Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2012 5 29 /06 /juin /2012 01:42

Députés représentants les Français de l'étranger: le triple échec

Posted: 28 Jun 2012 01:43 PM PDT

A vec 8 circonscriptions remportées sur 11 par le PS et son allié les Verts, on peut dire que les premières élections législatives organisées pour désigner les députés représentants les Français installés à l'étranger ont été une large victoire pour la gauche. Oubliées les accusations lancées contre l'UMP d'un "TPLD" (Tout pour le droite) avec des circonscriptions taillées sur mesure acquises d'avance.
Feedback rapide sur un article que j'ai écrit il y a presque un an, Députés de l'étranger: Victoire acquise d'avance pour l'UMP? où je montrais, chiffres à l'appui, qu'un tsunami de la gauche était possible. J'avais pronostiqué qu'en cas de victoire du candidat socialiste (les primaires socialistes n'avaient pas encore été organisées) avec 54% des voix le PS emporterait 8 circonscriptions contre 3 pour la droite. Finalement il n'aura suffit que de 52% pour atteindre ce but. Pour être plus précis le PS a remporté 7 sièges et son allié EEL l'Amérique latine (à cette époque PS et Verts étaient toujours en pleines négociation pour les législatives).

Un triple échec
D'abord un échec pour la démocratie. Avec un taux de participation, pour ces nouvelles élections des Français de l'étranger, au premier tour de 20,9 %  et au second de 20,6 % contre respectivement 57,2 %  et 55,4% pour la France entière et alors qu'on sait bien que de très nombreux Français installés hors de France ne s'enregistrent même pas auprès  des autorités consulaires. Ainsi donc on peut évaluer au doigt mouillé que 90% de électeurs potentiels ne se sont exprimés.
Comment expliquer cette faible participation? Loin des yeux donc forcément loin du cœur. Un Français installé à l'étranger peut voir en la personne du Président de la république le visage qui porte la voix de la France et qui le représente mais l'identification et la motivation est moins évidente quand il s'agit d'un candidat obscure et souvent parachuté dans pays qu'il ne connait pas, qui n'a aucune expérience d'expatriation et qui ne vous parle que des frais de scolarité de vos enfants alors que ceux-ci  sont pris en charge par la boite qui vous a détaché ou qu'ils sont scolarisés dans les mêmes écoles que les indigènes (rire).

Un échec technologique. Environ 76% des Français avaient un accès à internet en 2011, on peut supposer que ce taux est plus élevé chez les Français vivant à l'étranger. Par contre des bureaux de vote au coin de sa rue sont beaucoup plus rare qu'en on vit au Brésil ou en Sibérie. Si il y a une seule élection où l’organisation du vote électronique est un évidence c'est bien celle concernant ces Français vivant loin de la métropole. Malheureusement cette élection qui a été l'occasion de tester en grandeur nature le vote par internet a été un fiasco. Le coupable? La dernière version de Java qui provoque ce message sur les pc lorsque de nombreux électeurs se sont connectés sur le site du ministère des affaires étrangères; "Les certificats fournis ne forment pas une chaîne de certificats". C'est du latin pour vous? pour moi aussi. Ce que je sais c'est qu'à titre personnel je déteste Java qui fait trop souvent planter mon pc et qu'on m'a toujours dit qu'il fallait avoir des logiciels à jour sur sa machine si on ne voulait pas avoir de problème. Les concepteurs du programme de vote ne connaissaient peut-être pas cette règle.

Echec électoral de la droite. Si se présenter avec une étiquette UMP sur le front dans une cirsconscriotion où l'ancien président a fait un carton,n'offre plus la certitude de se faire élire, mais où va-t-on? Je vais prendre trois exemples qui m'ont le plus marqués.
La 8ème circonscription (Israël, Italie, Grèce, Turquie...) qui a voté à 63% pour N. Sarkozy au second tour de la présidentielle et qui est cueillit par Daphna Poznanski-Benhamou avec 56% des voix! L'explication tient selon moi à la réputation pro-israélienne de N. Sarkozy qui a séduit de nombreux électeurs juifs vivant en Israël, électeurs qui sont simplement revenu à leur sensibilité politique d'origine aux législatives.
Autre cas symbolique, la 1ère circonscription - Canada et Usa - (53,6% pour N. Sarkozy au second tour), où même une chèvre avec l'étiquette UMP aurait été élu, échappe à Frédéric Lefebvre. le pays du dollar et du capitalisme se choisit une socialiste! Placer un mec qui ne parle pas l’anglais, américanophobe  et ennemi déclaré d'internet au pays d'internet c'était vraiment tendre le bâton pour se faire battre. En parlant de bâton, on peut aussi y voir un retour de bâton. Lefebvre avait fait partie de ces élus de droite qui s'étaient félicités de l'élection de Barack Obama au seul motif que celui-ci était noir. La candidate socialiste élue étant originaire de la Réunion, on peut donc dire que les électeurs français vivant aux USA ont reçu le message 5 sur 5.

Une participation ridicule et un coût d'organisation extrêmement élevé ( 700.000 euros par députés selon le quai d'Orsay, cinq fois plus qu'un député en France) nous interpellent sur la pertinence de ce scrutin. Ne serait-il pas plus judicieux que ces Français soient rattachés à la dernière circonscription française où ils ont été inscrit? Pas sûr que cette idée fasse sont chemin au gouvernement ou au parti socialiste puisque maintenant la gauche s'est réconciliée avec cet électorats qui n'était à ses yeux, il y a encore quelques mois, que des émigrés fiscaux dont il fallait retirer la nationalité française si ils refusaient de payer l'impôt en France. Ils ont bien voté donc ils pourront garder leurs députés.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche