fait par le bas et la résistance à 1,315 bloque la descente.
L’Euro est sur la valeur médiane d’une fluctuation qui dure déjà depuis mi-décembre.
Le plus haut de cette vague a pour moi été joué le premier mai.
La décrue commence sans doute. Elle peut être lente au début et les cours pourraient fluctuer  entre l’oblique rouge et le support vert quelques jours voire semaines…
Est-ce que le résultat des élections aura une influence ?
Le débat d’hier a montré que le prof avait des micro-trous de mémoire face à un menteur professionnel incisif parfaitement aguerri qui maitrisait ses dossiers. Hollande s’est pris les pieds dans le tapis au sujet du pétrole et s’est vautré lamentablement.
Talonnette a tenté un coup bas grotesque sur DSK, qui a fait un flop total aux yeux mêmes de ses partisans.
Néanmoins, Sharko remporte aux poings ce débat sans conteste.
Il m’apparait que l’UMPS a choisi à gauche un non-candidat face au président sortant de droite.
20120503euro-2mai.jpg?w=645&h=475
CAC
Le CAC est coincé entre support et résistance dans un triangle extrêmement étroit. Le ressort est comprimé au maximum.
Quand la résistance (ou le support) lâchera, la force de poussée sera terrible à la hausse (ou à la baisse).
Curieusement, la poussée semble très haussière.
Sur le Silver la pression baissière est très forte et l’Argent cède de paliers en paliers vers son support majeur.
 
139 Comments

Publié par liesiletter le 3 mai 2012 dans Non classé

 

L’Argentine montre l’exemple… et les politiciens européens font des courbettes devant le cartel bancaire

carlos-menem.jpg?w=645En 1922, est fondée la société YPF en Argentine. C’est la première compagnie pétrolière publique en Ibéro-Amérique. Elle doit alors devenir un catalyseur stratégique pour le développe­ment industriel du pays. En 1993, elle est privatisée par le prési­dent Carlos Menem, puis vendue à Repsol en 1998.

Liée entre autres aux intérêts britanniques, la direction espagnole de Repsol décida de dépouiller cette société. Fait admis par le Financial Times de Londres reconnaissant “que l’espagnole l’utilisait comme une vache à lait afin de réinves­tir les profits ailleurs dans le monde”. L’absence d’investissement et de nouveaux forages avait créé une telle pénurie de pétrole et de gaz que l’Argentine fut obligée, en 2011 et ce pour la première fois en 17 ans, d’importer l’un et l’autre, en dépit de ses ressources abondantes. (EIR).

ypf.jpg?w=645Le 16 avril 2012, la présidente argentine Cris­tina Fernandez de Kirchner a annoncé qu’elle venait de signer un décret expropriant 51% de la compagnie pétrolière YFP sur les 56% détenus par la société espagnole Repsol depuis 1998. Ceci afin de permettre au pays de retrouver sa “souveraineté en matière d’hydrocarbures” et d’assurer le développement futur de la nation. « Les actions de la Présidente rappellent celles prises par feu son mari, l’ancien président Nestor Kirchner, en 2005, lorsqu’il annonça une restructuration de la dette imposant aux créan­ciers une réduction de 75%, faisant valoir que le peuple passait avant les créanciers internationaux. En 2006, Kirchner a fini par rembourser les fonds dus par l’Argentine au FMI, déclarant qu’’il existe une vie après le FMI, et cette vie est bonne’ ».

Cette décision courageuse sera-t-elle suivie par d’autres pays comme la Grèce et l’Espagne (et bien d’autres qui seront dans une situation similaire prochainement), qui passent sous le rouleau compresseur des pieuvres du cartel bancaire ? Est-ce le début d’une révolte des dirigeants contre les sociétés secrètes qui mènent notre monde ? Tout dépend du courage de ceux qui mènent (officiellement) ces pays mais qui ont souvent fait allégeance pour exercer des fonctions gouvernementales. S’agissant de l’Argentine, cela fait déjà pas mal d’années que la Haute finance anonyme et vagabonde a quelques soucis avec ses dirigeants.

europevassalite.jpg?w=645Pas étonnant, dans ce paradigme, que cette bonne employée du cartel bancaire qu’est C. Lagarde soit montée au créneau de la présidence du FMI pour qualifier d’’’odieuses’’ toute comparaison entre la Grèce et l’Argentine ou l’idée que la Grèce adopte une restructuration similaire de sa dette. Dans la foulée, les pions politiques du cartel ont reçu une piqûre de rappel pour exprimer leur allégeance en menaçant d’isoler l’Argentine et de la laisser se débrouiller toute seule. Pour cette classe politique européenne corvéable, qui s’en met plein les poches (peu importe leur étiquette): servir la communauté bancaire est bien plus important que se soucier du bien commun des populations.

C’est ainsi que «le secrétaire du Foreign Office William Hague a promis que la Grande-Bretagne coopérerait avec l’Espagne et nos partenaires de l’UE pour s’assurer que les autorités argentines respectent leurs obligations et engagements internationaux». (Ainsi, ceux-là mêmes qui exigent une austérité meurtrière en Espagne volent au secours des intérêts financiers espagnols.) (Source : Strategic Alert)

 
12 Comments

Publié par liesiletter le 3 mai 2012 dans Non classé

 

Trader Noé – Analyse du 03 Mai 2012

trader251.jpg?w=645Hier, nous avions proposé une correction de l’EURUSD dès la rupture des 1.323. Ce support a été franchi ainsi que le seuil des 1.319.
Pour corriger davantage il faudra que le cours parvienne à casser le support important des 1.3145-1.311 ce qui n’est pas évident. Ensuite, pour amorcer une forte correction vers les 1.28 il faudra que le cours casse les 1.301-1.30.
L’EURUSD résiste bien pour l’instant, malgré les diverses attaques des agences de notation.
Comme quoi pour l’instant il faudra rester vigilant et ne pas croire toutes les sornettes qui disent “l’euro est mort le 6 mai ou autres…”.
Essayons d’anticiper en analysant prudemment les points de supports et résistances par étapes.

Pour l’instant, ce que nous constatons, c’est qu’une grande partie des valeurs cotées approche de la falaise. (Un peu dans la même configuration que Dexia il y a un an). Lorsqu’un grand nombre de valeurs tomberont dedans, nous serons dans les premiers effets de l’arc et nous rentrerons dans le tout début de LA CRISE. Tant que cela m’est possible, je surveille ces niveaux pour vous. Il suffit de suivre à la lettre ce que le Marché nous dit.

L’indice E-mini SP 500 n’est pas parvenu à franchir la résistance évoquée hier. Observez bien le seuil des 1390 points qui servira d’accélérateur à la baisse, comme pour le point de départ à la mi mars.

Pour Crédit Agricole, nous surveillerons très attentivement le point pivot des 3.4 euros. La rupture de ce seuil déclencherait alors une nouvelle amplification du mouvement initial.
(Support majeur à 2 euros environ). Espérons que le cours tiendra.

Air France est un peu dans le même scénario. Il serait temps que le titre décolle ! Il faudra donc surveiller le support phare des 3.2 euros. Sous ce seuil le mouvement correctif serait amplifié également.

Le Pétrole “Brent” semble être un puits vide. Il faudra aller chercher dans les profondeurs des 111 pour déclencher une nouvelle progression du brut. Soit le support des 117 est cassé et le cours corrige, soit la résistance des 120 est cassée et le cours remonte. Pour l’instant, nous préférons surveiller le support des 117

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche