Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 03:16

3 gestes pour se protéger des bactéries tueuses Escherichia coli

  • La bactérie E. coli entéro-hémorragique (Eceh) inquiète les Européens
  • Voici les mesures à prendre en cas d'épidémie
Sylviane Passard - Lundi 06 Juin 2011

       

Qu’est-ce que la bactérie Escherichia coli entéro-hémorragique (Eceh) ?

Cette bactérie fait partie des Escherichia  coli producteurs de shigatoxines (STEC), qui sont des bactéries surtout présentes dans le tube digestif des bovins. Elles produisent des toxines qui empêchent nos cellules de synthétiser les protéines. Les infections causées par les STEC entraînent des manifestations cliniques graves : colites hémorragiques mais surtout le syndrome hémolytique et urémique (SHU) pouvant conduire à l’insuffisance rénale chronique ou aigüe. Les sérotypes les plus connus sont E. coli O157: H7, et plus récemment O104 :H4 à l’origine de l’épidémie qui s’est déclenchée en Allemagne.

Quels sont les symptômes?

Les symptômes typiques comprennent des crampes abdominales sévères, l'apparition soudaine d'une diarrhée aqueuse, souvent sanglante, et parfois des vomissements et une fièvre peu élevée. Des complications graves comme la colite hémorragique, le syndrome hémolytique et urémique peuvent survenir.

Combien de temps avant l'apparition des symptômes?

La période d'incubation varie de 1 à 8 jours, mais elle est en général il de 3 à 5 jours.

Quels sont les vecteurs de ces bactéries ?

Il s’agit de :

  • Viande bovine crue (steak tartare) ou mal cuite
  • Fruits et légumes crus, mal lavés
  • Eau contaminée
  • Jus de pomme non pasteurisé
  • Laitages non pasteurisés
  • Coquillages
  • Contact avec des bovins

Une personne peut-elle transmettre la bactérie ?

Oui, le contact de personne à personne, par des mains mal lavées par exemple, peut être en cause. Elle peut se produire notamment dans les collectivités : garderies, hôpitaux, foyers pour personnes âgées.

Comment se protéger ?

  • Bien cuire la viande et surtout la viande de bœuf hachée
  • Choisir des fromages à pâte pressée cuite (type Emmental, Comté, etc.), les fromages fondus à tartiner et les fromages au lait pasteurisé,
  • Laver fruits et légumes avant de les consommer,
  • Emballer et séparer les aliments crus et les aliments prêts à être consommés,
  • Consommer rapidement les restes alimentaires et les plats cuisinés ;
  • Laver au préalable les ustensiles de cuisine qui ont été en contact avec des aliments crus,
  • Bien nettoyer le plan de travail avant de s’en resservir,
  • Laver ses mains avant de manger et en sortant des toilettes,
  • En cas de diarrhée, quelle qu’en soit la cause, éviter de se baigner dans des lieux de baignades publics et de préparer des repas,
  • Ne pas boire de l’eau non traitée (eau de puits, torrents, etc.) et éviter d’en avaler lors de baignades (lac, étang, etc.).

Trois gestes pour se protéger en cas d’épidémie

En cas de développement de l’épidémie, en plus des mesures de précaution déjà évoquées (faire cuire viandes et coquillages), LaNutrition.fr vous conseille de :

  • Plonger légumes et fruits dans deux bains successifs de permanganate de potassium (0,5 g par litre) comme on le fait encore en Afrique (attention, il y a des précautions d’utilisation). Selon les études que nous avons pu consulter, le permanganate de potassium aurait un effet antiseptique réel sur ces bactéries.
  • Prendre, le temps de l’épidémie, des comprimés de vitamine C (500 mg à 1000 mg/j en doses fractionnées) : nous avons retrouvé des études anciennes montrant que l’acide ascorbique réduit de moitié la virulence des bactéries E.coli à shingatoxines.
  • Prendre des probiotiques, bifidobactéries et lactobacilles, qui apportent elles aussi une protection contre les STEC. On les trouve dans les yaourts, mais pour plus de sécurité et pour des concentrations plus élevées, on optera pour des compléments alimentaires, disponibles en pharmacie, magasins diététiques, sur Internet et sur NutriStore ici.

 

http://www.lanutrition.fr/les-news/3-gestes-pour-se-proteger-des-bacteries-tueuses-escherichia-coli.html

 

 

Comment neutraliser une bactérie tueuse?

Assainir les aliments Bactérie tueuse: les scientifiques piétinent La bactérie Escherichia coli entéro-hémorragique O104-H4 a déjà fait 18 morts en Europe, principalement en Allemagne, pays qui…

Pour lire la suite cliquez ici

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Santé
commenter cet article

commentaires

Neokrome 07/06/2011 12:16



Bonjour,


Regardez donc ce graphique ==>http://2.bp.blogspot.com/-KQad9wQJT8A/TetJ_wrhYmI/AAAAAAAAB4Q/hdsDUogleww/s1600/ehec-faelle.png

Sur le graphique ci-dessus, le nombre de cas eceh en Allemagne depuis 2001. Quand au nombre de complications, il est variable à souhait: Les cas de syndrome hémolytique atteignent 56% dans le cas
de traitements aux antibiotiques, contre seulement 8% sans antibiotiques. Des morts, il y en a tous les ans, et pas seulement en Allemagne, évidemment.



Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche