Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 05:50

Les tirs d’artillerie des Nord-Coréens sur leurs voisins du Sud ce mercredi 23 novembre semblent être l’incident militaire le plus grave de ces dernières années dans cette région. Le monde entier retient son souffle de crainte d’une grave dégringolade militaire qui pourrait faire tache d’huile. En Israël et dans les pays arabes du Moyen-Orient plus particulièrement, on est à l’affut des réactions occidentales à cette crise qui sous beaucoup d’aspects pourrait être la répétition générale d’une confrontation entre l’Etat d’Israël qui est l’allié de la Corée du Sud, et les alliés de la Corée du Nord que sont l’Iran et la Syrie.

Le Premier ministre japonais, M. Naoto Kan, a téléphoné mercredi 23 novembre au Président des Etats-Unis. Il a pressé ce dernier à ce que les Etats-Unis, la Corée du Sud et le Japon ripostent militairement à l’agression nord-coréenne sur l’île sud-coréenne de Yeongpeyong. De même, le Premier ministre du Japon a demandé la réunion d’une session extraordinaire d’urgence du Conseil de sécurité. M. Naoto Kan a également téléphoné au président de la Corée du Sud, M. Lee Myung-bak pour lui soumettre la même requête.


Au même moment, la 7ème Flotte américaine dont le Quartier Général se trouve dans l’île japonaise de Yokosuka, a été mise en état d’alerte maximale. D’autres forces de la Marine américaine ont été mises en état d’alerte, notamment le porte-avions USS George Washington escorté par d’autres bâtiments de guerre dans la Mer Jaune. Ces navires de l’US Navy couvrent et participent au  grand exercice conjoint des Sud-Coréens et des Américains qui a débuté mardi 22 novembre. 70 000 militaires sud-coréens participent à cette manœuvre. D’autre part, 28 000 militaires américains ainsi que leurs forces aériennes et maritimes déployés en Corée du Sud ont été mis en état d’alerte.


De son côté Pyongyang perçoit cet exercice conjoint américano sud-coréen comme une menace directe à son encontre.


Le Premier ministre du Japon, Naoto Kan, a confié à ses proches qu’il est inconcevable que durant les huit derniers mois, la Corée du Nord a perpétué deux agressions sur la Corée du Sud sans qu’il n’y ait aucune riposte. Le 26 mars 2010, une torpille nord-coréenne a fait couler une corvette sud-coréenne, le Cheonan. Quarante-six marins sud-coréen ont alors été tués.


Si le Président Obama décide ne pas agréer à la requête du Premier ministre japonais alors que des forces américaines considérables sont proches de l’île sud-coréenne attaquée, cela signifie que Washington préfère esquiver une confrontation militaire, même limitée, avec Pyongyang. Par conséquent, les promesses d’Obama de déployer un bouclier militaire sur la Corée du Sud et sur le Japon en cas d’agression nord-coréenne, ne seraient d’aucune valeur si tel était le cas.


Une telle décision du Président Obama aura des conséquences directes sur l’amplitude de la détermination et de la menace militaire que Washington serait prêt à exercer sur la République islamique iranienne. Si le leadership iranien constate que le Président Obama n’exploite pas son potentiel militaire face à Pyongyang, il en tirera les conclusions quant à la détermination américaine d’intervenir dans le Golfe persique et au Moyen-Orient.


La tension militaire a monté ces derniers jours entre les deux Corées lorsque des sources américaines ont dévoilé des informations sur une nouvelle installation nord-coréenne d’enrichissement d’uranium et sur les craintes de voir Pyongyang renouveler sa production d’armement nucléaire.


Alors que le Premier ministre israélien est pris sous le rouleau compresseur des pressions de Washington au sujet de la construction à Jérusalem et en Judée-Samarie, les hésitations d’Obama n’échappent aucunement. D’autant que l’axe du mal passant par Pyongyang est en ligne directe avec Damas et Téhéran, et d’autre part, il y a par conséquent alliance stratégique de facto  entre Jérusalem et Séoul. Le Premier ministre Netanyahou a déclaré que le monde fait l’objet de menaces de la part de pays irresponsables et que ce n’est qu’une question de temps jusqu’à ce que l’agressivité de la Corée du Nord ne se concrétise. Ces propos du Premier ministre israélien ont été prononcés lors de sa visite à IAI (Industrie Aéronautique d’Israël)

 

http://www.juif.org/go-news-141170.php

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche