Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 04:35

http://www.leparisien.fr/faits-divers/nouvelles-expulsions-de-roms-27-08-2010-1044481.php

 

La peste ou le choléra.

La réaction du commissaire européen à l’encontre de la politique du gouvernement de Nicolas Sarkozy, concernant les Roms

 

Vous trouverez ci-dessous un article écrit par Jean Lévy du Comité Valmy, concernant la polémique sur les directives concernant l'expulsion des roms. Ce texte officiel écrit par le chef de cabinet de Brice Hortefeux, approuvé par les ministres de l'intérieur et de l'immigration, donc par Nicolas Sarkozy, met en avant des critères ethniques pour la reconduite dans les pays d'origine.

 

Ce texte est contraire à notre socle commun républicain, il est instrumentalisé par l'Elysée pour retrouver un meilleur socle sondagier. Dans ces moments de crise économique et sociale, mettre en avant ces bas instincts qui ont déjà permis l'installation de la peste brune dans notre pays, me parait extrêmement dangereux et condamnable.


Pour autant, se réfugier dans la bien-pensance en ignorant la réalité des problèmes qui ont permis cette proximité avec la droite extrême, me semble tout autant dangereux. Les média complaisants ne cessent d'évoquer la remontée dans les sondages du locataire actuel de l'Elysée. Ils vont même jusqu'à développer l'idée que Sarkozy retrouve une légitimité auprès des nonistes de 2005. Pour la énième fois, ces faiseurs d'opinion discréditent le vote du peuple français dans sa volonté de dénoncer l'ultralibéralisme, incarné dans la construction européenne actuelle. Selon ces serviteurs du grand capital, la souveraineté populaire est synonyme de nationalisme belliqueux. Pour eux, le bien, la justice, les droits de l'homme, la liberté, la démocratie, et tous les principes généraux et généreux qui fondent notre vivre ensemble sont heureusement protégés par le pouvoir supranational européen. L'indignation de Viviane Reding, marquerait au fer rouge la volonté du peuple de se réapproprier son destin. Le manichéisme réducteur est en marche, le camp du bien est forcément celui de l'Europe libérale qui garantit les libertés fondamentales et en particulier la libre circulation des capitaux et des biens.


On est en droit de se poser la question du pourquoi. Dans une période où l'austérité voulue par les oligarques bruxellois provoque des ravages sociaux importants avec son cortège funèbre de chômage et de pauvreté, la meilleure façon de désamorcer et de discréditer la contestation sociale grandissante devant la casse de tous les acquis sociaux, pourrait être d'habiller le peuple des oripeaux du nationalisme haineux.

 

Le choix binaire entre, la nation forcément repliée sur elle-même et xénophobe, et la construction européenne ultralibérale et fer de lance de la mondialisation, semble être le créneau choisi par le grand capital pour enrayer la colère qui vient. Il lui est alors facile d'assimiler la soif de justice et d'égalité réclamée par le mouvement social, à la boue nauséabonde remuée par le pouvoir en place. Pour eux le discours basique est bien en place. Le bien est associé à la mondialisation ultralibérale et le mal assimilé à l'indépendance nationale, à la souveraineté populaire, en bref à la République française.

Pour éviter de tomber dans le piège, il faut déconstruire les deux approches, celle de l'Elysée et celle de la commission européenne.

  

  

http://www.comite-valmy.org/spip.php?article846

  

Dans le lien ci-dessous, vous trouverez le point de vue de Luc Boltansky.

  

Merci Lucien pour cet envoi

 

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Alerte - danger ! - SOS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche