Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 03:42
Jeudi 18 novembre 2010 4 18 /11 /2010 11:11

" Dans une société fondée sur le pouvoir de l'argent, tandis que quelques poignées de riches ne savent être que des parasites, il ne peut y avoir de "liberté" réelle et véritable. " Vladimir Illitch Oulianov

  http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/      parasites by AlMaNeGrA" PARASITES " par AIMaNeGrA       

 

DEUX TEXTES POUR COMPRENDRE

QUE LA FIN  D'UN (DU) MONDE

      EST DEJA BIEN ENCLENCHEE…

 

DES CHIFFRES INDISPENSABLES A CONNAITRE POUR LA

COMPREHENSION de notre SYSTEME ECONOMIQUE ULTRA

LIBERAL au SERVICE d’une MINORITE de FORTUNES.

(10 à 15 mille familles françaises)

 

Nous allons travailler deux ans de plus, ou attendre deux années de

plus avant de toucher notre retraite car il faut éponger le déficit des

retraites et dela sécurité sociale qui s’est creusé au fil des ans,

sur plusieurs décennies. C’est ce que nous explique la France

d’en haut.

 

Comparons les chiffres : Le déficit des retraites grossit actuellement

de 5 milliards par an :

il se monte en 2010 à 32 milliards d’euros.

Le trou abyssal de la sécurité sociale  est en 2010 de : 22 milliards

d’euros.

Additionnons ces deux chiffres et comparons

Déficit des retraites et de la sécu confondus 32 milliards + 22 milliards

=   54 milliards sur plusieurs dizaines d’années

 

1) EVASION FISCALE (Les soutiens de Sarko : Johnny Hallyday,

Madame Bettencourt,   Alain Delon, grands sportifs, etc.) Elle est

estimée aux alentours de :

50 milliards d’euros  par an.

 

2) BOURSE : Les dividendes  versés aux actionnaires chaque année est :

167 milliards  d’euros

 

3) LES GROSSES FORTUNES FRANCAISES:

1ère fortune française : Monsieur Bernard Arnault (LVMH) 22,760 milliards

d’euros  (22 760 000 000 €)

Son salaire est de 3,9 millions d’euros par an soit 10 684€ par jour sur 365

jours

2 èmefortune française : M Mulliez (Auchan)

19 milliard d’euros (19 000 000 000 €)

3 ème fortune française : Madame Bettencourt (l’Oréal) : 16 à 17 milliards

d’euros  (16 500 000 000 €.)

Bouclier fiscal : Madame Bettencourt a reçu un chèque du fisc de 30 millions

d’euros en 2008. (Soit 2 500 années de SMIC)

Les 3 plus grosses fortunes françaises représentent donc à elles seules bien plus

que le trou des retraites et de la sécurité sociale réunis. 22,7 + 19  + 16,5  =

58,2 milliards d’euros

 

Des millions de salariés vont devoir travailler deux ans de plus, ou attendre

deux ans de plus pour toucher leur retraite, alors que les 3 personnes les plus

riches de France pourraient régler ce déficit. Il leur resterait encore, presque

2 milliards d’euros chacun…sans compter que :

Les 500 plus grosses fortunes françaises représentent la coquette somme de : 241

milliards d’euros

 

4) LES NICHES FISCALES :

 Il y a 400 niches fiscales qui représentent 75 milliards d’euros par an de

manque à  gagner pour l’état. Ces niches fiscales ne profitent évidemment pas,

aux couches les plus défavorisées.

 

5) LES NICHES SOCIALES :

L’exonération des cotisations patronales accordées aux grands groupes du

CAC-40 atteint à elle seule : 32 milliards d’euros par an (Le fameux trou

des retraites)

 

6) LES SCANDALES FINANCIERS :

Le trader Jérôme Kerviel a joué en bourse pour la SOCIETE GENERALE

disposant de la somme faramineuse de : 49 milliard d’euros.

La somme d’argent perdue par le trader s’élève à  4,9 milliards d’euros.

(Le déficit des retraites sur une année)

Le scandale du CREDIT LYONNAIS avait déjà coûté au contribuable français,

sous la gauche plus de 16 milliards d’euros (L’équivalent du trou de la sécu

à l’époque, qui s’est creusé depuis)

 

7) INJUSTICE : Les gains générés par l’argent placé en bourse sont taxés à : 18%
   La taxation du travail est en moyenne de 42%

 

8) PARADIS FISCAUX :

Les sommes déposées sur la banque Clearstream (Luxembourg) s’élèvent

selon son directeur à :

        9 mille milliards d’euros.

        9 000 milliards d’euros. Soit le budget annuel de la France pendant

23 ans et  demi.

(Budget annuel de la France : 381,4 milliards d’euros en 2009)

       

      Il y a 130 mille transactions financières par jour à la banque Clearstream

(que Messieurs Sarkozy et Villepin connaissent bien).

Le Luxembourg est placé en tant que PARADIS FISCAL européen derrière :

Le Lichtenstein, la Suisse et Monaco…  un océan de richesses

9)    DETOURNEMENT DE L’ARGENT PUBLIC

La construction des autoroutes a été financée par nos impôts.
Les autoroutes devraient donc être un bien public, et profiter au financement

des  retraites et de la sécurité sociale. Le chiffre d’affaire des sociétés

d’autoroutes est  actuellement de : 9 milliards d’euros par an dont 3,2

milliards seulement vont à l’état. Restent 5, 8 milliards

 

Au cours des 25 dernières années, 10 % de la richesse  totale produite en

France,  sont passés de la poche des producteurs (travailleurs, salariés) à

celle des rentiers  (investisseurs, ou spéculateurs), soit la somme faramineuse

de 195 milliards d’euros  par an, qui devrait permettre si elle était restituée

aux travailleurs, de financer :

la sécurité sociale, les retraites, les services publics ainsi que des

augmentations de salaire conséquentes et  l’augmentation des minima sociaux.

 

10) LE TRAIN DE VIE DE NOS DIRIGEANTS POLITIQUES

- Une cafetière à 25 mille euros (Plus de 2 ans de SMIC) dans le jet privé

de N. Sarkozy
- Le voyage de M. Joyandet (secrétaire d’état de N.Sarkozy) en jet privé

116 500 euros

 avec l’argent du contribuable (Près de 10 années de SMIC)

- Monsieur Julien Dray (P.Socialiste) s’achète pour 200 000 euros de

montres de luxe  (près de 17 années de SMIC) Et ces gens osent nous parler

de RIGUEUR et de REDUCTION des DEPENSES PUBLIQUES   

11) DETTE PUBLIQUE :

La dette publique s’élève à : 1 600 milliards soit 26 000 euros par français.

Les intérêts de la dette : 50 milliards par an, soit 136 millions d’euros par

jour sont  reversés aux plus riches : marchés financiers (Banques, assurances,

groupes financiers) et aux grosses fortunes françaises et étrangères.

Nos impôts servent donc à enrichir les plus riches, ceux-là même qui nous demandent

de nous serrer la ceinture, et qui financent et arrosent nos politiciens tout en étant

bien souvent des adeptes de L’EVASION FISCALE.

.

12) BUDGET MILITAIRE DE LA FRANCE (au 3ème rang mondial)

      65 milliards d’euros en 2009

 

LA FAILLITTE DE L’ETAT A ETE PROGRAMMEE PAR LES

GOUVERNEMENTS  LIBERAUX SUCCESSIFS AFIN DE DETRUIRE,

CE QU’ILS APPELLENT  « L’ETAT PROVIDENCE » AVEC

L’OBJECTIF INAVOUE DE TOUT PRIVATISER  POUR QUE PLUS

RIEN DANS LE MONDE N’ECHAPPE AU MARCHE

(SANTEECOLEENSEIGNEMENT - SECURETAITES

SERVICES PUBLICS de l’eau, de la poste, du gaz et de l’électricité etc., etc.)

 

Dans la cinquième nation la plus riche du monde

Dans le troisième pays au monde comptant le plus de millionnaires

il y a : 100 000 SDF

 

Et 8 millions de français qui vivent en dessous du seuil de la pauvreté

(soit moins de  950 euros par mois). Tout en sachant que bon nombre de

Français « vivent » avec seulement 300 € par mois ! NDLR

 

IMPOSONS LE PARTAGE DES RICHESSES et LE RETOUR

A LA SOLIDARITE.

 

Source : Collectifs divers

 

     Boom____by_donjuki.jpg

  " BOOM " par DONJUKI

 

La crise et les « CAC-hâteux » de la Bourse (Réflexions, été 2010)

   

Par Kelly-Eric Guillon

 

Petit rappel…..

Il y eut l’avant crise avant 2008

Il y a eu la présupposée « crise » au second semestre 2008

·       « subprimes » et autres produits financiers véreux

·       Allocation de 720 milliards d’euros aux banques et aux automobilistes (enfin, ne rêvez pas, aux seuls constructeurs) pour empêcher la fuite inexorable des « faillites »….. alors qu’il est « impossible » de sortir 2 milliards pour réduire certaines inégalités sociales (et déjà pour les plus criantes).

Il est vrai que si un pauvre demande l’asile fiscal dans un paradis du même nom (la misère est toujours meilleure sous le soleil …. ), ce sera pour y être voiturier ou groom, enfin larbin au service des riches qui eux aussi y versent leur participation fiscale sur des sommes gagnées au front des fellahs Français en cette lointaine France….

Et il y a, depuis, « l’après crise » (que nous pourrions traduire par « l’âpre crise », tant sa réalité est criante d’échecs cumulés et à venir), qui n’est, en réalité, que les prémices de la crise réelle à venir et où nous verrons que les affirmations de « La garde des sous » (et non celle des sots), ne sont que les annonces paraboliques (donc réservées au Peuple, qui, c’est bien connu, n’y comprend rien, lesdites annonces n’étant décodables que par les « intelligents » qui comprennent qu’il est temps d’engranger ce que l’on peut, avant qu’il n’y ai plus rien à grappiller…. Gouvernants, parlementaires, retraités « missionnés », Cumulards……..), tant la réalité des chiffres est implacable.

 

             La « Woerth-Attitude »

      

            Confusion des genres :

o    Ministre du budget (ayant donc les clés du fric national que nous payons)

o   et trésorier du seul parti qui compte (au « propre » comme au figuré) de la majorité (ayant donc les clés des dépenses partisanes que nous finançons :

§  directement par le financement de la vie politique Française

§  et indirectement, via des associations de soutien des amis de « X », percevant chacune 7 500 € comme l’autorise la loi (excepté que la loi est muette sur le « cumul » de dons de 7 500 € pour la même personne, via des associations « amies » – Hypocrisie des lois*), par le phénomène bien connu des vases communicants, car dans les tuyauteries desdits vases, tout circule,  mieux qu’avec les accords de Schengen – pas seulement les hommes et les marchandises – mais aussi les « idées », les avertissements, les signalement pré-actions, ……. enfin tout ce qui pourrait entraver certaines options et qu’il peut-être « commode » de désamorcer…..)

 

La dette 2009 (à 1 500 milliards) « représenterait » 83,3 % ** du PIB de 2009. (et non du Budget de fonctionnement qui lui est de 350 milliards soit 20% du PIB, PIB évalué à 1 796 milliards)

Imaginons un budget National de 1 000 €. pour faire fonctionner la « Maison France ».

Il faut prévoir déjà prévoir 122,5 € au titre du seul service de la dette (les seuls intérêts, sans le capital) auxquels s’ajoutent les quelques 428,6 € de déficit public (qu’il faut bien payer….. 42,9% du budget). Il reste donc 348,90 €.

Desquels il faut financer l’Europe à raison de 50,92 €.

Et en final, parti de 1 000 € il ne reste que 288 €  (28,8%) pour faire fonctionner l’hexagone là où il faudrait 100 %. On fait moins avec 288 qu’avec 1 000……

Comme dirait Bourvil, dans « le Corniaud » « c’est sûr, cela marche moins bien….. »

Comment croyez vous que les dirigeants y parviennent pour payer quelque chose qui est de 3 fois son budget ?

Il lui faut donc un « endettement supplémentaire » de 712 €.

Conclusion logique, il faut refaire un trou qui s’appellera d’abord « déficit public »*** avant que d’être agrégé aux endettements pour faire ensuite partie de la « dette publique » laquelle augmente proportionnellement à l’incompétence des gouvernants, laquelle va de pair avec le déclin de la société et des valeurs (et pas seulement boursières)…..

Pourquoi ne s’interdit-on pas (les gouvernants) de créer des déficits publics :

·       rien que 150 milliards pour 2010 – du jamais vu,

·       un petit 8,3% du PIB

·       Mais ces 150 milliards ne représentent que 43% du Budget du Pays (qui viennent en plus des sommes faramineuses à sortir pour les seuls intérêts de la dette, vus plus haut

·       Et la dette qu’est-elle exactement dans le flou gouvernemental…… ?

On nous parle de 83,3 % du PIB ce qui donne effectivement 1 500 milliards de dettes, mais le paiement des intérêts représente 2 400 milliards d’euros et donc 136% du PIB….. (la Grèce a explosé pour moins que cela, à 115% de son PIB !)

Mais de façon plus simple la dette ne représente que 4,3 fois le budget annuel maximum national (il ne faudrait que 22 fortunes « Bettencourt » pour l’éponger. Donc place aux très riches….. !)

 

On nous parle de ramener les chiffres, dans les 3 ans à venir, aux normes de Maastricht (dette publique  inférieure ou égale à 60% du PIB – et déficit publique à 3% du PIB). INFAISABLE.

Car cela contraindrait à ramener le budget de l’état de 350 milliards d’euros à 200 milliards d’euros, mais tout en ayant 2 400 milliards de service de dette à payer et plus (puisque cette dernière ne peut aller qu’en augmentant). Qui sait comment faire…. sans saigner le Peuple ?

 

Rappelons que le budget est voté par l’Assemblée Nationale et le Sénat et ce serait donc les parlementaires qui seraient responsables de notre situation financière dramatique, en final.

En somme, nous les payons (chèrement, y compris dans les cumuls d’indemnités et d’avantages) pour qu’ils nous mettent sur la paille….. plus rapidement.

 

Le drame c’est que le prochain président, issu des urnes en 2012, est dores et déjà, quel que soit sa couleur politique dans l’impossibilité d’agir pour enrayer le processus qui nous conduit à la ruine (droite, gauche, ou toute autre).

Qu’il est loin le temps de la clairvoyance d’un Delors, renonçant à se présenter à l’élection pour la raison « qu’il n’aurait le moyen de ses ambitions »

 

Quand à la création échelonnée de la dette…..

 

La France vit à crédit mais beaucoup plus que ses moyens ne le lui permettent de le faire.

·       A raison de 45 milliards de déficits par an, nous en sommes déjà à environ 720 milliards d’euros.

·       Ajoutez y le coût annuel moyen (environ 65 millions euros) de financement de la vie politique (car nos impôts servent à payer la vie des partis, au titre dudit financement. C’est à dire que vous financez l’ensemble des partis, y compris ceux contraires à vos idées) : soit depuis 1988 un total de  1 470 millions.

·       A tout cela vous ajoutez le remboursement des frais de campagne de tous les candidats, pour toutes les élections, ayant obtenu 5% des voix (le remboursement de la dernière présidentielle de 2007 a été de 44 millions pour 64 millions de dépenses « retenues » soit près de 70% des dépenses, dépenses et remboursements, sur lesquels nous n’avons aucun droit de regard, même s’il s’agit des fonds publics !)

·       Et bien entendu il ne faut pas oublier les augmentations de revenus que se votent les parlementaires, ainsi que ceux des Ministres et autres, sans oublier les avantages auto votés et/ou auto acceptés (indemnisations des « députés – chômeurs » pendant 5 ans, même si dégressif et consistant à un « différentiel » avec les salaires des nouvelles « activités » de la vie civile et les indemnités parlementaires coûte,nt depuis 2007, 10 millions par an pour les 161 députés n’ayant pas été réélus…..

Nous en sommes déjà à environ 722 milliards d’euros (un tout petit 45% de la dette totale) pris sur nos impôts nationaux

Les déficits publics des structures de la décentralisation  (Région, département, intercommunalités, Communes) sont « couverts » par l’état avec ses recettes (= nos impôts). Souvenons nous de plus, que nous payons, malgré tout et en plus, ce que l’on appelle dans notre jargon « pipel », les « impôts locaux »…..

Et vous découvrez ainsi l’origine de plus de la moitié de la fameuse dette publique qui nous « bouffe » notre avenir et celui de nos enfants et petits enfants…. et nous empêche toute sortie de crise, exceptée, celle, qui de tous temps règle tout et a toujours fait ses preuves, la Guerre qui se prépare déjà et à côté de laquelle celles depuis 70 seront des gueguerres d’opérettes ! (il n’y a pas de mouvement d’escadre américano-israëlienne vers le golfe persique sans but déterminé….. et prémédité, comme actuellement...)

 

                 Kelly-Eric Guillon

 

                Sources :

       CNCCFP (IX et Xème rapports d’activités)

       Divers sites parlant de la vie politico financière

       Analyses géopolitiques 

Surtout ne pas rater ceci : http://dl.free.fr/getfile.pl?file=/kCOZOwqU

 

  http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/

Partager cet article

commentaires

Farwin_kayser 20/11/2010 12:53



" Voulez-vous avoir un débat avec François Asselineau? "

http://forums.france3.fr/ce-soir-ou-jamais/Vos-suggestions-de-themes/asselineau-francois-inviter-sujet_1055_1.htm#t6725

A Diffuser SVP :)



Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche