Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 12:44

Trader Noé – Analyse du 20 janvier 2012

L’EURUSD n’étant pas parvenu à casser le support des 1.26, le rebond technique a été efficace et le cours s’est dirigé vers la première résistance de 1.2870. Les prochaines résistances sont à 1.3120 et éventuellement 1.34.
Ce rebond ne changera absolument rien à la tendance de fond qui reste baissière. Le cours se dirigera vers 1.235-1.15-1-0.9

De même la BCE prête de l’argent aux banques afin que celles-ci rachètent la dette !
C’est le serpent qui se mange la queue, histoire de gagner un peu de temps, rien de plus.

Cette remontée des indices, purement technique, évoquée depuis Noël, ne changera rien au programme: la tendance de fond restera baissière.

Dans nos analyses, nous parlons de la tendance principale, baissière avec 1700 points comme objectifs et nous intégrons également des analyses à court et moyen terme, entre autre la remontée que nous avons eu dernièrement.

Il suffit de lire et de suivre nos points. A lire certains commentaires certains souhaiteraient tout de suite avoir un CAC 40 à 1700 points. Pourtant nous avions bien précisé la tendance de fond sur 2012-2013.

Pour information, nous décalons les supports car certains sont obliques et comme le marché monte techniquement (actuellement), le support court terme peut monter également.

Le scénario ne bouge pas pour l’instant, tant que l’indice E-mini SP 500 reste au-dessus des 1285 points, nous restons dans le rebond technique et nous surveillerons les résistances 1315-1340 et 1400 points.

De même pour l’indice Future CAC 40, nous surveillerons les résistances 3430-3480 points.

Si vous reprenez notre scénario de début janvier, nous avions pensé à une dégradation à proximité des 3500 points pour donner de l’amplification au mouvement baissier.

Or l’agence S&P a dégradé plusieurs pays la semaine dernière !

Comme le Vatican l’évoquait, “vos notations sont en avance par rapport au calendrier et par rapport aux marchés” !

Auriez-vous prévu une double dégradation ? D’où le terme utilisé “perspective négative” ?

 
64 Comments

Publié par le 20 janvier 2012 dans Non classé

 

La perestroïka de la BCE et l’art de l’illusion

Les médias parlent beaucoup des banques privées impliquées dans le problème des dettes souveraines grecques. On a tendance à oublier le fait que la Banque centrale européenne possède, elle aussi, une quantité non négligeable de ces obligations grecques. En réalité, depuis mai 2010, la BCE en a absorbé environ 50 à 55 milliards d’euros. Car quelque chose a bien changé depuis l’arrivée de Mario Draghi. Ce changement explique d’ailleurs la tenue des indices boursiers européens.

Sans le dire, la BCE fait tourner la planche à billets. L’arrivée de Mario Draghi et sa perestroïka au sein de la BCE ne sont, bien évidemment, absolument pas du goût des Allemands. La BCE distribue de l’argent aux banques privées qui achètent des obligations (qui deviendront pourries) sur des échéances courtes à des Etats en difficulté. Cela permet de freiner la tension sur les taux courts, mais la photographie des taux longs n’est pas aussi idyllique. Cela fait aussi plaisir à certains hommes politiques qui bénéficient de taux moins forts qu’avant une dégradation faite par une agence de notation… Mais tout cela n’est que montage court terme.

Les banquiers privés ne sont pas fous et savent pertinemment que nous sommes en sursis. On ne fait que décaler la catastrophe financière de quelques semaines. Ce changement s’est particulièrement opéré vers la période de Noël, ce que Trader Noé laissait à entendre en parlant des 3300 et 3400 pour le CAC40 et de la remontée probable du SP500. Depuis ? L’argent coule dans un trou sans fond.

Si les banquiers centraux européens ont décidé de passer outre (sans le dire) les propres règles qu’ils s’étaient imposées, ils refusent cependant de participer à la restructuration volontaire de la dette grecque, dans laquelle sont actuellement engagés les investisseurs privés et qui pourrait se traduire pour ces derniers par une perte de 50% voire 60% de leurs investissements. On appréciera…
Pourquoi ? Parce que personne n’a le désir d’échanger les titres grecs contre de nouvelles obligations d’une durée très supérieure (jusqu’à 30 ans) et avec des taux inférieurs, de 5% ou 6%. Cela signifie clairement une perte sèche ! Et, en général, les banquiers n’aiment pas ça. On est donc dans la gestion au jour le jour sans aucune perspective de stabilité fondamentale.

Il est intéressant tout de même de rappeler qu’au début de cette affaire, en octobre 2010, Jean-Claude Trichet (alors président de la BCE) s’y était opposé de façon catégorique. Lorsque, à Deauville, Angela Merkel et Nicolas Sarkozy se sont mis d’accord, il a parlé de « bêtise » et il a eu raison. Il est bien vrai que cet accord a eu pour conséquence de mettre à mal l’Italie et l’Espagne par la suite.

La BCE refuse donc de participer à la table des négociations entre le gouvernement grec et ses créanciers, alors qu’elle est pourtant en première ligne. Elle refuse d’entendre parler de restructuration. Ce qui se comprend d’une certaine façon : cela voudrait dire alors qu’elle “pénalise indirectement les autres pays de la zone euro dont elle a acheté des tires sur le marché secondaire… une broutille de 200 milliards d’euros au total, dont une part importante de l’Etat italien et de l’Espagne”.
En refusant de reconnaître des pertes d’au moins 20 milliards d’euros sur ses obligations grecques, la BCE ne veut tout bonnement pas tendre la main et demander la quête aux Etats qui colmatent déjà (donc les contribuables) les pertes des banquiers quand ils jouent au casino de la bourse des produits made un USA et font des pertes abyssales.
A force de s’enfoncer dans la magouille, il arrivera bien un moment où la BCE devra faire état de son stock d’or afin de montrer au Marché qu’elle est « crédible ».  Là, les choses pourraient devenir plus intéressantes.

Dernières nouvelles sur la Grèce et ses créanciers.

 
7 Comments

Publié par le 20 janvier 2012 dans Non classé

 

Un beau moment de détente

 
14 Comments

Publié par le 20 janvier 2012 dans Non classé

 

Le nouveau site des éditions Delacroix – LIESI est en ligne

Vous pouvez vous abonner à la lettre d’Informations Économiques Stratégiques Internationales ici

 
43 Comments

Publié par le 19 janvier 2012 dans Non classé

 

Euro-Dollar

Par Menthalo – Si on considère l’ancien canal baissier, matérialisé en mauve, on voit que les cours ont franchi sa limite supérieure, ce matin.
Cela aurait pu montrer le départ du rallye haussier, que j’espérais…
(un “rallye haussier” est une vague de hausse dans un marché baissier)
.. Mais en regardant le graphe de plus près, on voit que le 14 décembre dernier, l’axe du canal a pivoté (partie jaune).
Aucune des mèches basses des bougies de janvier n’ont été s’appuyer sur la limite basse. Aucune. Les traders attendaient-ils un retournement ?
En reliant toutes ces mèches basses, on obtient une nouvelle limite basse, et en traçant une parallèle, on s’aperçoit que les 3 dernières mèches hautes butent sur cette parallèle. Un nouveau canal s’est donc formé, dont la pente est moins prononcée.
Les cours, ce matin, viennent de toucher la limite haute et ont immédiatement reflué. Alors jambe de baisse devant nous ?
Si on regarde les cours en Hebdomadaire, la chute continue depuis le 27 octobre nécessite une respiration.
Les programmes informatiques des robots-traders sont nourris de la suite de Fibonacci, nous devrions avoir a minima un retracement de cette baisse de 23,6% qui ramènerait brièvement les cours vers les 1,30… SG Global Research évoque même la possibilité d’un retracement de 38,2%  vers les 1,32.
Quand on voit la violence de l’attaque de S&P et de Fitch, cette belle bougie verte leur fait un pied de nez.
On voit sur ce graphe hebdo, que la bougie verte, s’appuie sur le bas du canal … ET sur un support, qui avait permis la hausse de septembre 2010.
Nous allons donc peut être pouvoir respirer un peu…
Cette pause dans la chute de l’Euro a peut être quelque chose à voir avec les 1.000.000.000.000 d’Euros évoqués par le FMI.
Ces Banquiers centraux croient avoir l’extraordinaire faculté de créer un Millier de Milliards d’Euros ex nihilo, Credit Suisse parle même de 10 Trillions ….
Quels magiciens !
Quel dommage que Christine Lagarde n’ait pas eu ces talents d’illusionniste, quand elle était Ministre des Finances de la France !
Pour ne pas donner trop dans le simplisme, la Fed a déjà ouvert un Swap de 600 B$ à la BCE, pour sauver les banques européennes… le FMI ne viendrait que compléter.
Quoiqu’il en soit, la hausse de l’Euro face au Dollar, qui faiblit relativement, donne de l’air aux Métaux Précieux, qui ont apparemment de la marge à la hausse.
L’Argent, a percé l’oblique baissière la semaine dernière et est revenu s’appuyer sur le support vert, qui soutient la hausse depuis 2009. Par petites vagues successives, le Silver s’approche des 31$… Sauf catastrophe, les cours devraient se rapprocher du haut du canal baissier vers 36$, pour former une correction en “W” similaire à celle de l’or.
Plus le FMI, la Fed et la BCE créeront des Trillions de Dollars ou d’Euros, moins cette monnaie électronique n’aura de valeur… et plus les Métaux Précieux se valoriseront.
Souhaitons donc qu’ils réussissent leur nouveau tour de passe-passe, pour transformer les obligations pourries de toutes les nations en papier-toilette de luxe  SGDG…
(Hélas  cela se fera avec la Garantie Des Gouvernements, et c’est là où le bas blesse.)
S’ils échouaient dans leur entreprise, nous assisterions à l’Armagueddon des banques de la Planète, ce qui n’est pas souhaitable à CT.
Espérons qu’ils réussissent à bien cacher la poussière sous le tapis pour quelques mois encore.
Souvenez vous que le Cartel avait annoncé par l’entremise de Lindsey Williams, qu’ils allaient augmenter massivement la dette des nations.
Depuis, Obama a demandé une rallonge massive au plafond de la dette et le tandem FMI-BCE cherche à équilibrer de ce côté-ci de la mare.
Pas étonnant que la Russie ait vendu la moitié de ses Obligations du Trésor Américain.
En résumé… j’attends une jambe de hausse Or et Ag à CT.
Nous verrons bien combien de temps durera cette éclaircie, alors ne boudons pas notre plaisir.
 
21 Comments

Publié par le 19 janvier 2012 dans Non classé

 

Trader Noé – Analyse de l’EURUSD et prudence sur le dossier Grèce/Crédit Agricole

Concernant l’EURUSD proposé à la vente à 1.415, la tendance de fond reste baissière. Une résistance importante se situe à 1.2880-1.29. Le support des 1.26 était important mais ne tiendra pas longtemps.
Sa rupture déclenchera une nouvelle chute vers 1.235-1.1. Ensuite nous pourrons imaginer cette année un départ successif quittant la zone euro  !
La rupture des 0.95-0.9 déclencherait une nouvelle accélération vers 0.6.

C’est clair, les dégradations des Etats, feront monter les taux d’intérêts (CDS) rendant le remboursement des dettes très difficile. Les mois de mars/avril pourraient être très importants pour la Grèce. Un échec des négociations nous inciterait à surveiller les banques (Unicredit, etc…). Déclenchement en série des CDS.

Un petit graphique qui en dit long et vient conforter ce qu’annonce Trader Noé/LIESI.

 
5 Comments

Publié par le 19 janvier 2012 dans Non classé

 

La Fed sous pression

Par Menthalo – Voilà deux graphes qui parlent d’eux mêmes et évoquent le problème de la Fed.
Le premier montre que la Chine, malgré ses excédents commerciaux, continue à diminuer sa position en Obligations du Trésor américain.
Le graphe est trompeur, puisque la Chine n’est passée de 1175,3 B$ en octobre 2010 à 1132,6 B$ en novembre 2011.
La Russie pour sa part a diminué par deux ses US T-Bonds passant de 176 B$ à 80 B$.
Pour d’autres raisons,  le Japon est passé de 1038 B$ à 875 B$ sur la même période (contrecoup des pertes industrielles de  Fukushima).
La GB de 428 B$ à 242 B$,  du fait de la violente récession de son économie… il faut bien trouver du cash quelque part.
La Fed est obligée de racheter les Obligations américaines en sous-main, qui viennent s’accumuler dans son bilan, qui gonfle dangereusement.
 
7 Comments

Publié par le 19 janvier 2012 dans Non classé

 

Comment les médias poussent à la guerre

 
37 Comments

Publié par le 19 janvier 2012 dans Non classé

 

Trader Noé – Allo ? ….A l’eau ? Qui est là ?

En espérant que cela ne soit qu’une fiction, nous surveillerons de très près le titre France Telecom. Tant que le cours évolue sous le niveau des 11.5 la tendance de fond reste baissière et une accélération pourrait se produire vers 11 euros. Sous les 11 euros, nous surveillerions les prochains supports 10 et 6 euros.

Nous trouverons une similitude avec le titre EDF proposé en alerte dernièrement… juste avant l’annonce de S&P…
Est ce que le grand méchant loup annoncera quelque chose sur France Telecom ? A suivre.

Pour EDF, nous surveillerons très attentivement le support des 17.4 euros !
Sous ce niveau, une accélération pourrait s’enclencher, tout comme celle de la période mai-juin. (On a vu la suite cet été).

Pour l’indice E-mini SP 500, la prochaine résistance à franchir pour voir une petite évolution est le niveau des 1310 points. Tant que le cours évolue au-dessus de la zone des 1275-1280, il n’y a pas d’inquiétude à avoir. Pour rappel il s’agit simplement d’un rebond technique.

 
28 Comments

Publié par le 19 janvier 2012 dans Non classé

 

Quand on aime on ne compte pas

Un récent sondage (Harris Interactive) vient d’être publié sur la manière dont les Français perçoivent la dégradation de la note de la dette française par l’agence US Standard and Poor’s.
« Une majorité de Français juge que la perte du triple A de la France est imputable à la crise mais aussi à la politique de Nicolas Sarkozy et de son gouvernement ».

Toutefois, le président de la République (qui a plus d’un million de chômeurs à son actif)” est considéré comme le candidat le plus apte des candidats, déclarés ou non, à l’Elysée, pour sortir le pays de la crise”. Qui a dit que les Français étaient des veaux ?

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche