Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 03:38

 

 

Voici donc le 4e episode de la chronique des banksters, du FMI et de l'Union Européenne. Là vous allez voir pendant que les médias vous parlent de neige, d'autres tranquillement dans leur coin préparent de belles saloperies.

J'ai très récemment vu le film Wallstreet 2 , qui raconte de façon romancée les coups de pute de Goldman Sachs contre Lehman Brothers en 2008 ce qui a lancé "la crise des subprimes". Tout ça coup d'achat à découvert avec ou sans fond, le troll qui a défendu les hedge fund méditera après avoir vu de film ou on reconnait tout le monde… :

 

 

 

 

WALL STREET 2 : BANDE-ANNONCE HD VOST 
envoyé par baryla . - Regardez des web séries et des films. 

Tout le fim se résume en une phrase, le secteur financier à pris les états en otage en leur disant "Aidez nous , oubliez nos saloperies ou nous VOUS suiciderons"

Ne rigolez pas trop, par ce que d'après certains nous (oui nous la France) sommes la prochaine cible des spéculateurs , vous savez ces marchés qu'il faut satisfaire alors qu'il faudrait tout simplement les abattre :

"France will be next on the list of eurozone countries to be attacked by bond investors worried about soaring sovereign debt levels, said the chief executive of the London Stock Exchange. “France’s time is up next,” said Xavier Rolet ... My view is that the markets are not prepared to finance it any more unless there is serious, structural reform. No one, not even France, can hide anymore.”"

Ce n'est pas pour faire du FRIC uniquement, ils veulent des réformes structurelles plus fortes .. pour en gagner encore plus ensuite via leurs complices, pour que la chose publique soit vendue à vil prix et qu'en retour ça génère des dividendes, bonus et autres primes pour le top 1%. C'est le retour à la féodalité qui nous guette. Soyez en sûrs.

D'ailleurs ce petit con de Baroin n'a pas loupé  l'occasion. la RGPP salope tout, mais on continue de plus belle. Le même Baroin doit fantasmer sur la façon de faire travailler  les gens gratuitement (billet) ou presque comme les UK.

Demandez vous dans quel but assiste-t-on a de telles sorties de ministres de la République ? Tout simplement pour que ces pitres puissent comme Lagarde fanfaronner devant la presse "économique" ou des experts et autres adeptes de diners en ville ou réunions à la con: regardez nous avons fait travailler ces fainéants de chômeurs et de français moins cher que les chinois.

Vous pensez que ce n'est pas possible ? la CGPME assisté par pole-emploi invente la période d'essai avec formation payée moins cher que le RSA  pour .. satisfaire le patronat avec publicité grotesque qui passe sur les chaînes d'infos entre deux publicités pour crédit revolving finançant les cadeaux de Noel. Ca existe, et on m'a proposé des trucs comme ça, oui , payé 500 euros par mois en formation dans une entreprise alors que j'ai formé des formateurs au métier qu'on voulait me re-apprendre. Le monde à l'envers je vous le dit.

Baroin doit penser que tout ça c'est bien, c'est moderne et expérimental. C'est le nouveau wordinng des adeptes de TINA : on expérimente et ni vu ni connu on t'embrouille avec des médias serviles comme complices.

Et sinon La Belgique a peur: Elle aussi pourrait être la prochaine cible des spéculateurs . Ces imbéciles là de spéculateurs sont facilement identifiables: On a mis 30 secondes à bloquer les comptes de Wikileaks. Donc identifier et nommer publiquement la bande de crevards qui mettent les populations sous contraintes folles, ça doit se faire non ?

Dans le genre gag très dans l'air du temps. OWNI  nous montre comment 1800 personne peuvent faire perdre des milliards à une boite cotée en bourse (en pleine bulle internet) et valoir (en cotation) bien plus qu'elle 10 ans plus tard. Ce qui montre que le système financier est grotesque. Un vendeur de jouet (mortar & bricks avec usines et tout ça) dépassé en valeur par un truc d'artistes: Ces cons de capitalistes ne se rendent pas compte de leur propre connerie.

Gros tas de fric !

On découvre que l'Union Européenne à donc mobilisé 4500 milliards  pour sauver les banksters: «La crise financière a poussé les États membres à octroyer des montants considérables afin de préserver la stabilité financière». En effet il fallait sauver les banques, et les plus gros clients de ceux-ci.  Par contre l'Islande[3] , ce petit pays à dit merde  aux banquiers. Et que lisons nous au détour d'un article  du Monde, quotidien vespéral:

"L'Islande emprunte également à des taux plus favorables, signe d'une meilleure confiance, et des économistes soulignent que le petit pays a peut-être fait un bon choix en laissant chuter ses banques plutôt que d'injecter à tour de bras des fonds publics, comme l'a fait l'Irlande par exemple."

Ca va mieux en le disant non ? C'est perdu dans un petit paragraphe du Monde : L'Islande à laissé (quelque peu, pas complément) les banquiers dans leur merde. Cela avait d'ailleurs crée une "crise" (couinements) dans l'euro: les banksters NL et UK avaient fait pression sur leurs gouvernements… pour récupérer le maximum de pognon (en gros ces cons avaient vendu des comptes rémunérés à 5% aux gogos, et prenaient sans doute 2, ou 3 ou 4% de bénéfice en plus: la martingale n'a pas duré longtemps). Ca nos médias ne nous l'ont pas expliqué lors de la crise Islandaise. C'est bien dommage.

Et l'UE , donc vous , nous : endettes de 30 000 euros à la naissance[1] , avons donné ou mobilisé 4589 milliards d'euros depuis 2008 pour sauver nos banksters. En fait il ne s'agit que de 1106,6 pour 2009 et 957 milliards en 2008 de pognon réellement déplacé dans les comptes des banksters le reste ayant été mobilisé  mais pas débloqué (soit environ 50%). Soit la coquette somme de 2063 milliards d'euros pour deux ans (hors 2010).

Ceux ci nous disent maintenant de nous crever pour rembourser .. tout ça, ni plus ni moins. Ils ont socialisé les pertes et privatisé les profits: grand principe de la finance.

Revenons à ces 2000 milliards d'euros en 2 ans. Pendant ce temps là l'Afrique continue de crever de faim (même si ça se réduit tout doucement) et le sous développement.  Rendez vous compte ces cons de libéraux ne pensent pas au dela de 3 mois.  Prêter ou même donner 100 ou 200 milliards d'euros aux pays africains pour qu'ils s'équipent et luttent contre faim, malnutrition et réchauffement climatique… Soyons cyniques, dans 50 ans nous ne seront plus là pour le voir, mais le rendement sera présent.

La misère s'étend en Europe: chômage, et les défis du futur : énergie, développement propre , santé, éducation auraient mieux mérité ces fonds. Quitte à TUER les banques, et a recréer illico contrôlées par les nations et leur population en corrigeant les défauts des précédentes nationalisations (manque de transparence, de contre pouvoirs: cf crédit lyonnais).

On notera l'étude de l'expansion  : 10% de revenus en plus et le made in France reprend. Que cela donnerait il au niveau européen, sachant qu'en gros 30% reviendrait dans le budget des états endettés via impôts et TVA. On n'en prend bien sûr pas le chemin. C'est plutôt l'inverse même: Depuis 5 ans , 42% des salariés n'ont pas été augmentés .   Qui donc a profité de la "hausse du pouvoir d'achat" ? devinez : le top 10% des salariés. 

Et après ce sont ces banksters, leur amis et fidèles suce-boulles qui nous disent de nous serrer la ceinture ? Croyez moi, encore un coup de "rigueur" de plus et là les choses atteindront un niveau insoutenable. Comme si ceux qui payent le hold-up devaient demander au bourreau : "Encore un instant monsieur"… avant de se relever et de lui mettre une torgnole, et inverser les rôles. Mais quand, et de quelle manière ? Nul ne le sait pour l'instant.

De toutes évidences un mouvement politique contre cette finance méprisante, nuisible et inutile ne pourra pas se faire que dans un seul pays, à moins qu'une étincelle d'intelligence ne déclenche un effet domino de décisions pour calmer ces crevards…. Scénario plausible.  D'ici là les stress-tests sur les peuples continuent : l'Irlande se serre la ceinture, le peuple paye les dettes des banksters, et les marchés fidèles chiens en réclament encore plus en réduisant la note de l'Irlande ce qui va de facto augmenter le cout du crédit.

De nouveaux soucis d'image pour DSK?

Dans les stress-tests pour peuple, voici la dérnière option à la mode :  Travailler beaucoup plus, faire sauter les limites, comme par exemple une semaine de 60 heures pour les roumains  à la demande du FMI.

Il faut dire que selon DSK[2] lui même: « Les citoyens européens ne sont pas à leur plein potentiel » . Sachant que nous sommes déjà au top de la productivité et que les limites semblent être atteinte. Il ne reste plus que deux paramètres, le coût du travail (salaire y compris) et le temps de travail. Ca serait bien que DSK précise sa pensée là...

Et d'un autre coté il souhaite la mise en place « d'une initiative pour un marché du travail unique au niveau européen. Ceci se traduirait par l'harmonisation des fiscalités du travail, des prestations sociales et des législations pour la protection de l'emploi »

Un marché unique à 25 avec de tels écarts entre les uns et les autres dans plusieurs domaines: Durée, type de contrat, droits des salariés , outils de contrôle (inspecteurs, médecine du travail), taux de cotisations, types d'assurances sociales..  Comment croyez vous que ça va finir ? harmonisation vers une moyenne ? donc pertes pour les uns et gains pour les autres, par ce que on ne me fera pas croire que 2 ou 3 nations auront droit à dérogation (opt-out) généreuses pour les travailleurs.

Mais bien sûr tout ça n'est que l'entrée, voici le plat de résistance. Accrochez vous c'est du lourd. D'après DSK parlant à des banquiers:

« le centre (c'est-à-dire la Commission) doit prendre l'initiative dans tous les domaines clés pour assurer le destin commun de l'Union, notamment en matière de politique financière, économique et sociale » et  « création d'une autorité budgétaire centralisée, aussi indépendante politiquement que la Banque centrale européenne . L'autorité fixerait les orientations budgétaires de chaque pays membre et allouerait les ressources provenant du budget central pour mieux atteindre le double objectif de stabilité et de croissance »

voilà donc la belle idée de gouvernance d'une zone de 500 a 600 millions d'habitants par un petit groupe d'individus décidants de tout ou presque : La commission et la banque centrale qui devrait rester indépendante du pouvoir politique (fantasme libéral qui n'existe pas aux USA) .. Et on rajoute à ça un bouzin non démocratique qui déciderait des orientations du budget des états. Et tout ça sous la dictée des marchés: "stabilité et croissance" . On ne voit pas de lutte contre le chômage et contre la pauvreté qui croit en Europe.

C'est tout simplement la fin de la souveraineté des citoyens. Dans ce cas en effet les élections des parlements ne serviraient plus qu'à voter dans la joie et la bonne humeur des "directives" sans pouvoir exprimer la volonté générale pour la quelle ils sont élus. 

Voilà donc le fantasme de nos élites européennes: une démoctature clean avec des bouzins non démocratiques qui décident de tout entre eux: Endogamie, Ploutocratie. On me dira que je suis dans le fantasme, dans la théorie du complot sans doute... mais trouvez vous qu'il soit juste, équitable et moral de faire payer aux plus faibles la crise des plus gros et en même temps de leur demander de leur céder tous les pouvoirs ? En gros un abandon de la souveraineté populaire déjà mal en points.

Tout ça pour dire à mes amis qui pensent que DSK sera un très bon candidat pour la gauche (avec en gros 1/4 de son électorat potentiel de second tour plus ou moins ayant voté un jour ou deux à droite).. que ce dernier devra s'expliquer sur ses projets et les multiples stress-tests que les peuples de l'union européenne vont subir d'ici 2012. Et que cela risque d'être épique, compliqué et hors de portée des publicitaires menteurs.

 

Notes :

[1] selon des experts à jeun.

[2] Source: http://www.imf.org/external/np/speeches/2010/111910.htm 

[3] ne pas confondre avec l'Irlande, ici on parle des vikings qui parait-ils buvaient une sorte de bière dans le crane de leur victime.Un sort à réserver aux banksters ?

 

 

http://www.intox2007.info/index.php?post/2010/12/19/des-nouvelles-des-banksters-4-et-de-dsk

 

 

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche